Wikipédia:RAW/2013-02-03

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Jimmy Wales et Sue Gardner à Wikimania 2012.
  • Sue Gardner, la directrice générale de la WMF, a rédigé un op-ed publié dans les pages du Los Angeles Times. Elle souligne les douze années d'existence de Wikipédia. « [...] Une encyclopédie est l'un des meilleurs exemples de collaboration de l'humanité, Wikipédia amène ce modèle de collaboration vers de nouveaux sommets, accueillant des contributeurs de tous origines ethniques, nationalités, niveaux socioéconomiques, idéologies politiques, religions, orientations sexuelles et sexes[trad 1]. » D'après elle, les wikimédiens, « à peu d'exceptions près ... sont très brillants, comme vous vous y attendez de personnes qui, pour le plaisir, rédigent une encyclopédie dans leur temps libre[trad 2]. » Elle mentionne que plusieurs pré-adolescents adorent l'expérience wikipédienne, car ils n'ont pas à dire leur âge, seulement à démontrer leurs capacités à rédiger. Les traits les plus courants des wikipédiens ? « [Geek], techno-centrés, confiants dans leurs capacités intellectuelles, insensibles et ergoteurs, désireux et capables de s'adonner à un hobby solitaire[trad 3] ». Lancée voici douze ans, « Wikipédia est devenue une partie indispensable de l'infrastructure mondiale de l'information. Elle ressemble à un service public : vous tournez le robinet et l'eau coule ; vous lancez une recherche Internet et Wikipédia répond à votre question. Les gens ne pensent pas beaucoup à ceux qui la rédigent, mais vous devriez. Nous le faisons pour vous, avec amour[trad 4]. » [1]
Le WikiLove ne logerait pas au même endroit selon le genre...
  • Selon une journaliste, Wikipédia est majoritairement rédigée par des hommes en partie à cause de son interface logicielle et en partie à cause de sa culture « froide, technique et ergoteuse[trad 5] ». Wikipédia est une source d'informations qui suscite peu d'enthousiasme à y contribuer. [2]
  • Selon un observateur de l'activité wikipédienne, les contributeurs masculins croient que si les femmes refusent d'y participer, c'est par choix. Selon lui, ce choix n'est pas le résultat d'une expérience de contribution, mais bien de l'interface logicielle conçue par des programmeurs isolés du reste du monde (des « brogrammers »). [3]
  • Dans un billet du 1er février 2013, Coyau (d · c) écrit qu'il retranscrit Anatomie artistique de Paul Richer dans la Wikisource en français. Après une première relecture, il mentionne qu'il reste encore des coquilles qu'il est incapable de trouver, même s'il sait qu'elles sont présentes. Pour contourner ce blocage, il recourt à un logiciel de synthèse vocale. Plus loin, il écrit : « si vous voulez écouter vos articles de Wikipédia, il existe Pediaphon qui fait ça en anglais, allemand, français, espagnol et polonais. » <commentaire de Cantons-de-l'Est : Les textes en français dans les pages du site, même si horriblement traduits, sont compréhensibles. J'ai tenté l'expérience avec un article de la Wikipédia en français, demandant la création d'un fichier au format MP3. Pas mal.> (fr)[4]
  • Smarthistory est un livre-web multimédia sur l'histoire de l'art dont les contenus — des vidéos, des guides audio, des diaporamas annotés, des images, des applications pour mobiles et des textes — sont distribués sous CC BY-SA-NC 3.0. Même si cette licence est incompatible avec celle de la Wikipédia, Smarthistory et la Wikipédia en anglais ont établi le partenariat GLAM/smarthistory. Les responsables de Smarthistory souhaitent des compléments d'informations qui s'appuient sur des sources, ce que Wikipédia propose. Ils mentionnent que plusieurs projets éducatifs qui distribuent du contenu sous une licence libérale ne perçoivent pas d'avantage à épouser le modèle wikipédien, car ils craignent de voir leurs productions se répandre dans Internet. Smallbones, responsable du côté de la Wikipédia en anglais, perçoit que Smarthistory diffuse des informations crédibles qui augmenteraient la qualité des articles. [5]
Le conflit territorial des îles Senkaku, c'est du chinois pour moi. <commentaire>lol</commentaire>
  • Le magazine Foreign Policy s'est penché sur les guerres d'édition que se mènent des partisans chinois et japonais sur Senkaku Islands et Senkaku Islands dispute de la Wikipédia en anglais. « [Ces] articles de Wikipedia fournissent un contexte historique et une explication plus détaillée des arguments qui sous-tendent les prétentions de chacune des parties sur le territoire. Les échanges vitrioliques entre contributeurs semblent durs, mais démontrent un processus de validation transparent et continu. » (fr)[6]

  • Le magazine American Behavioral Scientist a publié un numéro spécial sur les systèmes construits par « collaboration ouverte », dont Wikipédia est le plus notable. Plusieurs articles du numéro, à l'état d'ébauche, sont disponibles en ligne[note 1]. Dans l'introduction, les deux éditeurs de la publication écrivent que trois motifs se dégagent des différentes études sur ces systèmes :
    1. la participation est inégale (quelques contributeurs participent beaucoup plus que les autres).
    2. pour intégrer les nouveaux et les amener à socialiser, il y a des exigences particulières à respecter.
    3. les contributeurs sont très hétérogènes, tant par leurs raisons que par leurs façons de participer.
Dans un article, les auteurs affirment que la règle « Ignorez toutes les règles ! » sert à évacuer les tensions en permettant aux contributeurs d'exprimer leur pouvoir tout en offrant à la communauté une voie pour atteindre ses buts.
Toujours dans ce numéro spécial, selon d'autres chercheurs, les articles qui documentent des évènements en cours parviennent à maturité plus rapidement que les autres. [7]
Le savon Ivory, mieux que les autres ?
  • Dans un article paru dans une autre revue, des chercheurs expliquent que des étudiants, peu importe leur culture, sont plus sensibles au nombre de références qu'à leur qualité pour juger de l'exactitude des informations dans un article. Ils avancent que l'étoile indiquant que l'article a été labellisé n'est pas suffisamment mise en avant. Ils continuent en faisant observer que plus le lecteur est éduqué, meilleure lui apparaît Wikipédia. Les auteurs suggèrent que les associations professionnelles, à défaut d'y participer, mettent en place des systèmes d'évaluation des articles de la Wikipédia. Selon les chercheurs, la validation d'un article par les pairs influe beaucoup sur la perception de la qualité d'un article. Ils croient qu'Article Feedback est un bon pas dans cette direction. En ce qui concerne cet outil, ils suggèrent de donner au lecteur la possibilité d'évaluer immédiatement la qualité d'un article (présentement, c'est un processus en deux étapes alors qu'il pourrait l'être en une seule tel qu'Amazon le fait <commentaire>Dans [8], sous le titre apparaît des étoiles. Survolez-les pour voir apparaître un petit graphique. Vous pouvez donner au produit une note qui va de 1 à 5 étoiles.</commentaire>). [9]
  • « Wikipédia publie des articles dans 285 langues et plus de 80 % des articles de la Wikipédia sont rédigés dans une langue autre que l'anglais[trad 6]. » « Malgré la portée mondiale de la Wikipédia, la plupart des travaux publiés sur celle-ci se concentrent sur la Wikipédia en anglais[trad 7]. » [10]
  • Wikipédia, construite grâce une « collaboration de bonne foi » ou par des « conflits éditoriaux » ? [11]

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Divers[modifier le code]

Image utilisée par plusieurs articles de presse ayant soulevé le canular du Bicholim conflict, notamment l'article original de The Daily Dot.
  • Le 6 janvier 2013, RAW a rapporté un canular (Bicholim conflict) qui est resté dans la Wikipédia en anglais pendant plus de cinq ans. Ce canular et son auteur ont reçu une couverture internationale dans les journaux. Pourquoi ? Car Legolas2186 a participé de façon significative à la rédaction de plus de 100 articles labellisés, featured article ou good article, de cette Wikipédia. « Des recherches ultérieures sur les sources, lancées par Binksternet, ont démontré que Legolas2186 présente une inquiétante propension à falsifier ou à inventer des citations, et le featured article de Madonna (promu en 2010) a en conséquence perdu son label en 2012[trad 8]. » Kevin Morris, un journaliste du Daily Dot, un journal en ligne se spécialisant dans les nouvelles de l'Internet, s'est intéressé à ce dossier. Il a consulté un professeur de psychologie qui a mentionné que les mythomanes ont souvent des difficultés d'apprentissage ou souffrent de narcissisme. D'après Morris, la structure et les moyens de communication de Wikipédia, décentralisés, sont dépassés et donc la communauté est incapable de mettre rapidement à jour des canulars. Toujours selon Morris, le modèle contributif de Wikipédia effraie les contributeurs potentiels sans toutefois repousser les fabricants de canulars. [13]
  • Un contributeur anonyme, vétéran de la Wikipédia en français, catégorise différents articles et refuse de le faire à l'aide d'un compte (fr)[14]. LPLT (d · c) a demandé une étude de son dossier, car les deux sont en conflit, mais l'issue est incertaine (fr)[15].
  • Un nouveau projet souhaite « enregistrer de courts extraits de voix de célébrités et les mettre sur Commons ». (fr)[16]
  • Wikidata va éventuellement assimiler Wikispecies ainsi que du matériel de type « infobox » de la Wikipédia en français. <on en parle au Bistro>. « La phase 2 a débuté, permettant, pour chaque article, la création de propriétés et de déclarations. » (femme/homme, bleu/blanc/rouge/noir/jaune..., rue/route/autoroute..., né le..., etc.) Comme tout projet naissant, il connaît des difficultés, mais les contributeurs semblent vouloir les résoudre rapidement. <on en parle au Bistro> <commentaire>Comme écrit dans un précédent RAW, chaque entrée vient avec une courte description. Si elle est remplie, elle apparaîtra dans les résultats de recherche : voyez pour Proton. Cette description facilite de beaucoup la recherche d'une entrée. En effet, pour Proton, il y a cinq entrées possibles.</commentaire>
  • Vous arrive-t-il de participer à une rencontre téléphonique (via Skype ou TeamViewer) qui demande une prise de notes pour faciliter les actions futures ou pour documenter les actions passées ? Êtes-vous plusieurs à prendre des notes ? Depuis au moins un an, la WMF a mis en ligne un éditeur de texte primaire, EtherPad, qui permet d'écrire un document à plusieurs mains en temps réel (ou presque) à distance. Il est plutôt facile à utiliser, mais au contraire des pages de Wikipédia, il est pour le moment impossible d'ajouter à sa liste de suivi le document, même s'il y a un historique de contributions : [17]. <commentaire>C'est un site Web public, alors ne mettez rien de compromettant Clin d'œil.</commentaire>
  • Suite au « déplacement » des serveurs maîtres à Ashburn en Virginie, il subsiste des problèmes de cache, qui affectent les contributeurs anonymes. D'autres bogues qui perturbent l'affichage des images sont aussi apparus. [18]
Le travail s'empile...
  • Vers la fin de décembre 2012, le nombre de tâches de basse priorité (par exemple, la mise à jour de certaines catégories) pour l'ensemble des wikis de l'écosystème s'est compté par millions, au lieu des quelques milliers habituels (pour la Wikipédia en anglais, voir dernier graphique, pour les autres wikis, aucun graphiques publié). [19]
  • Des contributeurs s'opposent au déploiement de la version 5 de l'Article Feedback dans la Wikipédia en anglais, version qui permet aux internautes d'écrire un commentaire. Les opposants affirment que l'outil ne comprend aucun mécanisme qui prévienne les abus. Les internautes pourront donc écrire qu'ils aiment tel produit ou qu'ils détestent tel politicien. Le suivi des commentaires, qui seraient pour la plupart toxiques ou inutiles, ajouterait aux tâches de la communauté. Un contributeur avance que cet outil ne devrait être activé qu'à la demande, ce qui pourrait augmenter la pertinence des commentaires. La WMF estime que le nombre de messages obtenus via cet outil sera de 900 000 par mois, soit plus que tous les messages actuellement recueillis par les versions antérieures d'Article Feedback. Selon un autre contributeur, les messages seront le plus souvent inutiles ou des déchets parmi lesquels la communauté devra rechercher les informations utiles. Pour un troisième contributeur, l'outil permettra d'analyser les attentes du lectorat. L'un des employés de la WMF rappelle que la Wikipédia en anglais est un wiki, c'est donc un site Web que tout le monde peut modifier. Jusqu'à maintenant, entre 30 et 60 % des commentaires ont été jugés utiles par les wikipédiens là-bas. Un appel à commentaires (request for comment) semble favorable aux opposants. [20]

Echo[modifier le code]

Les programmeurs de la WMF travaillent sur Echo, un nouveau système de notifications. [21] <On en discute au Bistro>

Il est activé sur MediaWiki.org, passez voir la page d'accueil et observez les liens dans le haut de la page. Passez voir une page de discussion, également.

« Echo vise à informer les utilisateurs d'évènements importants qui les touchent, et ainsi faciliter leurs actions[trad 9]. » Il est conçu pour être simple et facile à utiliser. À côté de chacune des notifications apparaît un icône servant à identifier le type de notification. Celles des jours antérieurs sont archivées sur une page personnelle. Vous pouvez choisir les types de notifications que vous souhaitez voir.

Si vous souhaitez tester le système, il vous faut deux navigateurs Web.

  1. Allez à Testing.
  2. Allez à votre page de discussion. Copiez l'adresse de cette page dans le presse-papier de votre ordinateur.
  3. Lancez un second navigateur Web.
  4. Allez à votre page de discussion là-bas (collez l'adresse du presse-papier).
  5. Laissez un message sur votre page de discussion.
  6. Retournez dans le premier navigateur et rechargez la page (forcez le rechargement complet : Ctrl-F5 ou Ctrl-Maj-R). Le nombre de notification est passé à 1 (bulle rouge). Cliquez sur ce 1 et observez ce que le système affiche.
  7. Dans le second navigateur Web, défaites la modification.
  8. Dans le premier navigateur, rechargez la page. Une nouvelle notification apparaît.

Il y a d'autres informations que le système note et vous pouvez ajuster vos préférences, je vous laisse explorer.

3 milliards[modifier le code]

L'appareil du visiteur sert à décoder une plaque QRpedia, l'un des projets de la version mobile de Wikipédia en forte croissance, avec notamment une première version canadienne pour bientôt.

En janvier 2013, la Wikipédia au format mobile (voir par exemple, m.wikipedia.org) a franchi le cap des 3 milliards de pages consultées par mois, ce qui représente 14,5 % de toutes les requêtes aux serveurs de la WMF. [22]

La croissance du trafic en 2012 provient d'une augmentation depuis les postes fixes ou portables (+ 20 %) et les appareils mobiles (+ 70 %). Voici deux ans, 71 % des consultations par mobile étaient pour la Wikipédia en anglais. Maintenant, cette proportion est à 52 %. Pendant cette période, les consultations sont passées de 500 millions de pages par mois à 3 milliards.

La WMF veut répondre à deux défis posés par la communauté mobile : (1) contributions et (2) distribution. En ce qui concerne le premier défi, comment inciter ces internautes à contribuer ? Le téléversement de photos connaît un succès appréciable, que la WMF veut rendre encore plus facile. Ce type de contributions est fortement corrélé à l'activité immédiate du wikimédien (par exemple, une personne visite un musée, prend quelques photos et les téléverse immédiatement). La contribution via un clavier restera probablement l'apanage des contributeurs utilisant des postes fixes ou portables. Pour le deuxième défi, la WMF observe que la première expérience wikimédienne des internautes « mobiles », la plupart demeurant dans le Global South, n'est pas la conséquence d'une recommandation d'un moteur de recherche, au contraire des internautes utilisant un poste fixe ou un portable. Pour les utilisateurs « mobiles », naviguer vers Wikipédia commence par l'utilisation d'une application, la consultation d'un marque-page ou le souvenir de l'adresse Web. Les deux applications Wikipédia — gratuites —, l'une pour les mobiles Android et l'autre pour les iPhone, sont téléchargées 50 000 fois par jour. Elle souhaite augmenter le nombre de téléchargements, tout comme la qualité de l'expérience wikipédienne.

La WMF travaille toujours à augmenter le nombre d'internautes pouvant utiliser Wikipedia Zero. Également, elle envisage d'offrir la consultation de Wikipédia par messages texte. Elle veut doubler le nombre d'utilisateurs actuels pour atteindre un milliard d'utilisateurs en 2015[1].

Étude des consultations dans la Wikipédia en anglais[modifier le code]

Graphique montrant le % de vandalismes vus (en rouge) et leur vie moyenne en fonction du temps (en secondes, en bleu) sur Wikipédia en anglais. On voit ainsi qu'environ 50 % des vandalismes ont une « espérance de vie » de moins de 100 secondes et qu'environ 90 % d'entre eux sont visionnés moins de 100 fois. Le graphique est basé sur un échantillon de 500 000 vandalismes.

Le Signpost du 4 février 2013 a publié une étude sur les consultations de la Wikipédia en anglais. [23]

Les deux auteurs soulignent qu'il existe une liste générée automatiquement des 5 000 articles les plus consultés (en:Wikipedia:5000) et que parmi ceux-ci, on compte 239 FA et 468 GA (pour la semaine du 27 janvier au 2 février). De celle-ci est tirée Top 25, une liste des 25 articles les plus consultés hebdomadairement de la Wikipédia en anglais. Top 25 exclut la page d'accueil, les pointes de trafic inexpliquées (par exemple, si ce n'est pas un évènement médiatisé, alors c'est exclus) et des catégories, entre autres[2].

Parmi les 8 articles les plus consultés en une heure depuis janvier 2010, cinq le sont en raison de la mort du sujet (en:Whitney Huston, en:Amy Winehouse, en:Steve Jobs, etc.), deux en raison du spectacle à la mi-temps (en) de l'« événement local » du Super Bowl (en:Madonna (entertainer) et en:The Who) et un en raison d'un discours aux Golden Globes (en:Jodie Foster). D'autres effets sur le nombre de consultations sont engendrés par les Doodles de Google, l'effet second screen (en) (en 4 langues) ou Slashdot.

Plus loin dans le rapport, les auteurs s'attardent à la popularité des articles pour la période allant de 2010 à 2012. Le lectorat de la Wikipédia en anglais n'est pas représentatif des populations anglophones. Il est en effet surtout constitué de personnes jeunes, masculines et éduquées. Les étudiants de niveaux secondaires et supérieurs seraient la principale cause des importants volumes de consultations. Les auteurs du rapport avancent que la popularité des articles Google, YouTube et Facebook, pendant cette période, est causée par l'« analphabétisme informatique » des lecteurs, ceux-ci croyant que le moteur de recherche de Wikipédia les mènerait à l'un de ces sites, alors qu'il les mène aux articles.

Les auteurs du rapport ont fondé leur étude sur des données extraites quotidiennement des bases de données de la WMF, données stockées sur un serveur de l'université de Pennsylvanie. Le code source utilisé pour produire différentes statistiques, telle la liste des 5 000, est en ligne.

« Il y en a qui font des mots croisés, vous, vous faites Wikipédia tous les jours [...] » — interviewer[3]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « ... An encyclopedia is one of humankind's grandest displays of collaborative effort, and Wikipedia takes that collaboration to new levels, with contributors from pretty much every ethnicity, nationality, socioeconomic background, political ideology, religion, sexual orientation and gender. »
  2. (en) « almost without exception, ... ridiculously smart, as you might expect of people who, for fun, write an encyclopedia in their spare time. »
  3. (en) « geeky, tech-centric, intellectually confident, thick-skinned and argumentative, with the willingness and ability to indulge in a solitary hobby »
  4. (en) « Wikipedia has become an indispensable part of the world's information infrastructure. It's a kind of public utility: You turn on the faucet and water comes out; you do an Internet search and Wikipedia answers your question. People don't think much about who creates it, but you should. We do it for you, with love. »
  5. (en) « cold, technical and argumentative »
  6. (en) « Wikipedia offers articles in 285 languages and more than 80% of Wikipedia articles are written in languages other than English. »
  7. (en) « Despite the global reach of Wikipedia, most of the published works about Wikipedia are based on the English site. »
  8. (en) « Subsequent sourcing investigations initiated by User:Binksternet however showed that Legolas2186 had an alarming tendency to falsify or invent quotes and sources, and the Madonna FA (promoted in 2010) was demoted as a result in 2012. »
  9. (en) « Echo aims to inform users of important events that relate to them, and help them take action more easily. »
Notes
Références
  1. (en) AFP, « Wikipedia targets one billion users by 2015 », sur http://phys.org,
  2. (en)Top25Report
  3. Interviewer s'adressant à Ctruongngoc (d · c) dans le cadre d'un reportage de la chaine régionale Alsace20 : [vidéo] Des ateliers pour apprendre à écrire sur Wikipédia sur YouTube, min 3 s. <On en discute au Bistro>