Wikipédia:RAW/2012-04-22

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

C/2011 W3 (Lovejoy), « comète périodique rasante du groupe de Kreutz », lors de son passage à proximité de la Terre le 22 décembre 2011.
  • Le 5 avril, la bibliothèque Bodléienne de l'université Oxford et la Bibliothèque apostolique vaticane ont annoncé la numérisation de 1,5 million de documents qui seront librement consultables dans le web. Ce seront surtout des manuscrits grecs, des livres imprimés au XVe siècle - des incunables - et des manuscrits hébreux. La Fondation Polonsky, de Londres, avance 2 millions de livres sterling pour faciliter ce projet. [2] et [3]
  • Wikimedia Deutschland s'investit dans TAO : « Le principal but de notre projet de recherche et développement est de mettre en évidence les façons de faciliter l’accès des personnes âgées aux possibilités offertes par les communautés en ligne. » Pavel Richter, directeur exécutif de Wikimedia Deutschland, écrit : « Le nombre grandissant de personnes âgées actives, leurs expériences de la vie et leurs connaissances présentent un potentiel que l’encyclopédie en ligne Wikipédia devrait mieux exploiter. »
  • Une chercheure américaine, Marcia DiStaso, a publié les résultats d'une étude sur des articles de la Wikipédia en anglais décrivant des sociétés commerciales. Elle a sondé en ligne 1 300 salariés en relations publiques ou en communications. Ses résultats et sa méthodologie sont critiqués. Par exemple, elle a demandé aux répondants si des articles sur leur employeur ou une société cliente contiennent des erreurs factuelles :
    1. 32 % en ont vu (n = 406)
    2. 25 % l'ignorent (n = 310)
    3. 22 % n'en ont pas vu (n = 273)
    4. 22 % indiquent que leur employeur ou client n'a pas d'article dans la Wikipédia en anglais (n = 271)
    La chercheure calcule que 60 % (406 / [406 + 273]) des articles contiennent au moins une erreur factuelle. Sa décision d'exclure le décompte du point 2 serait une erreur. DiStaso collabore « étroitement » avec un groupe de pression qui a pour objectif de faire changer d'opinion Jimmy Wales sur les contributeurs salariés. Wales a répliqué : « Je crois que c'est une erreur de prêter attention à leurs sottises. Wikipédia n'est pas à vendre[trad 1]. » [4]
  • La WMF a nommé Peter Coombe au poste de fellow de la communauté. Pendant six mois, il travaillera à améliorer les pages d'aide de la Wikipédia en anglais. Coombe fait observer que Help:Contents est vu 10 000 fois par jour et que son contenu n'apporte pas d'informations utiles aux contributeurs, qu'ils soient nouveaux ou chevronnés. [5]
  • Selon un sondage mené en Grande-Bretagne auprès de médecins, beaucoup consultent la Wikipédia en anglais pour de l'information médicale : « Plusieurs louent son exactitude, mais sont conscients de ses fautes et qu'elle doit être lue avec un regard critique[trad 2]. » « 90 % disent rechercher de l'information médicale dans cette Wikipédia et, en ce qui a trait à ses avantages, ils mentionnent sa facilité à consulter, ainsi qu'une présentation claire et concise[trad 3]. » [6]
  • Selon un contributeur de la Wikipédia en anglais, Peter McCawley (un Australien qui détient un doctorat en économie indonésienne), les Indonésiens ont de la difficulté à écrire sur leur pays. À ses yeux, il est important de rédiger sur ce pays, et pas seulement parce que c'est le quatrième par la taille de sa population. McCawley perçoit que « les quelques articles présents sont encore trop courts ou présentent des manques à combler[trad 4] ». « Il est important d'ajouter de l'information à la Wikipédia, car beaucoup de personnes clés (érudits, décideurs politiques, étudiants, journalistes, etc.) recherchent de l'information dans le web, et consultent souvent Wikipédia[trad 5]. » [7]
  • Koavf a atteint le million de contributions dans la Wikipédia en anglais. Se disant diplômé universitaire en philosophie et sciences politiques, il contribue depuis 7 ans au rythme moyen de 385 contributions par jour. [8] et [9]

« Wikipédia était une expérience »[modifier le code]

Note : Profitant des services de Google, j'ai traduit de l'allemand, de façon approximative, un article publié dans la dernière parution du journal Wikimedium [PDF]. Magnus Manske a créé la première version moderne de MediaWiki et contribue encore à la Wikipédia en allemand.

Magnus Manske.png
Magnus Manske est un wikipédien de la première heure. Le 12 mai 2001, il contribue pour la première fois sous son pseudonyme à Polymerase-Kettenreaktion, l'un des premiers articles de la Wikipédia en allemand. Toujours passionné d'informatique à 37 ans, il détient un doctorat en biotechnologie. Il a écrit la première version du logiciel connu sous le nom de MediaWiki [...] Manske a créé un certain nombre d'utilitaires qui servent encore dans l'écosystème Wikimedia. Depuis 2005, il s'occupe du Toolserver. Dans le livre Alles über Wikipedia (Tout sur Wikipédia), il a décrit le développement de MediaWiki.

Votre article Polymerase-Kettenreaktion est le premier à être apparu dans la Wikipédia en allemand. Quelle est son importance ?

Ce n'est pas mon article. Polymerase-Kettenreaktion est ma première contribution à Nupedia quand j'écrivais pour le compte de la Wikipédia en anglais. Par la suite, je l'ai traduit en partie en allemand. Je doute qu'il soit le premier article en allemand. Mon numéro d'utilisateur dans la Wikipédia en allemand est 12, il y a donc 11 autres personnes qui se sont inscrites avant moi.

Dans le livre sur Wikipédia [NdT : Alles über Wikipedia], vous avez écrit que vous souhaitiez apprendre à programmer en PHP. Votre motivation était de créer une version originale de MediaWiki, pas seulement lancer votre carrière de programmeur.

J'avais dix ans quand j'ai commencé à écrire des programmes sur un Atari 800XL, c'était pour mon usage personnel et je m'amusais. J'ai connu pour la première fois PHP en rencontrant Jimmy Wales au Pays de Galles, il s'occupait d'une version légèrement améliorée du logiciel de Nupedia. Je n'avais jamais programmé une application qui pourrait servir à grande échelle. La réécriture du logiciel Wikipédia était une expérience au départ. Je voulais voir si je pouvais faire quelque chose. Quand j'ai vu que cela fonctionnait réellement, que c'était utilisé, j'étais ravi.

Comment vous est venue l'idée du Toolserver ?

Je ne sais pas précisément. J'ai toujours utilisé le Toolserver comme un simple utilisateur. La plupart des serveurs sont sollicités par des bots qui amassent des informations, peu importe qu'ils soient privés ou universitaires. À l'occasion du premier Wikimania tenu à Francfort en 2005, Sun Microsystems a fait don d'un serveur à Wikimedia. Aujourd'hui, il y a 20 serveurs à Amsterdam.

Certains disent que vous créez un nouvel outil lorsque vous percevez un problème. Est-ce le cas ?

C'est surtout quand je veux faire quelque chose par moi-même et que ce travail peut être automatisé. J'ai déjà parcouru manuellement une banque d'images documentée dans une langue étrangère. Lorsque j'ai réalisé que cela pouvait se faire plus rapidement de façon automatique, j'ai mis au point FIST. [NdT : un moteur de recherche pour des images publiées sous une licence acceptable par Commons]

Les outils sur le Toolserver permettent d'améliorer les articles de la Wikipédia. Quels sont vos outils habituels ?

Dans ma boîte à outils, ceux pour les médias et Commons prennent une place importante. FIST en est un bon exemple. J'ai également programmé des outils pour créer du texte à partir d'autres formats et d'autres sources de données. Enfin, je peux mettre au point des outils qui serviront dans un projet.

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Ce qui suit parle essentiellement de technique.
  • La Wikipédia en français utilise maintenant MediaWiki 1.20wmf1. Cette mouture ajoute peu de nouveautés, mais corrige plusieurs bogues. Seule nouveauté notable, la présentation des diff a changé (voir par exemple [10]). Pour en savoir plus sur l'ensemble des changements, consultez le résumé des modifications.
« Le souci avec Wikipédia est qu'elle fonctionne seulement dans la pratique. En théorie, elle ne peut pas fonctionner. » — Anonyme[1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Citations originales
  1. (en) « I think it's a mistake to give their nonsense any attention whatsoever. Wikipedia is not for sale. »
  2. (en) « Many of them praise its accuracy, but they are aware of its faults and that it needs to be read critically. »
  3. (en) « Ninety percent said they look up medical information on Wikipedia, citing its ease of access and clear, concise layout among its advantages. »
  4. (en) « few articles that do exist are still too short or have gaps that should be filled »
  5. (en) « It’s important to add to information on Wikipedia because lots of key people (scholars, policy makers, students, journalists, and so on) look for information on the web, and they often look at Wikipedia. »
Notes
Références
  1. (en) Raul654, Raul's laws, Wikipédia en anglais, 19 octobre 2011. The problem with Wikipedia is that it only works in practice. In theory, it can never work.