Wikipédia:RAW/2012-03-04

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Photographie longue pose de l'autoroute 401, la plus longue des autoroutes ontariennes et la route la plus fréquentée d'Amérique du Nord. Photographie prise le 8 août 2008 à 21 h 30 heure locale.
  • À propos de la Wikipédia en français, le responsable du Service de la culture de la ville suisse de Fribourg a déclaré : « Nous avons de la peine à savoir qui est là derrière. Toutes les pages des communes sont mises en forme selon le même schéma, avec notamment des éléments pris sur le site de l’Office fédéral de la statistique. Certaines administrations n’étaient même pas informées de l’existence de telles pages. » L'auteur de l'article écrit : « En ce qui concerne Fribourg, par exemple, les pages Wikipédia des communes ont souvent été créées par des tiers, sans la collaboration ni la validation d’une autorité compétente… » <commentaire>L'auteur de l'article semble ignorer que Wikipédia ne reconnaît pas l'autorité de l'expert.</commentaire> [3]
  • « Whiskypedia », l'encyclopédie des alcoolos accros ? [4]
  • Une Bretonne avance qu'il est « difficile pour un utilisateur d'Internet d'échapper à l'encyclopédie tentaculaire qu'est Wikipédia ». Elle questionne l'exactitude de la Wikipédia et mentionne un article de Daniel Schneidermann publié par Libération en octobre 2005 (elle est notée dans Wikipédia). Elle discute des résultats d'« un séminaire d'étude réalisé au Québec en 2011 qui résume les principaux reproches faits à Wikipédia par les universitaires et chercheurs », mais ne donne aucun lien vers les documents. L'article est suivi de plusieurs commentaires. [5] <commentaire>Je trouve ironique que l'auteur dispute Wikipédia en français pour son manque d'exactitude, mais qu'elle soit incapable de donner une seule référence des documents qu'elle cite.</commentaire>
  • Du 5 au 10 mars 2012, c'est la première fois que se tient l’Open Education Week (« Semaine de l'éducation libre »), activité organisée par l’OpenCourseWare Consortium. Des activités ont lieu un peu partout sur la planète. « Wikipédia avec ses centaines de langues et ses projets frères, tels Wikibooks et Wikiversity, joue un rôle central dans la croissance et l'expansion de l'éducation libre[trad 2]. » Environ 40 webinars et des ateliers sur l'éducation libre sont aussi prévus. [7]
  • La Wikimedia Česká republika (République tchèque) a créé une variante du jeu de mémoire à partir d'un assemblage de photos prises dans le cadre d'un projet qui vise à sensibiliser la population à l'importance des aires protégées. Elle a imprimé 1 000 jeux, qui ont été distribués dans les écoles et des institutions. Les responsables du projet espèrent que les parents qui découperont les cartes prendront le temps de lire les informations imprimées sur le document. <commentaire>Les photos sont superbes et je souhaitais afficher l'assemblage ici, mais je n'y parviens pas, car le fichier est au format PDF.</commentaire>[8]
  • La société norvégienne Telenor s'est engagée pour trois ans, en collaboration avec la WMF, à offrir l'accès à Wikipédia, sans frais de données, à ses 135 millions des clients dans 7 pays de l'Asie et dans le nord-est de l'Europe. [9]
  • Deux sièges du Board of trustees (BoT) sont en élection, les postes seront à occuper à partir du 1er juillet de cette année. Il y a huit candidats en lice, dont deux femmes, et aucun n'a contribué significativement à la Wikipédia en français. La répartition des sièges du BoT est comme suit : quatre pour les « experts », trois pour la communauté, deux pour les chapters (les deux en élection) et un pour Jimmy Wales en tant que membre « fondateur » (poste confirmé tous les deux ans). [10]
  • Le Teahouse Project est une tentative d'intéresser les femmes à contribuer à la Wikipédia en anglais. « Lancé en décembre dernier, le projet sert en premier lieu d'incubateur au développement des rédactrices, dans le but d'acclimater et d'intégrer les nouvelles contributrices à la culture de la communauté qui rédige[trad 3]. » [11]
  • Selon le test PrivacyScore, Wikipédia obtient 100 sur 100 pour le respect de la vie privée des internautes. [12] <commentaire>Dans le site PrivacyScore, tapez « wikipedia.org » dans la boîte de recherche pour voir le pointage accordé à Wikipédia.</commentaire>
  • Le navigateur Google Chrome, vanté pour sa sécurité en décembre 2011 [15], serait vulnérable à une attaque dure moins de 5 minutes. [16]

Trop avantagée, la Wikipédia en anglais ?[modifier le code]

Le smiley jaune représente le site internet ayant le plus grand nombre de liens retour.

Un Britannique s'est intéressé à la popularité de la Wikipédia en anglais dans les résultats de Google UK. [17]

Il a cherché un lien vers cette Wikipédia dans la première page retournée par le moteur de recherche. Selon ses recherches, Google UK insère un lien vers celle-ci 992 fois sur 1 000. Il a seulement utilisé des noms choisis au hasard, il a utilisé un navigateur web qui prévient la personnalisation des résultats (c'est-à-dire que le moteur ne va pas tenter de personnaliser les résultats selon l'historique de navigation), il y avait 10 résultats par page, il n'y avait aucun filtre de recherche, les liens vers les vidéos et les sites commerciaux (le plus souvent à la droite de la page) n'étaient pas comptés et il s'est assuré qu'il n'y avait aucun doublon dans les recherches. Un article de la Wikipédia en anglais apparaît à la première position 56 fois sur 100 et il apparaît 96 fois sur 100 aux positions 1 à 5. L'auteur a publié un histogramme des fréquences et la liste des 1 000 noms utilisés.

Dans l'article, l'auteur fait un renvoi vers un article qui contient cette phrase : « Il est évident que Google aime la Wikipédia en anglais et lui donne un rang [important] malgré des pages au contenu vide ou presque[trad 4]. », mais omet de souligner que l'article date de juillet 2008. Dans les commentaires, un internaute avance que la recherche d'un seul mot peut inciter Google à lister Wikipédia en première page car le moteur appliquerait une politique qui se résume par « sites pas trop spécialisés[trad 5] », puisque les internautes cherchent des informations de nature générale. Il rapporte que si les recherches sont lancées avec deux mots, la Wikipédia en anglais apparaît beaucoup moins souvent dans la première page.

<commentaire>Y a-t-il quelqu'un dans la salle pour répéter l'exercice en faisant des requêtes auprès de Google France ? Pour les termes à chercher, il peut s'inspirer de Wikipédia:Liste d'articles que toutes les encyclopédies devraient avoir, articles qui me semblent nettement plus représentatifs d'une encyclopédie, sinon il devra trouver un générateur de noms.</commentaire>

Projet de loi C-11[modifier le code]

<commentaire>J'ai rédigé cette longue section dans le but de présenter les changements que le gouvernement du Canada pourrait apporter au cadre juridique canadien de la propriété intellectuelle. Si j'ai bonne mémoire, ces changements sont en partie représentatifs de ce qui se fait sur les scènes nationales et internationales. Je pense notamment à ACTA, TPP, HADOPI, SOPA et PIPA. Ces changements, s'ils venaient à devenir des dispositions de la loi, auraient une incidence sur le rayonnement de la Wikipédia au Canada.</commentaire>

Le gouvernement du Canada travaille présentement sur le projet de loi C-11, une future loi qui durcira notablement les règles en vigueur sur l'usage et la diffusion des oeuvres de l'esprit au Canada. Par exemple, elle interdira de briser toute serrure numérique, même si c'est fait dans le cadre d'une recherche (par exemple, quelqu'un veut retrouver le passage d'un livre dans le but de le citer). Elle imposera aussi des peines nettement plus sévères aux contrevenants. C'est pourquoi elle est qualifiée de « SOPA canadienne ». [18]

Le Canadian Independent Music Association (CIMA), qui représente l'industrie du disque au Canada, propose d'y ajouter des clauses, ce qui augmentera les risques de responsabilité des réseaux sociaux (Wikipédia par exemple), des moteurs de recherche (Google par exemple), des plateformes de blog (Blogger par exemple), des sites de diffusion vidéo (YouTube par exemple), des agrégateurs de contenus (Google Actualités par exemple) ou de tout site web qui reprend des informations d'autres sites web. De plus, l'industrie du disque exige une taxe sur les iPod, une augmentation du terme du copyright et une suppression de la protection pour certaines classes d'oeuvres. « Ensemble, les demandes de l'industrie de la musique font de SOPA un petit bricolage de la loi[trad 6]. »

Le CIMA demande qu'une clause soit reformulée ainsi :

« Une personne commet une infraction au copyright si elle fournit, par l'intermédiaire d'Internet ou de tout autre réseau numérique, un service qu'elle sait ou pourrait savoir qu'il permet des infractions au copyright si une infraction est commise par l'intermédiaire d'Internet ou d'un réseau numérique en tant que conséquence de l'usage de ce service[trad 7]. »

Selon cette nouvelle clause, il n'y aura aucune limite à une responsabilité prima facie puisque pratiquement tous les sites web facilitent, même de façon involontaire, un type d'infraction ou un autre, surtout lorsqu'ils permettent à des usagers de faire des posts ou de modifier le contenu du site (Wikipédia, reddit, Facebook, IMDb, etc.).


L'auteur du précédent billet, Michael Geist, a publié un deuxième billet sur les audiences du projet de loi C-11. [19]

Des représentants de l'ADISQ, une association québécoise, ont aussi proposé des modifications au projet de loi. Elle demande l'ajout d'une clause qui obligerait les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) à révéler le nom et l'adresse de leurs clients soupçonnés, pas condamnés, de violer un droit d'auteur. Cette procédure ne sera pas supervisée par une cour de justice et l'ADISQ souhaite que ces informations soient transmises à une entité privée. En plus des demandes déjà exprimées, le CIMA souhaite également qu'un système de blocage à l'Internet (« takedown system ») soit mis en place pour punir les propriétaires de tout site web soupçonné de violer un copyright (ou un droit d'auteur). Le CIMA demande qu'il n'y ait aucun limite aux dommages statutaires, car les membres de l'association n'aurait pas discuté entre eux d'un montant maximal.


Michael Geist a publié un troisième billet sur les audiences du projet de loi C-11. [20]

La Cour suprême du Canada a statué qu'un test à six critères suffit pour juger s'il y a violation du copyright ou du droit d'auteur (voir Nouvel éclairage... pour plus de détails). Ce test permet de savoir si une oeuvre est utilisée équitablement au Canada. The Writers' Union of Canada (« L'Association des écrivains du Canada ») et le Canadian Publishers' Council (« Conseil canadien des éditeurs ») demandent que ce test soit exclus de la future loi C-11, car la première croit que les cours de justice y auront systématiquement recours, et les deux croient que le marché doit décider de ce qui est une utilisation équitable. Selon Geist, ces demandes s'inscrivent dans un plan plus large qui vise à « renverser » la décision du jugement de la Cour suprême du Canada, ce qui mettra fin en pratique à l'utilisation équitable au Canada.


Geist a publié un quatrième billet. [21]

La Canadian Music Publishers Association (« Association canadienne des éditeurs de musique en feuilles ») a demandé que la future loi comprenne une clause qui permettra de bloquer tout site web, même situé en-dehors du territoire canadien, qui participerait à une violation du copyright, comme le proposaient SOPA et PIPA. Selon Geist, cette clause réformerait au complet le paysage internet du Canada. Il complète son billet en incitant ses lecteurs canadiens à manifester leur opposition à ce projet de loi.

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

La future interface de Spécial:Nouvelles pages.
Ce qui suit parle essentiellement de technique.
  • Translatewiki.net fournit une plateforme de traduction qui sert entre autres pour les messages systèmes et les extensions de Mediawiki. Le site a mis en place un nouveau système pour réduire certains délais, ce qui devrait faciliter le travail des traducteurs. Il a aussi mis en place un système de relecture qui sert à valider les messages traduits. [22]
  • La version 1.19 de Mediawiki est déployée sur tous les wikis. Les programmeurs tentent de découvrir pourquoi les serveurs reconstruisent aussi fréquemment les pages qui sont déjà dans le cache, ce qui oblige les serveurs à fonctionner à 100 % de leur puissance de calculs. Le problème semble se résorber. [23]
  • Lorsque vous comparez deux versions d'un article, le moteur de Wikipédia les affiche côte à côte en colorant les différences. Les programmeurs souhaitaient utiliser les couleurs retenues par la Wikipédia en français (voir 2011-12-11), mais d'autres tests les ont incité à revenir au jeu de couleurs antérieur. [24]
  • Après évaluation, les programmeurs de la WMF préfèrent continuer à utiliser Bugzilla, malgré ses faiblesses et ses irritants. [25]
  • Les programmeurs veulent recourir au logiciel Swift pour la création des miniatures, mais il y a encore des bogues non résolus qui perturbent l'affichage de certaines images. Donc, ils le mettent en service puis le retirent. [26]
  • En janvier 2012, le nombre total de contributeurs actifs (5+ contributions par mois) pour l'ensemble des Wikipédias était d'environ 88 500, dont 35 000 pour WP.EN, 7 400 pour WP.DE et 5 270 pour WP.FR. Le nombre de contributeurs très actifs (100+ contributions par mois) pour l'ensemble des Wikipédias était d'environ 11 700, dont 3 500 pour WP.EN, 1 160 pour WP.DE et 829 pour WP.FR. Stat pour l'ensemble des WP, stat pour WP.EN, stat pour WP.DE et stat pour WP.FR
Personne n'éduque autrui, personne ne s'éduque seul, les hommes s'éduquent ensemble par l'intermédiaire du monde. — Paulo Freire[1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Citations originales
  1. (en) « an open-source, open-process, open-access scholarly authoring and publishing platform based on WordPress »
  2. (en) « Wikipedia in its hundreds of language variants and its sister projects like Wikibooks and Wikiversity, play a central role in the growth and expansion of open education »
  3. (en) « Initiated last December, the initiative serves primarily as an incubator for editor development, intended to acclimatise and integrate new contributors to the culture of the editing community. »
  4. (en) « Google obviously loves Wikipedia and still ranks it despite there being next to zero content on some of the pages. »
  5. (en) « not too specialised sites »
  6. (en) « Taken together, the music industry demands make SOPA look like some minor tinkering with the law. »
  7. (en) « It is an infringement of copyright for a person to provide, by means of the Internet or another digital network, a service that the person knows or should have known enables acts of copyright infringement if an actual infringement of copyright occurs by means of the Internet or another digital network as a result of the use of that service. »
  8. (en) « improving quality of new articles, the ease of patrolling them, and the treatment of their creators on Wikipedia »
Notes
Références
  1. Paulo Freire, Pédagogie des opprimés suivi de Conscientisation et révolution, Paris: Maspero, 1974