Wikipédia:Règle des trois révocations

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La règle des trois révocations, abrégée en R3R, est une recommandation de Wikipédia en français, applicable à tous les contributeurs, destinée à limiter les guerres d'édition. Elle s’énonce ainsi :

Un contributeur ne peut effectuer trois révocations ou davantage sur tout ou partie d'un article sur une durée de 24 heures consécutives. Cela ne veut pas dire que moins de trois révocations successives sont nécessairement acceptables.

Le compte de ces révocations exclut :

  • une révocation de ses propres ajouts ;
  • une révocation de vandalisme ;
  • une révocation de contribution faite par un contributeur banni ou bloqué.

Le bandeau {{Règle des 3 révocations}} peut être apposé sur la page de l'article concerné, pour rappeler cette règle. Le bandeau {{U-R3R}} est utilisé sur la page de discussion de l'utilisateur ou des utilisateurs concernés.

Règles d'application[modifier le code]

L'évolution du consensus sur Wikipédia

La révocation (ou réversion, ou revert) est l’annulation des contributions (ajout ou suppression) d’un autre éditeur, en tout ou partie, en passant par la restauration d’une ancienne version, ou non. La taille de la modification ne joue pas. La règle s'applique au contributeur, les révocations de ses éventuels comptes multiples (faux-nez) lui seront comptabilisées ; la règle ne s'étend pas aux groupes. Plusieurs révocations consécutives effectuées par un même contributeur simulant des retouches comptent pour une. Même si vous faites d'autres modifications en faisant votre révocation, elle sera considérée comme telle (en d'autres termes, il ne sert à rien de « maquiller » une révocation même partielle par d'autres modifications).

La recommandation s'applique indépendamment à chaque page. Les révocations d’un contributeur ne sont pas cumulées entre plusieurs articles.

Cette recommandation s'applique par contre aux renommages répétés d'articles, effacements, rétablissements, ou recréations d’articles, qui s'assimilent à une guerre d’édition pouvant être résolue par la discussion.

Le signalement par le pose du bandeau {{Règle des 3 révocations}} sur l'article (et éventuellement {{U-R3R}} sur les pages de discussion des utilisateurs concernés) est utile mais pas indispensable car la présente recommandation s'applique en permanence.

La règle des trois révocations n'est pas un moyen commode de faire bloquer son contradicteur, mais vise juste à l'arrêt d'une guerre d'édition. Le bandeau {{Règle des 3 révocations}} n'est qu'un rappel de cette règle. Il a pour but de calmer une situation. Il est donc nettement préférable que son apposition soit faite par un contributeur non impliqué dans la guerre d'édition et aussi neutre que possible, ce qui permet d'éviter que la pose du bandeau ne soit perçue comme un blocage de facto sur la version qui convient à celui qui a posé le bandeau. Une apposition du modèle manifestement abusive pourra être sanctionnée. Au cas où un contributeur impliqué dans une guerre d'édition pense devoir mettre ce bandeau, il est vivement invité à prévenir d'abord les médiateurs qui pourront le poser eux-mêmes et coordonner la médiation.

But de la recommandation[modifier le code]

La règle des trois révocations n'est pas une « autorisation de faire deux révocations mais pas trois », mais une « clôture électrique » ; elle est conçue pour éviter les guerres d'édition. Elle ne donne pas un droit à deux révocations par 24 heures à chaque utilisateur. Les révocations découragent les bonnes volontés et ne sont pas une manière efficace de travailler en groupe. La mention ne veut pas dire que le contributeur effectuant des révocations excessives sera bloqué, mais qu'il peut l'être s'il est jugé que son comportement nuit à Wikipédia. De même, moins de trois révocations ne protègent pas, selon le contexte, un utilisateur du blocage de son compte. Les blocages sont décidés avant tout en fonction de la nécessité de protéger Wikipédia.

Servez-vous de votre bon sens : ne vous lancez pas dans une guerre d'édition. Avant de faire une troisième révocation (qui comptera de toute façon) et donc de vous mettre en faute, discutez du problème avec les autres contributeurs. S'ils ne souhaitent pas respecter les règles, vous pouvez demander la protection de la page jusqu’à la résolution du différent.

Si vous faites ne serait-ce qu'une seule révocation dans la journée, c'est le signe qu'il y a un problème, et vous devez essayer de résoudre le conflit, en commençant par utiliser la page de discussion.

Il est fortement recommandé de ne révoquer qu'une fois et une seule tout changement particulier, et d'appeler clairement à la discussion.

Le blocage a pour but de protéger Wikipédia contre la répétition d'un acte dont le caractère problématique et gravement perturbateur ne fait pas de doute, dont la gravité justifie le blocage et pour lequel il est urgent d'intervenir. Ce but n'est pas punitif. Dans le cas d'une triple révocation, le blocage peut se justifier par la nécessité de mettre un terme à une guerre d'édition en cours sur un article.

Les incidents anciens sont sans intérêt : si vous constatez qu'une triple révocation a eu lieu il y a un mois, sans incident plus récent, cela ne vaut pas un blocage.

Exceptions[modifier le code]

Une révocation « sèche » peut se justifier dans plusieurs cas.

Vandalisme[modifier le code]

En général, le blocage du compte est la solution préférée en cas de vandalismes répétés d’un contributeur unique ou d’une IP. Quand un article est vandalisé selon de multiples origines, le blocage est inefficace, et c’est l'article lui-même qui est protégé le temps jugé nécessaire, même si cela diminue les possibilités d'améliorations.

Le retour répété à une version antérieure d’un article n'est donc qu'une solution de dernier recours pour traiter le vandalisme.

Dans les cas où le vandalisme ne provient pas, de façon évidente, d'un différend sur le contenu, la règle des trois révocations ne s'applique pas.

Contenu potentiellement diffamatoire[modifier le code]

Tous les contributeurs sont encouragés à effacer tout contenu potentiellement diffamatoire dans une biographie, et particulièrement une biographie d’une personne vivante, ou dans la page de discussion associée. Tout comme pour le vandalisme, le meilleur traitement de ces ajouts est le blocage de la page ou des contributeurs.

La règle des trois révocations ne s'applique pas aux contributeurs qui ont appliqué de bonne foi cette règle sur un article dans lequel ils n’étaient pas déjà impliqués dans une guerre d'édition.

Espace utilisateur[modifier le code]

La règle des trois révocations ne s'applique pas aux contributeurs effectuant des révocations sur leur espace personnel (ce qui inclut les sous-pages et les pages de discussions attachées), car cet espace leur appartient. Une exception existe à ce principe : elle concerne les contributeurs qui ont été identifiés par les check-users, les administrateurs, le comité d'arbitrage comme des faux-nez, et dont le bandeau d'avertissement est continuellement effacé de la page utilisateur. La seconde exception est l'effacement répété de messages d'avertissements des pages de discussion utilisateur. La règle des trois révocations peut être appliquée dans ces cas-là.

Implication des administrateurs[modifier le code]

Sauf en cas de spam ou de vandalismes, un administrateur ne doit pas bloquer des utilisateurs en invoquant la règle des trois révocations s'il a révoqué lui-même des modifications de ces utilisateurs sur cette page. À la place, les administrateurs dans cette situation devraient faire une requête sur le Bulletin des administrateurs s'ils pensent que la règle des trois révocations a été violée.

Application[modifier le code]

Cette recommandation s’applique :

  • aux contributeurs en cours d’apprentissage, qui ne connaissent pas toutes les procédures à suivre en cas de problème ;
  • quand une page est protégée à cause d’une guerre d’édition, les administrateurs devraient protéger la page dans une version qui leur semble la moins susceptible de déclencher une nouvelle guerre d'édition. Les administrateurs peuvent aussi protéger la version courante, s'ils jugent que cette solution préserve la neutralité.

Le cas des contributeurs problématiques doit être soumis au CAr. Ceci peut aussi s’appliquer à ceux qui jouent avec la règle sur une base régulière (troisième révocation au-delà des 24 heures), ou en pratiquant des révocations complexes, maquillant ainsi une restauration d’une version antérieure.

Les administrateurs bloqués selon cette règle ne doivent pas se débloquer eux-mêmes.

Les déblocages sont laissés à la discrétion des administrateurs, selon les explications exprimées par le contributeur fautif.

Que dois-je faire si je suis bloqué à cause de la R3R ?[modifier le code]

Vérifiez si vous avez fait une triple révocation en 24 heures, ou approchant. Si ce n’est pas le cas, demandez poliment à être débloqué sur votre page de discussion.

Certains administrateurs prennent en considération la qualité des contributions concernées, d'autres non.

Historiquement, la dénonciation publique d'un blocage par un administrateur n'attire que rarement la sympathie. Vous pouvez néanmoins signaler un cas de mauvaise application de cette règle sur Wikipédia:Administrateur/Problème.

J'ai enfreint la R3R, que dois-je faire ?[modifier le code]

Si vous avez enfreint la R3R par erreur et que vous vous en rendez compte ensuite, ou si l’on vous signale que vous avez enfreint la R3R, vous pouvez vous-même faire une révocation annulant la dernière que vous avez effectuée. Cela prévient un blocage, en général (mais cela n’est pas garanti).

Voir aussi[modifier le code]