Wikipédia:Projets pédagogiques/Cégep de Chicoutimi/Mois de la contribution

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo 2014 du mois de la contribution.
Map Voir sur une carte.jpg

Cette page recense les activités tenues par les projets pédagogiques au Cégep de Chicoutimi et à l'Université du Québec à Chicoutimi dans le cadre du mois de la contribution francophone 2014.

Présentation de la conférence du 7 octobre[modifier le code]

Bonjour à tou-te-s,
Je m'appelle Simon Villeneuve et je suis enseignant en physique et astronomie au Cégep de Chicoutimi. Il me fait plaisir aujourd'hui de recevoir Stéphane Simard, président du club d'astronomie amateur Sirius et astrophotographe. Véritable passionné, M. Simard va nous présenter, entre autres, des images aussi uniques qu'impressionnantes qu'il a réalisées du ciel du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Cette conférence se tient dans le cadre du mois de la contribution au savoir libre francophone. Ainsi, au cours d'octobre 2014, des activités ont lieu dans une trentaine de villes d'une dizaine de pays répartis sur 3 continents. Je suis heureux aujourd'hui de dire que le Cégep de Chicoutimi participe à un tel événement de façon unique en contribuant à intégrer une astrophotographie de Stéphane Simard sous licence libre à la banque de fichier multimédias Wikimedia Commons. Cette contribution permettra de faciliter l'accès et la réutilisation de cette image sur Internet, ce qui va contribuer à diffuser le savoir-faire régional dans le monde en général et dans la francophonie en particulier.

L'image est un filé d'étoiles centré sur l'étoile polaire. Réalisé dans la réserve faunique des Laurentides avec un temps d'exposition de 30 minutes, ce filé d'étoiles rend visible le mouvement apparent des astres dans le ciel, les astres circumpolaires ainsi que la lumière urbaine de Saguenay et des traces d'aurore boréale. Affichée dans le corridor des laboratoires de physique du cégep et facilement disponible en ligne, l'image nous permettra d'illustrer concrètement ces notions astronomiques et physiques auprès des étudiant-e-s du cégep et de l'université.

(mise en ligne de l'image)

Image mise sous licence libre sur Wikimedia Commons par Stéphane Simard, commandité par le Cégep de Chicoutimi.

Voilà, le filé d'étoiles de Stéphane Simard est désormais disponible sous licence libre ! (APPLAUDISSEMENTS Clin d'œil)

Sans plus attendre, je laisse la parole à M. Simard et vous souhaite une belle conférence.

Présentation de la conférence du 20 octobre[modifier le code]

NGC 7006, un amas globulaire situé dans la constellation du Dauphin. L'article existait dans 25 langues avant d'être disponible en français.
NGC 2261, une nébuleuse par réflexion située dans la constellation de la Licorne. L'article existait dans 26 langues avant d'être disponible en français.

Bonjour à tou-te-s,
Je m'appelle Simon Villeneuve et je suis chargé de cours au département de Sciences fondamentales de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Il me fait plaisir aujourd'hui de recevoir Stéphane Simard, président du club d'astronomie amateur Sirius et astrophotographe. Véritable passionné, M. Simard va nous présenter, entre autres, des images aussi uniques qu'impressionnantes qu'il a réalisées du ciel du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Cette conférence se tient dans le cadre du mois de la contribution au savoir libre francophone. Ainsi, au cours d'octobre 2014, des activités ont lieu dans une trentaine de villes d'une dizaine de pays répartis sur 3 continents. Je suis heureux aujourd'hui de dire que le UQAC participe à un tel événement de façon unique en intégrant à l'encyclopédie libre cinq articles développés par des étudiant-e-s du cours d'Introduction à l'astrophysique et concernant des objets NGC présents sur au moins 20 autres versions linguistiques de Wikipédia.

D'ici la fin de la session, les étudiant-e-s développeront également de manière significative cinq sujet liés à l'astronomie et à l'astrophysique sur Wikipédia en français. En plus d'améliorer l'accès au savoir par les francophones de la planète, ces travaux vont aussi contribuer à diffuser le savoir-faire régional dans le monde en général et dans la francophonie en particulier.

Liens externes[modifier le code]