Wikipédia:Oracle/semaine 4 2019

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 



Pourquoi le prix du GPL augmente lorsque le Sans plomb et le gazole baisse ?[modifier le code]

Gilles et John à Paris

Une chose que j’ai du mal à comprendre (du moins pour la Loire Atlantique en utilisant le site officiel de comparaison des carburants).

Lorsqu’il était impossible de trouver du sans plomb ou du gazole à moins de 1,5€ le litre je pouvais faire le plein de GPL pour à 68¢ le litre. Mais maintenant que le sans plomb 1,34€ le litre il n’y a plus aucune station qui propose le plein à moins de 77¢ le litre.

Quel est la raison de cette variation inversement proportionnel aux prix ? 2001:861:3A00:61C0:5D2C:3757:48BF:365C (discuter) 24 janvier 2019 à 13:09 (CET)

AMHA, Le GPL étant moins taxé (et moins populaire), les gouvernements jouent sur les taxes pour calmer les mécontents, mais ils oublient ceux qui utilisent le GPL et autres carburants alternatifs... --Serged/ 24 janvier 2019 à 15:57 (CET)
Justement il n y a pas eu de changement de taxes sur le gpl. Pourquoi ces 13% d augmentation?
Je précise que le superéthanol a lui aussi baissé et est disponible à 59¢ le litre. 2001:861:3A00:61C0:65F3:70D4:5574:A8 (discuter) 24 janvier 2019 à 22:45 (CET)
Voir plutôt du côté du prix du gaz, dont le prix de vente en gros augmente depuis quelques mois... -- Fanchb29 (discuter) 24 janvier 2019 à 23:13 (CET)
Le ɢᴘʟ français ne vient pas des gisements de gaz mais est issu du raffinage du pétrole brut (principale constituant du gaz de torchère). Donc si le baril fait baisser les autres carburants, pourquoi le ɢᴘʟ augmente ? 2001:861:3A00:61C0:5D2C:3757:48BF:365C (discuter) 26 janvier 2019 à 21:18 (CET)
Quelques éléments de réponse ici. --Doalex (discuter) 27 janvier 2019 à 10:05 (CET)
Oui mais moi je parle de La France, pas de la Belgique où le prix et à moins de 40¢ le litre. Et puis la question c’est pourquoi le ɢᴘʟ augmente lorsque le prix du baril et a la pompe Française des autres carburants baisses en même temps (on parle même de 1€/L sur les autoroutes), C’est à dire une augmentation inverse à l’évolution des prix du pétrole. 2001:861:3A00:61C0:D0F1:FD85:25FB:22A1 (discuter) 31 janvier 2019 à 21:25 (CET)
Désolé pour le lien, je n'avais pas remarqué. Vous pouvez faire comme moi, c'est à dire une recherche sur Google avec des mots clés. --Doalex (discuter) 1 février 2019 à 11:19 (CET)
Le GPL est fabriqué avec les gaz résiduels du pétrole (Butane et Propane), comme le dit 2001:861: mais également avec du gaz naturel (méthane). Les proportions entre le butane et le propane sont de l'ordre de 60%/40% l'été, et 40%/60% l'hiver, et les proportions entre le butane/propane et le méthane dépendent des fournisseurs. Chez Total, ils disent que le méthane est marginal, et ils se permettent donc d'indexer le prix à la pompe sur les cotations Platt's du Butane et du Propane. Autre exemple, chez cfbp, ils déclarent 70% de gaz naturel[1]. Je note que l'intro de l'article Gaz de pétrole liquéfié parle de 60%/40%; mais cite une source de 2009 ! Bertrouf 1 février 2019 à 15:24 (CET)

Nom donné aux mots qui ne s'emploient que dans une unique expression[modifier le code]

Bonjour, On a le mot hapax pour désigner un mot qui a une unique occurrence dans la littérature. Connaissez-vous le nom, s'il existe, que l'on donne aux mots qui ne s'emploient que dans une unique expression, comme (passez la souris sur le mot pour voir l'expression) :

Mon objectif est de trouver d'autres mots de ce type, donc si vous en avez je suis preneur. --Epsilon0 ε0 24 janvier 2019 à 17:23 (CET)

Bonjour,
Je n'ai hélas pas la réponse souhaitée, et je présente par avance mes excuses si mon intervention manque de pertinence, mais d'après ce que je vois sur le CNRTL, chacun des deux premiers mots cités semble avoir eu une existence propre, connu un usage commun tombé en désuétude et les expressions qui leur ont survécu donnent l'impression qu'ils n'existent que dans cette forme figée, vestigiale. Pour « saur », on peut s'expliquer l'importation du mot par l'importation, des pays-bas, du produit, mais on remarquera que le mot s'utilise aussi par analogie hors de cette combinaison et surtout qu'il décrit en français une couleur (un homographe, là, je dévie...)
Donc non seulement je ne serai d'aucune aide pour compléter la liste et répondre à cette question très intéressante, mais je me serai employé à réduire la portée de la dite liste : désolé ! (mais je suis très curieux de lire des contributeurs plus constructifs que moi) Stocha (discuter) 24 janvier 2019 à 22:01 (CET)
P.-S. Si, pour apporter mon petit gravier à l'édifice, dans le même esprit, il y a « prou » que l'on rencontre surtout dans l'expression « peu ou prou ».
… le file Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions du forum www.languefrancaise.net ne donne pas de mot spécifique mais recense des dizaines d'exemples comme « une vie de patachon — ça ne vaut pas tripette — mettre sur la sellette — faire l’olibrius — maître queux — neiges d'antan — collet monté — à califourchon — maître de céans — aux aguets… ». — Hautbois [canqueter] 25 janvier 2019 à 01:19 (CET)
Objection ! olibrius, antan, collet ont une vie propre ! (et je suppose que d'autres aussi) --Serged/ 25 janvier 2019 à 08:12 (CET)
Sellette désigne un support, l'expression mettre sur la sellette désigne le moment où le sculpteur doit donner forme à la matière qu'il a posée sur la sellette. — Le message qui précède a été déposé par Philippenusbaumer (d · c), le 25 janvier 2019 à 08:18‎. Il est recommandé de signer en cliquant sur Exemple du bouton signature ce qui ajoutera les quatre tildes de signature (~~​~~).
Tous les mots d'une langue sont soit inventés pour l'occasion (comme renard), soit empruntés à une autre langue, soit le résultat d'une longue histoire. Pourquoi les mots à usage unique© échapperaient-ils à la règle ? Ça m'étonnerait qu'il n'y en ait pas une liste (sans doute pas tout à fait exhaustive) quelque part, parmi les nombreux ouvrages de vulgarisation étymologique. À notre petite liste en cours de constitution j'ajouterai hui. — Ariel (discuter) 25 janvier 2019 à 08:24 (CET)
Pas compris "inventés pour l'occasion (comme renard). Renard était un nom propre germanique (Reinhard), on disait Renard-le-Goupil... ? 2A01:E34:ECBA:C5D0:ADE8:BB70:4DA4:A1C (discuter) 26 janvier 2019 à 17:24 (CET)
Quand j'étais sur les bancs du lycée on m'a appris que le mot renard (d'ailleurs d'abord orthographié avec un "t", comme pour les Dupondt) est apparu dans le Roman de Renart où ce nom propre du goupil avait été inventé (même si l'on sait comment). Maintenant, ce ne serait pas la première fois qu'une notion apprise au lycée soit devenue fausse un peu plus tard. — Ariel (discuter) 26 janvier 2019 à 17:58 (CET)
...« peu ou prou » et « preux à pou »...
Salut… (message d'outre-Portugal d'un passionné en « vacances » trop prolongées, Bisou)
« Je pense que les mots en question entrent dans des syntagmes de la classe des expressions figées (pour une meilleure description, voir cette page – toujours aussi pointus et précis sur la langue, les cousins d'Outre-Atlantique !), avec la particularité d'utiliser des mots qui, en-dehors de ces expressions, ont disparu, ont changé de forme ou ont des variantes (saur ==> sûr, ores ==> heure). Ont peut même dire que des expressions comme «d'ores et déjà», «hareng saur» et «peu ou prou» ont presque le statut de syntagme figé (désolé, pas d'article là-dessus), à l'instar de «pomme de terre» ou «chemin de fer», en ce sens qu'on ne peut changer l'ordre des mots de ces expressions figées sans en changer le sens, avec cette particularité qu'au moins un des mots de l'expression n'est plus usité ailleurs ou conserve une forme ancienne, qui peut d'ailleurs permettre de les dater (sans le jurer, je suppose que “ores” remonte au-delà du XIV° siècle, après cela les dernières flexions résiduelles, nominatif et génitif, se fondent, sauf dans quelques... expressions figées). Disons que contrairement aux syntagmes figés le caractère phrastique des expressions figées est apparent mais que les unes et les autres sont équivalentes parce qu'inanalysables, et fonctionnent comme un seul mot. — Bonne continuation sur Wikipédia. >O~ ♦M♦ ~H< »
… déposé par — Hautbois [canqueter] 25 janvier 2019 à 09:39 (CET)
Confusion : l'ancien adjectif saur correspond à sur, pas à sûr. — Ariel (discuter) 25 janvier 2019 à 09:44 (CET)
Voir les commentaires laissés par l'utilisateur SagesseFolie ici : il cite Mariz Courberand qui les appelle « mots invisibles », et donne les exemples suivants : clin, dam, for, huis, prétantaine, embler (qui à donné "d’emblée"), laps, affilée, aloi, ambages, bombance,chamade, cocagne, coudées, dare, instar, insu, lurette, parages,quinconce, rebours, semonce, tatons, vergogne, tirés de l’ouvrage titré « Il baissa sa culotte et dans mon estime ».
J'ajoute larigot à la liste (bien qu'on ne sache pas très bien ce qu'est ce larigot qu'on tire). rv1729 25 janvier 2019 à 12:14 (CET)
On m’a signalé : Wiktionary small.svg aronde, ancien nom de l’hirondelle que l’on trouve dans le composé Wiktionary small.svg queue-d’aronde (la queue de cet oiseau a une forme caractéristique). Si ça peut aider… Alphabeta (discuter) 25 janvier 2019 à 13:36 (CET). — PS : j’ajoute le nom du modèle d’automobile « Simca Aronde » : « La Simca Aronde est une berline familiale fabriquée de 1951 à 1963 par le constructeur automobile français Simca […] Le mot « Aronde » signifie en ancien français « hirondelle », qui était le symbole de la marque Simca. » Alphabeta (discuter) 25 janvier 2019 à 13:56 (CET)
On m’a encore signalé : Wiktionary small.svg leu, ancienne forme de loup que l’on trouve dans Wiktionary small.svg à la queue leu-leu ou Wiktionary small.svg à la queue leu leu (« En file indienne, l’un derrière l’autre, comme des loups en marche. »). Si ça peut être utile… Alphabeta (discuter) 25 janvier 2019 à 15:57 (CET)

Wahou, merci pour toutes ces réponses enrichissantes et en mon for intérieur je pense que l'oracle est vraiment unique. Sinon, pour le nom à donner à ces mots, j'aime bien le mot à usage unique d'Ariel, qui pourrait servir de catégorie pour lister ces mots sur le wiktionnaire, en attendant, si on peut sourcer, Mot à usage unique. Epsilon0 ε0 26 janvier 2019 à 02:14 (CET)

On m’a aussi signalé Wiktionary small.svg bouillu, terme utilisé pour la rime au lieu et place de bouilli dans le proverbe Wiktionary small.svg café bouillu café foutu. En tant que besoin je proposerais bien « terme fossile » ou « terme fossilisé » pour un terme qui ne survit que dans un mot composé, une locution figée, un proverbe ou une phrase toute faite (je n’ai pas trouvé mais on pourrait peut-être exister un tel terme qui figurerait dans plusieurs éléments de la liste). Et je suppose que les linguistes ont déjà créé leur terme. Alphabeta (discuter) 26 janvier 2019 à 18:23 (CET)
J’aime bien « mot fossile ».
Je crois que personne n’a signalé cette page qui utilise « mot à usage unique », pourtant déposé par Ariel... rv1729 28 janvier 2019 à 15:10 (CET)
Le mot chevau, employé dans l'expression "chevau-léger" 109.212.2.68 28 janvier 2019 à 17:14 (CET)
Le chevau est léger mais les chevals d'arçon sont lourds (un pluriel unique plus un mot à usage devenu unique, pour le même prix). — Ariel (discuter) 28 janvier 2019 à 22:49 (CET)
Bravo ! 29 janvier 2019 à 14:49 (CET)

Il y a encore le cas des mots ou des graphie que l’on ne trouve plus guère que dans des toponymes. On cherche des exemples. Alphabeta (discuter) 28 janvier 2019 à 21:36 (CET)

Là ils sont des milliers, comme Asnières, Louvières, La Hague, etc.etc.Ariel (discuter) 28 janvier 2019 à 22:53 (CET)
C’est sûr. Je cite encore la rue des Marguettes (à Paris) : ces « marguettes » sont des marguerites. Alphabeta (discuter) 29 janvier 2019 à 16:56 (CET)
Ah j’oubliais lès (un article dans lequel j’avais pourtant contribué) : cette préposition signifiant « près de » (cf. Sotteville-lès-Rouen par exemple) ne se rencontre plus que dans les noms de communes… Alphabeta (discuter) 29 janvier 2019 à 17:02 (CET)
Le mot Wiktionary small.svg mont appartient aux deux catégories (expressions et toponymes) : bien que ce mot soit compris de tous, on ne l’emploie guère que dans des expressions telles que Wiktionary small.svg par monts et par vaux ; il est aussi courant dans les noms de lieux (Montmartre, Montrouge, etc.). À noter que mont apparaît comme un terme bien trop général aux yeux des Parigots, si bien qu’ils parlent souvent de la « butte Montmartre ». Alphabeta (discuter) 29 janvier 2019 à 18:09 (CET)

… sans oublier « prendre la poudre d’escampette », du verbe escamper. — Hautbois [canqueter] 29 janvier 2019 à 19:13 (CET)

Ni la volée, qui ne survit guère que dans la « volée de bois vert » et « prendre une volée ». rv1729 31 janvier 2019 à 14:53 (CET)
Pas d'accord : rattraper une balle à la volée, une volée de flèches (ou de mouettes), un artiste de haute volée, etc.Ariel (discuter) 31 janvier 2019 à 16:13 (CET)
Si pas encore fait on signale Wiktionary small.svg dam dans Wiktionary small.svg au grand dam de. Alphabeta (discuter) 31 janvier 2019 à 15:38 (CET)
J'ose à peine suggérer les lippées (que je ne connais que franches, mais je suis du genre radin). 2A01:E35:8A5D:4340:7DA5:ACCF:C740:E83D (discuter) 31 janvier 2019 à 18:36 (CET)
Voir encore Wiktionary small.svg instar dans la « locution prépositive » Wiktionary small.svg à l’instar de. Alphabeta (discuter) 2 février 2019 à 12:50 (CET)

Schtroumpf, c'est pas bon? 4 février 2019 à 14:24 (CET)

Où trouver des maquettes de supertankers?[modifier le code]

Hello!

Je cherche un musée, de préférence en Europe occidentale (Belgique, France, Pays-Bas, etc.), qui aurait une collection de maquettes de bateaux récents, dont les différents modèles de supertankers en activité. Si je ne me trompe pas, le musée parisien de la marine est fermé pour rénovation et celui d'Anvers en Belgique l'est aussi sine die. Me renvoyez pas vers des maquettes à acheter, je voudrais voir une diversité de bateaux (c'est pour un projet littéraire).

Par ailleurs, si vous avez des plans pour visiter un supertanker quand il est à quai (enfin, à quai, quand il est pas loin des côtes quoi...), je suis également preneur.

Le but étant de pouvoir me projeter sur ces embarcations et pouvoir construire une description fiable et précise de leur architecture.

Un immense merci IntraLucide (discuter) 25 janvier 2019 à 12:57 (CET)

On a une Catégorie:Musée maritime par pays (avec des liens interlangues). Il y a pas mal de documentaires sur YouTube. Sinon, pour un autre type de transport maritime, un bon bouquin sur l'histoire du transport par conteneurs : (en) The Box: How the Shipping Container Made the World Smaller and the World Economy Bigger, de Marc Levinson (en:The Box (Levinson book); [1]). En Français, THE BOX Comment le conteneur a changé le monde ([2]). Lors de la Guerre du Viêt Nam, l'intendance américaine n'arrivait pas à suivre. Avant les conteneurs, il fallait tout débarquer à la main : 400 palettes de ceci, 200 bidons de ça, 1200 poutres, 40 jeeps et cinq ou six ratons laveurs... Cela prenait des semaines pour remplir ou vider un cargo. -- Xofc [me contacter] 26 janvier 2019 à 04:58 (CET)
D'autres plans ici sur Google. --Doalex (discuter) 26 janvier 2019 à 12:01 (CET)
Oui, en effet, j'étais déjà tombé sur la page reprenant les différents musées, mais à force de tomber sur des liens morts (musées qui n'existaient plus) ou qui ne correspondaient finalement pas à ma recherche, j'ai abandonné. En revanche, j'ignorais complètement qu'on puisse se faire embarquer sur un cargo comme "civil". Finalement, je crois que c'est la meilleure solution pour moi. Un tout grand merci pour vos réponses, IntraLucide (discuter) 27 janvier 2019 à 22:31 (CET) Merci aussi pour la référence du bouquin de Levinson, je vais me procurer l'ouvrage. IntraLucide (discuter) 27 janvier 2019 à 22:32 (CET)
  1. https://www.cfbp.fr/lenergie-gpl/caracteristiques/caracteristiques-generales/