Wikipédia:Oracle/semaine 47 2022

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 



Recherche d'un livre jeunesse[modifier le code]

Bonsoir, Cette personne recherche un livre de son enfance. https://twitter.com/analepsetv/status/1595506344248983553?s=20&t=wHqJuEOJsWpEItOVBflQYw Pourriez-vous l'aider ? Merci beaucoup !

Merci de donner des précisions sur la date de l'enfance de cette personne ? 1950- 1960- 1970 ? Piste de recherches les éditions Deux coqs d'or ? Et la  : Liste de maisons d'édition pour la littérature d'enfance et de jeunesse Philippe Nusbaumer (discuter) 24 novembre 2022 à 10:10 (CET)Répondre[répondre]
Bonjour,
D'après le tweet en lien, il s'agit des années 80-90. 2A01:CB0C:A2:C800:DCF3:8C43:F15B:90F6 (discuter) 24 novembre 2022 à 10:53 (CET)Répondre[répondre]
Pour information, le message sur Twitter ne donne rien pour le moment. La question a aussi été posée sur le Guichet du Savoir. [] 24 novembre 2022 à 18:20 (CET)Répondre[répondre]
S'agissant de ma requête, je me permets de préciser : le livre a sans aucun doute été lu à partir de la moitié / fin des années 90. Mais je ne peux pas écarter le fait qu'il ait pu être publié plus tôt. Analepsetv (discuter) 24 novembre 2022 à 18:47 (CET)Répondre[répondre]

Titre de tableau[modifier le code]

Bonjour, Je cherche le nom d'un tableau, dont le sujet est un radeau avec plusieurs personnes dessus, est en train de couler, J'arrive pas à mettre la main dessus, Cordialement 𝙁𝙚𝙡𝙞𝙭 𝙛𝙚𝙡𝙞𝙣𝙚𝙨 (𝘿𝙞𝙨𝙘𝙪𝙨𝙨𝙞𝙤𝙣) 24 novembre 2022 à 15:05 (CET)Répondre[répondre]

Le Radeau de La Méduse -- C08R4 8U88L35Dire et médire 24 novembre 2022 à 16:39 (CET)Répondre[répondre]
@Cobra bubbles Merci ! Felix' (Miaule chez moi) 24 novembre 2022 à 21:06 (CET)Répondre[répondre]

L'incertitude est-elle, par défaut, l'écart-type ?[modifier le code]

Bonjour aux gentils savants répondeurs. Pour expliquer ma question je pars de la phrase (Lue ici [1]mais je trouve souvent ce genre de choses) : "La température moyenne à la surface du globe a dépassé de 1,11 °C (± 0,13 °C) celle de l’époque préindustrielle (période 1850-1900)." ,
Faut-il comprendre que le "0,13" est l'écart-type de la dispersion de la valeur centrée sur 1,11 ? Je suppose qu'on raisonne avec une loi normale. Alors l'incertitude est donnée au niveau de confiance de 68,27 %. Lire [[2]]. Ce qui est peu.
Faut-il toujours considérer que l'incertitude, si elle est donnée sans probabilité, est l'écart-type ? Remerciements pour vos cogitations--Jojodesbatignoles (discuter) 25 novembre 2022 à 14:54 (CET)Répondre[répondre]

A priori, je pense plutôt qu'il s'agit de l'intervalle de confiance au niveau de 95 %. Lequel correspond, dans le cas d'une loi normale, à deux écarts-types en plus ou moins de l'espérance. Grasyop 26 novembre 2022 à 02:54 (CET)Répondre[répondre]
Bonjour,
C'est une question un peu ambigüe et, de manière générale, il est préférable de ne pas parler d'incertitude mais d'exactitude et précision, voire de biais et variabilité.
Je comprends ± 0,13 comme un écart-type (on cherche les quantiles en suivant la règle 68-95-99,7). J'entends donc « 1,11 °C (± 0,13 °C) » comme une intervalle de fluctuation [a;b] : 68,27 % des valeurs sont comprises entre [0,98;1,24], 95,45 % entre [0,85;1,37] et 99,73 % entre [0,72;1,5]. Cette dernière, bien que séduisante, fait grimper le z-score. Or, on veut probablement écarter les résidus qui sont probablement aberrants. « 1,11 °C (± 0,13 °C) » est donné comme étant le plus probable, le moins aberrant, le plus normal.
Je comprends donc cela comme : il y a x % de chances que la température ait augmentée chaque année entre a et b depuis l'époque préindustrielle. LD (d) 26 novembre 2022 à 08:39 (CET)Répondre[répondre]
L'augmentation de température considérée est l'augmentation totale par rapport à la température moyenne de la période 1850–1900, pas une augmentation annuelle : plus d'un degré par an, ce serait gigantesque ! Grasyop 26 novembre 2022 à 09:58 (CET)Répondre[répondre]
@Grasyop, ce n'est pas ce que je dis (ou ai voulu dire) : je parle bien d'écart à la moyenne, d'une probabilité homogène pour que chaque année soit dispersée dans une intervalle. C'est plutôt comme si j'expliquais que la probabilité bayésienne que la température ait augmentée de 1,11 soit la somme des probabilités de chaque année. Il y a des années plus ou moins hautes mais elles ne sont pas indépendantes. LD (d) 26 novembre 2022 à 18:18 (CET)Répondre[répondre]
« que la probabilité bayésienne que la température ait augmentée de 1,11 soit la somme des probabilités de chaque année »
Je ne comprends absolument rien à cette phrase. Somme des probabilités que quoi ? Grasyop 28 novembre 2022 à 22:08 (CET)Répondre[répondre]
Finalement, il s'agit plus vraisemblablement d'un intervalle de confiance au niveau de 90 % :
Dans le résumé du sixième rapport du GIEC, on trouve des chiffres assez proches de ceux de l'OMM cités dans la question ci-dessus, notamment en ce qui concerne l'amplitude (0,25° contre 0,26°C) de l'intervalle donné : « Global surface temperature was 1.09 [0.95 to 1.20] °C higher in 2011–2020 than 1850–1900 »).
Or ce rapport contient la précision suivante : « In this Report, unless stated otherwise, square brackets [x to y] are used to provide the assessed very likely range, or 90% interval. ».
Grasyop 26 novembre 2022 à 09:49 (CET)Répondre[répondre]
@Grasyop
Le rapport, p.48.
Je comprends : 0.54 °C à 0.79 °C est l'intervalle à 90 % ; 1.645 la somme des écart-types.
Cela ne me semble pas incompatible avec ma compréhension comme une intervalle de fluctuation (variabilité) où ± 0,13 vise le biais. LD (d) 26 novembre 2022 à 19:42 (CET)Répondre[répondre]
Je ne vous suis pas, et je suis circonspect devant le vocabulaire que vous préconisez. On cherche à estimer une valeur fixée, une anomalie de température, à partir d'un ensemble de mesures. Si on a connaissance d'un biais dans les mesures, on le corrige ; et le biais est soit positif, soit négatif, mais pas les deux à la fois : un biais de ± 0,13 °C, je ne comprends pas. En tout cas, le document que vous citez parle bien d'incertitude (uncertainty) et d'intervalle de confiance (confidence range) : « assuming the IPCC uncertainty range (0.54 °C to 0.79 °C) is representative of a 90% confidence range (1.645 standard deviations) ». Et 1,654 n'est pas une somme, c'est le nombre d'écarts-types à compter (le nombre alpha dont parle Jojodesbatignoles ci-dessous), sur une distribution normale, pour obtenir un intervalle à 90 %. Grasyop 28 novembre 2022 à 22:08 (CET)Répondre[répondre]

Je vous remercie pour ces réponses. Juste après avoir posé la question ci-dessus, je me disais : "dans un intervalle de confiance du genre [m-r ; m+r], r est TOUJOURS l'écart-type." Après avoir lu vos réponses, je me dis qu'un tel intervalle devrait TOUJOURS être accompagné de sa probabilité (son niveau de confiance) comme dans ce document du GIEC (ou bien de la précision r=alpha x écart-type, en donnant la valeur de alpha).--Jojodesbatignoles (discuter) 28 novembre 2022 à 15:52 (CET)Répondre[répondre]

Affirmation du ministre de la justice belge - Quelles sources ?[modifier le code]

(Sorry for writing English, I am German and don't speak French.)

Vincent Van Quickenborne, Minister of Justice in Belgium made a few days ago the statement that 80% of sexworkers in Belgium do so by their own free choice. I would like to know which sources are available for this number of 80%. Is there a discussion about prostitution in Belgium? Are there studies which came to result of 80%? --Plenz (discuter) 25 novembre 2022 à 14:56 (CET)Répondre[répondre]

Traduction libre du message ci-dessus :
« Vincent Van Quickenborne, ministre de la justice belge, a affirmé, il y a quelques jours, qu'en Belgique, 80 % des travailleurs du sexe le sont de par leur libre choix. J'aimerais savoir quelles sources étayent ce chiffre de 80 %. Existe-t-il une discussion sur la prostitution en Belgique ? Existe-t-il des études aboutissant à ce résultat de 80 % ? »
Grasyop 26 novembre 2022 à 02:43 (CET)Répondre[répondre]
Ici, un recueil de chiffres en rapport avec celui du ministre belge. On y trouve des liens vers plusieurs études citant moins de 10% de prostituées contraintes (6%, 9,4%, 3,2%...), le chiffre de 80% peut s'extrapoler de là. Ces études ne sont pas récentes ni centrées sur la Belgique, et surtout semblent en totale contradiction avec d'autres études que j'ai lu en cherchant à répondre à la question : Ici dans une étude canadienne, 81% d’entre elles ont été menacées, 73% ont été physiquement agressées et 68% ont été attaquées avec une arme. De plus, 62 % ont affirmé avoir été violées depuis qu’elles font de la prostitution. Plusieurs associations citent sans source : 90% des travailleuses du sexe (françaises ou étrangères) exercent pour le compte d’un proxénète.. Notez également que les différents rapports signalent tous la difficulté d'obtenir des statistiques fiables. Ici selon le Home Office britannique There is no known research into UK prostitution which supports this claim. Dans le meilleur des cas on trouve des associations de terrain qui se basent sur 100 à 1000 témoignages, difficile d'en tirer des généralités pour les 20 000 prostituées estimées en France, 25 000 en Angleterre et 400 000 en Allemagne. Lire l'article Prostitution en France, il est assez fourni en sources. Bertrouf 28 novembre 2022 à 16:22 (CET)Répondre[répondre]