Wikipédia:Oracle/semaine 10 2018

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 



document hébreu découvert sous terre[modifier le code]

bonjour ! trouverais-je quelqu'un qui traduit l'hébreu sur un document ancien découvert enterré . Cet écrit se trouve sur un parchemin de cuir enroulé. je possède une copie et je serais curieux d'en connaître le contenu . Sinon , vers où me diriger pour trouver un traducteur de langues anciennes . Je vous remercie d'avance de votre réponse . Claude B.

Si vous avez trouvé cela du côté de la mer morte, et que votre "copie" est d'origine, svp confiez-là à un centre archéologique proche de chez vous, par contre si votre copie est récente, rapprochez vous d'une synagogue, même si ce n'est pas écrit en Hébreu moderne, des personnes devraient pouvoir en comprendre le contenu. --Epsilon0 (discuter) 7 mars 2018 à 15:09 (CET)

L'histoire des radio-réveils qui retardent[modifier le code]

Bonjour.

Depuis ce matin circule l'information selon laquelle les réveils et pendules se basant sur les 50 Hz du secteur auraient pris du retard à cause du Kosovo qui aurait diminué sa production. Je préviens que je suis une quiche en électricité mais j'ai quand même du mal à comprendre comment une baisse de la production pourrait avoir pour conséquence de baisser la fréquence du courant. On serait le premier avril à la rigueur mais là ... Y a t'il du vrai dans l'explication ou y a t'il quelqu'un quelque part qui a mal compris ? (ou un canular hors saison)

Merci d'avance. Cordialement

--Bertrand Labévue (discuter) 7 mars 2018 à 20:18 (CET)

En tout cas, le 'temps synchrone', mesuré sur Swissgrid, a bien pris cinq minutes de retard. Voir aussi quelque part du côté de Fréquences des courants industriels#Stabilité de la fréquence-- Xofc [me contacter] 8 mars 2018 à 04:41 (CET)
Explication ponctuelle selon Le Parisien. -- Doalex (discuter) 8 mars 2018 à 09:45 (CET)
J'aurai au moins appris que le coût d'un appel à l'horloge parlante est de 1,50€... (sinon, j'aurais moi aussi pensé à une baisse éventuelle de voltage, genre 215V au lieu de 220, mais la fréquence, ça me laisse dubitatif). 2A01:E34:ECBA:C5D0:2D70:1E21:1E6C:9441 (discuter) 8 mars 2018 à 10:46 (CET)
La fréquence est soumise aux écarts entre l'offre et la demande - donc rien d'étonnant à ce qu'elle varie de façon continue lorsque la demande est trop importante sur une période longue. SammyDay (discuter) 8 mars 2018 à 11:53 (CET)
Est ce que l'on peut légitimement demander à augmenter son quota d'heure sup' au boulot étant donné le retard de la pointeuse ? :-) 217.109.169.65 (discuter) 8 mars 2018 à 16:18 (CET)
La réponse est bien sur la page Fréquences des courants industriels#Stabilité de la fréquence : "un surcroît de consommation non compensé par la production fait chuter la fréquence" Merci pour le coup de main --Bertrand Labévue (discuter) 8 mars 2018 à 20:54 (CET)
En fait lorsque tu consommes du courant, tu exerces un couple qui tend à ralentir les génératrices (si tu ne compenses pas en mettant plus de combustible ou tu n'ouvres pas plus le robinet de la turbine) si bien que la vitesse de rotation des générateurs diminue et par voie de conséquence la fréquence aussi. Ce déséquilibre est tolérable dans une certaine mesure, si le gestionnaire du réseau n'arrive pas à compenser et que la fréquence continue de chuter des dispositifs automatiques commencent à délester des consommateurs pour faire remonter la fréquence. Skiff (discuter) 8 mars 2018 à 21:57 (CET)
Alors là, chapeau. C'est expliqué clairement avec des mots que je comprends. Du coup ça me parait nettement moins fumeux. Tu aurais dû rédiger le communiqué refilé aux journalistes ! --Bertrand Labévue (discuter) 9 mars 2018 à 08:41 (CET)
C'est quand même bizarre qu'un petit producteur périphérique parvienne à mettre tout ce beau système par terre. Quelqu'un disait hier à la TV qu'une Horloge à quartz, c'était mieux. C'est faux, une telle horloge dérive à sa mode (jusqu'à plusieurs secondes par semaine) alors que le 'temps synchrone', avant ce bizarre incident, était calé (à plus ou moins 20 secondes) sur des horloges atomiques (le temps universel coordonné). On a perdu le contrôle du système; quelqu'un a dû introduire l'Intelligence artificielle dans son pilotage... Clin d'œil -- Xofc [me contacter] 9 mars 2018 à 05:03 (CET)
Mais le fait est avéré : mes réveils branchés sur le secteur retardaient de 6 mn ! Fait d'autant plus bizarre qu'à minuit, EDF doit envoyer une inversion de phase (?) pour différentes raisons dont remettre les pendules à l'heure. Quid aussi du passage tarif jour / tarif nuit ? --Serged/ 9 mars 2018 à 07:42 (CET)
Je pense que "l'inversion de phase" sert juste à synchroniser les appareils d'EDF (c'est pas plutôt Enedis maintenant ?) dont les compteurs jour/nuit. Pour que les appareils régulés par le 50 Hz rattrapent le retard il faudrait leur fournir les Hz manquants. --Bertrand Labévue (discuter) 9 mars 2018 à 08:41 (CET)
Mouais. S'il y a tellement d'appareils calés sur le sacro-saint 50Hz, comment se fait-il que personne n'ait jamais pensé que le 50Hz n'était pas une constante absolue, et que la fréquence était susceptible de baisser en raison des fourbes Monténégrins ? Je me demande s'il ne s'agirait pas d'une intox en provenance, disons, de Belgrade ? 2A01:E34:ECBA:C5D0:CFF:F258:5FE9:52A1 (discuter) 9 mars 2018 à 08:45 (CET)
Un ingénieur très calé sur ces questions m’a un jour narré que la stabilité du 50 Hz (et, si je me souviens bien, sa cohérence sur le réseau) était essentielle pour les industries, et que la France avait un réseau très stable de ce point de vue, et que le problème de l’éolien c’était la difficulté à respecter cette stabilité... Je n’ai pas tout compris. rv1729 9 mars 2018 à 09:22 (CET)
En fait c’est évident que la cohérence est importante, puisque le réseau est interconnecté et qu’il faut pouvoir « mélanger » des sources différentes. Si elles ondulent à des fréquences différentes, ou même en décalage de phase, c’est le bordel. Du coup on peut soupçonner que derrière cette histoire de four qui retarde se cache un incroyable merdier à l’échelle de tout le réseau électrique européen. Ça serait vraiment intéressant de trouver des explications techniques un peu sérieuses, malheureusement... à part des articles du genre de ceux cités plus haut, qui ne vont guère dans les détails, je ne trouve rien. rv1729 9 mars 2018 à 13:15 (CET)

Une bonne question subsidiaire d’Olivier, que je me permettrai de paraphraser ainsi : l’horloge du four fonctionne certainement en courant continu basse tension. Quel composant électronique est mis à l’œuvre pour lui permettre d’accéder au signal 50 Hz (supposé) transmis par courant du secteur ? rv1729 9 mars 2018 à 10:51 (CET)

Non, cela ne vas pas être le bordel, un réseau a une fréquence unique. Si tu essayes de synchroniser une génératrice ayant une fréquence ayant une fréquence f1 sur un réseau qui a une fréquence f2 (différente de f1), tu vas exercer une sacré contrainte mécanique de torsion sur l'arbre de la génératrice et tu vas tout casser. Il est obligatoire de synchroniser les fréquences et les tensions avant de fermer le disjoncteur qui va connecter la génératrice sur au réseau. Pour faire cet ajustement, on joue sur l'excitation de la génératrice. Pour cette histoire de réveil, EDF/RTE garantit du 50Hz à +/-0.5 Hz (si j'ai bonne mémoire en France) hors évènement exceptionnel mais garantit aussi un certain nombre de cycle dans la journée. En fin de journée, j'imagine qu'ils accélèrent ou ralentissent un peu les générateurs pour avoir ce résultat. Je pense que les réveils compte le nombre de cycles, si la fréquence est chroniquement faible du fait d'un déficit de production, le nombre de cycles par jour diminue et les réveils retardent. Skiff (discuter) 9 mars 2018 à 18:45 (CET)
Non, cela ne vas pas être le bordel, un réseau a une fréquence unique. Si tu essayes de synchroniser une génératrice ayant une fréquence ayant une fréquence f1 sur un réseau qui a une fréquence f2 (différente de f1), tu vas exercer une sacré contrainte mécanique de torsion sur l'arbre de la génératrice et tu vas tout casser. — oui, c’est bien ce que je disais. Pour qu’on ait eu au niveau européen une diminution de fréquence aussi sensible, y a du y avoir de sacrées contraintes (pas forcément des contraintes mécaniques comme tu le disais, mais le fait qu’on doive faire ralentir toutes les centrales du réseau, et surtout qu’on y parvienne, m’épate — ça me paraît tout sauf simple). rv1729 11 mars 2018 à 21:33 (CET)
Cela me rappelle que j'avais demandé la création de Synchroscope... Un dispositif très simple, constitué de 3 ampoules (+ résistances) disposées entre les trois phases du réseau et les trois phases d'une génératrice que l'on désire coupler au réseau. Au départ, la fréquence de la génératrice n'est pas la même que la fréquence du réseau et les lumières clignotent. On fait varier la vitesse de la génératrice pour diminuer la fréquence de clignotement. Quand c'est stable, la fréquence est correcte; on règle alors la phase en faisant en sorte que toutes les ampoules s'éteignent. À ce moment-là, la génératrice est synchronisée au réseau ((tension évidemment,) fréquence et phase), on peut la coupler au réseau. Elle est désormais calée sur le réseau, il faut en faire beaucoup pour la 'décrocher'. Si on augmente la puissance, de l'énergie est fournie au réseau; dans le cas contraire, on pompe de l'énergie sur le réseau.
Pour répondre à une question d'Olivier. Il est facile d'extraire le 50 Hz du réseau pour l'utiliser sur un bidule qui fonctionne à quelques volts. On peut, par exemple, utiliser un optocoupleur. On branche la LED sur le secteur (avec une résistance 'qui va bien'), elle va s'allumer et s'éteindre 50 fois par seconde; on aura en sortie, un signal à 50 Hz. On divise par 50, on a les secondes, etc...
Je pense avoir lu quelque part que les producteurs avaient décidé d'offrir la stabilité de fréquence quand les compteurs électriques sont devenus suffisamment sensibles pour comptabiliser la consommation des horloges électriques (il n'y a pas de petits profits). -- Xofc [me contacter] 10 mars 2018 à 04:39 (CET)
On ne m'ôtera pas de la tête que ça ressemble à une grosse fakenew, et comme par hasard juste au moment où Que Choisir lance une pétition contre les compteurs Linky (grosse magouille Enedis) et où Nicolas Hulot commence à comprendre qu'il serait de son intérêt bien compris de ne pas trop chatouiller EDF... Reporter l'origine du problème sur un petit pays que personne ou à peu près ne saurait situer sur la carte, pour s'exonérer de toute responsabilité, ça me paraît quand même très gros. L'information dans le secteur de l'énergie (et surtout, bien entendu, du nucléaire) est extrêmement opaque en France, mais il faut dire que quand la population accepte sans broncher de payer des factures EDF rétroactives sur des périodes qu'elle pensait avoir réglées depuis longtemps, on aurait tort de se priver... 2A01:E34:ECBA:C5D0:DDAF:1491:A81C:DBFC (discuter) 10 mars 2018 à 09:36 (CET) En fait, je pense qu'il y aura bientôt une ligne de taxe supplémentaire sur vos factures : taxe de redressement de la fréquence du courant. Et hop ! 2A01:E34:ECBA:C5D0:DDAF:1491:A81C:DBFC (discuter) 10 mars 2018 à 09:38 (CET)
J'aurais tendance à dire que ce n'est pas une fake new, mais seul mon radio réveil a retardé progressivement de 7 minutes (ça c'était déjà produit il y a quelques années), les horloges du four et du micro-ondes n'ont pas été affectées… - Cymbella (discuter chez moi) - 10 mars 2018 à 11:42 (CET)
Idem. Je n’avais pas encore entendu parler de cette histoire lorsque, il y a quelques jours, j’ai remis à l’heure mon radio-réveil après m’être rendu compte qu’il retardait d’une poignée de minutes. Et je le règle rarement. Pas de retard non plus sur l’horloge du four. Grasyop 10 mars 2018 à 19:39 (CET)
Horloge à quartz (intérieur).
Quand j'étais étudiant, j'avais refabriqué une horloge avec un quartz piézoélectrique. Je reprenais la fréquence d'un générateur pour générer des oscillations du quartz, puis un capteur de front montant transformait cela en impulsions qui permettaient d'incrémenter un afficheur. Pour faire simple, j'avais pris la fréquence qui va bien pour faire des secondes, au lieu de moduler la fréquence du réseau. (3615 ma vie). J'ai eu une bonne note. Bertrouf 13 mars 2018 à 10:45 (CET)
C'est donc pour ça que mon four et mon micro-ondes, situés l'un au dessus de l'autre diffèrent de 6min alors que je les avais synchronisés l'an dernier. L'un doit être directement issu de la fréquence et l'autre utiliser un autre moyen pour déterminer l'écoulement du temps. (3615 ma vie Bis) --LJouvenaux (discuter) 13 mars 2018 à 11:40 (CET)

Je me méfie de ces formulations, qui sous-entendent une faute ou une responsabilité. Si le lien entre fréquence du réseau et surcharge est assez facile à comprendre, le fait que l'insuffisance de la production kosovare soit compensée par les réseaux voisins devrait suffire à la stabiliser, et ces réseaux voisins ont largement les ressources pour alimenter le Kosovo. Savoir si ce qui limite les apports extérieurs tient aux limites des installations, à des difficultés financières, ou à d'autres causes tues, éclairerait peut-être, mais les formulations "à cause du Kosovo" et "qui aurait diminué sa production" me semblent suspectes : un producteur qui refuserait de vendre une denrée non stockable juste pour faire endêver ses voisins et des gentils voisins qui laissent leur production se dégrader sans réagir, je n'y crois que modérément, surtout que la situation a duré plusieurs mois, pendant lesquels la production de courant des autres pays et en particulier le nôtre n'a jamais été en surcharge. 2A01:E35:8A5D:4340:7DA5:ACCF:C740:E83D (discuter) 14 mars 2018 à 18:58 (CET)

Décoration honorifique de Maurice Berteaux[modifier le code]

Bonjour tout le monde ! Lors d'une conférence sur Maurice Berteaux, j'ai vue une photographie de Maurice Berteaux en militaire avec une décoration qui ne semble pas être la Légion d'honneur. Sauriez-vous quelle(s) décoration(s) Maurice Berteaux a reçue(s). Merci bien.Philippe Nusbaumer (discuter) 9 mars 2018 à 13:46 (CET)

M. Berteaux Ministre de la Guerre, tué le 21 Mai 1911 à Issy-les-Moulineaux - sur son lit de mort.
M. Berteaux Ministre de la Guerre, tué le 21 Mai 1911 à Issy-les-Moulineaux - sur son lit de mort.
Est-ce celle qu'on peut voir sur cette photo ci-contre ? Il semblerait qu'il s'agit bien d'une croix de chevalier de la Légion d'honneur. cf. « Cote LH/207/60 », base Léonore, ministère français de la Culture. Sinon cela me semble difficile à déterminer sans une image.
--LJouvenaux (discuter) 13 mars 2018 à 16:20 (CET)

Question de la Wikipedia de la langue Tatar[modifier le code]

Question récupérée sur la page principale.-- Doalex (discuter) 10 mars 2018 à 18:50 (CET)

Chers Messieurs et Madames. Je suis un participant de Wikipedia en langue tatar. Récemment, j'ai écrit un article sur la liste des temples hindous de France avec des adresses. [[1]] Mais j'aimerais trouver plus d'informations. S'il vous plaît écrivez-moi s'il y a plus d'informations sur les temples hindous de France. Quand vous avez du temps libre pour ça. P.S: Excusez mes erreurs Meilleurs vœux, --A.Khamidullin (discuter) 10 mars 2018 à 15:31 (CET)

Pour l’heure je n’ai trouvé dans le Wikipédia de langue française que Liste des édifices religieux de Paris#Hindouisme signalant l’existence du temple du 17, rue Pajol. Alphabeta (discuter) 11 mars 2018 à 19:54 (CET)
"Google is your friend!" : https://www.indeaparis.com/les-lieux-de-culte-de-linde-en-france --Serged/ 12 mars 2018 à 08:27 (CET)
Il serait temps de créer un section « == Hindouisme == » dans l’article Liste des édifices religieux de France. Alphabeta (discuter) 13 mars 2018 à 17:02 (CET)
 Fait. Bertrouf 15 mars 2018 à 17:09 (CET)