Aide:Modèle de paramétrage de carte

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ajustement du paramétrage
Méridien central
(43.95168, 4.06288) d=0.9566747182126
(43.95168, 4.06288) d=0.9566747182126
Voir l’image vierge
Figure 1. Test du modèle de paramétrage de la carte du Gard.
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Modèle de paramétrage de carte.

Un modèle de paramétrage de carte est une sous-page de Modèle:Géolocalisation qui fournit des informations (métadonnées) sur l'image d'une carte géographique.

Ce type de modèle est avant tout employé par les modèles {{G}}, ({{G/dms}}, {{Géolocalisation}} ou d'autres similaires, où il assure la conversion des coordonnées (latitude, longitude) d'un emplacement, en position (x, y) sur la carte ; ce qui permet la géolocalisation ou encore la création de cartes complétées.

La création de modèles de paramétrage de carte (aussi appelé modèles de géolocalisation) n'est pas aisée au premier abord. Cette page d'aide vous permet de vous familiariser avec les outils qui permettent leur création.

Créer un modèle de paramétrage de carte[modifier | modifier le code]

Déterminer quel système de projection utiliser[modifier | modifier le code]

Figure 2. Projection équirectangulaire de la Terre. Les parties au nord et au sud sont très déformés.
Figure 3. Yukon - Projection conique d'Albers. Ici les proportions sont respectées.

oui Cette carte peu déformée convient à la géolocalisation.
Figure 4. Yukon - Projection cylindrique de Mercator. Les côtes nord du Yukon ont été artificiellement élargies. Le Yukon est déformé.

faux  Cette carte très déformée ne convient pas à la géolocalisation.

Avant même de choisir une carte, il vous faut déterminer le système de projection qui conviendra le mieux à votre besoin. Un système de projection est une façon de représenter une zone géographique. Pour faire simple : vous avez le choix entre une projection cylindrique (équirectangulaire, de Mercator...) -dite "simple"- et une projection conique (Albers, Lambert...) -dite "complexe".


De toutes les projections existantes, la projection équirectangulaire ou plate carrée est la plus simple à identifier grâce à ses méridiens et parallèles qui forment un quadrillage constitué de carrés de même taille. Elle est parfaitement adaptée aux cartes couvrant une zone de moins de 1 000 km (figure 1). Au delà, elle tend à déformer la zone géographique représentée, sauf si elle est située à proximité de l'équateur (figure 2). Malgré les déformations qu'elle engendre, la projection équirectangulaire reste fréquemment utilisée pour représenter une planète entière, comme ici ou . Son implémentation dans un modèle de paramétrage de carte est très simple.


Les projections complexes (conique conforme de Lambert, Albers, sinusoïdale...) nécessitent plus de paramètres que la projection équirectangulaire, ce qui complique la création du modèle de paramétrage de carte. Toutefois, elles sont plus fidèles à la réalité puisqu'elles déforment moins les zones représentées. Si la zone à couvrir est très vaste (supérieure à 1 000 km), ou si elle est située à proximité des pôles, il vaut mieux employer une carte utilisant une projection complexe.


Voici un petit guide pour vous aider à choisir :

La zone à représenter se situe près des pôles ?
Alaska, Canada, Groenland, Antarctique, Sibérie... tous ces territoires sont proches du pôle nord ou sud. Si votre carte représente une zone aussi proche des pôles, il faut forcément utiliser une carte à projection conique, de type Lambert ou Albers, même si la zone couvre moins de 1000 km de distance. Sinon le territoire représenté sera fortement déformé (comparez les figures 3 et 4).


La distance maximale couverte par la carte ne dépasse pas 1 000 km ?
Sur des distances aussi "courtes", le modèle {{Géolocalisation/Projection équirectangulaire}} s'adapte parfaitement à tout type de projection, tant que la zone représentée est suffisamment éloignée des pôles. Vous n'êtes dons pas limité dans le choix de la projection de votre carte.


La distance maximale couverte excède de loin les 1 000 km ?
Si vous représentez une planète entière, optez pour une carte à projection équirectangulaire, c'est à dire pour un planisphère.

Si la zone représentée est très proche de l’équateur, vous pouvez tenter d'utiliser une carte à projection équirectangulaire.

Sinon optez pour une projection conique, sans hésiter.

Choisir une carte[modifier | modifier le code]

Vous pouvez maintenant choisir une carte adaptée aux contraintes expliquées précédemment. Notez bien que le modèle de paramétrage de carte sera plus aisé à créer si votre carte :


  • Affiche les méridiens et parallèles (voir pourquoi)
  • Indique son système de projection
  • Indique les coordonnées de ses 4 bords
  • Couvre une distance inférieure à 1 000 km


Si aucun de ces critères n'est rempli, il faut trouver une autre carte sur Wikimedia Commons ou demander sa création à l'Atelier graphique.

Choisir un modèle générique[modifier | modifier le code]

Pour créer un modèle de paramétrage de carte, il faut se baser sur l'un des modèles génériques disponibles. Chacun de ces modèles se base sur un système de projection cartographique particulier. L'observation attentive de la carte choisie doit vous permettre de choisir parmi les modèles génériques existants :



Aide détaillée : Aide:Systèmes de projection.


Vous êtes perdu ?

Si vous partez d'une image dont vous ignorez le système de projection et même si cette projection n'est peut être pas la bonne, il est judicieux d'essayer la projection équirectangulaire en premier. Cela permet de faire un premier cadrage de la carte et de voir ce qui ne va pas. De plus, les valeurs de paramétrage à déterminer sont en partie réemployées par les autres types de projection.

Voici quelques conseils sur la marche à suivre lorsque le paramétrage de la projection pose problème. Ils sont d'ordre indicatif[1].

  • Bien sûr, reporter toutes les informations utiles de la page de l'image employée.
  • Bien sûr, reportez-vous à la documentation du modèle générique employé.
  • Même si l'on emploie pas la projection équirectangulaire, fixer (au moins approximativement) les valeurs des fonctions left, right, top, bottom (les latitudes et longitudes au centre des bords de la carte) et « publier » (et « purger »). Cela permet de créer la documentation (et donne le point central).
  • Créer une carte complétée (avec {{Test de carte}} ; voire {{Test méridiens et parallèles}} éventuellement).
  • Déterminer le méridien central[2] : fonction longitude (+ px0 si nécessaire).
  • Déterminer la latitude centrale (ou les latitudes pour les projections sécantes) : fonction latitude (+ py0 si nécessaire).
  • À ce stade, le point central doit être correctement projeté.
  • Ajuster la projection le long du méridien central : fonction dy (ou t ou encore top, bottom).
  • Ajuster la projection hors du méridien central : fonction dx[3] (ou s ou encore left, right).
Exemples
{{Géolocalisation/Chine}}{{Géolocalisation/Europe}}{{Géolocalisation/Afrique}}{{Géolocalisation/Russie}}{{Géolocalisation/Canada}}{{Géolocalisation/Québec}}

Créer un brouillon[modifier | modifier le code]

Utilisez la page de test dédiée Modèle:Géolocalisation/Test, qui facilitera l'ajustement du paramétrage par la suite. Éditez la page et videz-la.

Copiez-collez ce patron et supprimez les commentaires et les paramètres qui ne vous serviront pas. Il faut remplacer type par le nom du système de projection choisi plus haut. Reportez-vous à la documentation du modèle choisi pour savoir comment déterminer les valeurs des paramètres.

<includeonly>{{Géolocalisation/Projection type
 |{{{1}}}|{{{2}}}|{{{3}}}
 <!-- Les paramètres suivants dépendent du type : -->
 |top=
 |bottom=
 |left= <!-- ou |longitude= -->
 |right= <!-- ou |longitude= -->
 <!-- Paramètres plus rarement employés :
 |x0=
 |y0=
 |déformation=
 |latitude=
 |latitude0=
 |a=
 -->
 <!-- Les paramètres obligatoires : -->
 |image=
 |iwidth=
 |iheight=
 |name=
 |zone=
 |genre=
 |geo=
 }}</includeonly><noinclude>
 {{Documentation paramétrage de carte<!--|code=1-->}}
 <!-- Pour construire un exemple de rendu (facultatif) :
 :* ... liens divers

;notes: ...

[[Catégorie: ...]]
 -->
 </noinclude>

Renseigner les paramètres[modifier | modifier le code]

Les coordonnées[modifier | modifier le code]

top, bottom, left, right

Commencez par récupérer les coordonnées des bords de votre carte. Elles doivent figurer dans sa page de description, sous la forme "Nord Ouest Sud Est" ou "top left bottom right" (exemple).

Si ces informations sont introuvables, vous pouvez tenter de les déterminer en utilisant [ACME Mapper http://mapper.acme.com/] et un outil de retouche d'image tel que GIMP.

Reprenons l'exemple de la carte du Pérou. Nous devrions obtenir :

 |top=0.73
 |bottom=-19.36
 |left=-83.25
 |right=-66.75

Notez que certaines valeurs sont négatives. En effet :

  • Pour les bords gauches et droits, les valeurs sont positives si le point se situe à l'Est du méridien de Greenwich, et négatives si elles sont à l'Ouest.
  • Pour les bords haut et bas, les valeurs sont positives au-dessus de l'équateur, et négatives en-dessous.


Les autres paramètres[modifier | modifier le code]

image 
Nom de l'image (sans File: / Image:).
iwidth, iheight 
Ce sont simplement les dimensions (largeur, hauteur) de l'image en pixels, que l'on trouvera sur sa page de description.
name 
Lien (sans [[ ]]) vers l'article correspondant à la région (zone) représentée. Cela correspond donc le plus souvent au nom de code de la carte.
Toutefois, plus rarement, il faut employer la syntaxe page{{!}}nom lorsque l'article correspondant n'a pas le même nom. Par exemple, pour la Géorgie, l'article est Géorgie (pays) ; on écrit donc :
|name=Géorgie (pays){{!}}Géorgie
Lorsque la carte est un pays (|zone=pays), il faut s'assurer que nom de code de la carte est bien présent dans la liste des pays du monde et la catégorie des modèles de pays et drapeaux.
De même, lorsque la carte est un département français (|zone=département français), il faut s'assurer que nom de code de la carte est bien « officiellement » un département.
zone 
Article détaillé : Wikipédia:Jargon/Fonction zone.
genre 
Article détaillé : Wikipédia:Jargon/Fonction genre.
Consulter le tableau de conversion et cette excellente liste de noms de pays et de subdivisions de pays.

Tester le modèle[modifier | modifier le code]

Ajustement du paramétrage
Méridien central
(37.48, 104) d=0.99478814679914
(37.48, 104) d=0.99478814679914
Voir l’image vierge
Test du modèle de paramétrage de la carte de la République populaire de Chine.

Vous pouvez employer le modèle {{Test de carte}} pour visualiser l'utilisation d'un modèle de paramétrage de carte. Il suffit pour cela de se créer une page de brouillon et d'y insérer ce modèle complété avec les informations de votre carte, et un pas, qui fait varier le nombre de points rouges.

Le principe est de vérifier l'alignement de la grille de points rouge (la géolocalisation) avec les intersections des parallèles et méridiens de la carte. La figure ci-contre montre un alignement presque parfait, qui convient parfaitement pour l'utilisation qui en est faite sur Wikipédia.

Notez qu'en plaçant votre souris au-dessus d'un point rouge, vous obtenez ses coordonnées.

La ligne rouge représente le méridien central. Elle doit être alignée avec l'axe nord-sud de la carte. Si ce n'était pas le cas, le modèle de géolocalisation de fonctionnerait pas.

Problèmes rencontrés[modifier | modifier le code]

Positionnement imparfait
Lorsqu'après de multiples tentatives (avec divers modèles génériques), les points s'affichent correctement, mais ne se superposent toujours pas à leur position correcte sur l'image. Vous pouvez :
Autre
Consultez les erreurs courantes de géolocalisation.


Publier le modèle[modifier | modifier le code]

Le nom d'un modèle de paramétrage de carte doit impérativement être Modèle:Géolocalisation/nom de code de la carte.

Lorsque la carte représente un pays, il faut s'assurer que le nom de code de la carte est bien présent dans la liste des pays du monde et la catégorie des modèles de pays et drapeaux.

S'il existe déjà d'autres modèles de paramétrage de carte pour la zone traitée, il suffit de rajouter un chiffre à la fin du titre de la page. Exemple : Modèle:Géolocalisation/Espagne, Modèle:Géolocalisation/Espagne2.

Optimiser un modèle de paramétrage de carte[modifier | modifier le code]

Un modèle de paramétrage de carte recourt d'abord à un modèle générique. L'utilisation de ce méta-modèle est coûteuse (en mémoire aussi bien qu'en temps de calcul). Une fois les paramètres convenablement ajustés, un modèle de paramétrage de carte peut-être optimisé. Il s'agit là d'une forme de "substitution" du méta-modèle.

Comment cela fonctionne ? 
Pour alléger le code d'un modèle de paramétrage de carte qui emploie un modèle générique, les modèles génériques disposent d'une fonction supplémentaire code
{{Géolocalisation/<nom>|code|...}}
qui retourne un code de substitution pour le modèle de paramétrage de carte qui l'emploie.
Pourquoi optimiser le modèle ?
Un modèle générique emploie des fonctions gourmandes en ressources serveur lorsqu'il est affiché sur une page. La version optimisée simplifie considérablement les formules de conversion. Ainsi, en optimisant un modèle de paramétrage de carte, on économise les ressources des serveurs qui hébergent Wikipédia.
Quand optimiser le modèle ?
Dès que le paramétrage est bon. C'est à dire, dès que le modèle fonctionne parfaitement.
Comment optimiser le modèle ?

Placez dans le code du modèle {{Documentation paramétrage de carte|code=1}} ou {{Documentation paramétrage de carte en sous-page|code=1}} et prévisualisez. La documentation affichera alors la marche à suivre : un code de substitution à copier-coller dans le modèle. Publiez et voilà tout.


Code avec modèle générique Code de la version optimisée
Comparaison des codes entre la version avec modèle générique et la version optimisée.
{{Géolocalisation/Projection type
 |{{{1}}}|{{{2}}}|{{{3}}}
 <!-- Divers paramètres propres au modèle générique:
 ...
 -->
 <!-- Les paramètres communs : -->
 |image=...
 |iwidth=...
 |iheight=...
 |name=...
 |zone=...
 |genre=...
 |geo=...
 <!--etc -->
 }}
 {{#switch:{{{1}}}
 |y={{#expr: ... }} 
 |x={{#expr: ... }}
 <!-- Les paramètres communs : -->
 |image=...
 |iwidth=...
 |iheight=...
 |name=...
 |zone=...
 |genre=...
 |geo=...
 <!--etc -->
 }}


Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Images alternatives[modifier | modifier le code]

Rendu administratif
Rendu en relief

Certains modèles de paramétrage de carte incluent plusieurs images représentant une même zone et un même cadrage, mais selon des rendus différents. C'est par exemple le cas du Modèle:Géolocalisation/Corse. Pour que cela fonctionne, il faut impérativement que les images utilisées utilisent les mêmes proportions (largeur / hauteur). Si leur taille en pixels diffère, il faut fournir le paramètre largeur aux modèles.

Pour intégrer d'autres images à un modèle, il faut remplacer :

|image=nom de l'image par défaut

par

|image={{#switch: {{{2|}}}
|départementale
|administrative=autre nom
|relief=autre nom
|blank
|#default=nom de l'image par défaut
}}

Ici administrative, départementale[4], blank et relief sont les types des images alternatives. On obtient alors le nom de l'image de la carte administrative d'un pays avec :

 {{Géolocalisation/pays|image|administrative}}

En revanche

{{Géolocalisation/pays|image|n'importe quoi}}

ne génère pas d'erreur, mais retournera l'image par défaut.


Recommandation pour les types standards et suggestions
type Description
par défaut L'image la meilleure pour la géolocalisation : une carte administrative sans toponyme pas trop chargée

(pas ou peu de découpages)

administrative[5] Avec un découpage administratif
relief[5] L'image de la carte topographique
blank Une carte "vierge" (sans découpage administratif, ni toponyme)
région Lorsque l'image met en valeur une zone donnée nommée région.[6]
départementale, régionale, provinces, landers, états, population De simples suggestions


Suggestion pour le nom des images

Si l'on adopte pour le nom des images la nomenclature

 Image:nom de code de la carte (type).svg

on peut alors écrire :

|image={{#ifexist:nom de code de la carte ({{{2|}}}).svg
|nom de code de la carte ({{{2|}}}).svg
|nom de code de la carte (blank).svg
}}

ou simplement (mais c'est moins "fiable")

|image=nom de code de la carte ({{{2|}}}).svg


Carte avec pièce rapportée[modifier | modifier le code]

La carte de {{Géolocalisation/Japon2}} à paramétrer.

Ce didacticiel se base sur le modèle de géolocalisation Japon2.

  1. Créer un modèle optimisé pour la carte principale.
    • Tester le modèle avec des valeurs valides pour cette zone.
  2. Créer un modèle optimisé pour la carte secondaire.
    • Il faut faire attention car les valeurs indiquées comme limites des côtés de la carte sont les limites de l'image et non de la zone couverte par carte secondaire.
    • Tester le modèle avec des valeurs valides pour cette zone.
  3. Trouver une valeur de test en longitude ou en latitude.
    • Pour trouver cette valeur, l'idéal est de choisir une valeur en longitude ou en latitude au-delà de laquelle il faudra utiliser la carte secondaire.
  4. Créer le code de test logique pour x et y.
    • Voir exemple pour obtenir le code.
  5. Changer uniquement les valeurs x et y de la carte principale.

Exemple :

1. Modèles optimisés

Modèle optimisé pour le Japon Modèle optimisé pour Okinawa
{{#switch:{{{1}}}
|y={{#expr: ({{{2}}}-(45.86))*-6.3131313131313}} 
|x={{#expr: ({{{3}}}-(128.24))*4.755111745126}}
|image=Japan location map with side map of the Ryukyu Islands.svg
|iwidth=413
|iheight=373
|name=Japon
|zone=pays
|genre=ms
|geo=-111
|top=45.86
|bottom=30.02
|left=128.24
|right=149.27
|projection=Projection équirectangulaire
}}
{{#switch:{{{1}}}
|y={{#expr: ({{{2}}}-(39.54))*-6.3171193935565}} 
|x={{#expr: ({{{3}}}-(110.43))*4.7596382674917}}
|image=Japan location map with side map of the Ryukyu Islands.svg
|iwidth=413
|iheight=373
|name=Japon
|zone=pays
|genre=ms
|geo=-111
|top=39.54
|bottom=23.71
|left=110.43
|right=131.44
|projection=Projection équirectangulaire
}}
La limite inférieure de la carte principale de « Japon2 » sur la carte « Japon ». La latitude est 30.02.
latitude de séparation
Voir l’image vierge
La limite inférieure de la carte principale de « Japon2 » sur la carte « Japon ». La latitude est 30.02.

2. Trouver une valeur

Dans le cas de la carte du Japon, la limite inférieure de la carte principale est à 30.02, nous pouvons ainsi conclure que si la coordonnée est au sud de 30.02, il faut utiliser la carte secondaire.

3. Insérer le test logique pour x et y

| y = {{#ifexpr: {{{@}}} < VALEUR
 | VALEUR Y DE LA CARTE SECONDAIRE
 | VALEUR Y DE LA CARTE PRINCIPALE
}}
| x = {{#ifexpr: {{{@}}} < VALEUR
 | VALEUR X DE LA CARTE SECONDAIRE
 | VALEUR X DE LA CARTE PRINCIPALE
}}
  • Remplacer le @ par 2 si le test vérifie la latitude et par 3 si le test vérifie la longitude.
  • Utiliser le signe < pour tester une valeur plus petite et le signe > pour une valeur plus grande.
  • Copier/coller ce qui se trouve après y = et x = de la carte principale et de la carte secondaire au bon endroit.

Résultat pour Japon.

| y = {{#ifexpr: {{{2}}} < 30.02
 |{{#expr: ({{{2}}}-(39.66))*-6.3051702395965}}
 |{{#expr: ({{{2}}}-(45.86))*-6.3371356147022}}
}}
| x = {{#ifexpr: {{{2}}} < 30.02
 |{{#expr: ({{{3}}}-(110.40))*4.7596382674917}}
 |{{#expr: ({{{3}}}-(128.24))*4.7596382674917}}
}}

4. Remplacer les valeurs

Remplacer uniquement les valeurs x et y modifiées dans le modèle principal (conserver les autres valeurs).

{{#switch:{{{1}}}
| y = {{#ifexpr: {{{2}}} < 30.02
 | {{#expr: ({{{2}}}-(39.54))*-6.3171193935565}}
 | {{#expr: ({{{2}}}-(45.86))*-6.3131313131313}} 
}}
| x = {{#ifexpr: {{{2}}} < 30.02
 | {{#expr: ({{{3}}}-(110.43))*4.7596382674917}}
 | {{#expr: ({{{3}}}-(128.24))*4.755111745126}}
}}
|image=Japan location map with side map of the Ryukyu Islands.svg
|iwidth=413
|iheight=373
|name=Japon
|zone=pays
|genre=ms
|geo=-111
|top=45.86
|bottom=30.02
|left=128.24
|right=149.27
|projection=Projection équirectangulaire
}}
Exemples
{{Géolocalisation/États-Unis}} (l'exemple des États-Unis) • {{Géolocalisation/Japon2}}{{Géolocalisation/Espagne2}}


Découper une carte dans une carte existante[modifier | modifier le code]

Le moyen le plus simple de créer un nouveau modèle de paramétrage de carte est sûrement d'employer un modèle déjà existant (tout modèle de paramétrage de carte valide peut convenir) et d'utiliser le modèle générique {{Géolocalisation/Projection découpée}}.

L'image de base employée par la carte {{Géolocalisation/Monde}}. Son nom est donné par {{Géolocalisation/Monde|image}} ; il s'agit de « World location map (equirectangular 180).svg ».

Prenons l'exemple de la carte Monde ({{Géolocalisation/Monde}}) qui constitue une très bonne carte de base à condition de ne pas découper un confetti. On montre ici comment construire une nouvelle carte de la Méditerranée ({{Géolocalisation/Méditerranée}}) en découpant dans la carte Monde.

La première étape (la plus laborieuse) consiste à découper l'image. Il faut d'abord récupérer le fichier de l'image de base. Son nom est donné par {{Géolocalisation/Monde|image}} ; il s'agit ici de « World location map (equirectangular 180).svg ». Attention veillez à bien obtenir le fichier d'origine au bon format (ici le format SVG) et non l'image réduite.

L'image découpée. Son nom est donné par {{Géolocalisation/Méditerranée|image}} ; il s'agit de « Mediterranean Sea location map.svg ».

À l'aide d'un éditeur graphique (Inkscape par exemple pour le format SVG) découpez un rectangle dans l'image de base.

Puis enregistrez et importez cette nouvelle image sur Commons-logo.svg  Commons . Ici la nouvelle image est « Mediterranean Sea location map.svg ».


Le point essentiel est qu'il faut soigneusement noter les coordonnées du rectangle prélevé. Il s'agit de :

  • (iheight, iwidth) la taille en pixels de la nouvelle image.
  • (ileft, itop) les coordonnées en pixels du coin supérieur gauche de l'image découpée par rapport au coin supérieur gauche de l'image originale. (Attention, Inkscape utilise le coin inférieur gauche comme point origine.)
Coordonnées du rectangle découpé : iheight = 862 ; iwidth = 1754 ; ileft = ; itop =

La deuxième étape consiste à créer le nouveau modèle de paramétrage de carte.

Pour l'exemple donné, le modèle est Modèle:Géolocalisation/Méditerranée et son code est :

 <includeonly>{{Géolocalisation/Projection découpée
 |{{{1}}}|{{{2}}}|{{{3}}}
 |carte=Monde
 |image=Mediterranean Sea location map.svg
 |iwidth=1754
 |iheight=862
 |ileft=
 |itop=
 |name=Méditerranée
 |zone=mer
 |genre=fs<!-- =féminin singulier -->
 |geo=-4<!-- =europe -->
 }}</includeonly><noinclude>
 {{Documentation paramétrage de carte}}
 </noinclude>

Il suffit de copier-coller le code suivant et de le compléter par vos valeurs.

<includeonly>{{Géolocalisation/Projection découpée
|{{{1}}}|{{{2}}}|{{{3}}}
|carte=<!-- la carte d'origine -->
|image=<!-- la nouvelle image -->
|iwidth=
|iheight=
|ileft=
|itop=
|name=
|zone=<!-- pays, mer, ... ou vierge -->
|genre=
|geo=<!-- code du pays sur World Gazeeter, 0 ou vierge -->
}}</includeonly><noinclude>
{{Documentation paramétrage de carte}}
</noinclude></nowiki>

Annexes[modifier | modifier le code]

Créer un nouveau modèle générique[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Modèle générique de paramétrage de carte.
Icône pour souligner l'importance du texte
Attention ! l'écriture de modèles génériques de paramétrage de carte, et particulièrement de leur fonction code est extrêmement délicate. Il est donc fortement recommandé de ne pas y toucher sans une parfaite connaissance de la syntaxe wiki et de bonnes connaissances en mathématiques.


Les fonctions[modifier | modifier le code]

Voici les fonctions que ce type de modèle doit assurer au minimum pour que la géolocalisation fonctionne :

Code Wiki Explication
Les fonctions essentielles des modèles de paramétrage de carte
{{Géolocalisation/<nom>|y|latitude|longitude}} retourne un coefficient qui, multiplié à une largeur donnée pour l'image, donne la position verticale sur l'image d'un lieu dont les coordonnées géographiques sont passées en paramètres.
{{Géolocalisation/nom|x|latitude|longitude}} retourne un coefficient qui, multiplié à une largeur donnée pour l'image, donne la position horizontale sur l'image d'un lieu dont les coordonnées géographiques sont passées en paramètres.
{{Géolocalisation/nom|image}} retourne le nom de l'image (sans l'espace de noms).

Les fonctions supplémentaires suivantes ne sont pas nécessaires à la géolocalisation ; mais apporte des informations très utiles pour la documentation, la catégorisation, et l'utilisation du modèle. La présence de ces paramètres est donc devenue obligatoire :

Code Wiki Explication
Les fonctions supplémentaires communes aux modèles de paramétrage de carte
{{Géolocalisation/nom|name}} Lien (sans [[ ]]) vers l'article correspondant à la région (zone) représentée. Cela correspond le plus souvent au nom de code de la carte. Plus rarement, il faut employer la syntaxe page{{!}}nom ; par exemple :
|name=Géorgie (pays){{!}}Géorgie
{{Géolocalisation/nom|zone}}
Article détaillé : Wikipédia:Jargon/Fonction zone.
{{Géolocalisation/nom|genre}}
Article détaillé : Wikipédia:Jargon/Fonction genre.

De même, les modèles annexes de Catégorie:Modèle de fonction mathématique pour la cartographie réclament certaines des fonctions suivantes :

Code Wiki Explication
Les fonctions supplémentaires requises par les modèles annexes : échelle, distance, déformation, ...
{{Géolocalisation/nom|iwidth}} retourne la largeur de l'image en pixels
{{Géolocalisation/nom|iheight}} retourne la hauteur de l'image en pixels
{{Géolocalisation/nom|latitude}} retourne (une estimation de[7]) la latitude au centre de la carte.
{{Géolocalisation/nom|top}} retourne la latitude sur le méridien centrale en haut de la carte.
{{Géolocalisation/nom|bottom}} retourne la latitude sur le méridien centrale en bas de la carte.
{{Géolocalisation/nom|longitude}} retourne la longitude au centre de la carte.
{{Géolocalisation/nom|left}} retourne la longitude sur le parallèle centrale à gauche de la carte.
{{Géolocalisation/nom|right}} retourne la longitude sur le parallèle centrale à droite de la carte.
Important
Si le paramétrage de la carte n'est pas satisfaisant, vous devez blanchir le paramétre iwidth. En effet, un modèle de paramétrage de carte est susceptible d'être employé automatiquement dans des infobox telles que {{Infobox Montagne}}. Cependant si iwidth est laissé vierge, le modèle est considéré « pas fini » et ne sera pas utilisé.

Les images alternatives:

Code Wiki Explication
La fonction image avec le prise en compte d'images alternatives
{{Géolocalisation/nom|image|type}} retourne le nom de l'image (sans l'espace de noms). type est facultatif et permet de prendre en compte des images alternatives pour certaines cartes.

La projection employée :

Code Wiki Explication
Les fonctions qui donnent la projection
{{Géolocalisation/nom|modèle}} Les modèles génériques retournent leur nom (par exemple {{Géolocalisation/Projection conique avec DL}} retourne « Projection conique avec DL »). Cela permet de détecter si le modèle a été optimisé.
{{Géolocalisation/nom|projection}} retourne la même valeur que modèle ; mais pour tous les modèles.

Enfin, lorsque la zone est planète, la fonction suivantes est obligatoire :

Code Wiki Explication
La fonction supplémentaire pour les planètes et satellites
{{Géolocalisation/nom|diamètre}} retourne la valeur du diamètre (équatorial) de la planète en km.

Le code wiki de ces modèles prend la forme suivante :

{{#switch:{{{1}}} 
|y={{#expr: ... }} 
|x={{#expr: ... }}
|image=...
|iwidth=...
|iheight=...
...
}}</includeonly><noinclude>
{{Documentation paramétrage de carte}}
</noinclude>
Exemple
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Modèle exemple de géolocalisation automatisée.

{{Géolocalisation/Russie}}

Russia edcp location map.svg
60°N 10°E
60°N 20°E
60°N 30°E
60°N 40°E
60°N 50°E
60°N 60°E
60°N 70°E
60°N 80°E
60°N 90°E
60°N 100°E
60°N 110°E
60°N 120°E
60°N 130°E
60°N 140°E
60°N 150°E
60°N 160°E
60°N 170°E
60°N 180°E
60°N 190°E
70°N 100°E
80°N 100°E
50°N 100°E
Code wiki Rendu
Les paramètres rendus par le modèle de paramétrage de carte {{Géolocalisation/Russie}} pour le pays : Russie.
{{Géolocalisation/Russie|image}} Russia_edcp_location map.svg
{{Géolocalisation/Russie|iwidth}} 1181
{{Géolocalisation/Russie|iheight}} 637
{{Géolocalisation/Russie|top}} 87.19
{{Géolocalisation/Russie|bottom}} 43.96
{{Géolocalisation/Russie|left}} 16
{{Géolocalisation/Russie|right}} 180
{{Latitude|Russie}} 65.575
{{Longitude|Russie}} 100
{{Déformation cartographique centrale|Russie}} 1.0213180191658
{{Géolocalisation/Russie|x|54.71|20.50 }} 4.1416360290677
{{Géolocalisation/Russie|y|54.71|20.50 }} 21.762640090991


Comparaisons avec la version (en)[modifier | modifier le code]

Contrairement à la version (en) (cf. en:Template:Location map), un modèle de paramétrage de carte ne contient pas seulement des paramètres d'une carte, mais également les fonctions de conversion coordoonnées géographiquesposition sur la carte. Cela présente de multiples avantages :

  1. le procédé n'est pas limité à la seule projection équirectangulaire, mais est adaptable à tout système de projection.
  2. le procédé permet également de paramétrer des "sous-cartes" en encadré (par exemple, l'Alaska et Hawaï pour le modèle {{Géolocalisation/États-Unis}} ; voir {{Carte/États-Unis}})
  3. plusieurs points, pictogrammes, signalétiques, toponymies peuvent être placées sur une carte
  4. le paramétrage est plus complet et permet des calculs annexes : échelle, déformation, cadrage, taille de la signalétique (voir Liste des mers lunaires)
  5. le nombre "d'appel" au modèle de paramétrage de carte est réduit
  6. le modèle {{Géolocalisation}} est très simple
  7. l'emploie d'une version optimisée permet de réduire le coût des calculs de conversion.

En revanche, un modèle de paramétrage de carte est plus complexe (il suffit de comparer Modèle:Géolocalisation/Iran et en:Template:Location map Iran). C'est pourquoi un modèle de paramétrage de carte doit d'abord être créé à l'aide d'un modèle générique.

Maintenance[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Modèle de paramétrage de carte problématique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On ne peut prendre en compte ici toutes les situations particulières.
  2. C'est le méridien vertical rectiligne qui est normalement au centre de la carte.
  3. dx=dy a priori
  4. les redondances (c'est à dire, plusieurs types pour une même image) sont les bienvenus
  5. a et b terme polyglotte.
  6. On peut aussi opter pour une numérotation (voir par exemple Image:Iran locator1.png).
  7. Lorsque la projection n'est pas équirectangulaire, la valeur retournée est parfois approximative. Essentiellement, ce paramètre (et {{Géolocalisation/nom|longitude}}, ou {{Latitude}} et {{Longitude}}) permet de placer des étiquettes sur des cartes plus importantes (voir Projet:Cartographie/Géolocalisation/Maintenance/Carte des pays par exemple).