Wikipédia:Faux-nez/Avisa Partners-Nativiz

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Utilisateur banni Par décision des administrateurs, ces utilisateurs ont été banni de Wikipédia en français et n'ont plus le droit d'intervenir sur ce projet.

Une telle décision s'applique quand une personne contribuant au projet, malgré de multiples avertissements, persiste à contrevenir de façon flagrante aux principes et règles de Wikipédia. La personne concernée est définitivement interdite de contribuer et tout nouveau compte qu'elle pourrait créer est voué à être bloqué comme faux-nez.

Plus d'informations sur cette page.


Lien vers la prise de décision : Wikipédia:Bulletin des administrateurs/2022/Semaine 31#Décision

Avisa Partners est un groupe français de conseil spécialisé dans la cybersécurité, l'intelligence économique, l'investigation et les relations publiques. Caractéristiques : crée ou utilise des faux sites d'information.

Le groupe s'est d'abord appelé iStrat[1] entre 2010 et 2015[2] avec à sa tête Matthieu Creux, Arnaud Dassier et Olivia Grégoire, puis Demeter Partners et enfin Avisa Partners[3] à compter de 2018. Il a intégré de nombreuses entreprises, dont All is Media et 35°Nord, de Romain Grandjean et Philippe Perdrix, qui est spécialisée dans la communication en Afrique. Deux sociétés indépendantes sont très proches du groupe : Link-Edit de Gil Mihaely (Causeur) et Nativiz[4] de François et Henri Tillinac (anciens d'iStrat ; en outre leur frère Jean travaille toujours pour Avisa en 2022).

Sous son nom iStrat, l'agence Avisa Partners est brièvement mentionnée une première fois sur Wikipédia en janvier 2015.

Elle fait vraiment parler d'elle sur Wikipédia pour la première fois lorsque plusieurs faux-nez ont cherché à faire supprimer l'article qui lui était consacré, en mars 2022 (article encyclopédie, débat d'admissibilité). En juin 2022, à la suite du témoignage d'une ancienne petite main de l'entreprise (dans Complément d'enquête puis dans Fakir), Mediapart révèle l'existence de 700 « faux » billets de blogs, rattachés à 112 profils sur les pages débats de L'Express, du Huffington Post, Agoravox, Contrepoints, ainsi que Le Club de Mediapart. Ces faux profils se présentent comme des citoyens indignés, responsables d'ONG, chercheurs, cadres dirigeants ou même journaliste. En juillet, Mediapart aidé de Jules* dévoile le volet Wikipédia de cette manipulation de l'information.

Le bannissement est proposé en (décision BA). De nombreux sites utilisés pour faire la publicité de leurs clients ont été rajouté à la blacklist afin d'empêcher leur utilisation sur Wikipédia.

Bibliographie[modifier le code]

La documentation ci-dessous inclut des articles et ressources ne se référant pas à Wikipédia, mais néanmoins utiles pour comprendre les pratiques d'Avisa Partners et ses clients. Les articles traitant de Wikipédia sont marqués d'un W en début de ligne.

Voir aussi :

Discussions[modifier le code]

Vérifications des adresses IP[modifier le code]

Comptes[modifier le code]

comptes dont le rattachement à Avisa est avéré :

  • Coccico2345 (d · c · b), créé le , bloqué le , CA : « IStrat s'est aussi penché sur plusieurs pages Wikipédia en lien avec Uber. Dans le récapitulatif de ses prestations, l'entreprise pointe directement vers les modifications qu'elle a effectuées. Elle se vante ainsi de la « suppression des chapitres "Interdictions", "Controverses" et "Guerre des prix" » sur la page de l'entreprise, mais aussi de l'« ajout d'un historique chronologique afin de diluer les informations négatives avec des données positives ou neutres » (Le Monde, discussions)
  • Melv75 (d · c · b), créé le , bloqué le , CA : sources Mediapart
  • Rapatoast (d · c · b), créé le , bloqué le , CA : sources de Mediapart + confirmation du client

comptes suspectés d'être rattachés à Avisa (faisceau d'indices solide) :

comptes suspectés (sans certitude) :

ancienne série très probablement rattachée à Avisa Partners :

Articles cibles[modifier le code]

Existants[modifier le code]

Créations supprimées ou avortées[modifier le code]

Notes et références[modifier le code]

  1. équipe d'iStrat
  2. iStrat a eu en location-gérance Jolpress.com de mai 2015 à sa fermeture.
  3. Avisa Partners est né de la fusion de CDP, Avisa et Lexfo. Équipe d'Avisa : Experts et associés.
  4. équipe de Nativiz