Wikipédia:Conventions sur les œuvres de fiction

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De nombreux articles de Wikipédia portent sur la fiction. Pour tous ces articles traitant de mondes, personnages, évènements, lieux ou objets fictifs, leur signification en-dehors du récit lui-même devrait être établie et discutée, ainsi que le processus de création de l’auteur. Une fois que la notoriété a été établie, la façon de traiter ces sujets est la chose la plus importante à prendre en compte pour écrire dans ces articles. Vous trouverez sur cette page quelques conventions de style indispensables à la rédaction d’un bon article sur une œuvre de fiction.

Adopter un point de vue extérieur au monde imaginaire lui-même[modifier le code]

Les articles sur les œuvres de fiction peuvent aborder leur sujet de deux façons différentes. La première méthode est de rédiger l’article en adoptant le point de vue du monde réel. On peut ainsi indiquer :

  • le ou les auteurs qui ont participé, à un moment ou à un autre, à la définition d’une partie du monde imaginaire ou d’un de ses éléments ;
  • le dessein de ces auteurs ;
  • les aspects esthétiques ;
  • les influences :
    • éléments du monde réel ayant influencé l’œuvre ;
    • et à la limite des deux mondes, les autres œuvres ayant influencé celle-ci ;
  • les développements, du premier jet à la version connue aujourd’hui, en passant par les étapes intermédiaires de la narration ;
  • pour les personnages fictifs, les acteurs qui les ont incarnés et leur façon de les jouer ;
  • le succès public ;
  • les produits dérivés ;
  • l’accueil de la critique ;
  • une analyse critique du sujet ;
  • l‘influence de cette œuvre sur d’autres artistes et leurs projets par la suite ;
  • un exposé des points clés de l’intrigue et une description rapide des principaux personnages, ces deux points étant clairement indiqués comme relevant de l’imaginaire.

Ces différents éléments relèvent d’une perspective externe à l’œuvre.

La deuxième méthode traite l’œuvre comme s’il s’agissait de la réalité, et la décrit du point de vue des personnages de l’univers de fiction. Les sujets alors traités sont :

  • les dates et lieux de naissance et de mort des personnages fictifs ;
  • les éléments principaux (ou mineurs) de leur biographie ;
  • les caractéristiques techniques ou les performances des objets ou des véhicules fictifs ;
  • les principaux points de l’histoire et les organisations et lieux fictifs ;
  • l’arrière-plan fictif ou les créatures extra-terrestres présentés comme de l’anthropologie ou de la science réelle.

Cela relève d’un point de vue propre au monde imaginaire dont devrait traiter l’article. De très nombreux wikis externes à la fondation Wikimédia et sites de fans adoptent ce point de vue, mais il n’est pas pour autant considéré comme encyclopédique.

Wikipédia est une source externe aux mondes imaginaires, et tous les articles sur les œuvres de fiction et leurs éléments doivent adopter un point de vue externe à ces mondes imaginaires.

Exemples en prose[modifier le code]

Pourquoi ne pas adopter un point de vue interne au monde imaginaire ?[modifier le code]

La politique de vérifiabilité de Wikipédia impose que les articles soient « basés sur des sources de tierce-partie fiables, réputées sur leur traitement factuel et recoupé de leurs sujets. » Les articles écrits selon un point de vue propre au monde imaginaire sont uniquement dépendants de l’œuvre de fiction, traitée de plus comme une source primaire, alors que Wikipédia devrait essentiellement être rédigée à partir de sources secondaires. Manquant de toute analyse critique, ils sont une invitation au travail inédit. Dit d’une autre façon, en l’absence d’analyse critique issue d’une source secondaire, les contributeurs et les fans eux-mêmes sont les auteurs de l’analyse fournie dans l’article. Par analogie, c’est comme si on acceptait un article sur le vol basé uniquement sur l’observation personnelle du vol des oiseaux. Ou encore, si un contributeur crée un article sur un « nouveau » vaisseau spatial apparu récemment dans une nouvelle série TV, il peut, en utilisant les derniers épisodes, écrire : Les vaisseaux de classe Finn ont une coque rouge et volent à Mach 3. Mais que savons-nous de la couleur et de la vitesse de tous les vaisseaux de classe Finn ? Peut-être se trouve-t-il que justement, les vaisseaux de classe Finn à coque bleue n’ont pas encore été présentés ? Et peut-être verra-t-on des vaisseaux de classe Finn volant plus ou moins vite que Mach 3 dans les épisodes suivants. Dans ce cas, le contributeur fait une supposition, basée sur une information fictive limitée. Il aurait mieux valu, selon le point de vue du monde réel, éliminer les problèmes potentiels en présentant les choses ainsi : Dans l’épisode 47, le commandant Kinkald a touché un vaisseau de classe Finn à la coque rouge. Le vice-amiral Hancock donne ses spécifications, parmi lesquelles une vitesse de pointe dépassant Mach 3.

En rédigeant avec un point de vue propre au monde imaginaire, on peut rapidement se retrouver à rédiger avec trop d’emphase. Par exemple, un article sur un personnage d'un film peut commencer par des détails de la jeunesse du personnage, informations trouvées dans un roman obscur. Avec une telle approche, le rôle de ce personnage dans le film célèbre pour lequel il est connu n’arrive qu’à la fin. Ainsi, des informations tout à fait mineures auront le même poids que les plus importantes. L’utilité même de la rédaction du point de vue du monde fictif est très fortement incertaine. Les lecteurs intéressés par ces informations peuvent tout à fait les trouver par eux-mêmes, simplement en lisant le livre, en regardant la série, ou en consultant des sites de fans. À l’opposé, des articles écrits avec une approche extérieure au sujet, incluant des détails de la création, des développements, les critiques, etc., rendent plus service à nos lecteurs.

De nombreuses sources qui n’ont pas l’air de sources primaires en sont ; par exemple, de nombreux franchisés spécialisés dans la science-fiction publient des guides détaillés sur les extra-terrestres, les vaisseaux spatiaux et les armes présentes dans les séries. Généralement, ils ne font rien de plus que remanier d’une manière pseudo-encyclopédique les informations déjà contenues dans la série ; la plupart des nouvelles informations présentes dans ces guides sont tirées directement de la série. La règle est que si une source potentielle traite un monde imaginaire avec un point de vue interne à ce monde, il faut la considérer comme une source primaire.

Exceptions[modifier le code]

Bien sur, le contexte est important pour les éléments extérieurs au monde imaginaire : les détails de la création, ses développements sont plus intéressants si le lecteur peut comprendre le rôle d’un élément fictif dans son propre milieu. Il faut ainsi souvent recourir à des éléments fictifs pour donner les éléments clés de l’intrigue, décrire les personnages ou donner leur biographie, ou encore faire des citations. Ce n’est pas en soi mauvais, à condition que ces passages fictifs soient courts, donnés dans un contexte approprié, et ne soient pas l’essentiel de l'article. Si une courte citation figure dans une longue interprétation, des sources secondaires doivent être fournies pour éviter tout travail inédit. Et si vous utilisez du matériau imaginaire pour faire vos descriptions, indiquez bien qu’il s’agit d’une citation d’une source primaire. Par exemple, un article sur un jeu vidéo peut citer le texte du jeu, mais il doit absolument citer une source secondaire fiable pour étayer et équilibrer le propos.

Cependant, même ces courts résumés peuvent être rédigés d’un point de vue extérieur à l’œuvre, et ce point de vue doit être choisi, à chaque fois que c‘est possible. Ainsi, le paragraphe suivant, rédigé selon un point de vue interne au monde imaginaire :

Hirokazu Exocool affronte le gogosaurus à l’extérieur de Céphalopode City. Il le rapporte à son maître, YuYu Yamauchi, qui le transforme en un synthosaurus rex beaucoup plus effrayant. Le synthosaurus échappe à YuYu et terrorise Céphalopode City. Exocool doit alors sacrifier une carte Destruction de niveau 3 pour empêcher le monstre de détruire le château de Princesse Abricot.

C’est généralement (apparemment) inattaquable du point de vue de la neutralité de point de vue, ces informations étant toutes présentes et dûment citées. Il est cependant possible de rédiger autrement, en ajoutant les notes au texte, ce qui donne un aspect plus terre-à-terre à l’article et le rend compréhensible même à des personnes peu familières de la série :

Première apparition du Gogosaurus dans L’Invasion monstrueuse, sorti en 2003 sur la chaîne japonaise Found of : l’épisode raconte les efforts d’Hirokazu Exocool pour capturer le monstre qui menace Céphalopode City. Dans l’épisode 2, L’invasion monstrueuse : Le Retour ! (2004), Hirokazu Exocool retourne auprès de son maître, YuYu Yamauchi. YuYu transforme le Gogosaurus en synthosaurus rex beaucoup plus effrayant. L’épisode 3 L’invasion monstrueuse : l’affrontement final ! complète l’histoire de Gogosaurus. La créature échappe à YuYu et terrorise Céphalopode City. Exocool sacrifie une carte Destruction de niveau 3 pour empêcher le monstre de détruire le château de Princesse Abricot.

Infobox et modèles de séries[modifier le code]

Sur Wikipédia, les Infobox, généralement placées en haut à droite d’un article, donnent les éléments clés du sujet de l’article sous forme de tableau. Pour les œuvres de fiction ou les éléments en faisant partie, ces infobox incluent les créateurs, acteurs, date de parution, éventuellement une image, et les informations essentielles pour comprendre le contexte dans lequel se situe cette œuvre ou ces éléments. Les informations essentielles varient selon la nature de l’œuvre.

Les détails mineurs doivent être évités dans les infobox, même pour les œuvres imaginaires. L’infobox d’un acteur de cinéma ne contient pas son plat favori, la couleur de ses yeux ou ses passions : ces détails n’aident pas à comprendre en un coup d’œil qui est cet acteur. De la même façon, les infobox sur des œuvres de fiction ou des éléments d’œuvres de fiction doivent éviter toute minutie excessive, notamment les informations mentionnées uniquement dans tous les produits gravitant autour d’un monde de fiction (jouets ou encyclopédies). C’est ainsi que les détails utiles pour une entité réelle ne doivent pas figurer dans les infobox de leurs équivalents fictifs, puisque une information importante pour une société réelle est anecdotique pour une société fictive. Il est important de connaître le chiffre d’affaires de Microsoft, alors que celui de MegaAcmeCorp en l’an 2463 et pour les planètes intérieures du système solaire est (la plupart du temps) sans importance.

Un autre type de modèle couramment utilisé, les modèles dynastiques ne devraient pas être utilisés pour décrire les relations internes au monde fictif dans les articles sur des personnages imaginaires. Ce modèle suppose une continuité, qui n’existe pas. Même si elle figure dans une œuvre, l’auteur peut choisir de la remanier par la suite, ce qui invalide alors tout le canon fictif. Les modèles dynastiques ne sont pas adaptés aux articles sur des œuvres de fiction.

De plus, l'histoire racontée par chaque œuvre de fiction n’évolue pas malgré les suites apportées, ces événements sont toujours au présent à chaque fois qu’on les lit ou les visionne. Les notions temporelles de présent ou de passé sont donc mal adaptées pour ces univers-là.

Sources pour les articles sur des œuvres de fiction[modifier le code]

En-dehors du matériau de l’œuvre elle-même, il y a énormément de sources d’information pour les auteurs d’articles sur des sujets fictifs (dont certaines sont plus fiables que d’autres), dont :

  • livres ou scénarios commentés ;
  • documentaires sur le tournage d’un film ;
  • revues critiques ;
  • films commentés ;
  • interviews d’auteurs, d’acteurs ;
  • revues de presse ;
  • chiffres de vente ;
  • présentations et introductions à l’œuvre dans différentes éditions ;
  • études universitaires ;
  • analyses de tiers ;
  • sites web ou blogs des auteurs.

Et citez vos sources.

Modèle Point de vue de l’œuvre imaginaire[modifier le code]

Si vous remarquez un article qui décrit une œuvre de fiction principalement d’un point de vue interne à l’œuvre, ou qui n’indique pas le caractère fictif d’un sujet, vous pouvez l’améliorer, ou ajouter le modèle {{PdV-IOE}} pour attirer l’attention des autres contributeurs. Il place ce bandeau :

Voir aussi[modifier le code]

Wikipédia:Écrire sur une œuvre de fiction (conventions de style)/Personnage de fiction

Origine[modifier le code]

Ces conventions de style sont une traduction de la convention anglophone, dans sa version du 13 décembre 2006.

Voir aussi[modifier le code]