Wikipédia:Comité d'arbitrage/Arbitrage/Buxlifa-Omar-toons

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Arbitre coordinateur : H4stings

Arbitres participant à cet arbitrage : H4stings - Racconish - Ruyblas13

Déroulement de l'arbitrage

  • Buxlifa (d · c · b)
    • J'ai fini de déposer mon argumentation :  Oui
    • Je souhaite récuser un arbitre :
  • Omar-toons (d · c · b)
    • J'ai fini de déposer mon argumentation :
    • Je souhaite récuser un arbitre :

Description du conflit

Demande déposée par : --Buxlifa (discuter) 15 juillet 2017 à 11:54 (CEST).

Parties concernées par le conflit : Buxlifa (d · c · b) et Omar-toons (d · c · b).

Nature du conflit  : demande d'arbitrage pour attitude causant une gêne importante vis-à-vis du fonctionnement du projet: povpushing; guerre d'éditions, etc etc.

Recevabilité : recevable

Décision :

Pour le CAr, H4stings d 5 octobre 2017 à 23:20 (CEST)

Arguments de Buxlifa

  • N'est pas là pour contribuer sereinement
    • refus de prendre en compte les demandes et les conseils de ses contradicteurs, refus d'ouvrir lui-même un AàC, de détailler ses griefs (il n'a jamais pris la peine d'expliquer dans le détail en quoi les modifications de Randisept contreviennent à WP:NPOV)
    • Ignorance de la signification de WP:NPOV, comme le confirme ce commentaire : « rv: on s'en fout de la position de l'ONU, merci de lire WP:NPOV »
    • Attaques personnelles, en accusant ses contradicteurs de faire du « pov-pushing flagrant » [1], Détournement de source, rv penibles, rv WP:POV dissimulé
  • Passage en force (Les autres n'ont pas le droit d'ajouter des choses sans demander son autorisation mais lui il n'a pas besoin d'autorisation)
  • Interprétation des sources
    • Ignorance des différences entre les sources primaires et secondaires (voir cette discussion)
    • Titre de la photo: "Français : Un vieux Sahraoui et son chameau (camp de réfugiés de Dakhla, près de Tindouf, en Algérie)"
    • [30]
  • Fait perdre beaucoup de temps aux contributeurs
    • Invocation de règles inexistantes : « Pas de AàC = l'ancien AàC [14][15] est toujours valide = pas de modification de votre part » [37]
    • Déformation de la vérité
      • « Le consensus n'est pas la majorité favorable, faudrait relire sa copie.... » alors que selon WP:Consensus, « Bien que le consensus désigne un accord unanime, ou plutôt l'absence d'opposition, l'usage récent en fait parfois l'opinion ou le sentiment d'une forte majorité »
      • Il y a "un plus grand consensus" dans le projet Maghreb [38] mais c'est faux [39] "Par contre, en réalité ce n'est pas vraiment une position "adoptée" par le Projet, mais plus une règle d'usage".

Arguments de Omar-toons

Bonjour,

En l'absence d'arguments concernant un supposé différend entre moi et le requérant, je n'ai pas de réponse à y apporter.

Je ferai cela dès que le requérant présente des arguments / diffs, en attendant, vous comprendrez que je ne saurais répondre à des faits dont lui seul semble être au courant.

Bien à vous,

--Omar-toons ¡Hadrea me! 2 août 2017 à 14:47 (CEST)

Merci de formuler vos arguments de manière concise : Utilisez des liens vers les sections concernées, et des diffs pour désigner les interventions de chacun. Demandez de l'aide à un utilisateur compétent si besoin.
Gardez à l'esprit que si votre argumentation est trop longue (à partir de 500 mots environ), les arbitres risquent de ne pas la lire en entier.


Recevabilité

  • Recevable par cohérence avec le traitement de la précédente demande d'Atonabel, mais en tant qu'arbitrage de conflit personnel et non comme arbitrage communautaire — Buxlifa ayant d'ailleurs corrigé sa demande en ce sens — et sans préjudice des éventuels griefs d'Omar-toons. Cordialement, — Racconish 20 juillet 2017 à 21:38 (CEST)
  • Non recevable Recevable Le fond n'ayant pas été traité durant la requête précédante, je ne vois aucun problème de ce côté là. Cependant, comme le montre la page de contestation d'une administratrice, il existe un conflit personnel important entre le requérant et le défendeur. Par conséquent, traîter cet arbitrage en tant qu'arbitrage communautaire me semble impossible. Si toutefois Buxlifa mentionne clairement que cela est un conflit personnel et s'il apporte des éléments concernant ce conflit, je ne verrais aucun problème à considérer cette requête recevable. — Gratus (discuter) 21 juillet 2017 à 09:04 (CEST)
Voir ici. Cordialement, — Racconish 21 juillet 2017 à 13:52 (CEST)
Changement d'avis, les réserves émises ci-dessus me semble réglées. — Gratus (discuter) 23 juillet 2017 à 23:07 (CEST)
  • À priori et sous réserve Recevable. Devant le peu d'indices marquants fourni par le demandeur (autrement dit de diff') et en parallèle devant un dossier qui met en jeu non pas uniquement 2 contributeurs mais plusieurs autres, quand bien même Buxlifa a précisé qu'il ne s'agit pas d'une demande d'arbitrage communautaire, il est difficile de mettre en évidence l'existence d'un contentieux entre les deux parties. Ce qu'il est attendu, concernant un conflit de type personnel, autrement dit ce que la CAr compétent à traiter, outre les demande d'arbitrage communautaire, ce sont des oppositions flagrantes entre les deux parties. Or le dossier, à l'heure actuelle, manque d'éléments matériels. Maintenant, en effectuant une lecture approfondie de cette demande, il existe de part et d'autre, un réel contentieux. En considérant les nombreux désaccords sur les pages sus-mentionnées, force est de constater qu'il y a un différent ancien et profond. Il y a deux questions essentielles à se poser : comment faire en sorte de protéger la communauté, le mieux et le plus possible, face à ce type de conflit ? Comment amener les 2 parties adverses, chacune de ces parties pouvant être étendues à d'autres contributeurs, à s'entendre à terme ? Une chose est certaine : il est plus que temps de résorber cette problématique qui se révèle récurrente. Par conséquent, il est également temps d'envisager les solutions les plus tranchées. J'estime, à priori et sous réserve que cette demande est recevable. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 21 juillet 2017 à 23:13 (CEST).
Je précise, autant pour le demandeur, Buxlifa, que pour le défendeur, Omar-toons dont le CAr attends toujours l'argumentaire - ce qui n'est certainement pas un élément jouant en sa faveur -, que le dossier est à l'heure actuelle trop mince et qu'il aurait besoin d'être enrichi de points matériels et saillants. Je ne suis pas à 100 % convaincu de la recevabilité de cette demande et c'est pourquoi je mets encore sous réserve mon avis de recevabilité. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 24 juillet 2017 à 17:21 (CEST).
  • Voilà une recevabilité quelque peu délicate. J'ai signalé auparavant que j'estimais qu'il était légitime que la manière de contribuer d'Omar-toons soit examinée par des contributeurs ayant autorité pour ce faire, admins ou arbitre. J'ai peut-être manqué de préciser que c'était peut-être également le cas de certains de ses contradicteurs. Les désordres sur cette large thématique de l'encyclopédie, l'algérie et le Maroc sont trop régulier depuis trop longtemps. Ils débordent trop régulièrement en RA, BA et maintenant CAr, sans même parler des contestation admins, dont les dernières, l'une par le requérant, me semblent à la limite de la légalité. Dans le cas précis de cette requête, le défenseur ne s'est pas exprimé, c'était déjà le cas lors du précédent arbitrage, et les arguments déposés par le requérant sont très imprécis et extrêmement peu développés. Cependant si l'on creuse les rares liens fourni par le requérant, on note un conflit éditorial persistant, émaillé ponctuellement d'accusations de POV, passage en force, PAP peu convaincantes depuis 2016, certains points suggérant que celui-ci pourrait remonter à 2014. Nous ne nous occupons normalement pas des aspects éditoriaux, toutefois l'ampleur du bordel et les diverses accusations, furent-elles de pure forme, peuvent porter ce conflit sous notre juridiction. Ce dossier étant autant miné que le Mur des sables, j'émets naturellement de nombreuses réserves, cependant la requête me paraît Recevable. --Cangadoba (discuter) 23 juillet 2017 à 18:11 (CEST)
  • Non recevable. Il y aura donc un faux-nez ou un CAOU pov-pusher évident pour traîner Omar-toons (d · c) devant le CAr toutes les semaines ? Pour ma part, je ne cautionnerai pas cette mascarade. — Mathieudu68 (discussion) 23 juillet 2017 à 23:47 (CEST)
  • Recevable, par cohérence avec la décision de recevabilité du précédent arbitrage. Mais il va falloir que le demandeur reprenne avec un minimum de soin la présentation des griefs sur cette page, car en l'état je n'y vois pas grand chose de compréhensible. H4stings d 24 juillet 2017 à 15:42 (CEST)

Discussion sur la recevabilité

  • S'il me paraît suffisamment clair pour caractériser des griefs à l'égard d'Omar-toons que Buxlifa fasse référence à la demande d'Atonabel, sans préjudice des arguments en réponse de ce dernier, il me semble dès à présent manifeste que la présente demande ne peut être considérée comme étant faite à titre communautaire, Buxlifa ayant été partie prenante à des conflits éditoriaux auxquels a participé Omar-toons. Cordialement, — Racconish 15 juillet 2017 à 13:35 (CEST)
  • Merci Buxlifa d'avoir tenu compte de ma remarque sur le caractère non-communautaire de la demande. Les arbitres ne peuvent traiter qu'un conflit entre des contributeurs précisément désignés qui sont les « parties ». Il serait donc préférable selon moi que les parties soient autant que possible les mêmes contributeurs que ceux impliqués dans les conflits sous-jacents. Est-ce envisageable ? Cordialement, — Racconish 19 juillet 2017 à 17:45 (CEST)
  • Bonjour Buxlifa, afin d'étayer ta requête d'arbitrage, tu déclares que les « arguments sont les mêmes » que ceux « du 1er arbitrage ». Pourrais-tu formuler et développer ces arguments, mais à ta manière ? Quels sont les points précis sur lesquels toi Buxlifa, et toi seul, as été et es conflit avec Omar-toons ? Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 21 juillet 2017 à 15:10 (CEST).
Eut égard au fait que nous sommes en juillet et en conséquence de cette période généralement dévolue aux congés estivaux, je serais d'avis de donner quelques heures de plus aux arbitres ne s'étant encore pas exprimés, il en reste deux (arbitres) et le sujet est délicat. Donc bien que ma proposition soit en opposition avec l'article 2 et l'article 4.2, je pense opportun, pour les raisons exprimée, de signaler le besoin d'un peu plus de délai, celui-ci ne pouvant excéder l"ancien délai de 10 jours. --Cangadoba (discuter) 24 juillet 2017 à 03:42 (CEST)
Et, eu égard au refus de participer à cet arbitrage, s'il est recevable, de Mathieudu68, refus que je cautionne et supporte totalement, je signale que l'ordre de roulement devient  :
  1. H4stings - Racconish - Ruyblas13 - Thouny - Cangadoba
  2. Thouny - Mathieudu68 - Cangadoba - Gratus - H4stings

--Cangadoba (discuter) 24 juillet 2017 à 03:55 (CEST)

Mesures conservatoires

Discussion sur le fond

Argumentaires

Bonjour Buxlifa (d · c · b). Concernant ton argumentaire, trois points sont à souligner. Le premier, ce que nous attendons, mes collègues et moi-même, se sont des éléments conflictuels entre toi et le défendeur Omar-toons (d · c · b). Or, ce jour, tu viens de développer une partie de ton argumentaire d'un conflit entre l'utilisateur AlMansour13 et Omar-toons. Pour rappel, il s'agit d'un arbitrage entre toi, Buxlifa et Omar-toons. Second point, l'icono légendée du peuple Sahraoui qui est présente ici-même en grand format, c'est bon on la connaît, il suffit que l'on aille sur l'article pour la visualiser. Elle n'a absolument rien à faire ici-même. Peux-tu la retirer s'il te plaît ? Enfin troisième et dernier point : il n'est pas si difficile de donner des diff' précis ; pour ce faire tu vas dans l'historique de la page, tu pointes le diff' en question, puis tu fais le copier/coller de l'adresse de la diff' qui se trouve en haut à gauche. Merci d'avance. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 26 juillet 2017 à 13:56 (CEST).

Bonjour Omar-toons (d · c · b), pour rappel, bien que tu dispose d'encore treize jours pour le réaliser, nous attendons toujours ton argumentaire depuis le début de cet arbitrage. Merci d'avance de penser à le rédiger. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 26 juillet 2017 à 13:56 (CEST).

Il me semble important de préciser une nuance. Le règlement du CAr distingue les arbitrages dits personnels de ceux dits communautaires. Les premiers concernent des contributeurs qui sont en conflit direct ; les seconds, des interventions de contributeurs non impliqués directement devant un comportement dont ils estiment qu'il apporte une gêne importante au fonctionnement du projet. Cette distinction à pour objet de permettre à des contributeurs non impliqués directement de demander aux arbitres d'examiner un comportement qu'ils estiment problématique. Elle n'a pas pour objet d'empêcher un contributeur de se plaindre d'un tel comportement quand bien même il a par ailleurs des interactions conflictuelles avec le contributeur visé. Je rappelle par ailleurs que cet arbitrage a été demandé et accepté comme la suite d'une demande à titre communautaire, pour gêne importante au fonctionnement du projet, qui n'a pu se dérouler correctement. Rien n'empêche donc Buxlifa de se limiter s'il le souhaite à des reproches qui ne concernent pas directement ses propres interactions avec Omar-toons. Le fait que l'arbitrage ait été accepté à titre personnel signifie simplement que les arbitres ne le considèrent pas comme étant lui-même non impliqué et que cette implication pourra être également évaluée, en fonction des arguments d'Omar-toons ou des témoignages de tiers. Cordialement, — Racconish 26 juillet 2017 à 14:24 (CEST)
Merci pour cette nuance ; cependant, et peut-être que je l'ai précédemment mal formuler, il me paraît important que le demandeur, outre les constats qu'il a pu effectué sur le comportement général du défendeur à l'encontre d'autres contributeurs et de la communauté en général — c'est en effet son droit —, souligne également les problèmes qu'il a lui-même rencontrer vis-à-vis de la partie adverse. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 26 juillet 2017 à 16:06 (CEST).

Omar-toons, il me semble important de te préciser que, pour ma part,

  • j'ai accepté de considérer cette demande comme une reprise à son compte par Buxlifa de la plainte d'Atonabel à ton encontre pour obstruction au fonctionnement du projet, en considérant que sa demande, tout en étant recevable, n'avait pas pu être traitée correctement, du fait notamment de ton blocage.
  • Par conséquent, quand bien même Buxlifa ne se plaint pas d'un comportement le visant personnellement et quand bien même les arguments qu'il ajoute à ceux d'Atonabel seraient présentés d'une manière peu convaincante, il me paraît nécessaire que tu répondes sur la plainte d'Atonabel, reprise à son compte par Buxlifa.

Comme déjà expliqué, le fait de considérer cet arbitrage comme personnel ne signifie pas que les reproches à examiner doivent être exclusivement personnels, mais que nous n'excluons pas qu'ils puissent avoir une dimension personnelle. Cette nuance n'a pas pour objet de contraindre Buxlifa à argumenter sur le plan personnel, mais à te permettre, si tu le souhaites, de présenter une contre-argumentation, en faisant valoir, par exemple, des reproches symétriques de ceux qui te sont faits. Notre objectif est de contribuer à régler un problème récurrent qui a justifié plusieurs RA et des mesures prises sur le BA, dans le cadre des demandes combinées d'Atonabel et de Buxlifa Tu peux, à ta guise, répondre ou pas, essayer d'éclairer les arbitres ou pas, mais en ne répondant pas sur le fond ou en ne cherchant pas à faire valoir tes arguments sur le fond, tu prends non seulement le risque que tes arguments ne soient pas pris en compte, mais aussi de donner crédit, par ton propre comportement, au reproche d'obstruction. Ces remarques, qui visent simplement à permettre que la situation soit examinée le plus clairement possible, ne contredisent pas celles d'H4stings mais visent à les compléter. Cordialement, — Racconish 2 août 2017 à 15:44 (CEST)

Argumentaire (toujours)

Bonsoir Buxlifa (d · c · b), je me permets de répéter, conformément à l'avis de recevabilité que j'avais exprimé, mes réserves sur la présentation de vos griefs concernant Omar-toons (d · c · b). Si vous considérez que son comportement est vraiment problématique, il ne devrait pas être compliqué d'exposer cela de façon un peu détaillée et compréhensible, avec des diffs et des précisions de contexte.

Cela fait maintenant deux semaines et demi que vous avez déposé votre demande d'arbitrage. Or, le premier diff de votre argumentaire nous ramène sur une toute autre RA, concernant d'autres contributeurs, sans explicitation de quelle règle vous voulez voir appliquer exactement. Ensuite, vous pointez les historiques et pages de discussion entières de deux articles, sans aucun diff ni éléments précis sur le comportement d'Omar-toons. Puis le message sibyllin d'une IP auquel personne n'a répondu. Puis encore deux historiques, etc.

Comprenez bien, Buxlifa, que nous avons une vie à côté de Wikipédia et pas forcément des heures par dizaine à consacrer à chaque arbitrage. Et que par ailleurs, chaque arbitrage est unique : vous n'êtes pas Atonabel, les deux arbitrages ne sont pas rendus par les mêmes arbitres, etc. Si des parties de l'argumentaire d'Atonabel vous paraissent pertinentes, alors copiez-les ici. Mais si vous ne faites pas l'effort de détailler sur cette page ce que vous reprochez à Omar-toons, il lui sera difficile de répondre à votre argumentaire, et il nous sera difficile de faire des propositions qui puissent faire avancer les choses.

Vous avez jusqu'à mardi prochain pour compléter votre argumentaire, mais le plus tôt sera le mieux pour permettre à Omar-toons de réagir. Merci de votre compréhension. H4stings d 2 août 2017 à 00:33 (CEST)

Argumentaire (re)

Buxlifa et Omar-toons : Bien, apparemment — et seulement apparemment — nous sommes dans une situation un tantinet bloquée. Buxlifa, de ton côté, tu n'as que peu développé ton argumentaire. En réponse, Omar-toons, tu n'as pour le moment développé aucun argumentaire, justifiant cette absence par le fait que Buxlifa n'a apporté aucun « arguments concernant un supposé différend » entre toi et le requérant. Alors voici comment vont se présenter les choses : le demandeur ayant à la base calquée son argumentation sur celle qu'a effectué Atonabel au cours d'un précédent arbitrage, si les choses ne se débloquent pas, je propose que l'on statue directement d'après cette même base argumentaire. Néanmoins, si l'on en arrive à ceci, alors la conclusion de cet arbitrage n'en sera certainement que plus défavorable pour l'une comme pour l'autre partie. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 3 août 2017 à 13:30 (CEST).

Notification Buxlifa, je n'avais pas vu ta diff d'aujourd'hui, et je te prie de m'en excuser. Si tu as un modem qui soit opérationnel dès aujourd'hui, alors je t'encourage à poursuivre ton argumentaire, il n'y a pas de problème. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 3 août 2017 à 13:45 (CEST).

bonjour Notification Omar-toons : Buxlifa a complétement remanié son argumentaire hier, pouvez-vous trouver le temps d'y répondre dès que possible s'il vous plait ? Merci. — H4stings d 8 août 2017 à 10:36 (CEST)
Bonjour Notification H4stings,
Je trouve particulièrement navrant que Buxlifa n'ait daigné déposer son argumentaire que quelques heures avant l'échéance...
Pour ma part, non seulement je ne pourrai pas déposer d'argumentaire avant midi (pour cause de boulot) mais, à première vue, il s'agit de diffs relatifs à des situation déjà traitées par le RA auparavant.
Désolé, mais je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit dans l'heure qui vient. --Omar-toons ¡Hadrea me! 8 août 2017 à 12:06 (CEST)
Bonjour Notification Omar-toons, compte tenu de ces problèmes de timing, je pense que nous pouvons, à titre exceptionnel, repousser un petit peu l'échéance de déposition des argumentaires. Notification H4stings et Racconish, qu'en pensez-vous ? Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 8 août 2017 à 13:54 (CEST).
OK. Je propose de repousser de 36 heures, soit jusqu'à demain minuit (CEST). Cordialement, — Racconish 8 août 2017 à 15:02 (CEST)
Ok pour 36 heures. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 8 août 2017 à 15:29 (CEST).
Ok pour moi également. Ca nous amène donc au 10 aout minuit - nous sommes d'accord ? H4stings d 8 août 2017 à 20:49 (CEST)
Malheureusement je doute que cela serve à quoi que ce soit... pour preuve je vous écris ce petit commentaire depuis le bureau (duquel je compte sortir dans quelques minutes, vu qu'il est bientot 1h du mat) et je ne crois pas que demain sera moins chargé (il y en a qui travaillent dans ce bas monde)...
Faites ce que vous voulez... cet arbitrage me semble tellement mal ficelé et est parti depuis le début sur des bases pas saines...
--Omar-toons ¡Hadrea me! 9 août 2017 à 01:52 (CEST)
H4stings, je proposais initialement de proroger de 36 h le délai échéant le 8 à midi, soit jusqu'au 9 à minuit. Mais pas d'opposition pour que l'on aille jusqu'au 10 à minuit. Cordialement, — Racconish 9 août 2017 à 10:49 (CEST)|
Notification Racconish : pour moi le 10 à 00h00, c'est bien dans 20 minutes. Mais je vois pas non plus d'inconvénient à considérer que c'est dans 24h si cela peut permettre à Omar-toons (d · c · b) de prendre le temps de répondre a minima. — H4stings d 9 août 2017 à 23:42 (CEST)
Toutes mes excuses H4stings pour cette erreur de lecture. Je ne vois pas de nécessité d'envisager une nouvelle modification du délai d'argumentation en l'absence d'une demande dOmar-toons. Cordialement, — Racconish 9 août 2017 à 23:54 (CEST)

Je suis déolé mais je n'ai pas fait exprès de de déposer mon argumentaire quelques heures avant l'échéance. Il y'a une grande vague de canicule en Algérie, de grands incendits partout dans le Nord [41], et à cause ça le matériel éléctronique tombe en panne. Après c'est compliqué de trouver un nouveau modem --Buxlifa (discuter) 8 août 2017 à 16:27 (CEST)

Commentaires des arbitres

Commentaire de H4stings

En préambule, il semble utile de rappeler que le comité d'arbitrage n'est pas chargé de traiter des conflits éditoriaux. Il ne nous appartient notamment pas de donner un avis sur une supposée mauvaise interprétation de sources. Notre rôle est de constater les propos successifs des différentes parties, et de proposer des mesures qui pourraient permettre de ne pas voir perdurer un conflit néfaste.

Venons-en à cet arbitrage. Il me semble vain de me pencher sur cette demande sans prendre en compte le lourd contexte qui l'entoure. La demande d'arbitrage porte essentiellement sur trois articles (Sahraoui (d · h · j · ), Frontière entre l'Algérie et le Maroc (d · h · j · ), Empire chérifien (d · h · j · )), mais ces trois conflits sont les héritiers de nombreux autres. Depuis plusieurs années, la communauté francophone assiste en effet - un peu impuissante - à l'explosion régulière de conflits éditoriaux sur des articles liés à l'Algérie, qui mettent aux prises les acteurs de cet arbitrage parmi de nombreux autres.

On peut notamment lire à ce sujet :

On peut également lire les deux RA ouvertes en mai dernier par Randisept et Kabyle20 contre Omar-toons, fermées sans être réellement étudiées du fait de l'ouverture des demandes d'arbitrage. Je trouve que le message de Lomita daté du 18 mai y est éloquent, sur la lassitude des admins devant la récurrence de ce conflit éditorial. D'ailleurs, en remontant juste de quelques semaines sur WP:RA, on trouvera deux autres RA opposant Omar-toons à Kabyle20, une ouverte par Omar-toons , l'autre par Kabyle20...

A propos des protagonistes, nous avons donc d'un côté Omar-toons, contributeur de longue date (15k éditions en 7 ans). Marocain, il ne cache pas son parti pris personnel, ni sur sa page utilisateur, ni, par exemple, dans l'article de presse où il s'était présenté en 2014 (le lien est dans sa PU). Comme indiqué précédement, il a été bloqué indéf sur deux autres Wikipédia : sur es: en 2013 et sur en: en janvier 2016, à chaque fois pour POV-pushing. Je constate et regrette qu'Omar-toons n'ait pas fait l'effort de se défendre des griefs adressés dans les deux arbitrages. Quand bien même les conditions pour le faire n'ont pas été idéales, il aurait pu en faire un minimum et donner sa chance à un certain dialogue. Il a préféré opter pour la politique de la chaise vide. On pourrait le justifier par une certaine lassitude avec l'administration wikipédienne, mais je constate qu'Omar-toons est un habitué des RA quand il est sûr de son fait (1, 2, 3, 4, rien qu'en 2017). Cela me semble en soit révélateur.

D'un autre côté, de nombreux contributeurs liés au projet Algérie. Buxlifa (compte créé il y a trois ans mais qui n'a commencé à réellement contribuer que depuis août dernier, 1k éditions) et Atonabel (créé il y a 18 mois, 1k éditions) bien sûr, mais dont il est difficile de ne pas constater la proximité thématique et argumentaire avec Kabyle20 (9k éditions en 9 ans), Waran18 (18k éditions en 7 ans), Fanfwah (33k éditions depuis 10 ans) et Indif (33k entre 2009 et 2015 essentiellement), sans parler d'autres contributeurs, pour la plupart à objet unique, du type AlMansour13 (2014-2015, 300 éditions), Ms10vc (2014-2015, 1300 éditions, bloqué indéfiniment en décembre 2015), Penimime, Randisept, Houmouvazine ou encore Belabaci (tous arrivés en 2016) - j'en oublie sûrement. Ce foisonnement pose question, notamment dans le contexte d'un topic ban qui, par définition, ne concerne pas les nouveaux venus. Starus a encore affirmé récemment sa conviction qu'Indif et Atonabel sont le même contributeur, ce que ce dernier a réfuté et ce qui n'a pas pu être prouvé (notamment lors de la RCU déposée en janvier 2016).

Il apparaît que les débats sont particulièrement difficiles entre les contributeurs concernés (a fortiori quand d'autres contributeurs opiniâtres y prennent part en sus, comme cela a parfois été le cas). Les deux camps, qui restent généralement dans les clous sur la forme, se disqualifient continuellement et mutuellement sur le fond (les fameuses interprétations des sources), et se montrent par conséquent dans l'incapacité quasi systématique de trouver un terrain d'entente éditorial.

A ce titre, les constats de Chaoborus (d · c · b) et de gede (d · c · b), écrits le 21 décembre 2014 (!) sur le BA, me semblent révélateurs : « Le seul consensus, apparemment, dans cette affaire, c'est qu'elle est complètement hors de contrôle. On ne s'en sortira pas sans casse. » puis « On peut même dire [que la situation] métastase : le nombre de pages affectées grandit, et il n’y a strictement aucun terrain d’entente entre les deux groupes en opposition. Mon impression est même qu’il est strictement impossible qu’il y en ait un, parce que le but est l’opposition en tant que telle (au moins pour certains participants) ». Cela donne l'impression que rien n'a beaucoup changé deux ans et demi plus tard, malgré les larges topic bans mis en place, et les blocages ponctuels. — H4stings d 18 août 2017 à 01:34 (CEST)

Concernant le détail de la plainte elle-même, tout les diffs concernent trois guerres d'édition. Mes observations :

  • Sahraoui (peuple) (d · h · j · ) : pendant l'été 2016, puis en mai dernier, Omar-toons annule à neuf reprises l'ajout d'une précision - a priori exacte - à la légende d'une photo, au motif qu'elle est une « POV », en opposition avec plusieurs contradicteurs (Penimime,‎ Atonabel, Belabaci). Sa réaction est excessive dans la forme, et sa position me semble difficilement défendable dans le fond (l’ajout en question n’ayant rien d’un vandalisme ou même d’un « POV »). On frise l'ajout dans Wikipédia:Guerres d'édition les plus futiles. A son crédit : Omar-toons prend l'initiative d'ouvrir la discussion sur la pdd de l'article. Mais c'est pour y répéter son refus, et non pour trouver une solution consensuelle. Finalement il rétablit lui-même l'ajout en question le 17 mai, alors qu'un RA a été ouverte à son encontre concernant l'article Frontière entre l'Algérie et le Maroc (d · h · j · ).
  • Frontière entre l'Algérie et le Maroc (d · h · j · ) : je compte une quinzaine d'annulations au total par Omar-toons, dont une dizaine avec la balise R3R, entre février et mai 2017. Ils sont consécutifs pour l’essentiel à un désaccord avec Randisept, soutenu par d'autres, sur la longueur ‎de la frontière : encore une fois ce sont des réactions excessives par nature. Omar-toons utilise pour annuler des contributions des arguments qui m'apparaissent erronés (je pense à cette référence à l’AaC, alors que ce dernier, vieux de 5 ans, ne concerne pas le chapitre concerné). Il aurait sûrement été possible d'indiquer les différentes versions connues, a fortiori quand l'article affirme que le tracé de la frontière est sujet de disputes et diffère selon les éditeurs de carte... Pourtant la question tourne en guerre d'édition. Il est intéressant de constater que la valeur retenue par Omar-toons change au cours de la guerre d'édition (une fois identifiée la source de la CIA), mais pas son argumentaire. Le refus de chacun de prendre en compte le point de vue des interlocuteurs, mais en particulier celui d'Omar-toons, même quand la source qu'on lui apporte est celle de l’ONU (ce commentaire me paraît aberrant), est patent.
  • Empire chérifien (d · h · j · ) : une guerre d’édition sur deux jours, les 25 et 26 mai 2017, cette fois avec Kabyle20. L'article était initialement écrit par Kabyle20, puis il y a un important conflit de sources avec Omar-toons. Kabyle20 ouvre la discussion assez vite, mais les mots en commentaire montent assez vite. Après l'intervention de l'administrateur consécutive à l'intervention de fanfarons sous IP, Omar-toons relance le conflit. Finalement le conflit retombe avec l'ouverture d'une requête aux administrateurs par Kabyle20. — H4stings d 10 septembre 2017 à 02:31 (CEST)

Venons-en aux remèdes possibles. Ma première idée serait d'obliger les opposants à faire appel au salon de médiation à chaque nouveau conflit, mais à la lumière du précédent de 2014 je ne suis pas sûr que ce dernier soit capable de gérer un tel flux... Dans ce cas, étant donné l'ancienneté et l'enracinement du conflit, étant donné que les décisions administratives précédentes ont toutes échoué à assainir la situation, quelles solutions nous reste-t-il ? Obligation de s'ignorer totalement pour chacune des deux parties ? Blocages longs de tous les comptes concernés par des conflits éditoriaux sur ce thème, de façon systématique et jusqu'à épuisement ? La question de trancher dans le vif se poserait alors forcément. — H4stings d 18 août 2017 à 01:34 (CEST)

Commentaires de Ruyblas13

Voici une affaire qui est difficile à traiter tant les arguments de la partie plaignante sont insuffisamment développés et ciblés, tant ceux de la partie adverse sont rares, voire totalement absents. Cette insuffisance matérielle ne peut abonder positivement dans le sens des deux parties. En cas, et dans ce contexte, que nous reste t-il concrètement pour traiter et mener à bien cet arbitrage ? Constater que, de fait, les contributions du défendeur se révèlent, sur les thèmes et les articles qui ont été ici mentionnés, problématiques (ici par exemple). Maintenant, s'il faut effectuer ce constat, il est également nécessaire de se pencher sur la manière de contribuer du demandeur (tel qu'ici générant réponse-là ou encore ici), et plus globalement, sur les contributions des utilisateurs s'opposant à Omar-toons. Il y a opposition. Opposition de point de vue sur les sources, opposition de point de vue sur les faits. Dernièrement, en mai 2017, cette opposition a été mise en relief dans cette RA, celle-ci montrant que chaque partie s'accuse mutuellement de WP:NPOV et demeure toujours en profond désaccord.

Les tentatives de médiation n'ayant pas suffit, les multiples RA effectuées n'ayant pu résoudre de manière définitive ce désaccord profond, la seule façon de remédier à cette opposition et à ces modes de contributions est un topic-ban sur ces thèmes et ces articles pour chacune des parties et ce, à chaque fois qu'elles en viennent à générer un conflit et/ou qu'elle soient impliquées dans un conflit. Ce topic-ban pouvant être également assorti d'un blocage à chaque fois qu'il se produit une situation conflictuelle entre les deux parties. Cordialement, --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 18 août 2017 à 11:25 (CEST).

Commentaire de Racconish

La plainte de Buxlifa porte principalement sur 3 articles, sur lesquels il affirme qu'Omar-toons (ci-après OT) viole la R3R et mène une guerre d'édition.

  • Sahraoui (peuple). Au vu des diffs produits, les griefs concernent la guerre d'édition de juillet et août 2016 sur la précision, dans la légende d'une photo, du lieu où elle a été prise. Ce conflit oppose OT à 6 contributeurs : Penimime (2 révocations, le 18/7 et le 19/7), puis Atonabel (1 révocation le 20/7), Belabaci (1 révocation le 21/7), Constramatic (1 révocation le 22/7), Buxlifa (2 révocations, le 22/7 et le 23/7) et Idrahduetdy (1 révocation le 23/7). OT a supprimée 9 fois la mention en question : le 18/7, le 18/7, le 19/7, le 21/7, le 21/7, le 22/7, le 23/7, le 23/7 et le 23/7, cette dernière révocation violant effectivement la R3R. La précision litigieuse datait de plus de deux ans, OT l'ayant lui-même rétablie à la suite d'un vandalisme en décembre 2014. Sa 1ère suppression de juillet 2016 n'est assortie d'aucun commentaire de diff explicatif, ni d'aucune explication en pdd : ce n'est qu'après la 6ème suppression qu'OT ouvre une discussion sur la pdd. L'argumentation qu'il finit par développer consiste à estimer que la précision de lieu dans la légende de la photo est un « POV dissimulé ». Considérer une donnée de fait, relative à un seul individu, comme une allégation sur les membres du groupe auquel appartient cet individu est à mon sens un paralogisme, manifesté le 25 juillet par l'emploi d'un conditionnel. Enfin, en mars 2017, il change d'argument, en arguant que la précision de lieu dans la légende est non plus partiale, mais non pertinente et non prouvée, sans expliquer cependant pourquoi, selon lui, cette précision de lieu ne serait pas pertinente dans l'article, ni pourquoi il serait douteux que la photo a bien été prise à cet endroit, alors que son auteur la classe sur Flickr dans un album relatif au festival FiSahara.
  • Frontière entre l'Algérie et le Maroc. D'après les diffs produits, la plainte est circonscrite à la guerre d'édition de 2017 sur la longueur de la frontière. Elle oppose OT à 2 contributeurs, Randisept (7 révocations le 3/2, le 21/4, le 27/4, le 28/4, le 2/5, le 18/5 et le 18/5) et Belabaci (1 révocation le 2/5). OT a procédé en 2017 à 7 révocations pour en ramener la valeur à 1559 ou 1661 km (3/2, 10/2, 21/4, 27/4, 28/4, 2/5, 2/5), puis à 3 révocations pour l'amener ou la ramener à 1900 ou 1941 km (2/5, 18/5, 18/5), sans toutefois qu'il y ait là, au sens strict, de violation de la R3R. Il me semble cependant excessif d'avoir procédé à de si nombreuses révocations sans rechercher un consensus sur la pdd. Dans un premier temps, OT n'explique sa position que par un commentaire de diff, qualifiant la source qu'il conteste, une revue de l'armée algérienne, de « très loin de la neutralité ». Cette critique de source ne fait l'objet d'aucun développement en pdd. Cette référence à la notion de neutralité me semble devoir être relevée, OT se comportant ici comme s'il considérait que la neutralité de point de vue impliquait la possibilité de récuser des sources au motif qu'elles ne seraient pas neutres. Au demeurant, OT lance 3 mois plus tard, sans en aviser ses contradicteurs, une discussion sur le bistro, sur la question de savoir si la source qu'il conteste est primaire ou secondaire, discussion qui d'ailleurs ne lui permet pas d'obtenir un consensus favorable. Lorsque Randisept engage une discussion sur la pdd, en faisant valoir qu'il produit une source, OT lui oppose un prétendu consensus antérieur, quand bien même ce dernier, comme il le rappelle lui-même, portait sur la situation antérieure à la colonisation française de l'Algérie et non sur celle résultant de l'accord frontalier de 1972. Ces deux types d'argumentation me paraissent beaucoup plus proches d'un comportement obstructif que d'un comportement collaboratif, OT se prévalant d'une absence de consensus sans rechercher celui-ci proactivement. Je note aussi qu'au final l'article est actuellement figé sur une mention ajoutée par OT sans discussion, et a fortiori sans consensus, qui donne à la frontière une longueur de 1900 ou 1941 km, et qui est pour le moins douteuse ([42] [43] [44] [45]).
  • Empire chérifien. Les diffs produits concernent une guerre d'édition en mai 2017 sur l'emploi de la référence Guidere. Elle oppose OT à Kabyle20 (5 révocations, le 25/5, le 25/5, le 26/5, le 26/5, le 26/5). OT, qui a introduit la référence litigieuse, procède ensuite à 5 révocations pour la rétablir dont les 3 dernières violent la R3R, le 25/5, le 26/5, le 26/5, le 26/5 et le 26/5, une violation symétrique de la R3R de la part de Kabyle20 étant à souligner. La dernière révocation me semble d'autant plus problématique qu'elle fait suite au lancement d'une discussion sur la pdd au sujet de cette source par Kabyle20, qu'il révoque donc au lieu de répondre.

Au total, il me paraît manifeste que le comportement d'OT est problématique, du fait de révocations répétées sans discussion et d'argumentations non constructives s'appuyant de manière tendancieuse sur les règles du projet, en particulier en matière de neutralité et de consensus. Par ailleurs, je trouve très déplorable qu'il ait prétendu ne pas comprendre les reproches de Buxlifa et qu'il n'ait pas daigné y répondre, alors qu'ils ont déjà été formulés sur la pdd des articles visés, puis dans le cadre d'une RA, puis de la précédente demande d'arbitrage, avant d'être repris à son compte, avec peu de changements, par Buxlifa. Cela ne me donne pas l'impression qu'OT ait compris que son comportement était problématique. Dans ces conflits, il est le plus souvent le contributeur le plus expérimenté et celui qui devrait donner l'exemple, mais se comporte souvent comme un mastodonte belliqueux, en utilisant sa plus grande connaissance du projet pour impressionner des contributeurs plus novices (un aspect qui, au demeurant, avait déjà été évoqué lors d'un précédent arbitrage). Tout cela ne me paraît pas acceptable et je serais partisan d'une sanction. En la matière, un blocage ne me paraît pas approprié. Je propose donc une restriction d'édition étendue à tous les articles du projet Maghreb, qui devrait à mon sens être au moins une R1R dure (c'est-à-dire pas limitée à 24 heures) de plusieurs mois, voire une R0R suivie d'une R1R.

Quant à Buxlifa, le rôle qu'il a joué dans les conflits ci-dessus me semble modeste, pour autant que j'ai pu l'apprécier dans le cadre de l'examen des diffs qui nous ont été soumis. Il est possible que je sois passé à côté d'un problème, mais il me semble qu'un arbitre n'a pas à mener une instruction à charge et il revenait à OT de nous soumettre d'éventuels problèmes.

Je suis cependant conscient que les problèmes récurrents liés à l'Algérie française et au Maghreb ne sauraient être réglés par la seule restriction d'édition d'OT. Il est notamment apparu que deux contributeurs, Randisept et Kabyle20, ont joué un rôle important dans les conflits ci-dessus. Il n'appartient cependant pas aux arbitres de s'auto-saisir du comportement de contributeurs et encore moins de proposer des sanctions à leur encontre, s'ils ne sont pas partie à un arbitrage.

Par ailleurs, si une sanction contre le seul OT devait faire pencher la balance du côté algérien de ces conflits, il resterait toujours possible pour tout contributeur, y compris OT lui-même, de saisir les administrateurs ou les arbitres.

Plus généralement, sans écarter la possibilité que d'autres demandes d'arbitrage nous soient soumises, visant d'autres acteurs de ces conflits récurrents, il me semble nécessaire de réfléchir à la meilleure manière de contribuer plus globalement à leur résolution.

Deux démarches ont été tentées jusqu'à présent, qui ont relativement bien fonctionné, la médiation et le topic-ban. Concernant la médiation, il me paraît nécessaire d'encourager tous les contributeurs ayant participé à ces conflits à rechercher l'intervention de tiers, en particulier sur le projet Maghreb. La création d'un projet dédié à la médiation sur ce type d'articles, à l'instar du SCIP pourrait également ête envisagée. Le topic-ban thématique qui avait été reconduit jusqu'en juillet 2016 et qui incluait OT a relativement bien fonctionné, mais je note qu'il a été violé par OT ainsi que par Kabyle20, qui y est encore tenu, sur l'article Frontière entre l'Algérie et le Maroc sans que cela saute aux yeux de qui que ce soit. J'en viens donc à me demander s'il ne faudrait pas lui préférer pour ce type d'article lié au projet Maghreb (qui n'inclut pas que la thématique de l'Algérie française, mais aussi les conflits entre les différents pays du Maghreb) une restriction plus simple à suivre, de type R1R, éventuellement limitée à 24 heures et éventuellement associée à une restriction d'édition aux contributeurs autopatrolled.

Quoi qu'il en soit, en l'état actuel des règles applicables au projet français, ni les administrateurs, ni a fortiori les arbitres ne peuvent s'auto-saisir de restrictions visant des articles, ces dernières ne pouvant concerner que des contributeurs nommés. Il me semble donc qu'il faudrait envisager, en tant qu'arbitres, de recommander aux administrateurs la mise en place au fur et à mesure de telles restrictions, assorties de précautions (pas d'intervention en cas d'implication éditoriale, avertissement préalable), mais aussi de sanction en cas de non respect, en leur laissant l'appréciation de l'opportunité par article puis par contributeur. Si mes collègues envisagent d'aller dans ce sens, je suggèrerais que nous en discutions avec les administrateurs avant d'aller plus avant, afin de nous assurer de l'existence d'un consensus à cet égard.

Je précise enfin à OT que, dans l'hypothèse où il estimerait que je me suis référé à des faits non rapportés par Buxlifa, il disposerait d'un droit de réponse.

Cordialement, — Racconish 18 août 2017 à 17:09 (CEST)

Complément. D'une manière générale, j'estime que les arbitres n'ont pas à faire eux-mêmes d'investigations en dehors des questions soulevées par les parties ou les témoins. Bien que Lomita n'ait pas soulevé elle-même la question d'une éventuelle collusion (au sens de Wikipedia:Pantin), il me semble cependant nécessaire de ne pas passer à côté de cet aspect. J'observe tout d'abord que Houmouvazine, Belabaci, Buxlifa et Penimime ont tous quatre lancé une contestation du statut d'administratrice de Lomita dans un laps de temps extrêmement bref : Houmouvazine, le 18/5/17 à 16:38 ; Belabaci, le 18/5/17 à 17:21 ; Buxlifa, le 18/5/17 à 18:26 ; Penimime, le 19/5/17 à 11:47. En outre, les motifs de contestation sont exactement les mêmes pour les trois premiers, le traitement administratif par Lomita de la guerre d'édition sur Frontière entre l'Algérie et le Maroc, le quatrième étant cependant intervenu après la RCU de Lomita contre eux. Par ailleurs, ce n'est pas la seule fois que ces quatre contributeurs interviennent de manière rapprochée sur un même sujet. Dans la discussion sur Ali la Pointe, un article que je connais pour y être intervenu en tant que médiateur, Houmouvazine intervient le 14/2/17 à 11:51, Buxlifa le 14/2/17 à 12:59, Penimime le 14/2/17 à 13:08 ; Belabaci le 14/2/17 à 17:34. Bien que seul Buxlifa soit une partie au présent arbitrage, il me semble que notre réflexion ne serait pas complète et équilibrée si nous n'envisagions pas la possibilité d'une certaine forme de collusion à laquelle il aurait participé, qui aurait contribué en particulier à aggraver la guerre d'édition sur Frontière entre l'Algérie et le Maroc. Il n'en reste pas moins que c'est un sujet sur lequel il faut avancer avec prudence et en respectant le principe selon lequel nous ne saurions nous auto-saisir. Je précise à Buxlifa qu'il dispose d'un droit de réponse. Cordialement, — Racconish  13 septembre 2017 à 20:05 (CEST)

Rectificatif. Suite à une remarque d'Houmouvazine sur ma pdd, je rectifie mes remarques précédentes sur un point. Non seulement l'intervention d'Houmouvazine, de Penimime et de Belabaci dans la discussion sur Ali la Pointe s'explique suffisamment par cet appel à commentaires de Buxlifa, mais la démarche même consistant à demander de manière neutre des avis extérieurs sur le Projet:Algérie ne me semble pas être assimilable à un démarchage et me semble au contraire être une bonne manière de chercher à résoudre un conflit. Cordialement, — Racconish  15 septembre 2017 à 20:56 (CEST)

Propositions

H4stings et Ruyblas13, j'ai ajouté ci-dessus un complément à mon premier avis. Peut-être pourrais-tu, H4stings, en tant que coordinateur, faire une proposition en vue d'une synthèse ? Cordialement, — Racconish  13 septembre 2017 à 20:08 (CEST)

merci. Je te confirme que c'est en cours. H4stings d 13 septembre 2017 à 20:13 (CEST)

Proposition 1

Notification Ruyblas13 et Racconish : voici ma proposition (désolé encore d'avoir tant tardé) ; n'hésitez pas à proposer des compléments. — H4stings d 13 septembre 2017 à 23:57 (CEST)

Proposition :

  • Considérant que le présent arbitrage est le dernier soubresaut en date d'un conflit éditorial très large autour du thème de l'Algérie (et maintenant du Maroc), persistant depuis plusieurs années, qui a impliqué de nombreux contributeurs parmi lesquels les deux parties de cet arbitrage.
  • Considérant que les griefs reprochés à Omar-toons paraissent fondés, ce dernier ayant eu sur les trois articles considérés un comportement rendant pratiquement impossible la recherche d'un consensus.
  • Considérant qu'il y a une forte suspicion de collusion concernant - notamment - les différents contributeurs auxquels Omar-toons s'est trouvé en conflit sur les trois articles visés dans cet arbitrage, que plusieurs de ces comptes sont des comptes à objet unique apparus récemment.
  • Considérant que le large topic-ban sur l'Algérie, débuté fin 2014, a eu un certain effet sur les articles, mais n'a pas pu empêcher les conflits éditoriaux de persister dans les pages de discussion et de reprendre à chaque fin de topic-ban, et qu'il est de plus un outil impuissant face à l'apparition de nouveaux CAOU.
  • Considérant que les désaccords sont résolus par des discussions calmes et polies, de la coopération et, si nécessaire, de la négociation sur les pages de discussion, pour essayer de construire puis de préserver une version impartiale bénéficiant d'un consensus (Wikipédia:Consensus).

Le comité d'arbitrage demande :

  • un avertissement ferme à l'adresse de Omar-toons, lui rappelant l'obligation de supposer la bonne foi de ses interlocuteurs, même ceux avec lesquels il est en désaccord, assorti d'une restriction d'édition WP:R0R de six mois sur les thématiques de l'Algérie et du Maroc. S'il ne se sent pas en capacité de coopérer avec ceux-ci, le comité lui demande d'aller systématiquement chercher le concours d'une médiation plutôt que de nourrir un nouveau conflit d'édition.
  • la mise en place sur les thématiques de l'Algérie et du Maroc d'une période de restriction d'édition WP:R1R d'une durée d'un an, renouvelable au moindre nouveau conflit.
  • le durcissement général des sanctions contre les contributeurs alimentant encore les conflits éditoriaux sur les thématiques de l'Algérie et du Maroc, notamment en cas de non respect des restrictions d'édition précédemment décrites.

Vote :

  • Pour. Attendu que l'ensemble des éléments et faits recueillis ici ont été traités et ont fait l'objet d'une analyse claire et approfondie ; attendu que les voies recherchées ici vont dans le sens d'une résolution des problèmes posés ; attendu que cette synthèse est établie sur les commentaires évoqués ci-dessus : j'approuve et souscris à ta proposition @H4stings. --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 14 septembre 2017 à 10:27 (CEST). Et je te remercie du boulot que tu as effectué Merci Clin d'œil. --— ℛuyblas13[Prenons le temps d'en parler] 14 septembre 2017 à 10:42 (CEST).

Il me semble que nous sommes à peu près d'accord sur la direction générale. Plusieurs points me semblent cependant devoir être précisés.

  • Concernant l'avertissement à Omar-toons, Habertix nous demande en pdd de le formuler clairement nous-mêmes, ce qui me semble pertinent. Il me semble insuffisant de le limiter à un rappel de l'obligation de présomption de bonne foi. Il faudrait au minimum, selon moi, l'avertir qu'il ne saurait se limiter à invoquer des notions comme celles de neutralité, de vérifiabilité ou de consensus sans expliquer de manière circonstanciée en quoi elles s'appliquent au désaccord considéré, et qu'il ne saurait en particulier disqualifier une source au motif qu'elle n'est pas neutre, pour autant que la neutralité en termes de proportion est respectée. Mais cela ne suffit peut-être pas et il faudrait regarder à nouveau les problèmes analysés ci-dessus pour nous assurer que l'avertissement porte bien sur les dysfonctionnements observés.
  • Concernant la restriction d'édition d'Omar-toons, je suis d'accord sur la durée de six mois. En ce qui concerne l'espace, il me semble qu'il faut préciser qu'il s'agit de l'espace principal et des articles relevant du Portail Maghreb, du Portail Algérie ou du Portail Maroc. En ce qui concerne la nature de la restriction, il me semble nécessaire de préciser clairement la notion de R0R : interdiction de toute révocation. Par ailleurs, cette restriction ne suffit pas selon moi. Il ne s'agit pas simplement d'interdire toute révocation, mais aussi d'interdire toute modification non consensuelle de contenu préexistant. En d'autres termes, notre décision doit être formulée d'une manière telle qu'il soit clair qu'il n'est pas acceptable, pendant la durée de la restriction d'édition, de modifier un contenu préexistant (variante dure) ou de le modifier s'il existe un doute raisonnable sur le fait que cette modification pourrait ne pas être consensuelle (variante douce). Dans un tel cas, il y aurait obligation de proposer d'abord la modification en pdd et de respecter un délai à préciser avant de procéder à la modification. Reste enfin le cas du vandalisme manifeste. Il convient de préciser si oui ou non la restriction s'applique en tel cas. Dernier point : il faut dire un mot des sanctions en cas de non respect de cette restriction.
  • Pour ce qui est de Buxlifa, tout en vous signalant que je suis revenu partiellement ci-dessus sur mes remarques concernant Ali la Pointe, je pense qu'il conviendrait de l'avertir que le démarchage abusif, au sens de Wikipédia:démarchage, est proscrit.
  • Concernant enfin « les thématiques de l'Algérie et du Maroc », il faut être très prudent dans la formulation pour éviter toute forme d'auto-saisine. Nous ne pouvons, à mon sens, pas prendre une décision, mais formuler une recommandation à l'égard des administrateurs. Il faut en outre, avant de conclure, nous assurer que la recommandation que nous formulerions serait assez simple pour être aisément applicable par les administrateurs et qu'elle leur conviendrait dans son esprit. Je n'ai pas d'objection à ce qu'elle soit formulée pour un an reconductible, mais six mois reconductibles me conviendraient tout aussi bien. Le champ d'application potentiel serait l'espace principal, pour les articles relevant des portails Maghreb, Algérie et Maroc. Il pourrait s'agir d'une part de définir un bandeau apposable sur la pdd d'un article par tout administrateur non impliqué dans un conflit éditorial sur cet article, selon lequel, aux termes de notre recommandation et eu égard aux conflits éditoriaux observés, cet article fait l'objet d'une restriction d'édition de type R1R, c'est à dire de la limitation à une seule révocation par période à définir (un jour ou une semaine), sauf vandalisme manifeste. Il faudrait également préciser que cette R1R vise à empêcher toute modification dont un contributeur ne saurait ignorer qu'elle n'est pas consensuelle. Par ailleurs, une fois posé le bandeau sur la pdd de l'article, tout contributeur ne respectant pas cette restriction devrait nécessairement être averti par un administrateur avant une sanction. On pourrait également imaginer que tant la pose du bandeau que l'avertissement au contributeur puisse être le fait d'un rollbacker, voire de tout contributeur non impliqué. Dans l'exemple donné par Habertix sur la pdd, tant la révocation de X que celle de Z pourrait entraîner un blocage, la première parce qu'elle ne respecterait pas la lettre de la R1R, la seconde parce que Z ne pouvait ignorer, eu égard à l'existence du bandeau et à la révocation de Y, que sa propre révocation ultérieure n'était pas consensuelle. Quant aux sanctions éventuelles, elles seraient laissées à l'appréciation des administrateurs. Je vous propose d'affiner cette recommandation et de demander aux administrateurs si elle leur convient avant de conclure.
  • Dernier point, je ne suis pas sûr qu'il soit utile d'envisager un durcissement général.

Cordialement, — Racconish  15 septembre 2017 à 22:43 (CEST)

Proposition 2

Proposition :

  • Considérant que le présent arbitrage est le dernier soubresaut en date d'un conflit éditorial très large autour des thèmes de l'Algérie, du Maghreb, étendu aujourd'hui au Maroc, persistant depuis plusieurs années, qui a impliqué de nombreux contributeurs parmi lesquels les deux parties de cet arbitrage.
  • Considérant que les griefs reprochés à Omar-toons paraissent fondés, ce dernier ayant eu sur les trois articles considérés un comportement rendant pratiquement impossible la recherche d'un consensus.
  • Considérant qu'il y a une forte suspicion de collusion concernant les différents contributeurs auxquels Omar-toons s'est trouvé en conflit sur les trois articles visés dans cet arbitrage ; que certains de ces comptes sont des comptes à objet unique (WP:CAOU) apparus relativement récemment.
  • Considérant que le large topic-ban sur l'Algérie, débuté fin 2014, a eu un certain effet sur les articles, mais n'a pas pu empêcher les conflits éditoriaux de persister dans les pages de discussion et de reprendre à chaque fin de topic-ban, et qu'il est de plus un outil impuissant face à l'apparition de comptes à objet unique.
  • Considérant que les désaccords sont résolus par des discussions calmes et polies, de la coopération et, si nécessaire, de la négociation sur les pages de discussion, pour essayer de construire puis de préserver une version impartiale bénéficiant d'un consensus (Wikipédia:Consensus).

Le comité d'arbitrage demande à l'adresse de Omar-toons :

  • un avertissement ferme, dont la formulation proposée est la suivante :
  • une restriction d'édition stricte, pendant une durée de six mois, sur les articles de l'espace principal relevant du Portail:Maghreb, du Portail:Algérie ou du Portail:Maroc. A savoir :
    • l'interdiction de réaliser la moindre révocation, dite WP:R0R (à l'exception des cas décrits dans le paragraphe Exceptions de WP:R3R, à savoir vandalisme, diffamation, etc.).
    • l'interdiction de modification de contenu préexistant dès lors qu'il existe un doute raisonnable sur le fait que cette modification pourrait ne pas être consensuelle, sans avoir au préalable proposé la modification en page de discussion et respecté un délai de sept jours avant de procéder à la modification.

Le comité d'arbitrage propose par ailleurs aux administrateurs la mise en place, sur tous les articles de l'espace principal relevant du Portail:Maghreb, du Portail:Algérie ou du Portail:Maroc, d'un dispositif visant à éteindre immédiatement les guerres d’édition. Notre proposition est que les administrateurs et révocateurs puissent appliquer, dès lors qu'un conflit éditorial a démarré sur un article du projet, une restriction d'édition stricte, analogue à celle décrite ci-dessus, à savoir : l'interdiction de réaliser la moindre révocation (WP:R0R) et l'interdiction de modification de contenu non consensuelle, pour une durée de deux mois. Cette restriction serait matérialisée par le dépôt d'un bandeau sur l'article (sur le modèle de {{Règle des 3 révocations}}).

Le non respect des restrictions d'édition décrites ci-dessus aurait pour conséquence un blocage, dont la durée est fixée par les administrateurs à l'aune de la situation rencontrée et de l'éventuelle répétition d'infractions.

Notes :

  • je n'ai pas repris, Racconish, ta proposition d'un avertissement à Buxlifa sur le caractère abusif du démarchage, étant donné le peu d'éléments matériels attestant d'un démarchage de sa part.
  • pour simplifier le dispositif visant à éteindre les guerres d'édition, je propose à la fois de le rendre plus strict pour les contributeurs (aucune modification non consensuelle) et de le limiter dans le temps. — H4stings d 20 septembre 2017 à 18:07 (CEST)
Notification Ruyblas13 et Racconish : qu'en dites-vous ? — H4stings d 23 septembre 2017 à 12:09 (CEST)

Vote :

Proposition 3

Cette seconde proposition me pose encore quelques problèmes. Tout d'abord, je suis gêné par ces nombreux considérants dont je vois mal pour le 3ème quelle conséquence en est tirée et dont le dernier me paraît trop vague. Il me semble préférable d'organiser différemment nos conclusions, en distinguant ce que nous décidons pour Omar-toons, ce que nous décidons pour Buxlifa et ce que nous proposons ou recommandons plus généralement. Concernant Omar-toons, je ne vois pas de nécessité de demander aux administrateurs l'inscription sur la liste des restrictions ou l'« avertissement » que nous pouvons faire nous-même (et que je propose de détailler un peu plus). Il me semble que la seule action qui serait du ressort des administrateurs serait un blocage éventuel en cas de non respect de la décision. Concernant Buxlifa, il me semble qu'il faut être clair : soit nous estimons qu'il existe des collusions et nous en tirons les conséquences, soit nous estimons qu'il n'y a pas d'éléments suffisants pour une telle conclusion et il faut l'assumer. La meilleure solution me semble être de faire des recommandations n'ayant pas un caractère d'avertissement. Concernant le dispositif plus général, il me semble tout d'abord important de dire précisément où est le problème, dans la nature de notre mandat, et les conséquences que nous en tirons, une recommandation (le mot me semble plus juste que proposition) aux administrateurs. Je suis d'avis, s'agissant d'une restriction présentant des aspects de nouveauté, d'être le plus mesurés possible et de ne pas envisager une R0R mais une R1R légère (1 révocation par 24 heures et non par semaine). C'est le cas général sur le projet anglais et il me semble que si le principe est bon mais que la restriction est insuffisante, il sera possible de la durcir par la suite. Concernant la communication avec les administrateurs, je propose, une fois le texte de nos conclusions stabilisé, qu'H4stings en informe les administrateurs sur le BA en les invitant à faire tout commentaire qu'ils souhaiteraient sur la pdd de cet arbitrage.


Les conclusions des arbitres sont les suivantes:

Concernant Omar-toons

Les arbitres considèrent comme fondés les reproches faits à Omar-toons sur le manquement à la neutralité de point de vue et l'obstruction à la recherche d'un consensus. Eu égard à la récurrence de guerres d'édition sur les thématiques concernées, mais aussi au bilan globalement positif des contributions d'Omar-toons et au fait qu'il ne lui est pas reproché d'être le seul responsable de ces conflits éditoriaux, ils décident d'une restriction d'édition stricte (R0R) à son encontre :
Durant six mois à compter de l'inscription de la présente restriction sur Wikipédia:Restriction thématique/liste et pour les articles relevant du Portail:Maghreb, du Portail:Algérie ou du Portail:Maroc, il est interdit à Omar-toons

  • d'effectuer quelque révocation que ce soit, à l'exception des cas décrits dans le paragraphe Exceptions de WP:R3R, à savoir vandalisme, diffamation, etc. ;
  • de modifier quelque contenu préexistant que ce soit si une modification éditoriale antérieure ou une discussion sur la page de discussion rend douteux le caractère consensuel de la modification envisagée. En cas de tel doute, la modification devra être d'abord proposée sur la page de discussion et ne pourra être effectuée qu'après obtention d'un consensus ou, à défaut, après un délai de sept jours sans opposition.

En cas de non-respect des interdictions ci-dessus, les arbitres demandent aux administrateurs de procéder à un blocage d'une durée d'au moins quatorze jours.

La restriction ci-dessus a pour objet de contraindre Omar-toons à discuter et à rechercher un consensus en cas de désaccord. Eu égard aux manquements observés sur les trois articles ayant fait l'objet d'une plainte, mais aussi au fait qu'Omar-toons est un contributeur expérimenté dont il serait souhaitable qu'il joue un rôle pondérateur dans des discussions souvent houleuses, les arbitres lui recommandent de veiller à

  • ne pas disqualifier un point de vue opposé en arguant de la personnalité de son contradicteur (par exemple manque d'ancienneté ou spécialisation sur un sujet) mais à se limiter à critiquer, en tant que de besoin, ses seules contributions ;
  • ne pas personnaliser les discussions en considérant comme une attaque personnelle des critiques argumentées sur ses propres contributions ;
  • ne pas invoquer des notions générales, comme celles de « neutralité », de « vérifiabilité » ou de « consensus », sans expliquer de manière circonstanciée en quoi elles s'appliquent au désaccord considéré ;
  • ne pas disqualifier une source au simple motif qu'elle n'est pas neutre, si la neutralité en termes de proportion est respectée et quand bien même la source considérée serait « partisane », mais à proposer plutôt plusieurs sources pertinentes de meilleure qualité ;
  • ne pas hésiter à demander des avis extérieurs en cas de blocage d'une discussion.

Concernant Buxlifa

Les arbitres, eu égard notamment à l'absence de tout reproche précis de la part d'Omar-toons, ne formulent aucune sanction à l'encontre de Buxlifa. Ils lui recommandent cependant, ainsi qu'à tous les participants à ces conflits éditoriaux, de veiller, lui aussi, à

  • ne pas modifier quelque contenu préexistant que ce soit si une modification éditoriale antérieure ou une discussion sur la page de discussion rend douteux le caractère consensuel de la modification envisagée ;
  • ne pas personnaliser les controverses en tirant argument de la personnalité ou du comportement de ses contradicteurs ;
  • ne pas hésiter à demander des avis extérieurs en cas de besoin, tout évitant soigneusement toute forme de démarchage inapproprié.

Concernant les autres participants à ces guerres d'édition

Les arbitres estiment que

  • le présent arbitrage s'inscrit dans le contexte de guerres d'édition récurrentes ayant donné lieu à diverses tentatives infructueuses de résolution, en particulier sur l'Algérie ;
  • ces conflits éditoriaux impliquent plusieurs contributeurs y compris des comptes récents, ce qui a rendu partiellement inopérantes les restrictions thématiques décidées par les administrateurs sur la thématique de l'Algérie française ;
  • le mandat donné par la communauté tant aux arbitres qu'aux administrateurs ne permet ni aux uns, ni aux autres de prendre seuls des décisions de restriction portant sur un sujet, quels que soient les contributeurs, mais limitent de telles restrictions à des contributeurs précisément nommés, voire, pour ce qui est des arbitres, à ces contributeurs faisant l'objet de demande d'arbitrage ;
  • la sanction par les arbitres d'un seul participant à ces guerres d'édition ne saurait être considérée comme une solution suffisante ;
  • la mission des arbitres est de proposer des solutions visant à dénouer des problèmes de comportement n'ayant pu être précédemment résolus sans pour autant fixer de règle éditoriale sur le projet.

Ils recommandent donc aux administrateurs, pour une période de six mois correspondant à la sanction prise à l'encontre d'Omar-toons et pour les mêmes articles de l'espace principal relevant du Portail:Maghreb, du Portail:Algérie ou du Portail:Maroc, la mise en place d'une restriction d'édition de type R1R (une seule révocation au total par 24 heures, quel que soit le révocateur) dans les conditions suivantes :

  • en cas de guerre d'édition sur un ces articles, mise en place par un administrateur ou un révocateur non impliqués, sur la page de discussion, d'un bandeau sur le modèle de {{Règle des 3 révocations}} renvoyant à la présente décision ;
  • après la pose du bandeau, avertissement à tout contributeur problématique sur ces articles de l'existence de la restriction, sous forme de message sur sa page de discussion à l'aide d'un modèle du type {{U-R3R}} ;
  • seulement après la pose d'un tel avertissement, blocage possible par un administrateur intervenant seul, pour une durée laissée à son appréciation à l'aune de la situation rencontrée ;
  • évaluation du résultat et décision sur le BA sur l'éventuelle poursuite du dispositif au terme de ces six mois.

Cordialement, — Racconish  23 septembre 2017 à 12:23 (CEST)

Vote :

  •  Plutôt pour Je vois plus une différence de forme que de fond entre nos deux propositions. Quelques points de détail cependant :
    • Pour leur donner davantage de poids, je supprimerais peut-être des recommandations les formulations « ne pas hésiter à », pour ne garder que « demander des avis extérieurs en cas de (...) ».
    • A « ces conflits éditoriaux impliquent plusieurs contributeurs y compris des comptes récents », j'ajouterais peut-être le constat que cette spécificité a rendu les restrictions thématiques appliquées précédemment sur le champ de l'Algérie partiellement inopérantes (puisque ces comptes récents n'étaient par définition pas concernés).
    • Enfin et surtout, je ne suis pas certain de ma compréhension sur ta proposition de restriction d'édition de type R1R. Voici ce que je comprends : par défaut la restriction R1R s'appliquerait à tous les articles liés à l'un des trois portails indiqués. En cas de débordement, un admin ou un révocateur dépose un bandeau sur la page de décision rappelant que cette page est couverte par une restriction R1R (ce qui n'était pas indiqué jusqu'alors). A partir de là, et seulement de ce moment là, chaque entorse est passible d'un blocage.
Ma proposition de restriction thématique est un peu différente. Je n'envisage pas de restriction préalable, car il faudrait idéalement déposer un bandeau sur les pages de discussion de tous les articles concernés. Mais dès lors qu'un nouveau conflit d'édition apparaît, mon avis est qu'on gagnerait à interdire tout nouvelle révocation pour arrêter tout de suite l'escalade. La R1R permet à un contributeur de jouer avec la ligne jaune en se permettant une révocation toutes les 24h, et ne garantit donc pas de calmer les esprits à coup sûr. La R0R a l'avantage de sa radicalité. Il me semble qu'elle oblige davantage les contributeurs impliqués à devenir constructifs... ou à passer à autre chose. — H4stings d 27 septembre 2017 à 16:51 (CEST)
H4stings, Ruyblas13 :
  • Suppression de « ne pas hésiter » : OK, fait.
  • Ajout de la précision sur le caractère inopérant : OK, fait.
  • Concernant la recommandation aux administrateurs
    • Oui, je crois que nous disons la même chose sur le fonctionnement général. Je souligne à nouveau ce que j'estime être une importante difficulté technique : quelle que soit la restriction thématique envisagée, nous ne pouvons pas décider nous-mêmes et par avance d'une restriction d'édition à l'égard de contributeurs n'étant pas parties au présent arbitrage et les administrateurs ne peuvent pas non plus prendre une telle décision à l'encontre de contributeurs qui ne soient pas nommés, aux termes de la PDD sur la restriction d'édition administrative. Tant le règlement que la PDD ne permettent que des restrictions à l'encontre de contributeurs nommément désignés. Donc, selon moi, tout ce que nous pouvons faire est de recommander aux administrateurs un certain type de réaction à un certain type de problème, mais encore faut-il qu'à chaque fois, sur chaque article concerné et pour chaque contributeur visé, ils « actionnent » ce principe général. En d'autres termes, sous réserve que cette manière de procéder fasse consensus avec les administrateurs, aucun article des trois portails considérés ne fait pour le moment l'objet d'une restriction d'édition, mais tous en sont susceptibles, pendant la durée que j'ai proposée d'aligner sur celle de la sanction à l'égard d'Omar-toons. Pour que cette virtualité devienne effective, il faudra deux choses : d'une part un message au niveau de l'article, indiquant que cet article, qui entre dans le champ de ladite possibilité, fait l'objet d'un conflit éditorial qui en justifie la mise en pratique ; et d'autre part un message laissé sur la pdd de chaque contributeur concerné pour l'aviser qu'il peut être désormais sanctionné. Ce découplement est bien évidemment une procédure plus lourde, mais c'est la seule qui me paraisse légitime au regard des mandats donnés par la communauté aux arbitres et aux administrateurs. Par ailleurs, cette manière de procéder aura pour effet de conduire les administrateurs à intervenir après une révocation excessive. Il me semblerait donc légitime que l'administrateur intervenant remette l'article dans la situation dans laquelle il se trouvait avant la révocation enfreignant le principe de la restriction.
    • Concernant le choix de la restriction à mettre en place, trois options me semblent possibles, une R1R sur 24 heures, une R1R sur une semaine ou une R0R. S'agissant d'une mise en place et tout en comprenant ton point de vue, je préfèrerais une approche progressive. Une R1R sur 24 heures me semble donc préférable à une R1R sur une semaine, et cette dernière à une R0R. Toutefois, si vous êtes tous les deux convaincus que cette dernière option est la meilleure, ne serait-ce que par symétrie des formes avec la sanction visant Omar-toons, je suis prêt à me rallier à ce point de vue.
    • Dernier point : une phase préalable d'invitation aux administrateurs à faire des commentaires me semble indispensable.
Cordialement, — Racconish  27 septembre 2017 à 22:24 (CEST)
  •  Plutôt pour Àhma, la synthèse est là. Pour le second point, le choix des restrictions à mettre en place, j'aurai tendance à opter pour une solution plus directe et donc conserver cet élément de ta proposition H4stings. Le premier point, à savoir la recommandation, j'y souscris. Pour ce qui est du troisième point : oui, certainement, eu égard à la mise en place (et mise en pratique) de ces éléments, il serait sage et pertinent d'inviter les administrateurs à donner leur point de vue sur cette proposition par leurs avis et remarques. --— Ruyblas13 [Prenons le temps d'en parler] 28 septembre 2017 à 09:36 (CEST).

J'ai ajouté une mention à la demande de Buxlifa. Cordialement, — Racconish  28 septembre 2017 à 21:50 (CEST)

Proposition 4

A la lumière des retours des administrateurs. — H4stings d 3 octobre 2017 à 23:37 (CEST)


Les conclusions des arbitres sont les suivantes:

Concernant Omar-toons

Les arbitres considèrent comme fondés les reproches faits à Omar-toons sur le manquement à la neutralité de point de vue et l'obstruction à la recherche d'un consensus. Eu égard à la récurrence de guerres d'édition sur les thématiques concernées, mais aussi au bilan globalement positif des contributions d'Omar-toons et au fait qu'il ne lui est pas reproché d'être le seul responsable de ces conflits éditoriaux, ils décident d'une restriction d'édition stricte (R0R) à son encontre :

En cas de non-respect des interdictions ci-dessus, les arbitres demandent aux administrateurs de procéder à un blocage d'une durée d'au moins quatorze jours.

La restriction ci-dessus a pour objet de contraindre Omar-toons à discuter et à rechercher un consensus en cas de désaccord. Eu égard aux manquements observés sur les trois articles ayant fait l'objet d'une plainte, mais aussi au fait qu'Omar-toons est un contributeur expérimenté dont il serait souhaitable qu'il joue un rôle pondérateur dans des discussions souvent houleuses, les arbitres lui recommandent de veiller à

  • ne pas disqualifier un point de vue opposé en arguant de la personnalité de son contradicteur (par exemple manque d'ancienneté ou spécialisation sur un sujet) mais à se limiter à critiquer, en tant que de besoin, ses seules contributions ;
  • ne pas personnaliser les discussions en considérant comme une attaque personnelle des critiques argumentées sur ses propres contributions ;
  • ne pas invoquer des notions générales, comme celles de « neutralité », de « vérifiabilité » ou de « consensus », sans expliquer de manière circonstanciée en quoi elles s'appliquent au désaccord considéré ;
  • ne pas disqualifier une source au simple motif qu'elle n'est pas neutre, si la neutralité en termes de proportion est respectée et quand bien même la source considérée serait « partisane », mais à proposer plutôt plusieurs sources pertinentes de meilleure qualité ;
  • demander des avis extérieurs en cas de blocage d'une discussion.

Concernant Buxlifa

Les arbitres, eu égard notamment à l'absence de tout reproche précis de la part d'Omar-toons, ne formulent aucune sanction à l'encontre de Buxlifa. Ils lui recommandent cependant, ainsi qu'à tous les participants à ces conflits éditoriaux, de veiller, lui aussi, à

  • ne pas modifier quelque contenu préexistant que ce soit si une modification éditoriale antérieure ou une discussion sur la page de discussion rend douteux le caractère consensuel de la modification envisagée ;
  • ne pas personnaliser les controverses en tirant argument de la personnalité ou du comportement de ses contradicteurs ;
  • demander des avis extérieurs en cas de besoin, en évitant soigneusement toute forme de démarchage inapproprié.

Concernant les autres participants à ces guerres d'édition

Les arbitres estiment que

  • le présent arbitrage s'inscrit dans le contexte de guerres d'édition récurrentes ayant donné lieu à diverses tentatives infructueuses de résolution, en particulier sur l'Algérie ;
  • ces conflits éditoriaux impliquent plusieurs contributeurs y compris des comptes récents, ce qui a rendu partiellement inopérantes les restrictions thématiques décidées par les administrateurs sur la thématique de l'Algérie française ;
  • le mandat donné par la communauté tant aux arbitres qu'aux administrateurs ne permet ni aux uns, ni aux autres de prendre seuls des décisions de restriction portant sur un sujet, quels que soient les contributeurs, mais limitent de telles restrictions à des contributeurs précisément nommés, voire, pour ce qui est des arbitres, à ces contributeurs faisant l'objet de demande d'arbitrage ;
  • la sanction par les arbitres d'un seul participant à ces guerres d'édition ne saurait être considérée comme une solution suffisante ;
  • la mission des arbitres est de proposer des solutions visant à dénouer des problèmes de comportement n'ayant pu être précédemment résolus sans pour autant fixer de règle éditoriale sur le projet.

Ils recommandent donc aux administrateurs, quand ils font face à une situation de guerre d'édition sur un article de l'espace principal relevant du Portail:Maghreb, du Portail:Algérie ou du Portail:Maroc un contexte de blocage éditorial récurrent sur une thématique, comme celui décrit dans le présent arbitrage, la mise en place d'une restriction d'édition de type R0R (aucune révocation possible), dans les conditions suivantes :

  • après en avoir averti le Bulletin des administrateurs, ajout sur l'article, par un administrateur ou un révocateur non impliqué, d'un bandeau R0R sur le modèle de {{Règle des 3 révocations}}, valable un mois ;
  • après la pose du bandeau, avertissement de tous les contributeurs impliqués, sous forme de message sur leur page de discussion à l'aide d'un modèle du type {{U-R3R}} ;
  • à partir des dits avertissements, blocage possible de tous les contributeurs avertis ne respectant par la restriction d'édition, par un administrateur intervenant seul, pour une durée laissée à son appréciation à l'aune de la situation rencontrée ;
  • au terme du délai prévu, le BA peut décider, si nécessaire, de la reconduction de la restriction thématique R0R.

Vote :

Cela me paraît en effet plus simple et donc plus conforme aux retours, mais un détail me gêne ; il n'est plus fait référence dans la recommandation aux administrateurs des 3 portails, mais très — et à mon sens trop — généralement de « blocage éditorial récurrent sur une thématique ». Cordialement, — Racconish  4 octobre 2017 à 08:22 (CEST)

Notification Racconish : merci de ton retour. J'ai volontairement ouvert le dispositif pour répondre aux remarques de TigH et offrir ainsi un outil supplémentaire aux admins, mais si cela vous embête, Notification Ruyblas13 et toi, je suis prêt à revenir à une formulation plus restrictive. — H4stings d 4 octobre 2017 à 10:12 (CEST)
H4stings, je me réfère à Wikipédia:Prise de décision/Officialisation de la restriction thématique : « lors de la mise en place de la restriction thématique, les espaces de noms et les durées devront être indiqués ». Cordialement, — Racconish  4 octobre 2017 à 10:31 (CEST)
Merci pour le lien. Je comprends que pour vous, l'ensemble du dispositif "R0R potentielle sur tous les articles des projets Algérie, Maroc et Maghreb" est une seule procédure de restriction thématique.
Dans mon esprit, chaque mise en place d'une R0R pourrait être considérée comme une nouvelle procédure de restriction thématique : l'administrateur confronté à une guerre d'édition propose au BA l'application du R0R pour éteindre l'incendie, dès lors que l'article fait partie d'une thématique connue comme conflictuelle. L'espace de nom est par conséquent l'espace principal, la restriction est restreinte à l'article visé. Ca me paraît plus simple d'utilisation et plus puissant, mais j'entends que cette proposition puisse dépasser les attributions de notre mandat d'arbitre. — H4stings d 4 octobre 2017 à 12:11 (CEST)
Oui, tu as bien compris ce que je voulais dire, une recommandation sur un sujet précis et non pour tout le projet. Selon moi, c'est aller trop loin que de mettre en place une R0R applicable à quelqu'article que ce soit. Nous sommes saisis d'une situation dans un contexte précis, celui de ces 3 portails, qu'il ne faut pas perdre de vue. Je comprends bien la logique de ta proposition, mais elle me semble aller trop loin dans sa généralité. Cordialement, — Racconish  4 octobre 2017 à 12:38 (CEST)
  •  Plutôt pour Je suis ok avec cette proposition, mais en étendant le blocage éditorial aux 2 autres thématiques (Portail:Maghreb et Portail:Maroc) pour les autres participants aux guerres d'éditions. --— Ruyblas13 [Prenons le temps d'en parler] 4 octobre 2017 à 10:44 (CEST).
  •  Plutôt pour Je suis moi aussi d'accord si l'on précise les 3 portails, la référence à un mois reconductible dans la recommandation me paraissant suffisante pour ce qui concerne la durée. Cordialement, — Racconish  4 octobre 2017 à 10:50 (CEST)
    J'ai retouché ma proposition d'après vos remarques. Si elle vous convient, je vous propose d'annoncer l'arbitrage demain soir. — H4stings d 4 octobre 2017 à 21:44 (CEST)