Wikipédia:Appel à commentaires/Encadrement des conflits d'intérêts chez les sysops

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

À la suite de la section « Conflits d'intérêts entre sysops et contributeurs » du Bistro du 1er février 2021, je propose d'ouvrir la discussion sur les modalités d'intégration, dans la règle décrivant la fonction d'administrateur, d'une section rappelant les restrictions de bon sens en matière d'intervention des sysops sur les sujets ou envers les contributeurs vis-à-vis desquels ils sont impliqués, c'est-à-dire envers lesquels ces sysops sont susceptibles d'avoir un conflit d'intérêts — situation qu'illustre au demeurant cette contestation de sysop. L'objectif est clairement d'éviter les situations de collusion avérée ou inférée, génératrices d'incompréhensions et de cicatrices profondes dans la communauté, dont la nature inflammatoire et difficilement réversible dans les conflits communautaires n'est plus à démontrer.

Constats[modifier le code]

Le constat à l'origine de cet appel à commentaires est que la règle décrivant la fonction d'administrateur chez les francophones ne fait aucune référence à la notion de conflit d'intérêts. Il est simplement mentionné que :

« La communauté choisit des volontaires par une procédure d'élection et attend de leur part une utilisation pertinente de ces outils dans l'intérêt général. »

Plus loin, il est indiqué que :

« D'une manière générale, il ne doit pas bloquer un utilisateur avec lequel il est en conflit. Si un administrateur adopte ce genre d'attitude, on peut considérer, selon les circonstances, qu'il abuse de ses outils. »

Le wiki en allemand est plus clair, en précisant au sujet du positionnement de ses sysops :

Es handelt sich um normale Benutzer, denen das Vertrauen entgegengebracht wird, mit ihren zusätzlichen Werkzeugen im Sinne der Wikipedia-Grundsätze zu handeln und dabei ihre eigenen Interessen und Standpunkte zurückzustellen.

Ein Administrator darf seine besonderen Befugnisse nicht in Diskussionen und Verfahren einsetzen, an denen er selbst als Partei beteiligt ist.

« Ce sont des utilisateurs comme les autres à qui on fait confiance pour agir avec des outils supplémentaires conformément aux principes de Wikipédia, et mettre ainsi de côté leurs propres intérêts et points de vue.

Un administrateur ne doit pas utiliser ses prérogatives particulières dans les discussions et les procédures dont il est lui-même partie prenante. »

Lors de la discussion sur le Bistro, j'avais pris comme exemple la clause relative aux sysops impliqués chez les anglophones, qui est la suivante :

In general, editors should not act as administrators in disputes in which they have been involved. This is because involved administrators may have, or may be seen as having, a conflict of interest in disputes to which they have been a party or about which they have strong feelings. Involvement is generally construed very broadly by the community to include current or past conflicts with an editor (or editors), and disputes on topics, regardless of the nature, age, or outcome of the dispute.

One important caveat is that an administrator who has interacted with an editor or topic area purely in an administrative role, or whose prior involvements are minor or obvious edits that do not show bias, is not involved and is not prevented from acting in an administrative capacity in relation to that editor or topic area. Warnings, calm and reasonable discussion and explanation of those warnings, advice about community norms, and suggestions on possible wordings and approaches do not make an administrator involved.

In straightforward cases (e.g., blatant vandalism), the community has historically endorsed the obvious action of any administrator – even if involved – on the basis that any reasonable administrator would have probably come to the same conclusion. Although there are exceptions to the prohibition on involved editors taking administrative action, it is still the best practice, in cases where an administrator may be seen to be involved, to pass the matter to another administrator via the relevant noticeboards.

« D'une manière générale, les contributeurs ne devraient pas intervenir en tant qu'administrateurs dans les litiges dans lesquels ils ont été impliqués. Cela est dû au fait que les administrateurs impliqués peuvent avoir, ou peuvent être considérés comme ayant, un conflit d'intérêts dans des différends dont ils ont été partie prenante ou vis-à-vis desquels ils éprouvent des sentiments forts. L'implication est généralement interprétée de manière très large par la communauté pour inclure les conflits actuels ou passés avec un ou plusieurs contributeurs ainsi que les litiges sur des thématiques particulières, quelles que soient la nature, l'ancienneté ou l'issue du litige en question.

Une restriction importante est qu'un administrateur qui a interagi avec un contributeur ou sur une thématique uniquement dans un rôle administratif, ou dont les engagements antérieurs sont des modifications mineures ou évidentes qui ne montrent pas de parti pris, n'est pas impliqué et n'est pas empêché d'agir à titre administratif envers ce contributeur ou sur cette thématique. Les avertissements, la discussion et l'explication calmes et raisonnables de ces avertissements, les conseils sur les us et coutumes de la communauté et les suggestions sur les formulations et les approches possibles, ne caractérisent pas une implication de l'administrateur.

Dans les cas simples (par exemple, un vandalisme flagrant), la communauté a historiquement approuvé l'action évidente de tout administrateur — même s'il était impliqué — en partant du principe que tout administrateur raisonnable serait probablement arrivé à la même conclusion. Bien qu'il existe des exceptions à l'interdiction pour les contributeurs impliqués d'intervenir en tant qu'administrateurs, la meilleure chose à faire reste, dans les cas où un administrateur peut être considéré comme impliqué, de transmettre la question à un autre administrateur via le Bulletin des administrateurs. »

Proposition[modifier le code]

La proposition consiste à rappeler — car cela coule normalement de source et est censé être observé depuis la mise en place du statut — de manière plus explicite qu'aujourd'hui, dans le texte de la règle instituant la fonction de sysop, les limites d'intervention de ces derniers pour leur éviter de se retrouver en situation de conflit d'intérêts en intervenant sur un thème donné ou avec un contributeur particulier vis-à-vis desquels ils sont — ou seront considérés comme étant — impliqués personnellement. Je propose de le faire de manière plus approfondie que ce que propose le wiki en allemand, car malheureusement notre wiki francophone a connu — et connaît encore — trop d'épisodes de tension intracommunautaire sur fond de suspicion de collusion entre sysops et divers « clans ». La permanence et la grande diversité de ces dramas, de leurs protagonistes et de leurs procédés sur plus de dix années démontre que le sujet n'est pas conjoncturel ni lié à des individus particuliers, mais bien structurel, systémique et inscrit dans le mode de fonctionnement de ce wiki : changer ces mentalités et ces habitudes bien ancrées depuis plus de dix ans ne se fera pas sans un peu de volonté, de rigueur et de vigilance.

Comme point de départ, je propose le texte ci-dessous, tout droit tiré de l'exemple anglophone, qui couvre plutôt pas mal le sujet, texte évidemment à reformuler en l'adaptant au contexte et au vécu du wiki francophone :

« En règle générale, les contributeurs ne sont pas censés intervenir en tant qu'administrateurs sur les thématiques ou dans les affaires pour lesquelles ils sont ou ont été impliqués. Cela est dû au fait que des administrateurs impliqués peuvent avoir, ou peuvent être considérés comme ayant, un conflit d'intérêts sur les dossiers dont ils ont été partie prenante ou vis-à-vis desquels ils ont des opinions tranchées. L'implication doit être comprise de manière très large pour inclure les conflits actuels ou passés avec un ou plusieurs contributeurs ainsi que les différends sur des thématiques particulières, quelles que soient la nature, l'ancienneté ou l'issue de ces dossiers.

Un administrateur qui n'a interagi avec un contributeur ou sur une thématique que dans un rôle administratif, ou dont les interventions précédentes sont des modifications mineures ou évidentes qui ne remettent pas en cause son objectivité, n'est pas considéré comme impliqué et est pleinement libre d'agir à titre administratif envers ce contributeur ou sur cette thématique. Les avertissements, la discussion et l'explication factuelle de ces avertissements, les conseils sur les usages de la communauté et les suggestions sur les formulations et les approches possibles, ne caractérisent pas une implication de l'administrateur.

Dans les cas simples tels qu'un vandalisme flagrant, l'intervention d'un administrateur même impliqué ne pose pas de problème dans la mesure où tout administrateur raisonnable serait probablement arrivé à la même conclusion. En cas de doute, la meilleure chose à faire pour un administrateur susceptible d'être considéré comme impliqué consiste à soumettre la question à ses collègues via le Bulletin des administrateurs. »

Cadre de la discussion[modifier le code]

L'objectif est de préparer, dans la section « Commentaires » ci-dessous, la prise de décision devant mettre en œuvre la mise à jour de la règle Wikipédia:Administrateur. Les autres propositions qui avaient émergé des discussions sur le Bistro de la semaine dernière n'ont pas leur place ici mais devraient faire l'objet de discussions distinctes afin de rester concentré sur chaque sujet à la fois et de préserver la clarté et la cohérence des échanges dans chacune des discussions. Il est possible que la prise de décision finale intègre plusieurs de ces discussions. Celles-ci, à ce stade, sont préliminaires et n'ont pas vocation à durer au-delà du mois de mars, afin de pouvoir embrayer sur la prise de décision au 2e trimestre 2021.

En remerciant par avance toutes les bonnes volontés !
Bob Saint Clar (discuter) 8 février 2021 à 08:01 (CET)

Commentaires[modifier le code]

  1. Commentaire de GLec : Bonjour à tous et toutes (en santé et en forme malgré les restrictions depuis presque un an). Je ne sais pas si cette section est ouverte d'une part et, d'autre part, à tous, mais je me lance. Cette phrase : « D'une manière générale, il ne doit pas bloquer un utilisateur avec lequel il est en conflit. Si un administrateur adopte ce genre d'attitude, on peut considérer, selon les circonstances, qu'il abuse de ses outils. » est quelque peu incompréhensible ou contraire aux principes fondateurs de Wikipédia. Rappelons qu'ici, un sysop n'a aucun pouvoir éditorial. Il y a une dualité incassable entre le Principal, le Main et ce qui est extérieur au Principal, au Main qu'on appelle ici Meta. L'ensemble des sysops n'a pas vocation à constituer une sorte de comité de rédaction. Pour ma part, j'ai du mal à comprendre la nécessité de cet appel à commentaire. C'est un peu contradictoire puisque je commente en ce moment même. Ceci dit, si cela se passe dans l'espace de nom Modèle que l'on peut considérer appartenant au Meta, alors, c'est une autre histoire. L'important, est de ne pas mélanger Meta et Principal avec ou sans les outils. GLec (discuter) 8 février 2021 à 08:55 (CET)
  2. Je suis troublé par cette contestation de statut d'administrateur faite par le proposant, qui semble indiquer ce que je considère être une confusion entre l'implication dans un conflit en tant que partie à ce conflit et l'implication en tant que médiateur, qui ne me semble pas problématique au regard du sujet de la présente page. Cordialement, — Racconish💬 8 février 2021 à 12:52 (CET)
    En théorie, la position de médiateur est neutre. En théorie, la position d'admin est neutre. La contestation en question ...conteste que cette neutralité ait été respectée. La communauté tranchera. Que cela ne nous empêche pas de réfléchir à comment encadrer les conflits d'intérêts chez les sysops ! Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 13:41 (CET)
    Notification Racconish C'est loin d'être une position frivole. C'est même parfois une exigence, ou au moins une pratique fortement recommandée, dans la justice civile française, et je n'ai nulle doute que ça soit fréquent dans d'autres pays.
    Ainsi, un juge qui s'efforce lui-même de concilier les parties lors d'un litige se déporte en pratique si cette conciliation échoue. C'est pourquoi les juges font quasi systématiquement appel à des tiers conciliateurs.
    La confusion des genres est problématique. Et c'est loin d'être la seule chose problématique sur Wikipédia au regard des garanties procédurales. Le fait par exemple que le CAr puisse trancher un litige après connaissance d'une argumentation présentée par mail et non communiquée à la partie adverse est une violation grave du principe du contradictoire, qui, s'il s'agissait d'un véritable arbitrage, serait à lui seul motif de réformation totale de l'arbitrage.
    Je dois dire que je suis assez circonspect qu'un arbitre n'a pas ce genre de réflexions pourtant indispensables à la résolution équitable de litiges. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 14:09 (CET)
    La confusion des genres est en l'occurrence patente. Un médiateur est censé entendre impartialement les deux parties et pas d'en défendre unilatéralement une seule. Ça c'est le rôle d'un avocat et c'est comme cela qu'il s'est comporté vis-à- vis d'une des parties. Et il s'est comporté en procureur et juge vis-à-vis de l'autre partie. Du reste la principale intéressée ne s'y est pas trompée. -- Lebob (discuter) 8 février 2021 à 22:37 (CET)
  3. Il serait préférable que soit précisé dans les règles que le copinage est aussi considéré comme un abus de pouvoir, comme le fait de bloquer un utilisateur avec qui un admin serait en conflit. Par exemple, le fait d'avoir protégé un contibuteur toxique pendant des années, en raison d'affinités diverses, devrait avoir des conséquences.
    Il faudrait aussi que les admins justifient leurs avis en blocage avec des arguments valides, ce qui éviterait des soupçons de conflit d'interet, dans un sens comme dans l'autre. Des raisons comme "a besoin de vacances", "blocage pour son bien" ou "j'ai jamais aimé son ton sur IRC" ne devraient jamais plus être lus sur le BA et les RA, tout comme dans l'autre sens des exemples qu'on peut lire régulièrement "mais son editcount", "Il a fait X AdQ, ca serait dommage de le bloquer" etc. Cordialement, --JoKerozen (discuter) 8 février 2021 à 13:03 (CET)
    "le fait d'avoir protégé un contibuteur toxique pendant des années, en raison d'affinités diverses, devrait avoir des conséquences." : je comprends la proposition de @Bob Saint Clar comme visant à éviter que se reproduise à l'avenir de tels événements. En revanche, il ne saurait y avoir d'effet rétroactif : si le copinage n'est pas souhaité, rien ne l'interdit à l'heure actuelle et les personnes qui s'en sont (ou s'en seraient) rendus coupables n'ont pas à être prétéritées à l'adoption d'une nouvelle règle par la communauté. Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 13:34 (CET)
    Prétéritées n'est peut-être pas directement intelligible pour tout le monde Clin d'œil.Cordialement, — Racconish💬 8 février 2021 à 13:45 (CET)
  4. Commentaire de JN8 : je comprends le raisonnement suivi par Bob Saint Clar, mais trop de points me dérangent. En un vingt mots : qui peut s'arroger le droit de dire, qui peut savoir si je suis en conflit avec tel ou tel utilisateur ?JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 8 février 2021 à 13:12 (CET) :
    • Pourquoi ne pas faire crédit de leur bonne foi aux administrateurs ? Dans ma vision, quand on accepte une telle charge on laisse de côté ses opinions personnelles pour adopter comme guide les PF, les règles et les recommandations. Le garde-fou, ce sont les quelque 156 autres sysops qui peuvent toujours intervenir.
    • Je pourrais citer deux noms (je ne le ferai pas car courriels privés) où deux contributeurs en conflit ouvert important me soutiennent chacun que je suis « l'ami » de leur détracteur
    • Plusieurs vandales que j'ai bloqués estiment sans doute avoir un « conflit avec moi », certains le font savoir dans leur page de discussion ou par des contestations. J'ai parfois exprimé alors le souhait de passer mon tour quand il s'est agit de sanctionner une récidive. Je ne suis pas sûr que ce soit le bon choix : le jeu est trop facile de la part du délinquant, contester pour partialité tout admin qui s'en prend à lui (j'ai des noms...) pour continuer à n'en faire qu'à sa tête. Il me semble que c'est apporter trop d'eau au moulin de l'antienne « ouin, ouin, les admins m'ont censuré parce qu'ils ne m'aiment pas / sont fascistes / sont de gauche »
    • De même, je suis souvent confronté à des conflits récurrents (et bien malgré moi, croyez moi ! : la généalogie belge, la guéguerre Maroc-Algérie, les modifs sourcées par des cartes IGN, etc.). Devrais-je, au motif que j'ai tranché une fois dans un sens, m'abstenir d'intervenir dans un nouveau débat ?
    Et nous vous remercions infiniment, parce que les conflits de qui est noble ou pas, etc, je baille à leur seule lecture. Il me semble cependant que le paragrahpe "un administrateur qui n'a interagi avec un contributeur ou sur une thématique que dans un rôle administratif, ou dont les interventions précédentes sont des modifications mineures ou évidentes qui ne remettent pas en cause son objectivité, n'est pas considéré comme impliqué et est pleinement libre d'agir à titre administratif envers ce contributeur ou sur cette thématique. Les avertissements, la discussion et l'explication factuelle de ces avertissements, les conseils sur les usages de la communauté et les suggestions sur les formulations et les approches possibles, ne caractérisent pas une implication de l'administrateur.Dans les cas simples tels qu'un vandalisme flagrant, l'intervention d'un administrateur même impliqué ne pose pas de problème dans la mesure où tout administrateur raisonnable serait probablement arrivé à la même conclusion." devrait combler vos différentes inquiétudes.
    D'où ma question, qu'est-ce qui selon vous devrait être ajouté/supprimé/précisé pour que cette proposition vous convienne davantage ? Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 13:47 (CET)
    Pour répondre aux interrogations successivement :
    1 : Tout utilisateur a droit à la présomption simple de sa bonne foi. Mais cela n'a jamais empêché la communauté d'adopter les règles. Donc je ne comprends pas quel argument ? Est-ce que cette présomption devrait être renforcée à l'égard des admins et, en conséquence, s'opposer à ce que des gardes fous textuels soient créés à leur sujet ? J'ai plutôt l'idée que plus un utilisateur a de pouvoirs, plus les garanties offertes à ceux potentiellement soumis à ceux-ci doivent disposer de garanties au contraire.
    2 : Le problème donc dans ce cas est que le conflit d'intérêts n'est pas démontré. C'est une question probatoire, pas de principe.
    3 : La proposition, dans le passage cité par Braveheidi et issu du Wiki anglais, répond déjà à cette interrogation.
    4 : Es-tu intervenu en tant qu'admin, ou en tant que contributeur prenant position sur le fond ? Dans le second cas, il est normal que tu ne puisses plus ultérieurement en qualité d'admin dans les cas litigieux. Dans le premier cas, à nouveau le passage susmentionné répond déjà cette interrogation. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 14:29 (CET)
    C'est quoi une question probatoire ? Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 14:40 (CET)>
    La capacité à démontrer ce qu'on allègue (à savoir ici l'amitié de JN8 à l'égard de son adversaire, très difficilement concevable si celui-ci porte des accusations inversées). De manière générale, on peut facilement concevoir qu'un admin doive se déporter s'il a effectivement un lien d'amitié fort avec une partie, mais démontrer l'existence d'un tel lien qui aurait au-delà de simples relations cordiales entre deux personnes participants au même projet, qui ne sont pas elles un motif de retrait de l'admin, est en revanche tout autre chose en pratique. Mais ce n'est pas un argument contre le principe même, ce n'est qu'une question probatoire pratique. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 14:50 (CET)
    On me presse de répondre, alors je réponds. En théorie, oui bien sûr, « ça va sans dire ». Mais...
    1) La contestation du statut d'Antoniex par Bob, puis l'intervention de Notification Braveheidi sur ma pddu pour m'enjoindre de ne pas traiter de RA portant sur Idéalités au motif que j'ai accepté d'être médiateur rendent àmha éclatant le risque : de l'évident « l'administrateur ne doit pas être l'ami d'une des parties », on glisse gentiment à « l'administrateur ne peut pas être médiateur impliqué dans les parties », dans un complet contresens, relevé plus haut par Racconish notamment, sur la mission d'un médiateur. Un médiateur, un administrateur, un arbitre sont dans ces charges des personnes neutres. Je n'y vois aucun risque de conflit d'intérêt. Ajoutez à ça la non-reconnaissance d'arbitrages récents par des personnes auxquelles ces arbitrages n'ont pas donné gain de cause, on comprend vite le risque : « tout administrateur (ou arbitre) qui s'est prononcé contre moi est désormais disqualifié »
    2) Autre dérive possible à une telle règle : la transformer progressivement en « un admin dont on connaît les opinions notoires (par exemple sur un sujet de société) n'a pas le droit d'intervenir », parce qu'il serait suspect de partialité. Il me semble avoir récemment lu ce reproche adressé à Kvardek du, par exemple. Que cet administrateur Kvardek du ne soit pas l'unique décisionnaire sur les sujets de genre, c'est l'évidence — comme pour tous les sysops et pour tous les sujets — ; mais il est piquant de considérer qu'on pourrait en vertu de cette règle l'écarter de la prise de décision, alors que c'est sans doute la seule personne chez les sysops qui sait réellement de quoi elle parle...
    JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 12 février 2021 à 12:18 (CET)
    Notification JohnNewton8Pour moi, le premier cas n'est en aucun cas un risque, mais un effet et un but assumé, comme je l'expliquais en réponse à Racconish ci-dessus.
    Finalement, les deux cas sont proches. À mon sens, un admin dans l'une ou l'autre de ces situations ne pourra intervenir qu'aux fins d'éclairer factuellement les autres admins qui jugeront seuls, sans juger, ni inciter les autres admins à statuer dans un sens donné, la requête dans laquelle il est en conflits d'intérêts. Aqw96 ?¿⸮ 12 février 2021 à 13:08 (CET)
    Notification JohnNewton8 Je vous ai effectivement demandé de répondre à ma question ci-dessus en précisant "rien ne presse". Question que je vous ai posée le 8 février, soit plusieurs jours avant de vous demander de vous engager à ne pas traiter des RA dans lesquelles vous portez parallélement la casquette de médiateur. Je regrette pour ma part que vous rameniez tout à un seul cas. Je réfléchis sur cette page en des termes généraux, sur la question des principes. Je pense que le débat sur la question des conflits d'intérêts avancera d'autant plus si on n'en fait pas une affaire de personnes. Certains contributeurs aimeraient que les conflits soient davantage traité par le Car qu'à travers les RA. Or le Car a pris l'initiative de nommer des médiateurs post-arbirage. Par ma part, il ne me semblerait pas incongru que la nomination de médiateurs post-arbitrage devienne une pratique usuelle du Car lors de la résolution de conflits longs et compliqués et que le Car traite davantage de conflits. Possible que j'aie l'imagination trop fertile et que je prenne mes souhaits pour des réalités. Quoiqu'il en soit, se pose à mon avis la question du conflit d'intérêt entre la casquette de médiateur et la casquette d'admin. Pour ma part, je vois le rôle de médiateur post-arbitrage comme une sorte d'ombudsman chargé de veiller à l'équité de traitement pour la personne à qui un médiateur est proposé. Or dans le monde réel, on ne voit jamais une personne au rôle d'ombudsman avoir l'autorité de se saisir elle-même du traitement des plaintes qu'elle relaie. Justement à cause du conflit d'intérêts que cela représente. Quand à ma position sur l'arbritrage que j'avais lancé en septembre ou sur sa révision en cours actuellement, je peux vous la communiquer si vous y tenez absolument. Ma position n'est pas celle que vous décrivez. Grosse fatigue sur ce sujet néanmoins, je préférerais ne pas pas avoir à devoir m'exprimer sur ce point. Braveheidi (discuter) 12 février 2021 à 14:31 (CET)
  5. Je suis pour une analyse impartiale de qui (admins) a bien pu défendre et protéger JJG. On peut regarder toutes les R.A tant qu'à y être car c'est reellement effrayant comment il a bien été couvert, qu'on lui a sortis des excuses etc. Comment un multirécidiviste peut avoir pu faire autant de mal, autant de victimes, tout en étant libre d'aller s'exprimer sur le BA et demander (par exemple mon ban) à ses potes admins, sans jamais se faire avertir de ne pas faire ça ? on pourrait regarder l'implication par exemple de Azurfrog dans les R.A. et B.A. touchant moi et JJG, il est PARTOUT dans le "dossier Idéalités". On dirait que ce qui dérange, c'est moi, au vues de la contestation en cours. Comme si le but était que des exclues, mobbées comme moi, ne trouvent jamais aucune admin pour les défendre contre les injustices évidentes qui ont lieux. — Peace and love.png Idéalités 💬
    Azurfrog n'intervient plus du tout à propos de « l'affaire » depuis le 18 mars 2019. Il est passé à autre chose - les autres protagonistes devraient essayer d'en prendre exemple. --l'Escogriffe (✉·✎) 8 février 2021 à 20:11 (CET)
  6. Je trouve bien le texte proposé. Cela pose un cadre nécessaire pour davantage de clarté dans le traitement des RA - équité comprise. L'idée qu'en cas de doute, unE admin s'en ouvre au BA, ça me semble faisable. Peut-être qu'avec cette nouvelle règle, on manquera de tant à autre d'admin, mais mieux vaut une absence de traitement qu'un traitement par un admin perçu comme inféodé ou partisan qui crispe la communauté. L'adoption d'une telle règle a aussi l'avantage de ne pas faire reposer l'indépendance des avis donnés que sur la seule vertu individuelle des admins. A trop vouloir faire l'ange, on se découvre bête. Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 13:26 (CET)
  7. Je ne comprends pas exactement ce que veut dire "intervenir en tant qu'administrateurs". Est-ce utiliser les outils d'admin ? Est-ce intervenir dans les discussions de BA et RA ? Si c'est le premier point (mais il faudrait d'avantage le souligner) je suis plutôt pour le texte. Si c'est le second, je suis plutôt contre. Je détaillerais cet avis après la réponse à cette question essentielle. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 8 février 2021 à 14:30 (CET)
    Intervenir dans l'optique de faire respecter les règles et principes de Wikipédia, indépendamment de débats de fonds qu'ils soient communautaires ou encyclopédiques. Laisser la possibilité à des admins en conflits d'intérêt intervenir dans une RA ou un BA est déjà problématique. D'ailleurs, pour les BA, les sanctions sont aujourd'hui en pratique déterminée selon la médiane des avis prononcés, donc même sans user de ses outils, l'admin use de ses pouvoirs. Même chose pour la RA où son intervention peut avoir une influence décisive sur son issue, même si elle reçoit application par un autre admin. Le juge, IRL, n'est pas celui qui emmène le condamné en prison. Même chose ici. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 14:35 (CET)
    Si tu es friand d'IRL, qui serait l'avocat ou le procureur ? Sachant que en RA/BA il n'y a que les admins qui s'expriment, et on est parfois piètre avocat de soi même, et ceux qui déposent plainte piètres procureurs, en IRL comme ici. Car évidemment les admins "en conflit d'intérêt" sont ceux qui sont impliqués en défense ou en attaque du dossier ? Jean-Christophe BENOIST (discuter) 8 février 2021 à 14:57 (CET)
    Je ne comprends honnêtement pas ta première question. Si vraiment on voulait faire un parallèle total avec l'IRL, alors on analyserait la procédure wikipédienne comme une procédure prenant une forme inquisitrice très poussée, à tel point qu'il n'est sur Wikipédia ni avocat ni procureur. Mais je ne comprends pas quel est le but de cette comparaison.
    Quant à la seconde question, tu as une vision trop limitée du conflit d'intérêts. Par exemple, si un admin fait une modification en tant que simple contributeur sur un article et que par la suite, sans qu'il n'intervienne à nouveau, un R3R s'enclanche entre d'autres contributeurs au sujet de sa contribution, il est en position de conflits d'intérêts à l'égard de cette R3R. Pourtant, rien ne lui est reprochable puisqu'il n'est pas intervenu en soi dans le R3R, il n'a fait que la modification initiale. Il n'est donc pas en défense. Mais il ne peut pour autant pas connaître de la RA qui serait faite contre le fautif du R3R de façon assez évidente, car celui-ci a soit cherché à défendre sa contribution, soit tenté de la supprimer. Le conflit d'intérêts es très rarement une implication directe, que ce soit en tant que fautif ou de victime, dans le litige. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 15:13 (CET)
  8. Bien trop compliqué (impossible) au vu de l'anonymat sur wikipedia. Les critères ne peuvent être que subjectifs. Veut on remettre en cause l'anonymat des contributeurs? Seul le respect de l'utilisation des outils est vérifiable -- Cordialement Adri08 (discuter) 8 février 2021 à 14:50 (CET)
  9. Intéressant appel à commentaires, je l'ai constaté à bien des égards depuis plus d'une décennie à travers de nombreux échanges où certains sont sortis du cadre à de nombreuses reprises. Je dirai que l'intérêt personnel est le principal (unique ?) moteur de chacun. « Les contributeurs ne devraient pas intervenir en tant qu'administrateurs dans les litiges dans lesquels ils ont été impliqués » or ... ils peuvent. - Chaps the idol - blabliblo 8 février 2021 à 15:07 (CET)
  10. Définir « copinage » vs « cordialité » et « affinités ». Un sysop est aussi un contributeur comme un autre, qui se découvre des affinités ou des manques d'affinités avec autrui : on n'est pas des machines avec le même œil froid pour tout le monde (mais peut-être qu'un jour les machines remplaceront les sysop...). Ce n'est pas étonnant qu'à force de croiser certains pseudo en BD, je me dise « tiens, c'est du bon travail ça ». Conflit d'intérêt ? Pas conflit ? Quelqu'un écrit des messages bistro qui m'amusent : conflit d'intérêt ? Pas conflit ? Où est la frontière ? — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 8 février 2021 à 15:43 (CET)
    Nous sommes actuellement dans une situation où les admins n'ont AUCUNE obligation de ne pas traiter les RA dans lesquelles ils sont partie au conflit. Je me trompe ou vous êtes en train de nous expliquer que les admins sont dans l'incapacité de savoir si ils sont partie prenante à un conflit et ce même en demandant leur avis à leurs collègues ? Braveheidi (discuter) 8 février 2021 à 15:51 (CET)
    C'est une question qui existe également IRL (et qui amène à des décisions insolites), mais qui n'a jamais amené à l'idée que toute réglementation à ce sujet devrait être écartée. Pour les conflits d'intérêts liés à l'(ini/a)mitié portée à une des parties, il suffit simplement de se demander honnêtement si un admin est significativement plus lié, de façon favorable ou défavorable, à l'égard de l'intéressé que des autres admins. Si cette différence est significative, je ne vois pas ce qui est choquant d'imaginer que cet admin devrait laisser alors ses collègues se prononcer.
    Je ne comprends pas non plus la remarque comme quoi les admins ne sont pas des machines. Je vous rassure, les juges et auxiliaires de justice non plus. Pour autant, si votre voisin vous assigne en justice, je doute que apprécieriez cet argument de son meilleur ami qui se trouverait par hasard le juge désigné pour votre affaire.
    Cet argument me semble ne répondre qu'à une thèse qui consisterait à dire que le fait même d'être en conflit d'intérêts serait une faute. Mais ce n'est en aucun cas ce qui est soutenu ici. La faute ici serait de se maintenir nonobstant le conflit d'intérêts. Ce qui n'a rien à voir. Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 16:00 (CET)
    J'entends bien mais comment (= sur quels critères) est-on censé identifier et connaître la frontière entre « cordialité habituelle » et « entente mettant en péril l'objectivité » ? Sur quels indices univoques et objectifs se fonde-t-on pour déterminer une proximité trop forte ? Et par ailleurs, je ne suis pas « tous les admin » à moi seule. SourireBédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 8 février 2021 à 16:55 (CET)
    Très peu de règles sont d'une application toujours aisée, se fondant systématiquement sur des indices univoques et objectifs. C'est bien pour cela que les admins ne sont pas (encore) des robots. Aux autres admins d'apprécier. Mais dès lors que la prétention n'est pas purement dilatoire ou fantaisiste, je pense que le bon sens commanderait à l'intéressé de se retirer de lui-même, tant que cela ne provoque pas de carence d'aucune sorte sur le traitement de la requête.
    Et honnêtement, je ne pense pas que les cas d'amitié seront les cas de conflits d'intérêts les plus courants . Aqw96 ?¿⸮ 8 février 2021 à 17:06 (CET)
  11. Pas contre la proposition, mais sceptique. Si on regarde le contexte qui l'inspire :
    • L'« affaire Idéalités » : le lancement de la discussion ayant mené au banissement, et la conclusion de celle qui a mené au débanissement, sont tous les deux le fait de sysops très peu « impliqués », et pourtant à mon avis ce furent des initiatives prises à la légère qui ont contribué à compliquer la situation.
    • Le drama autour du « genre » : un contributeur s'est livré à des provocations/attaques et le cas s'est retouvé sur le BA ; le seul administrateur a avoir réagi par l'injure n'était pas connu pour être « impliqué » non plus.
      (Exemples sans diff ni nom, l'objet n'est pas de jeter la pierre)
      Donc les sysops qu'on peut soupçonner d'être « impliqués » sont souvent aussi les plus « pros », les plus conscients qu'un sujet est glissant et qu'il faut être circonspect. Bien sûr si un sysop est à la fois très actif et très partial, la contestation est toute indiquée. --l'Escogriffe (✉·✎) 8 février 2021 à 20:11 (CET)
  12. Globalement d'accord avec le proposant. Les cas de « copinage » avéré ou au contraire d'hostilité systématique d'un admin en raison de son copinage avec un tiers, sont malheureusement attestés, et, sinon fréquents, du moins criants. Cdt, Manacore (discuter) 8 février 2021 à 22:22 (CET)
  13. D’accord avec le proposant. Il n’est pas difficile à quelqu’un qui lit les RAs sur la durée de noter que les prises de position, les commentaires, varient en fonction de quel utilisateur est concerné. Ça n’est sûrement pas la majorité des cas, mais il y en a suffisamment pour qu’on en ait parlé sur le Bistro et pour que Bob Saint-Clar se soit dit que ça valait la peine de consacrer du temps à cet appel. Même si les non-admins ont tout faux quand ils perçoivent deux poids deux mesures, le fait que cette perception existe, que le malaise persiste, justifie de discuter d'un amendement de la description de la fonction d’admin.--Msbbb (discuter) 8 février 2021 à 23:27 (CET)
  14.  Plutôt pour l'idée, la formulation pourra être revue pour une prise de décision. Pas vraiment de commentaires à apporter sur le changement de ce texte. --LD m'écrire 9 février 2021 à 00:09 (CET)
  15. +1 comme beaucoup des avis précédents que je partage sur de nombreux points. Globalement, je suis pour tout ce qui permet de rendre la fonction d'admin plus dépendante de la communauté (majorité qualifiée au 2/3 en gros)(mandat à durée déterminée, simplification des contestations, ...). Ce n'est pas par vengeance ou autres, mais je pense que paradoxalement être dans une grande dépendance vis à-à-vis de la majorité qualifiée de la communauté renforcera les admins (légitimité renforcée parce que actualisée et simplicité de se voir remis en question mais aussi témoignage régulier que la communauté dans sa majorité qualifiée les soutient contre les minorités). Comme je vois dans la proposition de Bob Saint Clar un pas dans ce sens, clarifier les conditions de conflits d'intérêts pour simplifier une contestation, je suis pour. Mais il faudra d'autres évolutions pour que cela soit efficace à mon sens. Il me semble également que beaucoup de ces conflits complexes, où les relations entres les uns et les autres sont importantes, devraient de toute façon être pris en charge au CAr et pas par les admins. C'est cette institution qui a actuellement les outils pour gérer cela (élection régulière, possibilité de contester un arbitre par les parties notamment). Tout de bon Triboulet sur une montagne (discuter) 9 février 2021 à 01:32 (CET)
    @Bob Saint Clar Bonjour. Seconde vague pour moi. Souhaitez-vous limiter la notion de l'encadrement du conflit d'intérêt des sysops dans le cadre de leur activité de blocage ou l'étendue peut être plus large que cette activité ? Parce que de mon point de vue, le premier conflit d'intérêt qui peut toucher les sysops est avec eux-mêmes : ils sont à la fois péons et sysops. Ils peuvent donc voter sur leur propre statut (qui est quasi-illimité) et l'accession ou le renvoi à leur propre collège. S'il y a un risque qu'un conflit entre leur intérêt personnel et l'intérêt général se noue, c'est ici il me semble. (Précision : Je ne dis pas que les sysops sont des pourris, je parle de risque) Tout de bon Triboulet sur une montagne (discuter) 15 février 2021 à 11:48 (CET)
  16. Une idée intéressante, mais il faudrait aller plus loin et totalement revoir le traitement des conflits complexe entre contributeurs (et donc des problemes de conflits d'intérêt). En ça je rejoins l'avis de Triboulet sur une montagne sur le potentiel role du CAr (moyennant réforme importante). On tape souvent sur le CAr, mais les procédures automatiquement collégiales, avec possibilité de récusation offre un traitement bien plus équitable que le traitement des mêmes problèmes par les administrateurs. Si on avait plus d'arbitres, ça serait encore mieux (mais encore faudrait-il ne pas chercher à décourager trop les bonnes volontés...) — Sir Henry (Doctor Livingstone ?) 9 février 2021 à 13:04 (CET)
  17. En fait cette proposition concerne un ensemble de problématiques diverses liées à la fonction de sysop. Les conflits d’intérêts sont de plusieurs formes. Un sysop peut être impliqué au niveau thématique, mais "thématique" peut concerner autant un cadre encyclopédique, exemple: un sysop actif dans un projet thématique ne pourrait sanctionner un contributeur travaillant sur les articles lié à ce projet (via un portail), que concerner le méta :un sysop actif dans un projet communautaire (contre le harcèlement par exemple), ou de maintenance (projet source ou neutralité) ne pourrait bloquer un contributeur pour des motifs en relation avec ces projets. Quand au conflits interpersonnels ils ne sont pas plus simples, puisque les relations entres contributeurs sont de plusieurs formes. Certains n'interagissent entre eux que dans le cadre du projet voire que sur Wp:fr, d'autres interviennent sur plusieurs canaux (IRC, les réseaux, par mails, sans parler des relations personnelles). Sachant que les conflits hors wp ne concernent pas Wp, comment dès lors apprécier l'implication d'un admin dans un conflit entre contributeurs si, par exemple, l'origine de l'implication s'est déroulées en dehors de Wp (un post sur Twitter par exempel) ? Donc amha il est nécessaire d'encadrer ce problème mais , comme je le constate , il n'est pas d'une simplicité enfantine. Une éventualité serait peut être de recourir à un système de récusation, comme cela se fait au WP:CAR ? Kirtapmémé sage 9 février 2021 à 14:53 (CET)
  18. Pour un encadrement des conflits d'intérêts chez les sysops. Les conflits d’intérêts sont par nature néfaste. La situation doit évoluer amha. Les propositions faites par cette discussion vont dans le bon sens. Amicalement. Face-smile.svg Menthe Poivrée • 9 février 2021 à 16:31 (CET)
  19. Contre beaucoup trop mal défini, va donner lieu à des interprétations divergentes selon les circonstances et les intervenants Michel421 (discuter) 9 février 2021 à 21:50 (CET)
  20. Ajout tardif : Quid du sysop francophone sur Wikimedia Commons, également contributeur et arbitre sur WP.fr. qui s'exprime de telle façon qu'on a l'impression qu'il morigène ses congénères et agit sur ses présomptions. À mon humble avis à prendre en compte dans l'encadrement. (ou encadrement cumul des mandats) --DDupard (discuter) 10 février 2021 à 16:33 (CET)
  21. « Un admin ne doit pas faire partie du problème » (ou permettre un contournement sournois de cette interdiction). C'est tout, non ? TigH (discuter) 13 février 2021 à 19:07 (CET)

Discussions[modifier le code]

En partant des commentaires ci-dessus, je propose d'approfondir certains points dans les sous-sections suivantes. J'en ouvre certaines (pas eu le temps d'aller très loin !), il est bien sûr encouragé d'en ouvrir d'autres Clin d'œilBob Saint Clar (discuter) 9 février 2021 à 22:51 (CET)

Le copinage est-il autorisé aujourd'hui ?[modifier le code]

C'est le commentaire de Braveheidi au point (3) : si le copinage n'est pas souhaité, rien ne l'interdit à l'heure actuelle et les personnes qui s'en sont (ou s'en seraient) rendus coupables n'ont pas à être prétéritées à l'adoption d'une nouvelle règle par la communauté. Je crois que cela est le cœur du problème, et un peu pour cela que cette page a été ouverte : l'esprit de la règle Wikipédia:Administrateur, qui commence par rappeler qu'on attend de la part des sysops « une utilisation pertinente de [leurs] outils dans l'intérêt général », écarte clairement qu'il puisse y avoir des copinages qui prennent le pas sur l'intérêt général. En pratique, évidemment, c'est autre chose... C'est pour cela que, me semble-t-il, la présente démarche relève d'une clarification d'un état existant et non d'un changement, pour lequel la question de la non-rétroactivité se poserait. Des avis ? — Bob Saint Clar (discuter) 9 février 2021 à 22:51 (CET)

Je crois qu'il faut faire confiance aux sysops (ils n'ont pas été élu pour rien) et à leur capacité à prendre de la distance et à rester neutre. Je rejoins @Bédévore, les sysops ne sont pas des machines (mais des "petites choses" douées de sensibilité comme les chats). Gandhi a dit: "La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne et ne vit plus".

Leur travail est suffisament ardu si en plus on doit controler leurs affinités... Ils sont assez intelligents pour s'écarter si ils sont en conflit d'intérêt, ça tombe sous le bon sens àmha. Sankakiss (discuter) 15 février 2021 à 10:36 (CET)

Il faut croire que non, lorsque des copinages évidents se répètent, ce qui contribue à rendre l'ambiance du projet de plus en plus délétère. Cdt, Manacore (discuter) 16 février 2021 à 02:06 (CET)

Comment savoir si un sysop est en conflit avec un contributeur ?[modifier le code]

C'est le commentaire de JohnNewton8 au point (4) : qui peut s'arroger le droit de dire, qui peut savoir si je suis en conflit avec tel ou tel utilisateur ?. Ma compréhension est que c'est la communauté : ici, tout fonctionne publiquement aux yeux de tous — enfin, bon, à part quelques canaux parallèles... — et il y a problème lorsque ... la communauté considère qu'il y a problème. Même si le problème n'est pas réel et résulte d'une mauvaise perception des choses, d'ailleurs. De tout façon, en cas de contestation de statut, c'est la communauté qui tranche. J'ai bon ? — Bob Saint Clar (discuter) 9 février 2021 à 22:51 (CET)

Bof. Si je te montrais (je ne le ferai pas pour des raisons de confidentialité évidente, mais WP:FOI stp) le contenu de ma boîte mail WP, je pense que tu aurais une vision totalement différente de ce que tu imagines peut-être être mes conflits d'intérêt. — JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 12 février 2021 à 12:22 (CET)
Le pb n'est pas la boîte mail des uns ou des autres, mais les conflits d'intérêts sur wp, ainsi que les cumuls de type "admin et en même temps avocat de l'une de parties en conflit". Cdt, Manacore (discuter) 16 février 2021 à 02:03 (CET)

« Conflits » ou « Conflits d'intérêts » ?[modifier le code]

C'est Aqw96 qui reprend la notion de conflits d'intérêts aux points (4) et (7) notamment. C'est clairement la formulation que je défends. Je trouve qu'elle développe bien la référence à « l'intérêt général » dans l'introduction de la règle. Car il peut s'agir de « conflits » ou de « copinage », alors que ces derniers sont escamotés du texte si l'on ne fait plus référence qu'aux « conflits. Or les problèmes viennent souvent d'une perception communautaire de copinage entre sysops et contributeurs pour appuyer un POV-pushing. Des avis ? — Bob Saint Clar (discuter) 9 février 2021 à 22:51 (CET)

+1. Il est souhaitable de bien cerner la cause de ces difficultés. Sinon, nous allons nous noyer dans des histoires de conflits éditoriaux, idéologiques, etc. Cdt, Manacore (discuter) 16 février 2021 à 02:09 (CET)

Qu'entend-on par « intervenir comme administrateur » ?[modifier le code]

C'est le commentaire de Jean-Christophe BENOIST au point (7) : Est-ce utiliser les outils d'admin ? Est-ce intervenir dans les discussions de BA et RA ?. Pour moi, cela dépend des espaces et des pages : (1) hors du BA et des RA, utiliser les outils d'admin ou exprimer l'intention de le faire (par un message, par exemple) ; (2) dans les RA, prendre l'initiative d'ouvrir une RA ou de la clore, et, dans les cas ou un parti pris pourra être soupçonné, faire pression sur les collègues, voire ... rameuter le Bistro pour créer la pagaille ! J'ai, comme exemple de ce qu'il ne faut pas faire, cette RA qui m'est revenue à l'esprit hier. J'avais alors tout expliqué sur ma page de discussion. J'espère avoir éclairé ma vision des choses. Est-elle partagée ? — Bob Saint Clar (discuter) 9 février 2021 à 22:51 (CET)

Bonjour Bob Saint Clar. J'ai ouvert la section commentaire en faisant un distinguo absolu entre le Main et le Meta. Autrement dit, il n'y a pas d'administrateur ou de non administrateur qui contribue dans le Main. Il n'y a pas de PdD où l'on fait la différence ou un distinguo entre les auteurs administrateurs ou non adminstrateurs. Toute cette histoire ce passe dans le Méta où il est vrai, il faut mettre de l'ordre. Cordialement, GLec (discuter) 12 février 2021 à 13:00 (CET)

Qui et comment ?[modifier le code]

Pour le coup, ce titre résume 2 questions qui me viennent à l'esprit :

  • Qui décide qu'il y a conflit d'intérêt ? L'administrateur, ses collègues, la communauté, autre ?
  • Dans le cas d'un conflit d'intérêt supposé (ou avéré/non avéré), comment cela se matérialise ? J'entends par là que je vais moi-même dire "je considère que l'administrateur ABCDE est en conflit d'intérêt quand il intervient sur la thématique Ouistiti", ou bien chaque administrateur va devoir aller déclarer "moi je suis en conflit d'intérêt dans telle ou telle situation", ou encore on va se retrouver avec des "wikidrame" car tel contributeur pourra penser (à tord ou à raison) qu'un administrateur est en conflit d'intérêt sur tel ou tel sujet, mais si l'administrateur ne se considère pas comme étant en conflit d'intérêt, quid de ce qu'il va se passer ?

De même, il ne faut pas se leurrer, wikipédia ne fonctionne pas en vase clos. J'entends par là qu'il existe d'autres moyens d'échanger que publiquement sur une page de discussion, et j'ai peu de doute quand au fait que ces moyens sont plutôt régulièrement utilisés que pas du tout... --Fanchb29 (discuter) 16 février 2021 à 02:24 (CET)

Bonjour. « Qui décide qu'il y a conflit d'intérêt ? », à contrario et plus largement, il semble que Wikipédia est et reste une encyclopédie gratuite où les auteurs d'articles cèdent leurs droits d'auteur. Est-ce vrai ou non encore aujourd'hui ? Voilà la question en ce début de 2021 ! Cordialement, GLec (discuter) 16 février 2021 à 08:56 (CET)
Je partage l'avis de @Fanchb29 et rejoins aussi celui de @Paul.schrepfer dans la section ci-dessous. Il faut arriver à trouver une manière que les moyens d'actions soient effectifs et en réalité, le vote de confirmation reste l'outil le plus adéquat. C'est d'ailleurs cette périodicité qui préserve peut être les arbitres de ce questionnement sur les conflits d'intérêts. Qu'en penses Fanchb29 ?
Je me demandais si on ne pourrait pas innover un peu sur les mécanismes. Plutôt que d'essayer de définir le conflit d'intérêts en profondeur et de trouver des moyens de contrôle qui puissent être efficaces malgré nos moyens coercitifs très limités (heureusement) ou de révolutionner les contestations et les votes de confirmation, peut être devrions-nous essayer de rester à un niveau plus individuel et de faire quelques comparaisons avec le CAr. Pourquoi la question se pose moins avec le CAr, sans doute pour 2 raisons : 1) élection régulière mais surtout 2) possibilité d'une récusation. Du coup, si on pouvait récuser un admin, peut être que la crainte / survenue d'un conflit d'intérêt serait d'une importance moindre. Que pensez-vous d'introduire la possibilité que chacun puisse désigner X admins (peut être 5) qui ne peuvent intervenir en aucun cas sur son cas. Si je crains que Bidule soit en conflit avec moi ou soit un très fort soutien de Truc avec qui j'ai des relations compliquées, alors j'impose que Bidule ne puisse prendre une décision et agir sur un cas qui me concerne. On peut avoir une définition commune du conflit, du conflit d'intérêt mais ce qui prime sera ma compréhension individuelle de celle-ci. On pourrait même envisager qu'un certain seuil de récusation (par exemple 30) déclenche automatiquement un vote de confirmation. Il n'y a pas forcément mésusage des outils (et donc contestation) mais manifestement il y a un souci diffus de confiance qui se créé au niveau individuel entre des pcw et cet admin. Tout de bon Triboulet sur une montagne (discuter) 17 février 2021 à 02:09 (CET)
Non Notification Triboulet sur une montagne.
Le vote de reconfirmation tous les 6 mois, 1 an ou plus n'est pas la solution à tous les problèmes.
De même en soit que la récusation d'office.
On a besoin d'administrateurs qui s'impliquent dans la gestion des conflits.
Dire "ah ben tous les 6 mois ou 1 an, ton mandat il va être remis en jeu" n'incite pas du tout à prendre en main certains conflits, mais plutôt à détourner le regard et attendre tout simplement que les participants se lassent d'eux-même.
Là actuellement on regarde quelque peu la situation à l'envers à mon avis.
Déjà, il me parait normal qu'il existe au sein des administrateurs des sensibilités différentes, tout comme au sein de la communauté voir au sein du Car lui-même.
Le souci n'est pas là.
Le souci est à mon sens que les administrateurs sont chargés par défaut d'une tâche qui normalement ne devrait pas être de leur compétence.
Je parle là de la gestion des conflits "au long cours".
Et cela est de la faute de la communauté, et du Car.
De la communauté (et j'en fait parti) parce qu'elle a laissé en quelque sorte la situation s'installer tranquillement de cette manière en laissant notamment aller le Car "à la dérive" durant de longues périodes.
Du Car parce qu'actuellement à mon sens il est plus axé sur le respect d'une procédure ainsi qu'un planning qui ne correspond pas du tout au final aux besoins communautaires.
Un exemple parmi d'autres qui me vient à l'esprit : il y a en ce moment un "conflit larvé" sur 3 projets (voir Wikipédia:Comité_d'arbitrage/Arbitrage/Atonabel-SegoviaKazar). J'ai préconiser une solution à l'image de ce qui a pu être fait par le passé (et qui avait l'air d'avoir plutôt bien fonctionné). Mais en tant que membre du comité d'arbitrage, il n'y a pas la possibilité de l'imposer aux parties en présence dans ce conflit.
Le souci à mon sens est multiple : déjà on fait supporter aux administrateurs une tâche qui n'est pas normalement de leur ressort.
Il y a en plus trop de conflits qui vont à l'épreuve de force, ne laissant comme possibilité finale que le blocage des participants.
Et enfin, il y a un Car qui arrive bien trop tard, et qui est trop restreint dans sa possibilité d'action.
Fanchb29 (discuter) 17 février 2021 à 02:37 (CET)

Bonjour. Je rappelle que les administrateur(ice)s n'ont aucun poids dans le Principal ou le Main, ce sont des bénévoles en principe. Je rappelle que le ver dans le fruit, c'est la contribution rémunérée et qu'évidemment là où l'argent est, il y a toujours des conflits d'intérêt. Aussi, calmons-nous et trouvons consensuellement la solution qui convient le mieux pour ce différent qui nous occupe à ce jour. GLec (discuter) 19 février 2021 à 08:42 (CET) Rappel : Ce que consulte sur Internet le lecteur, la lectrice, l'internaute, ce sont les articles et non le Méta.

Retour aux urnes[modifier le code]

Bonjour. Il me semble que le moyen de "contrôle" le plus efficace est le retour au vote de confiance régulièrement. C'est la seule solution "infaillible". Amicalement. - p-2021-02-s - Couarier 16 février 2021 à 20:08 (CET)

  1. Pour Bonjour. Wikipédia des années 2010 a évolué par rapport aux années 2000 où l'esprit du libre était encore présent dans les esprits de manière prégnante. Pour ma part, je suis en accord avec le constat ou la proposition de Notification Paul.schrepfer :. Après, il y a lieu de discuter de la périodicité. GLec (discuter) 19 février 2021 à 07:56 (CET)