Aller au contenu

Wikipédia:Abus de pouvoir, de privilèges ou d'influence

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wikipédia est une encyclopédie collaborative qui fonctionne sur le principe du consensus et du respect mutuel. Nul ne doit se prévaloir, ni profiter, d'un pouvoir formel, d'un privilège ou d'un pouvoir d'influence pour se soustraire au respect des Principes fondateurs (PF), règles et recommandations, qu'il s'agisse d'imposer son point de vue éditorial, de peser indument dans les décisions relatives au fonctionnement du site, ou de déroger aux règles de savoir-vivre à l'égard d'autrui.

Le Code de conduite universel, applicable à tous les projets Wikimédia, interdit dans son paragraphe 3.2 les abus de pouvoir, de privilèges ou d'influence.

Abus de pouvoir

[modifier le code]

S'agissant des pouvoirs formels, Wikipédia:Administrateur#Ce qu'il ne doit pas faire souligne que les administrateurs ne possèdent aucun rôle éditorial et qu'ils ne doivent pas se servir des outils, en cas de différend ou conflit, pour un avantage personnel. Un abus des outils ou du statut d'administrateur peut être signalé aux autres administrateurs par tout contributeur et motiver une procédure de contestation du statut d'administrateur.

Les membres du Comité d'arbitrage (CAr) sont également tenus d'« agir à tout moment avec intégrité ».

Les vérificateurs ne sont pas autorisés à se servir de leurs outils pour un quelconque contrôle politique, pour tenter de faire pression sur un utilisateur ou pour servir d'argument en cas de désaccord. Les abus sont examinés par le comité de nomination ou la Commission des médiateurs.

Les détenteurs d'autres statuts ou outils doivent également agir avec intégrité et ne doivent en aucun cas utiliser leur statut pour se soustraire au respect des principes, règles et recommandations. En cas d'abus, leur statut peut leur être retiré, selon des modalités propres à chacun des statuts.

Abus liés à l’ancienneté ou à la réputation

[modifier le code]

Les contributeurs les plus anciens n'ont pas de droits supérieurs aux contributeurs les plus récents. Constitue un abus tout usage de l'ancienneté ou de l'expérience pour se soustraire aux règles que se donne la communauté. En particulier, en cas de désaccord éditorial ou de guerre d'édition, nul ne peut se prévaloir (explicitement ou implicitement) de son ancienneté pour imposer son avis : la recherche du consensus se fonde sur la valeur des arguments — évaluée au regard de leur correspondance aux PF, règles et recommandations — et non sur l'ancienneté ou l'expérience des contributeurs.

De même, les contributeurs qui bénéficient d'une bonne réputation au sein de la communauté, souvent du fait de leur expérience, ne doivent pas profiter de ce privilège pour nuire aux personnes avec lesquelles ils sont en désaccord — cela constituerait un abus. Il leur est également recommandé, au regard de leur influence, de veiller à ne pas entraîner, par leurs propos à l'égard d'un tiers, des réactions d'autres contributeurs qui seraient contraires aux règles de savoir-vivre.

Les administrateurs, quant à eux, doivent veiller à traiter équitablement les contributeurs, sans favoriser les contributeurs les plus anciens, les plus expérimentés ou bénéficiant de la meilleure réputation, lesquels sont supposés maîtriser les règles (à l'inverse des contributeurs débutants ou des contributeurs moins réputés).

Appartenance à un réseau relationnel

[modifier le code]

De manière connexe à la réputation, les contributeurs qui sont insérés dans un réseau relationnel, même informel, doivent toujours agir avec intégrité et transparence. Ils doivent en particulier veiller à :

  • éviter toute coordination non publique susceptible, par sa rupture avec la transparence du fonctionnement collaboratif et collégial de Wikipédia, de biaiser ou nuire à la formation honnête d'un consensus (voir notamment Wikipédia:Démarchage) ;
  • proscrire tout comportement de groupe coordonné — et être vigilants à éviter tout comportement de groupe non coordonné et involontaire — agressif à l'égard d'un tiers (effet de meute, mobbing, etc.), lequel peut relever du harcèlement, notamment dans ses conséquences néfastes pour la personne qui en est victime, quand bien même les actes individuels des membres, pris isolément, n'apparaissent pas en relever ;
  • éviter la constitution de groupes de pression.

Les administrateurs, de même que les autres contributeurs détenteurs d'un statut ou d'un pouvoir particulier, doivent s'abstenir absolument d'utiliser leurs outils ou leur statut pour couvrir les agissements contraires aux règles ou recommandations de contributeurs dont ils sont proches. Dans cette optique, il leur est recommandé de se déporter des décisions relatives aux contributeurs dont ils se sentent proches, ou de faire preuve de transparence quant à leur biais de sympathie ou conflit d'intérêts.

Voir aussi

[modifier le code]