Widsith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique image illustrant la poésie
image illustrant le Moyen Âge image illustrant l’Angleterre
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique, la poésie, le Moyen Âge et l’Angleterre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Widsith est un vieux poème datant du IXe siècle à l'époque de la littérature vieil-anglaise. Il est rédigé en 144 vers et en vieil anglais. Le texte porte sur la tradition orale des contes et chants anglo-saxons.

Le seul témoignage qu'il nous reste de ce Widsith est un fragment du manuscrit du Livre d'Exeter qui comporte également un autre poème intitulé Deor.

Depuis la découverte du Livre d'Exeter en 1076, il est conservé dans la cathédrale d'Exeter dans le sud de l'Angleterre.

Le poème est une enquête sur les peuples, les rois et les héros de l'Europe de l'Âge du fer germanique sur le vaste territoire de l'Europe du Nord et orientale.

Le Widsith est divisé en trois thulur médiévales, chacun de ces chapitres présente un catalogue qui énumèrent les noms propres de la mythologie nordique.

  • La première thula présente une liste des différents rois de renom, à la fois contemporain du texte et de l'Antiquité.
  • La deuxième thula contient le nom des peuples et des diverses tribus d'Europe.
  • La troisième thula dresse la liste des héros mythologiques et évoque les légendes.

Le poème fait référence à un groupe de personnes appelé « Cynn Wicinga », qui est peut être une des premières mentions du mot « viking ».

Liens externes[modifier | modifier le code]