Wided Bouchamaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wided Bouchamaoui
Wided Bouchamaoui picture.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
GabèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Wided Bouchamaoui ou Ouided Bouchamaoui (arabe : وداد بوشماوي), née le 18 octobre 1961 à Gabès[1], est une femme d'affaires tunisienne, présidente de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA) depuis 2011.

L'UTICA est l'une des composantes du quartet du dialogue national qui obtient le prix Nobel de la paix 2015 pour son succès dans la mission qui a abouti à la tenue des élections présidentielles et législatives ainsi qu'à la ratification de la nouvelle Constitution en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Bouchama (gouvernorat de Gabès), elle intègre la société Hédi Bouchamaoui & Sons (spécialisée dans le pétrole, le BTP, le textile et l'industrie), une société fondée par son père et rattachée au groupe Bouchamaoui, après avoir obtenu un DESS en commerce international et marketing[2]. Elle fonde en 1994 la société Maille Fil spécialisée dans les fils de coton peignés[2].

Après la révolution, elle est élue en mai 2011 à la tête de l'UTICA, portée par une volonté de renouvellement à la tête du patronat[2]. Dès lors, elle réunit les acteurs sociaux, le gouvernement et les centrales syndicales et cherche à relancer l'investissement par du lobbying à l'étranger, mais aussi avec des partenaires comme la Bourse de Tunis[2]. Elle mène par ailleurs des négociations sociales directes avec l'Union générale tunisienne du travail, tout en intervenant lors des troubles sociaux qui paralysent certaines entreprises[2].

Elle est mère de deux garçons[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographies de la délégation tunisienne » [PDF], sur crm.e-deal.net (consulté le 18 février 2016)
  2. a, b, c, d, e et f Frida Dahmani, « Tunisie : Wided Bouchamaoui, forcément candidate », sur economie.jeuneafrique.com, (consulté le 18 février 2016)
  3. Frida Dahmani, « Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Wided Bouchamaoui, la grande patronne », sur jeuneafrique.com, (consulté le 18 février 2016)
  4. « Tunisie : Bouchamaoui élue meilleure femme d'affaires du monde arabe », sur gnet.tn, (consulté le 18 février 2016)
  5. (en) « Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Wided Bouchamaoui, la grande patronne », sur newafricanmagazine.com, (consulté le 18 février 2016)
  6. « Wided Bouchamaoui reçoit le prix Business for Peace, à Oslo », sur businessnews.com.tn, (consulté le 18 février 2016)
  7. « Wided Bouchamaoui lauréate du prix Oslo Business for Peace Award », sur businessnews.com.tn, (consulté le 18 février 2016)
  8. « Tunisie - Béji Caïd Essebsi décore le quartet et les martyrs Belaïd, Brahmi et Naguedh », sur businessnews.com.tn, (consulté le 18 février 2016)
  9. « Wided Bouchamaoui reçoit l’Égide d’Or de la responsabilité civile », sur kapitalis.com, (consulté le 18 février 2016)
  10. « Les membres du Quartet, commandeurs de la Légion d’honneur », sur webdo.tn, (consulté le 18 février 2016)
  11. (en) « Honoring Wided Bouchamaoui with the 2016 Jeane J. Kirkpatrick Award », sur wdn.org (consulté le 31 mars 2016)