Wicklow (Irlande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wicklow
Cill Mhantáin
Wicklow (Irlande)
Vue de la ville
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Leinster
Comté Comté de Wicklow
Immatriculation WW
Démographie
Population 10 584 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 52° 58′ 40″ nord, 6° 01′ 59″ ouest
Altitude 69 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Irlande
Voir sur la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Wicklow
Géolocalisation sur la carte : Irlande
Voir sur la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Wicklow
Liens
Site web web

Wicklow (/ˈwɪk.loʊ/ ; en irlandais : Cill Mhantáin, « Église de l'édenté ») est une ville d'Irlande, sur la côte est, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Dublin. En 2016, elle compte environ 10 584 habitants et est la capitale du comté de Wicklow.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes : Wykinglo en 1173, Wygingelow en 1185, Wykinglo en 1192, Wykinglowe en 1355[1],[2].

Le toponymiste Magne Oftedal[3] réfute l'explication traditionnelle par le vieux norrois Vikingr « Viking » ou nom de personnage pour expliquer le premier élément et le vieux norrois « pré, champ » pour le second, c'est-à-dire « le pré des Vikings » ou « le pré de Viking ».

Pour lui, l'élément -lo n'a été utilisé qu'en Norvège (cf. Oslo) et dans le reste de la Scandinavie, mais pas ailleurs. En outre, ce terme n'est pratiquement jamais associé avec un nom de personne ou un nom désignant une catégorie de personne. De plus, le mot Viking n'apparait jamais en toponymie. Il interprète le premier élément comme Uikar- ou Uik- signifiant baie en vieux norrois et la présence du N intermédiaire serait une cacographie.

Cependant, comme on le constate toutes les formes anciennes relevées présentent ce N intermédiaire. Aussi Liam Price[4] déclare que le nom est probablement d'origine norvégienne et A. Sommerfelt[5] le cite sous la forme Vikinga-ló et sous-entend la même signification de « pré des Vikings ». Cependant, l'existence des patronymes irlandais Ó hUiginn et Mac Uiginn (anglais O'Higgins et Maguigan) pourraient conforter la thèse du « pré d'un personnage nommé Viking ».

Ce nom de Wykinglo circulait dans le monde anglo-scandinave, de ce fait, c'est par ce nom que les Normands qui ont envahi l'Irlande connaissaient la ville et ont fini par l'imposer, nom repris à l'époque de la domination anglaise.

En effet, le nom irlandais Cill Mhantáin n'a pas de relation sémantique avec le nom Wicklow. Il a cependant été utilisé alternativement avec le nom anglicisé qui en est dérivé Kilmantan, nom sorti de l'usage depuis[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Rue principale.

L'histoire locale rapporte que la ville est un important comptoir fondé par les Vikings autour de 795. Cependant, il y avait probablement déjà une population installée à cet endroit favorable au développement d'un établissement humain[7].

Les Normands conquièrent l'île et exercent leur domination. Leur influence est encore discernable dans le nom de certains villages et dans les noms de famille. Wicklow passe aux mains de Maurice Fitzgerald[réf. nécessaire], sire de Lanstephan qui entreprend de construire le Black Castle (« Château noir »), une forteresse tournée vers l'intérieur et dont on peut encore observer les ruines directement sur la côte au sud du port.

Particularités touristiques[modifier | modifier le code]

  • le mont Wicklow, en dehors de la ville, lieu de pèlerinage
  • la prison de Wicklow, qui se visite.
  • Le phare de Wicklow Head

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec Drapeau de la France Montigny-le-Bretonneux (France).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liam Price, The Place-Names of the Barony of Newcastle, Dublin, Hodges, Figgis, , 179 p., p. 171.
  2. Dónall Mac Giolla Easpaig (trad. Jacques Tranier), « L'influence scandinave sur la toponymie irlandaise », L'héritage maritime des Vikings en Europe en l'ouest, Colloque international de la Hague, Presses universitaires de Caen,‎ , p. 467-468 (ISBN 2-84133-142-3, lire en ligne).
  3. (en) Bo Almqvist et David Greene, « Scandinavian Place-Names in Ireland » (publication de conférence), Proceedings of the Seventh Viking Congress, Dublin, 15-21 August 1973, Londres, Viking Society for Northern Research,‎ , p. 130 (ISBN 0903521091, EAN 9780903521093, OCLC 3361831).
  4. Op. cité, p. 172.
  5. (en) « The English Forms of the Names of the Main Provinces of Ireland », Lochlann. A Review of Celtic Studies, IA. Sommerfelt,‎ , p. 224.
  6. (ga) « Cill Mhantáin – Wicklow », sur logainm.ie, Placenames Database of Ireland (consulté le 22 décembre 2019).
  7. (en) Automobile Association, Illustrated Road Book of Ireland, American Heritage Press, , 2e éd. (1re éd. 1970), 317 p. (ISBN 0070024782, EAN 978-0070024786).