Why Not Productions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Why Not Production)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Why Not Productions est une société de production cinématographique dirigée par Pascal Caucheteux, spécialisée dans le cinéma d'auteur et d'art et essai. Elle est située dans le 5e arrondissement de Paris[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La société Why Not Productions est fondée en 1990 par Pascal Caucheteux et son associé Grégoire Sorlat[2]. Le premier film qu’elle produit est également le premier long métrage d’Arnaud Desplechin, La Sentinelle, qui est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes en 1992[3] et remporte trois nominations aux César l’année suivante[4]. La société est réputée pour produire un cinéma d’auteur exigeant et pour sa fidélité aux réalisateurs qu’elle accompagne[5] : 12 films avec Arnaud Desplechin, 8 film avec Bruno Podalydès, 6 films avec Ken Loach, 5 films avec Jacques Audiard, 4 films avec Xavier Beauvois, 4 films avec Gregg Araki, 4 films avec Jean-François Richet, 3 films avec Cristian Mungiu[6]… Elle se diversifie également en produisant des films tels que le film d’horreur American Nightmare (2013)[7] ou le film d’animation La Tortue rouge (2016)[8].

Why Not Productions est également réputée pour accumuler les récompenses les plus prestigieuses, notamment : 13 prix au Festival de Cannes, dont 2 Palmes d’or (pour Dheepan en 2015 et Moi, Daniel Blake en 2016, auxquelles s’ajoute celle obtenue pour le film 4 mois, 3 semaines, 2 jours que la société distribue en 2008) et 2 Grand Prix du Jury (pour Un prophète en 2009 et Des hommes et des dieux en 2010) ; 110 nominations aux César et 29 statuettes obtenues, dont 3 César du Meilleur Film (pour De battre mon cœur s’est arrêté en 2006, Un prophète en 2010 et Des hommes et des dieux en 2011) et 2 César du Meilleur Film Etranger (pour Moi, Daniel Blake en 2017 et Faute d’amour en 2018).

En 2001, la société rachète le Cinéma du Panthéon pour le réaménager ainsi qu'en 2008 la guinguette le Rosa Bonheur dans le parc des Buttes-Chaumont[9]. Suivront l’acquisition et l’aménagement d’autres lieux tels que la Librairie du Panthéon (Paris 5ème), la péniche Rosa Bonheur sur Seine (Paris 7ème), le restaurant La Cantina (Paris 15ème), la guinguette Rosa Bonheur à l’Ouest (Asnières-sur-Seine)[10], le restaurant Fratelli Pastore (Boulogne-Billancourt), la crêperie Rosa Bonheur dans le Jardin des Invalides (ouverture en 2019) et la barge L’Arche sur le Port de Javel (Paris 15ème, ouverture en 2020)[11].

Filmographie (Production)[12][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]