White Sands Test Facility

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 28 juillet 2018 à 13:58 et modifiée en dernier par Like tears in rain (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

White Sands Test Facility (WSTF) est un établissement de l'agence spatiale américaine (NASA) qui comporte des bancs d'essais de moteur-fusée et est utilisé pour tester et évaluer des matériels aérospatiaux dangereux. L'établissement, qui a été créé en 1963, est situé à une vingtaine de kilomètres de Las Cruces au Nouveau-Mexique. Le WSTF est rattaché au Centre spatial Lyndon B. Johnson.

L'établissement a été responsable des tests sur les moteurs de manœuvre de la navette spatiale américaine. Il dispose d'installations de mises à feu dans un environnement simulant le vide de l'espace. Il dispose d'une forte compétence dans le domaine des moteurs-fusée utilisant des carburants hypergoliques. Il abrite, en 2008, 52 kg de roches lunaires ramenés par le programme Apollo[1].

La piste d'atterrissage située au centre spatial peut être utilisée pour faire atterrir la navette spatiale américaine. Les astronautes s'entrainent aux manœuvres d'atterrissage à bord d'avions à réaction T-38[2].

Notes et références

  1. (en) Guy Gugliotta, « The Keepers of the Moon », sur New York Times,
  2. (en) « White Sands Space Harbor », NASA

Articles connexes

Lien externe