White Eyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité amérindienne
Cet article est une ébauche concernant une personnalité amérindienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

White Eyes ou Koquethagechton, né vers 1730 et mort en novembre 1778, était un chef Lenape (ou Delaware) durant la guerre d'indépendance des États-Unis. Il a été un médiateur pendant cette période, négociant les premiers traités entre les tribus amérindiennes et la jeune nation des États-Unis, travaillant toujours vers son but de création d'un territoire amérindien sécurisé.

En 1773, il a été président du Conseil des Lenapes et connu comme l'un des plus importants conseillers[1]. Koquethagechton a été un chef de guerre et un médiateur infatigable en période de turbulence, qui a négocié les premiers traités indiens avec les Américains et a travaillé à son ultime objectif d'établir un territoire amérindien sécurisé. On croit que son assassinat par un officier de la milice américaine ont été recouvertes par des responsables américains[1].

Sa mort dans des circonstances mystérieuses sème le doute sur le rôle des États-Unis dans un possible assassinat dissimulé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wellenreuther, Hermann. "The Succession of Head Chiefs and the Delaware Culture of Consent: The Delaware Nation, David Zeisberger, and Modern Ethnography"], In A. G. Roeber, ed., Ethnographies and Exchanges: Native Americans, Moravians, and Catholics in Early America. University Park, Pa.: Pennsylvania State University Press, 2008. 31–48.