White Eyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

White Eyes ou Koquethagechton, né vers 1730 et mort en novembre 1778, était un chef Lenape (ou Delaware) durant la guerre d'indépendance des États-Unis. Il a été un médiateur pendant cette période, négociant les premiers traités entre les tribus amérindiennes et la jeune nation des États-Unis, travaillant toujours vers son but de création d'un territoire amérindien sécurisé.

En 1773, il a été président du Conseil des Lenapes et connu comme l'un des plus importants conseillers[1]. Koquethagechton a été un chef de guerre et un médiateur infatigable en période de turbulence, qui a négocier les premiers traités indiennes avec les Américains et a travaillé à son ultime objectif d'établir un territoire amérindien sécurisé. On croit que son assassinat par un officier de la milice américaine ont été recouvertes par des responsables américains[1].

Sa mort dans des circonstances mystérieuses sème le doute sur le rôle des États-Unis dans un possible assassinat dissimulé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wellenreuther, Hermann. "The Succession of Head Chiefs and the Delaware Culture of Consent: The Delaware Nation, David Zeisberger, and Modern Ethnography"], In A. G. Roeber, ed., Ethnographies and Exchanges: Native Americans, Moravians, and Catholics in Early America. University Park, Pa.: Pennsylvania State University Press, 2008. 31–48.