What's New (album de Bill Evans)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

What's New

Album de Bill Evans et Jeremy Steig
Sortie 1969
Enregistré Janvier-Mars 1969
Genre Jazz
Producteur Helen Keane
Label Verve Records

What's New est un album du pianiste Bill Evans et du flûtiste Jeremy Steig enregistré et publié en 1969.

Historique[modifier | modifier le code]

Cet album, produit par Helen Keane, a été initialement publié en 1969 par le label Verve Records (V6 8777).

Ce disque a été enregistré à New York au premier trimestre de l'année 1969 (, 3 et , ).

Titres de l’album[modifier | modifier le code]

No TitreAuteur Durée
1. Straight, No ChaserThelonious Monk 5:40
2. Lover ManRoger Ramirez, Jimmy Davis, James Sherman 6:19
3. What's New ?Bob Haggart, Johnny Burke 4:50
4. Autumn LeavesJoseph Kosma, Jacques Prévert, Johnny Mercer 6:12
5. Time Out for ChrisBill Evans 7:17
6. Spartacus Love ThemeAlex North 4:58
7. So WhatMiles Davis 9:06

Personnel[modifier | modifier le code]

À propos de l'album[modifier | modifier le code]

  • Sur cet album, Bill Evans a invité le flûtiste Jeremy Steig. Evans connaissait Steig depuis 1964, époque où le flûtiste jouait dans le groupe de Paul Winter. L'année précédente, Gomez avait participé, sous la direction du flûtiste, à l'enregistrement d'un disque de jazz fusion (Jeremy & The Satyrs pour le label Reprise). En 1969, Steig s'était déjà produit avec le trio de Bill Evans apparaissant pour quelques « sets » lors de prestations au Village Vanguard.
  • Pour l'anecdote, Evans avait dans sa jeunesse pratiqué la flûte traversière et, durant son service militaire, avait été flûtiste dans l'orchestre de son régiment.
  • Bill Evans ne jouait pratiquement jamais de blues. Sur cet album, chose rarissime, il en interprète deux : Straight, no chaser de Monk et Time out for Chris. Evans est crédité comme compositeur sur les notes de pochette de ce deuxième morceau ; en fait, rien n'a été écrit : c'est une improvisation sur une grille de blues.