Weta géant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deinacrida

Les wētā géants regroupent plusieurs espèces d'insectes orthoptères de la famille des Anostostomatidae, des weta du genre Deinacrida. Ils sont endémiques à la Nouvelle-Zélande et représentent un exemple de gigantisme insulaire.

Deinacrida rugosa

11 espèces de wētā géants ont été recensées et la plupart d'entre elles sont plus grosses que les autres weta, qui font déjà partie des gros insectes. Les plus grosses espèces peuvent atteindre 10 cm (sans compter les pattes et les antennes) pour une masse ne dépassant généralement pas 35 g. Les wētā géants sont généralement moins sociaux et plus passifs que les autres wētā. On les retrouve principalement sur les îles périphériques de Nouvelle-Zélande, ayant été quasiment exterminés sur les îles principales.

L'espèce présentant les individus les plus gros est le Deinacrida heteracantha (en)[1], également connu sous le nom de wetapunga. En 2011, une femelle de cette espèce et ayant une masse d'environ 70 g a été capturée, ce qui en fait l'un des insectes le plus lourds recensés au monde[2] (avec le scarabée Goliath).

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Giant weta » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]