Wet Moon (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wet Moon

Données clés
Type Seinen
Genres fantastique, suspense
Manga
Auteur Atsushi Kaneko
Éditeur (ja) Enterbrain
(fr) Casterman
Prépublication Drapeau du Japon Comic Beam
Sortie initiale
Volumes 3

Wet Moon est un seinen manga dessiné et scénarisé par Atsushi Kaneko. Il a été prépublié entre et par Enterbrain dans son magazine Comic Beam, puis publié en trois tomes sortis entre et . La version française a été éditée par Casterman dans la collection Sakka en trois tomes sortis entre et [1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Japon, années 1960. Dans la moiteur de la ville de Tatsumi, une station balnéaire aux accents de Las Vegas, royaume des faux-semblants et de la corruption, le jeune et irréprochable inspecteur Sata enquête sur le meurtre d’un ingénieur. Lorsque ses pas le mènent sur le lieu de travail de la victime, une entreprise fabriquant des modules pour un mystérieux programme spatial, une secrétaire prend la fuite, attirant sur elle tous les soupçons. Alors que Sata la poursuit, il perd subitement connaissance. À son réveil, un éclat métallique est logé dans son crâne, provoquant des pertes de mémoire et des hallucinations. Pour Sata, qui brûle de découvrir ce qui lui est arrivé, la traque de la suspecte prend bientôt la forme d’une obsession amoureuse. Celle-ci demeurant introuvable, Sata a recours à Tamayama, un personnage mystérieux.

Personnages[modifier | modifier le code]

Sata
Kiwako Komiyama

Analyse[modifier | modifier le code]

Dans Wet Moon, Atsushi Kaneko renoue avec les thèmes de Soil, sa précédente série : « j'aime bien prendre des inspecteurs de police comme personnages principaux parce qu'ils sont entre deux mondes. Leur travail est quotidien, répétitif, mais les conduit aussi aux limites de l'extraordinaire. Ils sont souvent confrontés à la violence, à la folie et pourtant ce ne sont que des hommes. Vont-ils céder à la pression, être submergés, passer de l'autre côté du miroir ? Pour moi, tout le sel et l'intérêt de l'histoire est là[2] ».

Manga[modifier | modifier le code]

La série est prépubliée dans le magazine Comic Beam entre le [3] et le [4].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 978-4-04-727939-1[ja 1]
[fr 1] 978-2-203-08148-2[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 1 : Lune moite (1re partie)
  • Chapitre 2 : Lune moite (2e partie)
  • Chapitre 3 : La fugitive
  • Chapitre 4 : Sombres nuages
  • Chapitre 5 : La face cachée du monde
  • Chapitre 6 : Cabaret
  • Chapitre 7 : L'indic
  • Chapitre 8 : Partage des gains
  • Chapitre 9 : Lune sèche
2 [ja 2] 978-4-04-728499-9[ja 2]
[fr 2] 978-2-203-08442-1[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 10 : Tamayama
  • Chapitre 11 : Un message du futur
  • Chapitre 12 : Déclencheur à retardement
  • Chapitre 13 : Komatsu
  • Chapitre 14 : Un imprévu
  • Chapitre 15 : Adieux
  • Chapitre 16 : La danseuse
  • Chapitre 17 : Kiwako Komiyama
  • Chapitre 18 : Pointillés
3 [ja 3] 978-4-04-729208-6[ja 3]
[fr 3] 978-2-203-08456-8[fr 3]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 19 : En cavale
  • Chapitre 20 : Un objet précieux
  • Chapitre 21 : Avis de recherche
  • Chapitre 22 : La colline de fer, 1re partie
  • Chapitre 23 : La colline de fer, 2e partie
  • Chapitre 24 : La colline de fer, 3e partie
  • Chapitre 25 : Folie
  • Chapitre 26 : Culpabilité
  • Chapitre 27 : La cabane
  • Chapitre 28 : Le futur
  • Chapitre 29 : Lune sèche

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Atsushi Kaneko revient en France avec Wet Moon ! », sur Manga-news (consulté le )
  2. Stéphane Jarno, « La bédéthèque idéale #45 : Wet Moon, le climat fantastico-surréaliste séduisant de Kaneko Atsushi », sur Télérama, (consulté le )
  3. « Nouvelle série pour Atsushi Kaneko », sur Manga-news (consulté le )
  4. « Wet Moon se termine », sur Manga-news (consulté le )
  5. « Le manga Wet Moon récompensé par le Prix Asie ACBD 2014 », sur Manga-news (consulté le )
  6. Mathieu Poitier, « Des mangakas au festival d'Angoulême 2015 », sur dailymars.net, (consulté le )

Édition japonaise

  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »

Édition française