Western Digital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir WD.
Wester Digital
Image illustrative de l'article Western Digital

Création 23 avril 1970
Forme juridique Public Company
Action NASDAQ : WDC
Siège social Drapeau des États-Unis Irvine (Californie) Voir et modifier les données sur Wikidata (États-Unis)
Direction Stephen D. Milligan
Activité Stockage informatique
Produits Disques durs
Filiales Sandisk
Effectif 96 000[1]
Site web http://www.wdc.com/fr/ ou http://wd.com/fr/

Western Digital Corporation, également désignée par son sigle WD ou WDC, est une société américaine de fabrication de matériel informatique. Elle a été fondée en 1970 et a commencé à concevoir et fabriquer des disques durs en 1988. C'est à l'heure actuelle le premier fabricant de disques durs, devant Seagate[2]. Western digital est réputé pour avoir sorti le seul disque dur SATA grand public tournant à 10 000 tr/min : Le WD Raptor, suivi par le VelociRaptor.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2008, Western Digital licencie 2 500 salariés et ferme une de ses trois usines en Thaïlande pour faire face à la récession économique[3].

Le 7 mars 2011, Western Digital rachète la division disques durs d'Hitachi (Hitachi Global Storage Technologies) pour un montant de 4,3 milliards de dollars[4]. Il conforte ainsi sa place de leader, avec près de 50 % de parts de marché. Hitachi conserve la fabrication de Solid-state drives[2]. Celui-ci possède maintenant également 10 % des actions de Western Digital et deux membres à son conseil d'administration.

En octobre 2015, Western Digital acquiert pour 19 milliards de dollars SanDisk, dans le but de renforcer ses activités dans la mémoire flash[5].

Gammes de produits[modifier | modifier le code]

Disques durs internes[modifier | modifier le code]

Disques durs externes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Western Digital My Book.

2,5"[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, Western Digital prépare la sortie du My Passport Studio de 2 To au format 2.5 pouces qui pèse 370 grammes et s’affiche en précommande chez certains marchands en Europe à partir de 215 euros[6].

3,5"[modifier | modifier le code]

  • Disques durs internes
  • Microprocesseurs

- MCP-1600

  • Disquettes

Sites de production[modifier | modifier le code]

La plupart des sites de production de l'entreprise se situent en Thaïlande et en Malaisie[7].

Western Digital s'est associé à Toshiba pour construire une usine de mémoires flash 3D au Japon, à Yokkaichi, la mise en service est prévue pour 2018[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (en) « Western Digital: Creating Value in the Evolving World of Storage NASDAQ OMX 29th Investor Program », sur wdc.com,
  2. a et b Pierre Mangin, « Western Digital met 4,3 Mrds$ sur l’activité ‘disques’ de Hitachi », sur silicon.fr,
  3. http://www.pcinpact.com/actu/news/48004-western-digital-licenciements-fermeture-usine.htm?vc=1
  4. Nil Sanyas, « Western Digital rachète la division disques durs d'Hitachi », sur PC INpact,
  5. Western Digital to buy SanDisk in $19 billion deal, Devika Krishna Kumar et Abhirup Roy, Reuters, 21 octobore 2015
  6. http://www.laptopspirit.fr/99002/western-digital-se-prepare-a-lancer-un-disque-dur-25-pouces-de-2-to.html
  7. (en) « Building Local Economies | Western Digital (WD) », sur www.wdc.com (consulté le 1er mars 2017)
  8. L'Usine Nouvelle, « Toshiba lance la construction au Japon d’une nouvelle usine de mémoires flash 3D - Electronique », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]