West Side Story (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir West Side Story (homonymie).
West Side Story
Description de cette image, également commentée ci-après
George Chakiris au centre
Titre original West Side Story
Réalisation Robert Wise
Jerome Robbins
Scénario Ernest Lehman
Acteurs principaux
Sociétés de production The Mirisch Corporation
Seven Arts Productions
Beta Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Durée 152 minutes
Sortie 1961

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

West Side Story est un film musical américain de Jerome Robbins et Robert Wise, sorti en 1961.

Il est adapté de la comédie musicale homonyme d'Arthur Laurents, Stephen Sondheim et Leonard Bernstein, mise en scène par Jerome Robbins et créée le à Broadway où elle connut un vif succès.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (Américains d'origine polonaise, irlandaise et italienne) et les Sharks (immigrés d'origine portoricaine), font la loi dans le quartier West. Ils se provoquent et s'affrontent à l'occasion. Tony, ex-chef des Jets qui a maintenant pris ses distances avec le gang, et Maria, la sœur du chef des Sharks, tombent amoureux, mais le couple doit subir les forces opposées de leur clan respectif.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sur les 100 meilleurs films américains retenus en 1998 par l'American Film Institute, West Side Story est classé à la 51e place.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Le scénario de West Side Story est une adaptation moderne de la pièce Roméo et Juliette de William Shakespeare. Mais la fin du film (comme celle de la comédie musicale) est différente de celle de la pièce : Maria ne se suicide pas après la mort de Tony, comme Juliette le fait sur le corps de Roméo, et oblige les bandes rivales à se réconcilier.

Distribution[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses partenaires, Natalie Wood était déjà célèbre lorsqu'elle tourna West Side Story. Le rôle de Tony a été proposé à Elvis Presley, qui le refusa sous la pression de son manager, le colonel Parker : le tournage devant durer 6 mois, il ne pouvait tourner dans le même temps 5 films.

George Chakiris connaissait déjà l'univers de West Side Story avant de participer au film. En effet, il avait tenu le rôle de Riff dans le spectacle monté à Londres.

Les acteurs principaux sont doublés pour le chant sauf George Chakiris. Russ Tamblyn est même doublé, lui, par Tucker Smith qui joue Ice, son second. On peut s'en rendre compte si l'on écoute simultanément Jet 'song (chantée par Riff) et Cool (chantée par Ice). Natalie Wood, qui aura essayé de chanter le rôle avant que d'y renoncer, est doublée par Marni Nixon, qui aura également prêté sa voix à Audrey Hepburn dans My Fair Lady et Deborah Kerr dans Le Roi et Moi. Natalie interprète néanmoins la dernière chanson du film (reprise de Somewhere).

Tournage[modifier | modifier le code]

Jerome Robbins, bien que crédité au générique au même titre que Robert Wise, n'a assisté qu'à une petite partie du tournage car il n'a réglé que les séquences dansées.

La scène d'ouverture survolant la ville de New York à la verticale marque une première : en effet, aucun film antérieur ne survole la ville de cette façon. De plus les dix premières minutes sont totalement muettes, avec seulement la musique et la danse.

Le quartier de New York filmé dans les scènes d’extérieur n’existe plus aujourd’hui. Il a été rasé pour construire le Lincoln Center.

Restauration[modifier | modifier le code]

Le film a été restauré numériquement en 2012 au format 2,20:1 (Panavision 70) converti sous le format d'exploitation Digital Cinema Package.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Jacques Demy rend hommage à West Side Story dans Les Demoiselles de Rochefort où tout le début est muet. Il confie également un rôle à George Chakiris.
  • Un autre hommage, celui du film : Le Gendarme à New York : Louis de Funès poursuit un garçon qui lui a volé, à l'arraché, son déjeuner. La course les mène sur un terrain de basket qui ressemble à celui du film. Un ballet commence, opposant policiers et jeunes voyous.
  • American Girl 4 cite le film : les deux équipes de cheerleaders qui s'affrontent s'appellent les Sharks et les Jets. Une romance naît aussi entre deux membres opposés de ces équipes.
  • Teen Beach Movie, téléfilm américain, inclut un film imaginaire, Wet Side Story, comme point de départ (version surf de West Side Story)
  • Le chanteur Claude François rend hommage au film dans sa chanson Cette année-là ( « Tandis que West Side battait tous les records. C'était l'année 62 »).
  • West Side Story est resté sans interruption à l'affiche du cinéma George V, Avenue des Champs-Elysées à Paris pendant 4 ans, 8 mois, et 10 jours, à partir du 4 mars 1962[1].
  • Dans l'intro de Don't Tread On Me (Black Album), James Hetfield glisse la mélodie du refrain d'America.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Programme George V de l'année 1962 et site Internet www.Ciné-Façades

Liens externes[modifier | modifier le code]