Wernigerode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wernigerode
Wernigerode
La mairie de Wernigerode
Blason de Wernigerode
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Harz
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Peter Gaffert
Code postal 38855
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
15 3 69 032
Indicatif téléphonique 03943
Immatriculation HZ, HBS, QLB, WR
Démographie
Population 32 733 hab. ()
Densité 262 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 50′ 06″ nord, 10° 47′ 42″ est
Altitude 281 m
Superficie 12 516 ha = 125,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Saxe-Anhalt
Voir sur la carte topographique de la Saxe-Anhalt
City locator 14.svg
Wernigerode
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Wernigerode
Liens
Site web www.wernigerode.de

Wernigerode est une ville de Saxe-Anhalt en Allemagne. C'était la capitale de l'arrondissement qui porta son nom jusqu'en ; maintenant elle fait partie de l'arrondissement du Harz dont la capitale est Halberstadt. Située au pied des montagnes du Harz, la ville est une station intégrée reconnue d'Etat.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue sur la vieille ville vers le Brocken.

Wernigerode se situe au sud-ouest d'Halberstadt, sur la pente nord du Harz. Un chemin de fer, les Harzer Schmalspurbahnen (HSB), mène de Wernigerode au Brocken, le point culminant du massif, et traverse celui-ci pour arriver à Nordhausen en Thuringe. Le centre historique s'étend au bord de la rivière Holtemme, un affluent gauche de la Bode.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

  • Benzingerode
  • Minsleben
  • Reddeber
  • Schierke
  • Silstedt
  • Wernigerode (avec Hasserode et Nöschenrode).

Histoire[modifier | modifier le code]

Appartenances historiques

Blason du comté de Wernigerode Comté de Wernigerode 1121-1429
Blason du comté de Stolberg Comté de Stolberg 1429-1548
Blason du comté de Stolberg-Stolberg Comté de Stolberg-Stolberg 1548-1645
Blason du comté de Stolberg-Wernigerode Comté de Stolberg-Wernigerode 1645-1807
Flag of the Kingdom of Westphalia.svg Royaume de Westphalie 1807-1813
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (Province de Saxe) 1815–1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918–1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933–1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945–1949
Drapeau de l'Allemagne de l'Est République démocratique allemande 1949–1990
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1990–présent

Ce lieu est fondé dans la région d'Ostphalie au sein du duché de Saxe ; il fut mentionné la première fois en l'an 1121, dans un document fait par l'évêque d'Halberstadt. Le château a été la résidence d'un noble saxon, qui s'appelait désormais comes de Wernigerode. L'établissement a reçu les droits municipaux en 1229, sur le modèle de Goslar. L'ancienne église paroissiale, consacrée à Jean le Baptiste, avait été érigée en à la fin du XIIIe siècle en style roman.

Après l'extinction des comtes de Wernigerode en 1429, le fief passa à la maison de Stolberg. Comme la majorité de la population de l'Allemagne, les habitants de la ville ont souffert pendant la guerre des Paysans en 1525, la chasse aux sorcières et la guerre de Trente Ans de 1618 à 1648. En 1714, le comte Christian Ernest de Stolberg-Wernigerode a dû reconnaître la suzeraineté de Brandebourg-Prusse. À partir de 1815, la ville fait partie de la province de Saxe.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château.

Le coeur historique de le ville est composé en grande partie des maisons à colombages historiques, caractérisés par de nombreux et riches motifs ornementaux. L'hôtel de ville a été construit dans un style gothique.

La ville est aussi connue pour le château de Wernigerode, construit au XIXe siècle en style néogothique avec des fondations médiévales.

Sport[modifier | modifier le code]

La ville dispose de tremplins de saut à ski[1].

Des épreuves du Grand prix d'été de combiné nordique y ont été organisées en 1998 et 1999.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Les tremplins de Wernigerode sur le site skisprungschanzen.com