Werner Jacob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Werner Jacob
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mengersgereuth-Hämmern (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
NurembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Hochschule für Musik Freiburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Distinctions

Werner Jacob, né le à Mengersgereuth-Hämmern (Thuringe) et mort le à Nuremberg, est un organiste et compositeur allemand.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fait des études musicales à la Musikhochschule de Fribourg-en-Brisgau (orgue, clavecin, composition musicale, direction d'orchestre) avec Wolfgang Fortner, Fritz Neumeyer, Walter Kraft. En 1962, il étudie avec Bruno Maderna et Ligeti à Darmstadt. L'année suivante, il est nommé organiste titulaire à la Dreieinigkeitskirche de Nuremberg. En 1969, il dirige la Capelle Sebaldiana et les Nürnberg Bachsolisten. En 1976, il enseigne l'orgue à la Musikhochschule de Stuttgart puis en 1985, il est nommé directeur artistique de l'Orgelwoche de Nuremberg.

Il a enregistré l'intégrale de l'œuvre pour orgue de Jean-Sébastien Bach. Il compose des pièces pour orgue d'église, Da pacem (1971), Tempus dei (1979), Babel (1980), Sub cruce (1983), Missa contraria (1988) et également de la musique électronique.

Source[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes, Bouquins/Laffont 1989, p. 479

Liens externes[modifier | modifier le code]