Wenzel Jamnitzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wenzel Jamnitzer
Wenzel Jamnitzer-ca1562.jpg

Wenzel Jamnitzer par Nicolas Neufchâtel (v. 1562), musée d'art et d'histoire de Genève.

Naissance
Décès
Activité
Enfant
Hans Jamnitzer II (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Wenzel Jamnitzer est un orfèvre et graveur maniériste allemand, surtout actif à Nuremberg, né à Vienne en 1507 ou 1508 et mort le .

Carrière[modifier | modifier le code]

Jamnitzer a été orfèvre à la Cour de tous les empereurs du Saint-Empire de son époque : Charles Quint, Ferdinand, Maximilien II et Rodolphe II.

Il s'installe à Nuremberg en 1534, où il fabrique des vases et des coffrets à bijoux dans le style de la Renaissance italienne, incorporant dans le métal des gemmes, coquillages, coraux, coquilles, etc.

Il est nommé graveur des monnaies de la ville en 1543 puis directeur de la Monnaie de Nuremberg en 1552.

Sa maison à Nuremberg

Ayant réalisé des études scientifiques pour améliorer les connaissances techniques de sa guilde, il a publié les Perspectiva Corporum Regularium (Perspective des solides réguliers) en 1568, célèbre pour ses illustrations gravées de polyèdres[1].

À partir de 1573, il est le représentant des orfèvres au conseil municipal. De 1571 à 1576, il travaille avec le sculpteur Johan Gregor van der Schardt.

Son fils Hans Jamnitzer (1539-1603) et son petit-fils Christof Jamnitzer (1563-1618) ont poursuivi son travail.

On peut voir des exemplaires de ses œuvres à Vienne, au Louvre, et au Victoria and Albert Museum à Londres et ailleurs. Plusieurs de ses œuvres ont probablement été fondues au cours de la guerre de Trente Ans.

Quelques œuvres existant encore[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Kim H. Veltman, The Sources and Literature of Perspective, vol. 1 (lire en ligne), p. 85-111.

Liens externes[modifier | modifier le code]