Wenceslas Rzewuski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wenceslas Rzewuski
Waclaw Rzewuski11.jpg
Fonctions
Castellan de Cracovie
-
Jerzy August Mniszech (d)
Grand hetman de la Couronne (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Rozdil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
SielecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Wacław Piotr RzewuskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Conjoint
Anna Lubomirska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Teresa Karolina Rzewuska (en)
Stanisław Ferdynand Rzewuski (en)
Séverin Rzewuski
Maria Ludwika Rzewuska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Wenceslas Rzewuski (1706-1779), en polonais Wacław Rzewuski, est un officier, homme politique et écrivain polonais du XVIIIe siècle.

Membre d'une famille de magnats, il a notamment exercé la fonction de grand-hetman de la Couronne et castellan de Cracovie (1778).

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Guerre de Succession de Pologne (1733-1738), il prend alternativement parti pour Stanislas Leszczynski et pour Auguste III, qui sort vainqueur de ce conflit.

En 1739, il repousse une invasion de Tartares.

En 1762, à la diète de Varsovie, il fait partie des opposants à l'élection de Stanislas Poniatowski, soutenu par la Russie. Pour cette raison, en 1767, il est fait prisonnier ainsi que son fils et reste retenu six ans en Russie.

Par la suite, il reste à l'écart de la vie politique et se consacre à la littérature. On a de lui :

  • des tragédies classiques et des tragédies historiques tirées de l'histoire de la Pologne ;
  • des poésies
  • le Nouvel Art poétique (1762).

Il est le père de Séverin Rzewuski.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Famille Rzewuski (cette famille eut comme précepteur Louis Antoine Caraccioli dans les années 1750).

Liens externes[modifier | modifier le code]