Weimar Roldán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roldán.
Weimar Roldán
Image illustrative de l'article Weimar Roldán
Weimar Roldán aux derniers championnats de Colombie sur piste.
Informations
Nom Weimar Roldán
Date de naissance (30 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe actuelle EPM-UNE
Équipes amateurs
2007-2012 GW Shimano
Équipes professionnelles
2013- EPM-UNE

Weimar Alfonso Roldán Ortiz, né le à Medellín (département d'Antioquia), est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe EPM-UNE. Depuis 2008, il est membre de la sélection nationale de cyclisme sur piste[1]. Disputant de nombreux championnats, il a été ainsi cinq fois médaillé d'or aux championnats panaméricains.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

En 2008, Roldán fait partie de la sélection nationale colombienne qui participe aux XXIIIe championnats panaméricains à Montevideo. Celle-ci est amputée des coureurs qualifiés pour les Jeux olympiques, en pleine préparation[2]. Le premier jour, il dispute la poursuite individuelle. Il termine quatrième des qualifications. Lors de la petite finale, il échoue dans son duel, face à son compatriote Jaime Suaza[3]. Le lendemain, il remporte le titre de la poursuite par équipes, avec ses coéquipiers[4]. Véritable équipe bis[2], elle subit la loi des Chiliens lors des qualifications. Puis même si la finale est indécise[4], la sélection chilienne est en tête et semble pouvoir l'emporter. Mais deux coureurs se touchent et tombent, laissant le titre aux Colombiens[5].

À l'automne, il participe à la manche de Manchester de la coupe du monde 2008-2009. Il est membre de l'équipe nationale de poursuite qui se classe dixième[6]. Associée à une troisième place obtenue à Cali[7], l'équipe colombienne termine au treizième rang de la coupe du monde 2008-2009 de poursuite par équipes[8]. En Angleterre, il dispute, également, les qualifications de la course aux points mais ne parvient pas à entrer en finale[9].

En décembre 2009, il participe à la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010. Il remporte la poursuite par équipes. En battant le record national de près de deux secondes[10], il obtient, avec ses équipiers, le meilleur temps des qualifications[11]. En finale, la sélection colombienne rattrape l'équipe du Lokomotiv à 500 mètres du terme de la finale[12] et s'adjuge ainsi la victoire. Avec ce seul résultat, l'équipe colombienne termine au 9e rang de la coupe du monde 2009-2010 de poursuite par équipes[13].

En 2010, à Aguascalientes, il devient, pour la deuxième fois, champion panaméricain de poursuite par équipes. Profitant de l'altitude et de la qualité de la piste, inaugurée pour l'occasion (et considérée comme la meilleure en Amérique), la sélection colombienne est la première équipe panaméricaine à descendre sous les quatre minutes, établissant, en 3'59"412, un nouveau record continental. Elle bat, de cinq secondes, le précédent record qu'elle avait battu, le matin même, en qualifications[1].

Début septembre 2011, il devient champion de Colombie sur route[14]. Il succède au palmarès à son coéquipier Félix Cárdenas. Le parcours du championnat a été modifié au dernier moment et il se déroule sur un circuit de 2 700 mètres sur l'autodrome de Tocancipá. Ainsi le championnat est disputé sous la forme d'un critérium de deux heures. Et il convient mieux aux qualités de pistard de Roldán. Il se termine par un sprint massif où Roldán devance son ancien compagnon de l'équipe nationale de cyclisme sur piste Carlos Ospina (avec qui il fut champion panaméricain 2010 de l'Américaine)[15].

Le mois suivant, il fait partie de la sélection de poursuite par équipes qui représente la Colombie, lors des Jeux panaméricains de Guadalajara. À cette occasion, il décroche le titre en battant les Chiliens, rejoints après la chute d'un des leurs. Avec ses coéquipiers, il établit un nouveau record panaméricain, en 3'59"236[16].

Puis il participe à deux manches de la coupe du monde 2011-2012. À Cali, il dispute les qualifications de la poursuite par équipes, qu'il termine troisième[17]. En l'absence de Juan Esteban Arango en finale, ses coéquipiers laissent, pour huit centièmes, la dernière marche du podium aux Danois[18]. Lors de la quatrième manche de la coupe du monde, qui se déroule à Londres, sur le vélodrome qui accueillera les compétitions olympiques, Roldán et ses coéquipiers terminent septième des qualifications[19]. Avec ces deux résultats, l'équipe colombienne termine au neuvième rang de la coupe du monde 2011-2012 de poursuite par équipes[20]. En Amérique du Sud, il participe, également, à la course à l'américaine avec Arango. Ils sont les seuls à pouvoir prendre un tour au reste des concurrents et remportent l'épreuve[21]. En disputant qu'une unique course (sur trois possibles), ils terminent, néanmoins, septième de la coupe du monde 2011-2012 de course à l'américaine[22].

Pour parfaire sa préparation en vue des Jeux olympiques de Londres, la sélection colombienne de poursuite par équipes, dont fait partie Roldán, participe au Tour de San Luis, à la fin du mois de janvier[23]. À la mi-mars, et dans cette même optique, les poursuiteurs sont alignés à la Vuelta a México, par leur fédération[24]. Roldán y remporte le classement des étapes volantes[25]. Fin avril - début mai, ils sont aux États-Unis pour disputer deux épreuves du calendrier national américain, la Joe Martin Stage Race[26] et le Tour of the Gila[27]. Au Nouveau-Mexique, il termine notamment sixième du sprint massif qui clôt la quatrième étape[28].

En novembre, à la veille de partir pour les compétitions sur piste des XIXe Juegos Deportivos Nacionales, Roldán participe à la première étape du Clásico del Periódico El Colombiano[29]. Il anticipe le sprint massif et s'impose[30]. La semaine suivante, aux Jeux, il s'empare de deux titres (et d'une médaille d'argent). Le mardi 6, lors de la session du matin, en réalisant le meilleur temps, il se qualifie, avec la sélection antioqueña, pour la finale de la poursuite par équipes (malgré un temps médiocre, toutefois supérieur au chrono des Jeux précédents)[31]. Le soir même, en améliorant de près de six secondes sa performance, elle dispose de sa surprenante dauphine, l'équipe du département du Meta[32]. Le jeudi, il décroche l'argent dans la course aux points hommes. Tout en aidant Juan Esteban Arango a remporté le titre, Roldán obtient suffisamment de points pour s'emparer de la deuxième place[33]. Le lendemain, associé à Arango, il glane sa deuxième médaille d'or des Jeux, dans la course à l'américaine[34].

Il quitte la piste pour se consacrer exclusivement à la route en 2013. Il s'engage avec l'équipe continentale EPM - UNE.

La saison cycliste colombienne 2013 commence véritablement à la fin mars par la Vuelta al Valle. Roldán, à la faveur d'une cassure, provoquée par une chute, s'empare du maillot de leader, lors de la deuxième étape[35]. Il le garde deux jours. Malgré des étapes moins favorables, il termine cependant l'épreuve quatrième, à quelques centièmes du podium et se console avec le trophée du classement de la régularité[36]. Un mois plus tôt, Weimar Roldán s'était imposé dans l'étape de clôture de la Clásica José María Córdova de Rionegro. Il avait, en outre, décroché le trophée des étapes volantes[37]. Début avril, surprenant les observateurs, il mène à bien une échappée sur un terrain accidenté, pour remporter la première étape de la Clásica de Anapoima et s'emparer du maillot de leader[38], qu'il laissera à son leader Óscar Sevilla, le lendemain.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2009-2010
    • 1er de la poursuite par équipes à Cali (avec Juan Esteban Arango, Edwin Ávila et Arles Castro)
  • 2010-2011
    • 2e de la poursuite par équipes à Cali
  • 2012-2013
    • 1er de la poursuite par équipes à Cali (avec Juan Esteban Arango, Edwin Ávila et Arles Castro)

Jeux panaméricains[modifier | modifier le code]

Championnats panaméricains[modifier | modifier le code]

  • Montevideo 2008
    • médaille d'or, Amérique Médaillé d'or de la poursuite par équipes
    • Quatrième de la poursuite individuelle[41]
  • Aguascalientes 2010
    • médaille d'or, Amérique Médaillé d'or de la poursuite par équipes
    • médaille d'or, Amérique Médaillé d'or de la course aux points
    • médaille d'or, Amérique Médaillé d'or de l'américaine
  • Medellín 2011
    • médaille d'or, Amérique Médaillé d'or de la poursuite par équipes
    • médaille d'argent, Amérique Médaillé d'argent de l'américaine

Jeux sud-américains[modifier | modifier le code]

Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

  • 2005
  • 2006
    • 6e étape du Tour de Colombie espoirs
    • 1re étape de la Clasica de Guarné
  • 2007
  • 2008
    • Prologue de la Vuelta al Valle del Cauca
    • 3e étape de la Clasica del Meta
    • 1re étape de la Clásica Nacional Marco Fidel Suárez
  • 2009
    • 5e étape de la Vuelta del Huila
    • Prologue du Tour de Colombie (contre-la-montre par équipes)
    • 11e étape du Tour du Venezuela
    • 3e étape de la Clásica Nacional Marco Fidel Suárez
  • 2010
    • 1re étape de la Clásica Rionegro con Futuro-Aguas de Rionegro
    • Prologue de la Vuelta al Valle del Cauca (contre-la-montre par équipes)
    • 1re étape du Clásico RCN (contre-la-montre par équipes)
    • 1re étape du Clasico de Ejecutivos El Colombiano
    • 3e de la Clásica Rionegro con Futuro-Aguas de Rionegro
  • 2011
  • 2013
  • 2014

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI America Tour 157e[42] 308e[43] 326e[44] 162e[45] 86e[46]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Weimar Roldán hizo brillar el nombre del GW-Shimano a nivel panamericano », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 17 novembre 2012)
  2. a et b (es) « Colombia campeón de los 4000 metros persecución individual », sur www.arcotriunfal.com (consulté le 18 novembre 2012)
  3. (es) « Les résultats de la poursuite individuelle masculine des championnats panaméricains 2008 », sur www.lostxirrindularis.com (consulté le 18 novembre 2012)
  4. a et b (es) « Jornada dorada para Colombia en los Panamericanos de Uruguay », sur revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 18 novembre 2012)
  5. (es) « Chile suma dos medallas más en Panamericano de Ciclismo », sur www.emol.com,‎ (consulté le 18 novembre 2012)
  6. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Manchester de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 novembre 2012)
  7. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 novembre 2012)
  8. « Le classement de la coupe du monde 2008-2009 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 novembre 2012)
  9. « Les résultats de la deuxième série des qualifications de la course aux points masculine de la manche de Manchester de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 novembre 2012)
  10. (es) « Colombia gran subcampeon en Cali y resumen », sur visiondelciclismo.blogspot.fr,‎ (consulté le 20 novembre 2012)
  11. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  12. « Analyse des finales de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  13. « Le classement de la coupe du monde 2009-2010 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  14. (es) « Les différents classements du championnat de Colombie sur route 2011, cf p.4 », sur docs.google.com (consulté le 11 septembre 2011)
  15. (es) « Roldán, campeón nacional », sur www.deportemas.com (consulté le 17 novembre 2012)
  16. (es) « Colombia gana oro en persecución en equipos con nuevo récord », sur deportesco.terra.com.co,‎ (consulté le 17 novembre 2012)
  17. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  18. « Les résultats des finales de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  19. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Londres de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  20. « Le classement de la coupe du monde 2011-2012 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  21. « Les résultats de la finale de la course à l'américaine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  22. « Le classement de la coupe du monde 2011-2012 de course à l'américaine », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  23. (es) « Regresó el equipo nacional de la persecusión que compitió en el Tour de San Luis », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 22 mars 2012)
  24. (es) « Selección Colombia de Pista competirá en la Vuelta a México », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 22 mars 2012)
  25. (es) « Vuelta a México: Oscar Sevilla bicampeón. Juan E. Arango ganó la etapa final. Barrida colombiana. », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 26 mars 2012)
  26. (es) « Joe Martin Stage Race: Francisco Mancebo primer líder. Cesar Grajales el mejor colombiano en la 4ª posición del prólogo », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  27. (en) « La liste des participants du Tour de Gila 2012 », sur www.tourofthegila.com (consulté le 10 novembre 2012)
  28. (en) « Le classement de la quatrième étape du Tour de Gila 2012 », sur www.tourofthegila.com (consulté le 10 novembre 2012)
  29. (es) « Weimar Roldán (GW Shimano) "fue el primer líder" del Clásico El Colombiano », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 24 décembre 2012)
  30. (es) « Movistar Team, activo el fin de semana con Alarcón, Angarita y Soliz », sur www.movistarteam.com,‎ (consulté le 17 novembre 2012)
  31. (es) « Juegos Nacionales, pista 1ª jornada: En las prueba por equipos Antioquia va por los oros », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  32. (es) « Juegos Deportivos Nacionales: Antioquia empieza a sumar sus primeras medallas de oro en la pista », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 10 novembre 2012)
  33. (es) « Juegos Nacionales: Juliana y Leonardo los reyes de la velocidad », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  34. (es) « Juegos Deportivos Nacionales: Antioquia dominó la pista de principio a fin en las máximas justas deportivas nacionales », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  35. (es) « Vuelta al Valle: Camilo Ulloa ganó en Zarzal. Wbeimar Roldán nuevo líder », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 26 mars 2013)
  36. (es) « Les classements officiels de la Vuelta al Valle 2013 », sur docs.google.com (consulté le 26 mars 2013)
  37. (es) « Epm –Une acaparó de nuevo el podio rionegrero », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 16 avril 2013)
  38. (es) « Weimar Roldán (EPM-Une), primer líder en Anapoima », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 16 avril 2013)
  39. « Les résultats de la finale de la course à l'américaine des championnats du monde de 2011 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  40. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine des championnats du monde de 2011 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 novembre 2012)
  41. (en) « Les résultats du premier jour de compétition des championnats panaméricains de cyclisme 2008 », sur autobus.cyclingnews.com (consulté le 18 novembre 2012)
  42. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  43. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  44. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  45. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)
  46. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]