Wehrkreis I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte du Wehrkreis I, la 1re région militaire allemande en 1943.

Le Wehrkreis I (WK I) était la 1re région militaire allemande contrôlant la Prusse-Orientale durant la période de la Reichswehr, puis de la Wehrmacht.

Historique[modifier | modifier le code]

L'offensive soviétique en Pologne/Allemagne centrale du 12 janvier 1945 au 30 mars 1945.

Le siège de la 1re région militaire était à Königsberg. Le WK I se voit adjoindre en mars 1939 le Territoire de Memel, puis durant l'automne 1939 ce sont les régions de Zichenau et Sudauen qui sont ajoutées. En 1942, la région de Białystok, le district de Bialystok y est attachée.
Une partie de la Prusse est occupée dès juillet 1944 par l'armée Rouge. Le WK I est entièrement occupé début février 1945, hormis quelques rares poches de résistance sur les côtes.

Unités mobilisées[modifier | modifier le code]

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Carte du Bezirk Bialystok (1944)

La 1re région militaire allemande comprenait le Bezirk Bialystok et deux zones d'affectation (Wehrersatzbezirk) :

Unités de dépôt[modifier | modifier le code]

Avec la mobilisation, le 28 août 1939, la 1re région militaire passe sous la direction du stellvertretende Generalkommandos I. Armeekorps ou le 1er corps d'armée suppléant. À partir du même jour, le Kommandeur des Ersatzruppen I est chargé de la direction des unités de dépôts du WK.

Divisions de dépôt[modifier | modifier le code]

  • N° 401 Königsberg
  • N° 461 Bialystok

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Période la Reichswehr:

  • Generalleutnant Ludwig von Estorff 1er octobre 1919 - 1er octobre 1920
  • Generalleutnant Johannes von Dassel 1er octobre 1920 - 31 octobre 1923
  • Generalleutnant Wilhelm Heye 1er novembre 1923 - 31 octobre 1926
  • Generalleutnant Friedrich Freiherr von Esebeck 1er novembre 1926 - 30 septembre 1929
  • Generalleutnant Werner von Blomberg 1er octobre 1929 - 30 janvier 1933

Liste des commandants du Generalkommando I. Armeekorps et gouverneurs de la 1re région militaire[note 1].

Liste des gouverneurs (Befehlshaber) de la 1re région militaire.

  • Generalleutnant Oskar von Hindenburg 26 août 1939 - 5 novembre 1939 m.d.st.F.b[note 2].
  • General der Artillerie Alfred von Vollard-Bockelberg 5 novembre 1939 - 19 juin 1940
  • General der Artillerie Wilhelm Ulex 20 juin 1940 - 1er mai 1941
  • General der Artillerie Peter Weyer 1er mai 1941 - 31 janvier 1943
  • General der Artillerie Albert Wodrig 1er février 1943 - 1er novembre 1944
  • General der Infanterie Otto Lasch 1er novembre 1944 - 9 avril 1945[note 3]
  1. En allemand : Kommandierender General des I. Armeekorps und Befehlshaber im Wehrkreis I
  2. Abréviation allemande pour "mit der stellvertretende Führung beauftragt" = en poste avec commandement temporaire.
  3. capitulation de la place-forte de Königsberg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme. German Order of Battle 1944: The regiments, formations and units of the German ground forces. Arms and Armour Press, Londres, 1975.
    Reproduction d'un document militaire du Haut-Commandement des Alliés, datant de 1944.
  • Anonyme. The German Remplacement Army (Ersatzheer). Military Intelligence Division, War Departement, avril 1944.
    Document militaire de l'Armée US.
  • Anonyme. The German Remplacement Army (Ersatzheer), Supplement May 1945. Military Intelligence Division, War Departement, mai 1945.
    Document militaire de l'Armée US, supplément au The German Remplacement Army (Ersatzheer). édition de février 1945.
  • Absolon, Rudolf. Die Wehrmacht im Dritten Reich. Boppard, Harald Boldt. 6 vol.
  • Müller-Hillebrand, Burkhard. Das Heer 1933-1945. Frankfurt, Mittler & Sohn. 3 vol.
  • Tessin, Georg. Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und der Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939-1945. Biblio-Verlag, Bissendorf. 17 vol.
  • Tessin, Georg. Deutsche Verbände und Truppen 1919-1939. Biblio-Verlag, Osnabrück.

Liens internes[modifier | modifier le code]