Weetamoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Weetamoo (ou Weetamoe, Namumpum, Tatapanunum, vers 1635-1676) est une chef amérindienne Pocasset Wampanoag[1]. Elle est née au village Mattapoiset des Pokanoket (en) et est morte à Taunton River (en). Son père était Corbitant (en), sachem de la tribu Pocasset, située de nos jours à North Tiverton, Rhode Island (en), c. 1618–1630. Elle a eu cinq maris, le plus célèbre d'entre eux était Wamsutta (en), fils aîné de Massasoit, grand sachem des Wampanoags et participant à la première Thanksgiving avec les Pères pèlerins.

Selon le site de Tiverton Four Corners, « la squaw sachem Weetamoo » a gouverné la tribu Pocasset, qui occupait Tiverton, Rhode Island d'aujourd'hui en 1620. Weetamoo rejoint « le roi Philippe dans la lutte contre les colons » en 1680, dans la guerre du Roi Philip, aussi connue sous le nom de « rébellion de Metacomet »[2].

Sa vie est relatée dans un livre de la série historique pour enfants The Royal Diaries, écrit par Patricia Clark Smith en 1653[3].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]