Weekly Shōnen Sunday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Weekly Shōnen Sunday
Image illustrative de l'article Weekly Shōnen Sunday
Logo du magazine.
週刊少年サンデー
(Shūkan Shōnen Sandē)
Type Magazine de prépublication
Mensuel japonais
Éditeur Drapeau du Japon Shōgakukan
Publié depuis
Cible
éditoriale
Adolescent masculin
Jour de
parution
mercredi
Site Internet http://websunday.net/

Weekly Shōnen Sunday (週刊少年サンデー, Shūkan Shōnen Sandē?) est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen publié par la Shōgakukan depuis 1959. De nombreux mangakas prestigieux comme Osamu Tezuka, Rumiko Takahashi, Gōshō Aoyama ou Mitsuru Adachi ont vu leurs séries prépubliées dans le Sunday.

Histoire[modifier | modifier le code]

Weekly Shōnen Sunday a été publié pour la première fois le [1] en réponse à son rival Weekly Shōnen Magazine. Le premier numéro mettait en vedette Shigeo Nagashima (en), le joueur star des Yomiuri Giants sur la couverture, et un article de félicitations d'Isoko Hatano, un psychologue pour enfants réputé.

Malgré son nom, Weekly Shōnen Sunday a été initialement publié le mardi de chaque semaine, passant aux mercredis en 2011. Le Sunday en français : « dimanche » du nom était la création de son premier éditeur, Kiichi Toyoda, qui voulait que le titre évoque un weekend relaxant.

L'index distinctif du Weekly Shōnen Sunday, qui apparaît dans le coin inférieur gauche de chaque page du magazine, a fait ses débuts subtils dans le numéro 4/5 de 1969. Cette particularité discrète, toujours présente mais facilement négligée, a été référencée comme un élément de l'intrigue dans 20th Century Boys. La mascotte la plus remarquable du Sunday, un poisson casqué a fait ses débuts dans les années 1980.

Avant les années 1990 et 2000, aucune série du Weekly Shōnen Sunday ne comptait plus de 40 volumes, mais cela a commencé à changer avec des séries telles que Détective Conan, Major, Inu-Yasha, Shijō saikyō no deshi Ken-ichi et Karakuri Circus, qui ont maintenu un haut niveau de popularité.

Dans un événement rare en raison de la proximité des dates de fondation des deux magazines,Weekly Shōnen Sunday et Weekly Shōnen Magazine ont publié un numéro combiné spécial le [2]. De plus, d'autres événements commémoratifs, marchandises et mangas crossover étaient prévus pour l'année suivante dans le cadre des célébrations[3]. Le livre Shonen Sunday 1983a été publié le pour célébrer l'anniversaire et l'apogée des magazines. Il réimprime des mangas de 1983, tels que Urusei Yatsura et Touch, et a des entretiens avec leurs créateurs ainsi qu'avec des artistes qui ont été inspirés par la série de cette période, comme Gōshō Aoyama[4].

Pour célébrer le 55e anniversaire du Weekly Shōnen Sunday, 55 nouvelles séries de mangas ont été lancées dans les magazines imprimés et en ligne Weekly Shōnen Sunday, Shōnen Sunday Super, Ura Sunday et Club Sunday tout au long de l'année à partir de [5].

Mangas publiés dans le Weekly Shōnen Sunday[modifier | modifier le code]

Œuvres notables ayant été pré-publiées dans ce magazine :

Publications en cours[modifier | modifier le code]

Manga à parution irrégulière.

Liste des mangas en cours de publication dans le Weekly Shōnen Sunday (au )
Titre Auteur Première publication
Ad Astra per Aspera (アド アストラ ペル アスペラ, Ado Asutora peru Asupera?) Kenjirō Hata
Akatsuki Jihen (朱月事変?) Chigusa Ichihara
Aozakura (あおざくら 防衛大学校物語, Aozakura: Bōei Daigakukō Monogatari?) Hikaru Nikaidō
Be Blues! (BE BLUES!〜青になれ〜, Be Blues! - Ao ni Nare?) Motoyuki Tanaka
Call of the Night (よふかしのうた, Yofukashi no Uta?) Kotoyama
Détective Conan (名探偵コナン, Meitantei Konan?) Gōshō Aoyama
Daiku no Hatō (第九の波濤?) Michiteru Kusaba
Detective Conan: Zero's Tea Time (名探偵コナン ゼロの日常, Meitantei Konan: Zero no Nichijō?) Takahiro Arai
Tonikaku Kawaii: Fly Me to the Moon (トニカクカワイイ, Tonikaku Kawaii?) Kenjirō Hata
Frieren (葬送のフリーレン, Sōsō no Frieren?) Kanehito Yamada (scénario), Tsukasa Abe (dessin)
GOLDEN SPIRAL Tsubasa Fukuchi
You Are 008 (君は008, Kimi wa 008?) Syun Matsuena
Komi cherche ses mots (古見さんは、コミュ症です。, Komi-san wa, Komyu-shō desu.?) Tomohito Oda
Kono Manga no Heroine wa Morisaki Amane desu. (このマンガのヒロインは守崎あまねです。, Kono Manga no Hiroin wa Morisaki Amane desu.?) Nekoguchi
Last Karte: Hōjūi Gakusha Tōma Kenshō no Kioku (ラストカルテ―法獣医学者 当麻健匠の記憶―, Rasuto Karute Hōjūi Gakusha Tōma Kenshō no Kioku?) Wakabi Asayama
Magic Kaito (まじっく快斗, Majikku Kaito?) Gōshō Aoyama
La Maison des Maiko (舞妓さんちのまかないさん, Maiko-san chi no Makanai-san?) Aiko Koyama
Major 2nd (MAJOR 2nd?) Takuya Mitsuda
Mao (マオ, Mao?) Rumiko Takahashi
Mikadono-san Shimai wa Angai Choroi. (帝乃三姉妹は案外、チョロい。?) Aya Hirakawa
Red Blue (レッドブルー, Reddo Burū?) Atsushi Namikiri
Romantic Comedy Quest (ラブコメクエスト, Rabu Kome Kuesuto?) mmk
Ryū to Ichigo (龍と苺?) Mitsuharu Yanamoto
Shibuya Near Family (シブヤニアファミリー, Shibuya Nia Famirī?) Kōji Kumeta
Shiroyama to Mita-san (白山と三田さん?) Yuhei Kusakabe
Sleepy Princess in the Demon Castle (魔王城でおやすみ, Maōjō de Oyasumi?) Kagiji Kumanomata
Tokachi Alone Plantation (十勝ひとりぼっち農園, Tokachi Hitoribocchi Nōen?) Yūji Yokoyama
Typhoon Relief (タイフウリリーフ, Taifu Rirīfu?) Yomogi Mogi
Vigness Sanshiki (ビグネス参式, Bigunesu Sanshiki?) Katsurō
Volley Volley (ボレーボレー, Borē Borē?) Kawabatao

Circulation[modifier | modifier le code]

Année / période Tirage hebdomadaire Ventes de magazines Recettes de ventes Prix du numéro
1986 1,600,000 83,200,000 ¥14,976,000,000 ¥180[6]
1987 1,300,000 67,600,000 ¥12,168,000,000 ¥180
1988 1,300,000 67,600,000 ¥12,168,000,000 ¥180
1989 1,400,000 72,800,000 ¥13,104,000,000 ¥180
1990 1,350,000 70,200,000 ¥12,636,000,000 ¥180
1991 1,350,000 70,200,000 ¥12,636,000,000 ¥180
1992 1,350,000 70,200,000 ¥13,338,000,000 ¥190[6]
1993 1,270,000 66,040,000 ¥12,547,600,000 ¥190
1994 1,270,000 66,040,000 ¥13,868,400,000 ¥210[6]
1995 1,400,000 72,800,000 ¥15,288,000,000 ¥210
1996 1,530,000 79,560,000 ¥21,481,200,000 ¥270[7]
1997 1,650,000 85,800,000 ¥23,166,000,000 ¥270
1998 1,700,000 88,400,000 ¥23,868,000,000 ¥270
1999 1,630,000 84,760,000 ¥22,885,200,000 ¥270
2000 2,020,000 105,040,000 ¥28,360,800,000 ¥270
2001 1,500,000 78,000,000 ¥21,060,000,000 ¥270
2002 1,530,000 79,560,000 ¥21,481,200,000 ¥270
2003 1,310,000 68,120,000 ¥18,392,400,000 ¥270
2004 1,160,913 60,367,476 ¥16,299,218,520 ¥270
2005 1,068,235 55,549,780 ¥14,998,440,600 ¥270
Janvier 2006 - Août 2006 1,003,708 34,795,211 ¥9,394,706,970 ¥270
Septembre 2006 - Décembre 2006 1,010,000 17,506,667 ¥4,726,800,090 ¥270
2007 940,000 48,880,000 ¥13,197,600,000 ¥270
2008 873,438 45,418,776 ¥12,263,069,520 ¥270
Janvier 2009 - Septembre 2009 773,062 30,149,418 ¥8,140,342,680 ¥270
Octobre 2009 - Septembre 2010 678,917 35,303,684 ¥9,531,994,680 ¥270
Octobre 2010 - Septembre 2011 611,146 31,779,592 ¥8,580,489,840 ¥270
Octobre 2011 - Septembre 2012 539,521 28,055,092 ¥7,574,874,840 ¥270
Octobre 2012 - Septembre 2013 512,250 26,637,000 ¥7,165,353,000 ¥269[7],[8]
Octobre 2013 - Septembre 2014 456,375 23,731,500 ¥6,407,505,000 ¥270
Octobre 2014 - Septembre 2015 390,521 20,284,436 ¥5,477,607,720 ¥270
Octobre 2015 - Septembre 2016 350,521 18,227,092 ¥4,921,314,810 ¥270
Octobre 2016 - Septembre 2017 317,458 16,507,816 ¥4,457,110,320 ¥270
Octobre 2017 - Mars 2018 302,167 7,856,342 ¥2,121,212,340 ¥270
1989 à Mars 2018 36,000,000 1,876,972,882 ¥448,682,441,140 (3,50 millions €)

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Kiichi Toyoda (豊田亀市, Toyoda Kiichi?) (1959-1960)
  • Yoshio Kinoshita (木下芳雄, Kinoshita Yoshio?) (1960-1963)
  • Michio Tamio (堧水尾道雄, Tamio Michio?) (1963-1965)
  • Yunosuke Konishi (小西湧之助, Konishi Yunosuke?) (1965-1967)
  • Yoshiya Takayanagi (高柳義也, Takayanagi Yoshiya?) (1967-1969)
  • Yoshio Kinoshita (木下賀雄, Kinoshita Yoshio?) (1969-1970)
  • Shizuo Watanabe (渡辺静夫, Watanabe Shizuo?) (1970-1972)
  • Keizo Inoue (井上敬三, Inoue Keizō?) (1972-1977)
  • Kazuki Tanaka (田中一喜, Tanaka Kazuki?) (1977-1984)
  • Koichiro Inomata (猪俣光一郎, Inomata Kōichirō?) (1984-1987)
  • Harunori Kumagai (熊谷玄典, Kumagai Harunori?) (1987-1991)
  • Takashi Hirayama (平山隆, Hirayama Takashi?) (1991-1994)
  • Harunori Kumagai (熊谷玄典, Kumagai Harunori?) (1994-1996)
  • Toyohiko Okuyama (奥山豊彦, Okuyama Toyohiko?) (1996-2000)
  • Shinichiro Tsuzuki (都築伸一郎, Tsudzuki Shinichirō?) (2000-2001)
  • Shinichi Mikami (三上信一, Mikami Shinichi?) (2001-2004)
  • Masato Hayashi (林正人, Hayashi Masato?) (2004-2009)
  • Masaki Nawata (縄田正樹, Nawata Masaki?) (2009-2012)
  • Yu Torimitsu (鳥光裕, Torimitsu Yū?) (2012-2015)
  • Takenori Ichihara (市原武法, Ichihara Takenori?) (2015-2021)
  • Kazunori Oshima (大嶋一範, Ōshima Kazunori?) (2021-en cours)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annotations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]