Web Comedy Awards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Web Comedy Awards

Genre Cérémonie de récompenses
Réalisation Didier Fraisse
Présentation Anthony Kavanagh
Pays Drapeau de la France France
Langue français
Production
Lieu de tournage Bobino
Durée 2h00
Production W9
Production exécutive Studio 89 Productions
Production associée YouTube
Société de production GM6
Diffusion
Diffusion W9 et YouTube
Lieu de première diffusion Bobino
Date de première diffusion
Public conseillé Déconseillé aux moins de 10 ans

Les Web Comedy Awards (ou WCA) sont des cérémonies récompensant les meilleurs créateurs de vidéos humoristiques de l'année sur le site YouTube et présentant des sketchs inédits.

Créées en 2014 par W9 et YouTube en partenariat avec Orangina[1], elles ont eu lieu pour la première fois à Bobino le 21 mars 2014[2].

L'émission est diffusée sur la chaîne W9 et sur YouTube et elle est présentée par l'humoriste québécois Anthony Kavanagh en 2014[3].

Tandis que certains des humoristes les plus connus sur internet ont pris part à l'évènement, d'autres vidéastes ont choisi de ne pas prendre part à l'émission.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Web Comedy Awards 2014 - 1re édition[modifier | modifier le code]

Catégories

Vainqueurs[4]

Meilleur sketch solo Norman : Avoir un chat
Meilleur sketch collectif Cyprien : Les réunions
La vidéo de l'année Cyprien : Quand j'étais petit je croyais que...
Meilleur artiste masculin Jérôme Niel
Meilleur artiste féminin Alison Wheeler
Révélation Orangina Le Rire Jaune : Avoir un frère
Grand prix du jury Suricate : Movies vs. Life 2
Meilleur format très court Julien Josselin : 6 secondes
Meilleure vidéo étrangère Mister Epic Mann : How Animals Eat Their Food
Meilleure caméra cachée Bengui : Dîner avec un dauphin au restaurant
Prix d'honneur Rémi Gaillard
Anthony Kavanagh

Présentation[modifier | modifier le code]

Audience[modifier | modifier le code]

Édition

Date

Audience

Part de marché

Web Comedy Awards 2014

21 mars 2014 797 000 téléspectateurs [5] 3,4 %

Critiques[modifier | modifier le code]

La cérémonie a été boycottée par certains vidéastes qui estiment qu'une marque ou qu'une chaîne de télévision n'ont pas la légitimité pour décerner des récompenses pour du contenu créé pour internet[6]. Ils déplorent également que la cérémonie ne met en avant que des personnalités déjà très connues du web, au détriment de jeunes talents bien moins médiatisés. C'est ainsi que de grands vidéastes français comme Mathieu Sommet et son émission Salut les Geeks (1,3 million d'abonnés) ou Antoine Daniel pour What The Cut (2,2 millions d'abonnés) ont dénoncé cette cérémonie.

Certaines critiques dénoncent le fait que la majorité des personnes nommés sont plus ou moins rattachés au groupe M6 ou à Orangina (Norman, Studio Bagel, etc...), ce qui aurait favorisé leur nomination. En effet, selon Kriss (créateur de l'émission Minute Papillon), plus des trois quarts des vidéastes sélectionnés sont rattachés de façon directe ou indirecte à M6 ou Orangina (organisateurs des Web Comedy Awards).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]