Weathered

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Weathered

Album de Creed
Sortie
Enregistré 20 juillet 2001 - Août 2001[1]
J. Stanley Productions Inc. Ocoee et Transcontinental Studios, Orlando, Floride
Durée 50:06
Genre Post-grunge, metal alternatif
Producteur John Kurzweg, Kirk Kelsey et Creed
Label Wind-up Records
Critique

Albums de Creed

Singles

  1. My Sacrifice
    Sortie : Octobre 2001
  2. Bullets
    Sortie : 23 février 2002
  3. One Last Breath
    Sortie : 7 mai 2002
  4. Don't Stop Dancing
    Sortie : 22 octobre 2002
  5. Weathered
    Sortie : 6 novembre 2002

Weathered est le troisième album du groupe de rock américain, Creed. Il est sorti le sur le label Wind-up Records et a été produit par le groupe, John Kurzweg et Kirk Kelsey.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe entra en studio le 20 juillet 2001 pour enregistrer cet album. Pour l'occasion il loua une résidence privée dans la petite ville de Ocoee dans le centre de la Floride. Des enregistrements supplémentaires furent effectués dans les studios Transcontinental à Orlando. Il est le seul album du groupe sans le bassiste Brian Marshall, ce dernier avait quitté le groupe après l'album Human Clay suite à des différents avec Scott Stapp. C'est le guitariste Mark Tremonti qui assure les parties de basse sur cet album.

Cinq singles seront tirés de l'album, My Sacrifice (#4 Hot 100), One Last Breath (#6 hot 100), Bullets (#11 MRT)), Weathered (#7 MRT) et Don't Stop Dancing[2].

Cet album débuta le 8 décembre 2001 directement à la première place du Billboard 200 aux États-Unis. Il se maintiendra à cette place pendant 8 semaines consécutives et se vendra à plus de six millions d'albums aux USA.

Il est le dernier album de Creed avant la reformation du groupe en 2009. Tremonti, Scott Phillips rejoindront Brian Marshall et créeront Alter Bridge avec le chanteur/guitariste Myles Kennedy, Scott Stapps débutera une carrière solo.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Bullets 3:49
2. Freedom Fighter 2:36
3. Who's Got My Back? 8:25
4. Signs 4:29
5. One Last Breath 3:58
6. My Sacrifice 4:54
7. Stand Here With Me 4:17
8. Weathered 5:30
9. Hide 4:27
10. Don't Stop Dancing 4:33
11. Lullaby 3:04

Musiciens[modifier | modifier le code]

Creed en 2002 avec Brett Hestla (1er à gauche) qui assura la basse pour la tournée de promotion de l'album.
Creed
Personnel additionnel
  • John Kurzweg: claviers
  • Amie Stapp: chœurs sur Don't Stop Dancing
  • The Tallahassee Boys' Choir: chœurs sur Don't Stop Dancing
  • James "Bo" Taylor: prière Cherokee sur Who's Got My Back

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[3] 21 semaines 8e
Drapeau de l'Australie Australie[3] 25 semaines 3e
Drapeau de l'Autriche Autriche[3] 22 semaines 8e
Drapeau du Canada Canada[4] - 3 e
Drapeau du Danemark Danemark[3] 4 semaines 26e
Drapeau des États-Unis États-Unis[5] 74 semaines 1er
Drapeau de la Finlande Finlande[3] 1 semaine 35e
Drapeau de la France France[6] 3 semaines 101e
Drapeau de la Norvège Norvège[3] 7 semaines 23e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[3] 33 semaines 4e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[3] 15 semaines 39e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[7] 26 semaines 44e
Drapeau de la Suède Suède[3] 19 semaines 13e
Drapeau de la Suisse Suisse[3] 22 semaines 20e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[8] Disque d'or Or 150 000 + 2002
Drapeau de l'Australie Australie[9] Disque de platine 2 × Platine 140 000 + 2001
Drapeau du Brésil Brésil[10] Disque de platine Platine 125 000 + 2003
Drapeau du Canada Canada[11] Disque de platine 3 × Platine 300 000 + 01/02/2002
Drapeau des États-Unis États-Unis[12] Disque de platine 6 × Platine 6 000 000 + 06/01/2003
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[13] Disque de platine 2 × Platine 30 000 + 03/03/2002
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[14] Disque d'or Or 100 000 + 22/02/2002

Références[modifier | modifier le code]