We Love Green

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

We Love Green
image illustrative de l’article We Love Green
Logo du festival We love Green 2017

Genre Musique Indépendante, Indie, Rock, Rap, Hip-Hop, Dance, Electronique
Lieu Plaine de Saint Hubert, Bois de Vincennes, Paris (Depuis 2016)
Période Début Juin (Depuis 2016)
Capacité Debout / 50 000 (Capacité : Plaine de Saint Hubert, Bois de Vincennes)
Date de création Depuis 2011
Fondateurs Marie Sabot[1] (directrice)
Emmanuel de Buretel[2]
Organisateurs Because, Corida, We love Art, Sony Music
Site web http://www.welovegreen.fr

We love green est un festival français de musique électro-pop organisé à Paris depuis 2011, se déroulant entre mai et septembre.


Historique[modifier | modifier le code]

Marie Sabot fonde au milieu des années 2000, avec Alexandre Jaillon (Trax), We Love Art. Cette structure permet d'organiser soirées et évènements liés à l'art, à la musique ou à la promotion commerciale de marques[2]. Quelques années plus tard en 2011, le festival, principalement composé de musique électronique, est lancé aux jardins de Bagatelle avec 13 000 entrées[2]. Années après années, la programmation musicale se diversifie alors même que le festival s'installe au Bois de Vincennes[2]. À 2018, le festival s’appuie sur une équipe permanente d'une quinzaine de personnes, avec un budget de 4,6 millions d'euros[3]. Très peu subventionné, il reste déficitaire et compliqué à organiser, ainsi que couteux face aux problèmes de logistiques imposés par le site protégé du Bois de Vincennes[4].

Concept[modifier | modifier le code]

L'événement est organisé dans le but d'allier musique et respect de l'environnement.

Le festival est lancé pour montrer qu'on peut allier grands événements et respect de l'environnement[1]. Il est organisé par l'agence de communication événementielle We Love Art fondée par Marie Sabot, le label de musique Because représenté par Emmanuel de Buretel et le tourneur Corida[5]. L'équipe s'efforce de mettre en œuvre des bonnes pratiques environnementales et énergétiques déjà répandues à l'étranger pour les faire essaimer ensuite grâce aux techniciens employés pour le festival[1]. Les thématiques ainsi explorées concernent aussi bien la gestion des déchets que la restauration des festivaliers[5] et l'alimentation en énergie renouvelable. De plus, le festival réserve des espaces à des associations engagées sur ces problématiques[5] et depuis 2015, une scène entière réservée aux interventions et débats sur la transition écologique[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Les styles musicaux représentés sont variés, de l'electro, rock ou rap[6].

2011[modifier | modifier le code]

L'événement a eu lieu les samedi 10 et dimanche 11 septembre 2011. We Love Green accueille alors 13 000 festivaliers au Parc de Bagatelle de Paris[7].

Programmation[modifier | modifier le code]

Les têtes d'affiches du festival étaient : Connan Mockasin, Metronomy, Selah Sue, Soko, Of Montreal, Piers Faccini et Peter Doherty

2012[modifier | modifier le code]

L'événement s'est tenu les 14, 15 et 16 septembre 2012 au Parc de Bagatelle, dans le seizième arrondissement de Paris. Il a alors lieu sur trois jours du vendredi au dimanche[8]. Le tarif pour la journée était de 44  et le Pass 3 jours de 99 . Avec plus de 16 000 festivaliers, 14 groupes sur scène, 7 800 litres de déchets compostés, 85 % de produits éco-conçus, We Love Green s’installe permis les rendez vous incontournables de Paris[5].

Programmation[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

En 2014, il s'agit seulement de la troisième édition car il n'y a pas eu de festival en 2013. L'affluence du festival s'élevait à 23 000 festivaliers et était complet. Le festival se déroula les 31 mai et , au Parc de Bagatelle. Le festival était séparé en deux scènes, une « Pop Stage » et une « Electro Stage »[9].

Programmation[modifier | modifier le code]

  • Dimanche (Electro Stage) : Joy Orbison vs Boddika, George Fitzgerald, Dj Spinn, Lunice et Girls Girls Girls

2015[modifier | modifier le code]

L'événement s'est tenu les 30 et 31 mai 2015 dans le Parc de Bagatelle dans le 16e arrondissement de Paris[10].

Programmation[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

L'événement a eu lieu le samedi 4 et dimanche 5 juin 2016. Cette édition 2016 a accueilli 47 000 festivaliers (record d'affluence), mais aussi 43 concerts et dj sets et 31 intervenants[11]. Pour la première fois dans la Plaine Saint Hubert au Bois de Vincennes[12].

Programmation[modifier | modifier le code]

2017[modifier | modifier le code]

L'édition a lieu le samedi 10 et 11 juin 2017 à Paris dans la Plaine de Saint Hubert au Bois de Vincennes[13]. Le tarif des billets est de 49 euros la journée et 89 euros pour les deux jours[13]. Le festival met en œuvre plusieurs innovations à visée environnementale, dont des générateurs d'électricité fonctionnant à l'huile végétale recyclée (Backup Green), des toilettes produisant de l'engrais (Ecosec) et 100 % de vaisselle compostable[1]. 58 000 festivaliers sont présents, soit une progression de 20 % en un an[2].

Programmation[modifier | modifier le code]

2018[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu les 2 et 3 juin 2018. Le festival utilise cette années-là un groupe à hydrogène pour produire une petite partie de l'électricité[14].

Sont au programme une cinquantaine d'artistes répartis sur quatre scènes[4], dont notamment : Björk, Migros, Orelsan, Charlotte Gainsbourg, Moha la Squale etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Aurore Merchin, « Marie Sabot : « We Love Green, ce n’est ni du vernis ni du “green washing” » », sur M le magazine du Monde, (consulté le 7 juin 2017)
  2. a, b, c, d et e Géniés 2018, p. 89.
  3. Géniés 2018, p. 90 et 91.
  4. a et b Géniés 2018, p. 90.
  5. a, b, c et d Raphaël Bosse-Platière, « We Love Green : le festival où musique rime avec nature », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  6. Géniés 2018, p. 88.
  7. « We Love Green 2011 : on y était », madmoiZelle.com,‎ (lire en ligne)
  8. « We Love Green 2012, programmation », sur www.sortiraparis.com (consulté le 19 avril 2017)
  9. « We Love Green 2014 : programmation du festival », Stylistic : Blog mode femme,‎ (lire en ligne)
  10. « L'édition 2015 de We Love Green s'améliore ! - We Love Green », sur www.welovegreen.fr (consulté le 19 avril 2017)
  11. Marie-Maxime Dricot, « Les Inrocks - La grosse programmation de We Love Green 2016 est tombée », sur Les Inrocks, (consulté le 19 avril 2017)
  12. Stéphane Davet, « De PNL à PJ Harvey, édition majuscule pour We Love Green », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  13. a et b « PROGRAMMATION 2017 - We Love Green », sur www.welovegreen.fr (consulté le 19 avril 2017)
  14. Géniés 2018, p. 91.

Presse[modifier | modifier le code]

  • Bernard Géniés et Frantz Hoëz, « Le rock, c'est bio », L'Obs, no 2795,‎ 31 mai au 6 juin 2018, p. 88 à 91 (ISSN 0029-4713) Document utilisé pour la rédaction de l’article