Wayne Odesnik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wayne Odesnik
Wayne Odesnik
Wayne Odesnik à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2004 – 2015
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Drapeau : Afrique du Sud Johannesburg
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 77 kg (169 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur Guillermo Cañas
Gains en tournois 1 155 255 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 77e (13/04/2009)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 393e (12/05/2008)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/16 1/64 1/32
Double - - - 1/32

Wayne Odesnik, né le à Johannesburg, est un joueur de tennis professionnel américain gaucher.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a atteint la finale en simple du tournoi de Houston 2009, après avoir battu Jürgen Melzer (32e mondial) en huitièmes de finale. Il s'incline en finale face à Lleyton Hewitt en deux sets.

Il a remporté 7 tournois Challenger en simple : Milan en 2006, Sacramento en 2007, Carson en 2009, Savannah et Lexington en 2011, Bucaramanga en 2012 et Chitré en 2014.

Odesnik est impliqué dans une affaire de dopage en 2010 qui lui vaut deux ans de suspension. Cette sanction est ramenée à un an après collaboration d'Odesnik. En 2015, après des contrôles montrant des stéroïdes dans ses analyses, il est suspendu par l'USADA pour quinze ans à compter du 30 janvier 2015[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score Tableau
1 06/04/2009 Drapeau : États-Unis U.S. Men's Clay Court Championships, Houston Terre battue Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-2, 7-5 Tableau

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Sánchez
2005
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas R. Sluiter
2007 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J.I. Chela
2008 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. López 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie N. Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : Finlande J. Nieminen 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie M. Ančić 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Simon 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche J. Melzer 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque T. Berdych
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
2011
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne B. Phau
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Taipei chinois J. Wang
2014 1er tour (1/64) Drapeau : France V. Millot 1er tour (1/64) Drapeau : Japon K. Nishikori
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Shabaz
Drapeau : États-Unis J. Isner
Drapeau : États-Unis S. Querrey
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[2] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[3] Paris
2005 1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2006
2007 2e tour
Drapeau : Canada F. Dancevic
2008 2e tour
Drapeau : Chypre M. Baghdatís
2009 1er tour
Drapeau : États-Unis R. Sweeting
1er tour
Drapeau : France G. Simon
2010 1er tour
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
2011
2012 1er tour
Drapeau : France J. Benneteau
2013 2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dopage - L'Américain Wayne Odesnik prend 15 ans de suspension », sur eurosport.fr,‎
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]