Wayne Henley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Henley
image illustrant la criminologie
Cet article est une ébauche concernant la criminologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wayne Henley
Image illustrative de l'article Wayne Henley
Informations
Nom de naissance Elmer Wayne Henley, Jr.
Naissance (60 ans)
Houston, Texas (États-Unis)
Condamnation
Sentence Prison à perpétuité
Meurtres
Nombre de victimes 6
Période  - 
Pays États-Unis
États Texas
Arrestation


Elmer Wayne Henley, Jr. né le à Houston, Texas, est un tueur en série américain. Henley a été condamné à six condamnations à perpétuité consécutives le [1] pour son rôle dans une série de meurtres à Houston, au Texas, dans lequel vingt-huit adolescents ont été enlevés, violés et assassinés par Dean Corll entre 1970 et en 1973.

Biographie[modifier | modifier le code]

Corll et Henley se sont rencontré en sixième année, à 18 ans.

Beaucoup de victimes ont été attirées vers la maison de Corll par Wayne Henley et leur complice adolescent, David Brooks (tueur). Dean Corll, le meneur des meurtres, a été abattu par Henley, le [2], refusant de violer et tuer sa propre fiancée.

C'est David Brooks (tueur) qui se présente au poste de police le pour dénoncer Wayne Henley.

Le détective Jim Tucker a témoigné qu'il a pris une déclaration orale le 9 août 1973 de Wayne Henley, après il a conduit les agents dans un hangar à bateaux à Houston, où 8 corps ont été retrouvés enterrés. Sa déclaration, il a dit que Corll lui avait dit qu'il avait tué deux garçons et les avait enterrés dans le hangar à bateaux[3].

Henley a été condamné à six peines de prison à perpétuité en raison de son implication dans les meurtres, à l'époque considéré comme le cas de meurtres en série les plus violents de l'histoire américaine[4].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]