Wat Phra Si Sanphet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le temple éclairé de nuit

Le Wat Phra Si Sanphet est un temple bouddhiste d'Ayutthaya, ancienne capitale royale de l'actuelle Thaïlande. Il servait de temple royal, car bien qu’enclos dans une cour particulière, il était à l’intérieur de l’enceinte du Wang Luang, immédiatement au sud du palais royal d’Ayutthaya. Sa position était donc semblable à celle du Wat Phra Kaeo par rapport au Palais royal de Bangkok.

Ce temple, le plus important d’Ayutthaya, a été fondé au XVe siècle par le roi Borom Traï Lokanat et embelli par ses successeurs. En 1500, le roi Rama Thibodi II (สมเด็จพระรามาธิบดีที่ 2) plaça dans l’un de ses sanctuaires une image du Bouddha en bronze recouverte de plaques d’or, de 16 mètres de haut qu’il appela « Phra Si Sanphet », de là le nom du wat.

Description[modifier | modifier le code]

Vue partielle du sanctuaire

Pour comprendre le plan de l’édifice, assez complexe, il est préférable de l’aborder par l’est du côté de l’entrée principale. La première enceinte à laquelle s’adossaient des bâtiments entourait une très vaste cour intérieure dans laquelle se trouvaient de nombreux Chedis dont beaucoup sont encore debout. Au centre, face à l’entrée, se dressent les ruines d’un grand sanctuaire dont le toit était soutenu par des piliers de briques et dont les murs latéraux étaient bordés à l’extérieur de galeries de colonnes. À droite et à gauche, deux chapelles moins importantes jouxtent. Celle de droite, mieux conservée, est divisée en deux par un mur intérieur ; celle de gauche devait être un sanctuaire royal puisqu’il est entouré des pierres de fondation doubles qui sont de rigueur en ce cas. Le centre du Wat Phra Si Sanphet est occupé par un cloître en ruines au milieu duquel s’élèvent trois Chedis popularisés par la photographie. Ces Chedis en forme de bol renversé, couronnés de flèches annelées ont une silhouette élancée. Ils ont été malheureusement restaurés et blanchis d’une façon assez maladroite. Entre ces Chedis se trouvaient des constructions moins hautes dont il ne reste que les assises. Au delà du cloître, dans la cour extérieure, à l’ouest du groupe central de Chedis, un sanctuaire moins important fait pendant à celui de l’est dans l’axe principal du temple.

Le Wat Phra Si Sanphet contenait de précieuses images du Bouddha. Celle qui lui a donné son nom fut dépouillée de sa couverture d’or par les Birmans et laissée dans un tel état de ruine que le roi Buddha Yodfa Chulalok (Rama Ier) ne pouvant la restaurer, la fit transporter à Bangkok et murer dans la structure du Chédis Si Sanphet du Wat Pho (ou « Temple du Bouddha couché »). Le Phra Lakanat a été placé dans la Phuttha Sihing dans le Wat Phtthaïsawan du palais de Bangkok où se trouve actuellement le musée national.

Thailande - Ayutthaya - Boudha couché.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :