Wasmuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wasmuel
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Commune Quaregnon
Code postal 7390
Zone téléphonique 065
Démographie
Gentilé Wasmuëllois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 27′ nord, 3° 51′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Wasmuel

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Wasmuel

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Wasmuel

Wasmuel est une section de la commune belge de Quaregnon, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Communes fusionnées de l'entité[modifier | modifier le code]

Quaregnon, Wasmuel

Étymologie[modifier | modifier le code]

Un modeste village, jadis une dépendance de Wasmes connu sous les variantes : Wamiols (1110), Guamiolum (1118-1119), Wamiolum (1184) et plus tard Wamioel, Wamieul, Wamioelles. Tous ces noms sont des diminutifs du vocable Wasmes et signifient « le petit Wasmes », à l’écart de ce dernier village. Les habitants prononcent Wamué.

Histoire[modifier | modifier le code]

Wasmuel eut, dès le XIIIe siècle, un échevinage particulier. Pour le spirituel, il dépendait de l’église de Wasmes où se faisaient les funérailles de ses habitants décédés. Ils y étaient conduits par la rue des Morts, depuis baptisée rue de Wasmes, rue Mouzin. Les chemins dits des Dames et de l’Abbé remémorent la voie tenue par les dames chanoinesses de Sainte-Waudru et l’abbé de Saint-Ghislain, quand ils se rendaient de Saint-Ghislain à Mons ou de Mons en la cité des Moines.

Histoire peu mouvementée. Wasmuel, qui formait une seigneurie, appartenait à la maison de Hennin-Liétard de Boussu. Elle fut cédée par Jean, premier comte de Boussu, à l’abbaye de Saint-Ghislain, en échange du bois de Boussu et l’échange fut homologué en 1544 par l’empereur Charles Quint. Le chapitre de Sainte-Waudru y possédait une seigneurie.

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]