Warren Allmand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Warren Allmand, C.P., O.C., C.R., B.A., B.C.L. (né le 19 septembre 1932 à Montréal) est un avocat et homme politique québécois. Il a été député du libéral de Notre-Dame-de-Grâce à la Chambre des communes (1965-1997), ainsi que ministre dans le cabinet de Pierre Elliott Trudeau.

Né à Montréal, il étudie le droit civil à l'Université McGill et le droit comparé à l'Université de Paris. Il est admis au barreau du Québec en 1958. En 1965, il est élu à la Chambre des communes du Canada. Il est assermenté dans le Conseil privé le 27 novembre 1972 et a occupé les postes de solliciteur général du Canada (27 novembre 1972 au 14 septembre 1976), ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien (14 septembre 1976 au 16 septembre 1977) et ministre de la Consommation et des Corporations (16 septembre 1977 au 4 juin 1979) au sein du conseil des ministres. En 1976, alors qu'il était solliciteur général, il déposa et défendit en chambre le projet de loi qui abolit la peine capitale au Canada.

En 1995, il acquiert une certaine notoriété lorsqu'il vote contre le budget de Paul Martin ; il s'oppose aux réductions d'impôts drastiques proposées par Martin et au fait qu'il n'annulait pas la TPS. En réponse à ce vote, Jean Chrétien lui retire le poste de président du comité de la justice des communes, bien qu'il soit demeuré dans le caucus libéral. Il prend sa retraite avant l'élection de 1997.


Distinctions[modifier | modifier le code]

Précédé par Warren Allmand Suivi par
Parti liberal du Canada
Edmund Tobin Asselin
Député de Notre-Dame-de-Grâce
1965-1997
Parti liberal du Canada
Marlene Jennings

Lien externe[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]