Warp 10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Warp 10
Logo Warp 10

Informations
Créateur SenX
Première version
Dernière version 2.8.1 ()
Dépôt https://github.com/senx/warp10-platform
État du projet Actif
Écrit en Java
Supporte les langages WarpScript, FLoWS
Environnement Windows Linux unix mac
Type base de données temporelles
Licence Apache
Site web https://warp10.io

Warp 10 est une plateforme logicielle permettant de collecter, stocker, gérer et analyser des données de capteurs de type séries temporelles (ou time series), ainsi que des données géolocalisées[1]. Elle est éditée par la société SenX[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 2013, Warp 10 répond dans un premier temps à un besoin précis, pouvoir stocker et analyser les données collectées par des t-shirts connectés portés par des sportifs de haut niveau. Par la suite, Warp 10 se généralise pour apporter une solution répondant aux problématiques des différents métiers générant des données de séries temporelles et plus particulièrement des données de capteurs et issus de l'Internet des Objets.

En , Warp 10 devient open source, et le projet est hébergé sur GitHub[3],[4].

Plus tard, de nouveaux outils viennent compléter la plateforme. En , WarpView et WarpFleet sont créés[5],[6]. Le premier est une collection de composants web pour visualiser ses données sous forme de graphiques, diagrammes, cartes, etc. WarpFleet lui, est un référentiel d’artefacts permettant de partager des packages, plugins et extensions Warp 10.

En la Sandbox est créée, pour offrir un environnement hébergé afin de tester Warp 10 sans avoir besoin de l’installer[7]. En , la plateforme est complétée par WarpStudio, un Web IDE dédié à Warp 10 qui permet d’éditer et exécuter du code[8].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La plateforme Warp 10 se compose à la fois d’une base de données de séries temporelles (le moteur de stockage) et d'une bibliothèque de fonctions couplée à deux langages de programmation (le moteur d’analyse)[9].

Moteur de stockage (Warp 10 Storage Engine)[modifier | modifier le code]

La plateforme Warp 10 utilise un moteur de stockage orienté clé/valeur qui est soit LevelDB pour la version standalone soit HBase pour la version distribuée.

Moteur d’analyse (Warp 10 Analytics Engine)[modifier | modifier le code]

Le moteur d’analyse de la plateforme Warp 10 fournit un environnement d'exécution avec l'accès à une bibliothèque de plus de 1000 fonctions dédiées à l'analyse de séries temporelles[10].

Ce moteur peut être exploité de manière native à partir de la Machine Virtuelle Java et s’intègre de façon transparente avec des langages tels que JavaScript, Python, Ruby et R via GraalVM. Il peut être utilisé comme bibliothèque, via le langage fonctionnel FLoWS ou via le langage concaténatif bas niveau / hautes performances WarpScript.

Gestion de la localisation[modifier | modifier le code]

Warp 10 permet de manière optionnelle d’ajouter à chaque mesure une coordonnée GPS. Ce modèle de données est appelé Geo Time Series (ou GTS).

En plus de gérer la variation des données dans le temps, l’éditeur a conçu la plateforme pour faciliter le stockage, la manipulation et l’analyse des données provenant de capteurs mobiles.

Écosystème[modifier | modifier le code]

Warp 10 peut interagir avec un large écosystème de composants existants :

Spark, Flink et Pig pour des calculs à grande échelle et hautement parallèles sur de grands jeux de données historiques.

NiFi, Kafka Streams, Storm, Spark Streaming et Flink pour le traitement de flux en temps réel.

Grâce à des extensions open source dédiées, Warp 10 peut être utilisé sur les données stockées dans InfluxDB 1.x et 2.x, TimescaleDB, QuestDB, KairosDB et d'autres.

Licence[modifier | modifier le code]

Depuis , la plateforme Warp 10 est distribuée sous licence Open Source Apache 2.0, permettant de l'utiliser selon les termes de cette licence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Global Time Series Databases Software Market Report 2021 », sur cognitivemarketresearch.com,
  2. « La startup SenX propulsée par Thales pour le développement de sa plateforme Warp10 », sur bretagne-economique.com, (consulté le )
  3. « Warp, la technologie Big Data de Cityzen Data passe en Distribution Open Source », sur Decideo,
  4. (en) « Warp 10 Platform sur GitHub », sur GitHub.com (consulté le )
  5. (en) « WarpView Web Components », sur blog.senx.io,
  6. (en) « WarpFleet - The Warp 10 extension repository », sur WarpFleet (consulté le )
  7. (en) « Warp 10 Sandbox », sur Warp 10 Sandbox (consulté le )
  8. (en) « WarpStudio », sur studio.senx.io (consulté le )
  9. « Warp 10 : analyser en temps réel les données des objets connectés », sur journaldunet.com,
  10. (en) « Time Series, the future of data », sur startup.info,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Base de données temporelles

Liens externes[modifier | modifier le code]