War (chanson d'Edwin Starr)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir War.
War

Single de Edwin Starr
extrait de l'album War & Peace
Face B He Who Picks a Rose
Sortie 1970
Durée 3:28
Genre Soul psychédélique, funk
Auteur Norman Whitfield, Barrett Strong
Producteur Norman Whitfield
Label Motown (Gordy)

Singles de Edwin Starr

War est une chanson protestataire contre la guerre du Viêt Nam écrite et composée par Norman Whitfield et Barrett Strong.

On peut relever dans les paroles les phrases suivantes:

"War, Huh, Yeah, What is it good for? Absolutely nothing": La guerre, hein, à quoi sert-elle? Absolument à rien".

"Ohhh, war, I despise Because it means destruction Of innocent lives" "Oh, la guerre, je la méprise, parce qu'elle signifie la destruction de vies innocentes".

"War means tears To thousands of mothers eyes When their sons go to fight And lose their lives": "La guerre signifie des larmes pour des milliers de mères lorsque leurs fils partent au combat et perdent leur vie".

"War, it ain't nothing but a heartbreaker War, it's got one friend That's the undertaker Ooooh, war, has shattered Many a young mans dreams Made him disabled, bitter and mean Life is much to short and precious To spend fighting wars these days War can't give life It can only take it away": "La guerre, ce n'est rien qu'un briseur de cœurs, La guerre, elle n'a qu'un ami, c'est les pompes funèbres, Oh, la guerre a brisé les rêves de beaucoup de jeunes hommes, les a rendus handicapés, amers et méchants. La vie est trop courte et trop précieuse pour la passer en menant des guerres, La guerre ne peut donner la vie, elle ne peut que l'ôter."[1]

Elle est enregistrée pour la première fois par le groupe The Temptations et figure dans l'album Psychedelic Shack sorti en mars 1970 sur le label Motown. Elle n'est cependant pas extraite en single, le label craignant que la mise en avant d'une chanson aussi engagée nuise à l'image des Temptations[2].

Le morceau est alors enregistré par Edwin Starr et commercialisé en single en juin 1970. Il obtient un vif succès, se classant en tête des charts aux États-Unis et au Canada, 3e au Royaume-Uni.

Devenue emblématique auprès du mouvement pacifiste, la chanson a été reprise par des artistes tels que Frankie Goes to Hollywood sur l'album Welcome to the Pleasuredome, D.O.A., Joan Osborne, Laibach, Boys II Men ou Bruce Springsteen dont l'interprétation lors de sa tournée en 1985 enregistrée pour le Live/1975-85, sort en single et obtient le succès[3].

Grâce à son interprétation, Edwin Starr a obtenu une nomination pour le Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B masculine en 1971[4]. Cette version de la chanson reçoit le Grammy Hall of Fame Award en 1999[5].

Classements[modifier | modifier le code]

Version d'Edwin Starr[modifier | modifier le code]

Classement (1970) Meilleure
place
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[6] 9
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[7] 37
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[8] 16
Drapeau du Canada Canada (100 Singles)[9] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[10] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[11] 5
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[12] 9
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[13] 14
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[14] 3

Version de Bruce Springsteen[modifier | modifier le code]

Classement (1986) Meilleure
place
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[15] 27
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[16] 38
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[17] 10
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[18] 8
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[11] 2
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[19] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[20] 42
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[21] 8
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[22] 18
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[23] 4

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

War est aussi utilisée dans plusieurs films, comme Rush Hour ou Small Soldiers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « EDWIN STARR lyrics - War », sur www.oldielyrics.com (consulté le 16 octobre 2016)
  2. (en)Songfacts.com War by Edwin Starr
  3. (en)Secondhandsongs, liste de reprises de la chanson
  4. (en)Nominations aux Grammy Awards en 1971
  5. (en)Grammy Hall of Fame list
  6. (de) Musicline.de – Edwin Starr. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 5 décembre 2015.
  7. (en) « AMR Top Singles of 1970 », Top100 Singles (consulté le 5 décembre 2015)
  8. (nl) Ultratop.be – Edwin Starr – War. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 5 décembre 2015.
  9. (en) « Library and archives Canada », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 5 décembre 2015)
  10. (en) « Edwin Starr Chart History », sur Billboard, Billboard.com (consulté le 5 décembre 2015)
  11. a et b (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 5 décembre 2015)
  12. (en) Norwegiancharts.com – Edwin Starr – War. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.
  13. (nl) Dutchcharts.nl – Edwin Starr – War. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.
  14. (en)« Edwin Starr Artist Official Charts », Official Charts Company (consulté le 5 décembre 2015)
  15. (de) Musicline.de – Bruce Springsteen & The E Street Band. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 5 décembre 2015.
  16. (en) « AMR Top Singles of 1986 », Top100 Singles (consulté le 5 décembre 2015)
  17. (nl) Ultratop.be – Bruce Springsteen & The E Street Band – War (Live). Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 5 décembre 2015.
  18. (en) « Bruce Springsteen Chart History », sur Billboard, Billboard.com (consulté le 5 décembre 2015)
  19. (en) Norwegiancharts.com – Bruce Springsteen & The E Street Band – War (Live). VG-lista. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.
  20. (en) Charts.org.nz – Bruce Springsteen & The E Street Band – War (Live). RIANZ. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.
  21. (nl) Dutchcharts.nl – Bruce Springsteen & The E Street Band – War (Live). Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.
  22. (en)« Bruce Springsteen Artist Official Charts », Official Charts Company (consulté le 5 décembre 2015)
  23. (en) Swedishcharts.com – Bruce Springsteen & The E Street Band – War (Live). Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 5 décembre 2015.