Wang Yi (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wang Yi
(zh) 王毅
Illustration.
Wang Yi en novembre 2019.
Fonctions
Ministre chinois des Affaires étrangères
En fonction depuis le
(8 mois et 19 jours)
Président Xi Jinping
Premier ministre Li Qiang
Gouvernement Xi-Li Qiang
Prédécesseur Qin Gang

(9 ans, 9 mois et 14 jours)
Président Xi Jinping
Premier ministre Li Keqiang
Gouvernement Li Keqiang I et II
Prédécesseur Yang Jiechi
Successeur Qin Gang
Directeur du bureau central des affaires étrangères
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 12 jours)
Secrétaire général Xi Jinping
Prédécesseur Yang Jiechi
Membre du bureau politique du Parti communiste chinois
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 21 jours)
Secrétaire général Xi Jinping
Législature 20e Politburo
Conseiller d'État
En fonction depuis le
(6 ans et 25 jours)
Président Xi Jinping
Premier ministre Li Keqiang
Gouvernement Li Keqiang II
Membre du Comité central du Parti communiste chinois
En fonction depuis le
(16 ans, 5 mois et 23 jours)
Secrétaire général Hu Jintao
Xi Jinping
Législature 17e, 18e et 19e, 20e comité
Directeur du Bureau des affaires taïwanaises

(4 ans, 9 mois et 15 jours)
Prédécesseur Chen Yunlin
Successeur Zhang Zhijun
Ambassadeur de Chine au Japon

(2 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur Wu Dawei
Successeur Cui Tiankai
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Pékin
Nationalité Chinoise
Conjoint Qian Wei
Diplômé de Université d'études internationales de Pékin
Université de Georgetown
Profession Diplomate
Religion Athée

Wang Yi (chinois : 王毅), né le à Pékin, est un homme politique chinois et ministre des Affaires étrangères du au . Il devient à nouveau ministre des Affaires étrangères à partir du , après la disparition inexpliquée de son ancien successeur Qin Gang.

Il est membre du 20e Bureau politique du Parti communiste chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wang Yi est né en 1953 à Pékin. Pendant la révolution culturelle, de 1969 à 1977, il est envoyé en Mongolie-Intérieure[1].

En décembre 1977, Wang Yi retourne à Pékin et s'inscrit au département des langues asiatiques et africaines de l'université d'études internationales de Pékin. Il y étudie le japonais et obtient son diplôme en février 1982. Il parle couramment l'anglais et le japonais.

Après avoir obtenu son diplôme universitaire, Wang Yi commence une carrière diplomatique ; il intègre le département d'Asie du ministère des Affaires étrangères grâce à son beau-père Qian Jiadong. En septembre 1989, il est envoyé à l'ambassade de Chine au Japon et y sert pendant cinq ans. À son retour en Chine en mars 1994, Wang Yi est nommé chef adjoint du département d'Asie du ministère des Affaires étrangères, puis est promu chef de département l'année suivante. D'août 1997 à février 1998, Wang est chercheur invité à l'université de Georgetown aux États-Unis. Peu de temps après son retour, il est promu ministre adjoint et directeur du bureau d'études politiques. En février 2001, Wang Yi est nommé ministre adjoint des Affaires étrangères, chargé des affaires asiatiques.

En septembre 2004, Wang Yi est nommé ambassadeur de Chine au Japon. Il sert à ce poste jusqu'en septembre 2007. En juin 2008, il est nommé directeur du Bureau des affaires taïwanaises – agence sous-tutelle du Conseil des affaires de l'État.

Le 16 mars 2013, Wang Yi devient ministre des Affaires étrangères, en remplacement de Yang Jiechi[2],[3].

Le 24 décembre 2022, Wang Yi est promu comme membre du 20e bureau politique du Parti communiste chinois. Le 30 décembre 2022, il est remplacé par Qin Gang au poste de ministre des Affaires étrangères[4].

Le 1er janvier 2023, Wang Yi est nommé directeur du bureau central des affaires étrangères du Parti communiste chinois, faisant de lui le plus haut responsable de la politique étrangère de la république populaire de Chine[5].

Wang est nommé ministre des Affaires étrangères le , après le limogeage de Qin Gang[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Foreign Minister Wang Yi.
  2. « Chine : un nouveau ministre des Affaires étrangères tourné vers le Japon », sur RFI, (consulté le )
  3. « Chine : la nouvelle équipe dirigeante avalisée par le Parlement », sur Les Echos, (consulté le )
  4. « Chine: Qin Gang, l'ambassadeur aux États-Unis, nouveau ministre des Affaires étrangères », sur RFI, (consulté le )
  5. (en) « China’s Communist Party Names Wang Yi to Lead Foreign Policy », Bloomberg.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Stéphane Lagarde, « Chine: Qin Gang, le ministre disparu des Affaires étrangères, remplacé », Radio France internationale,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :