Wang Jianlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wang Jianlin
Description de cette image, également commentée ci-après

Wang Jianlin en 2009.

Nom de naissance Wang Jianlin (王健林)
Naissance (62 ans)
Mianyang (Sichuan)
Nationalité Drapeau de Chine Chinois
Pays de résidence Chine
Profession
Homme d'affaires
Conjoint
Lin Ning 林宁

Wang Jianlin (王健林), né le à Mianyang (Sichuan), est un homme d'affaires chinois, propriétaire du conglomérat Dalian Wanda Group fondé en 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wang Jianlin est un ancien soldat de l'Armée populaire de libération et membre du Parti communiste chinois[1]. Il devient directeur de district, puis quitte la fonction publique en 1989 pour s'engager dans le secteur privé. Il prend alors la direction du groupe Wanda Commercial dont le siège se trouve à Dalian.

Wang Jianlin était un proche du prince rouge déchu Bo Xilai[2].

En 2013, le magazine Forbes le classe comme l’homme le plus riche de Chine continentale[3].

Il est marié à Lin Ning (林宁), et a un fils, Wang Sicong (zh) (王思聪, né en 1988), qui a fait ses études à Winchester College et University College de Londres en Angleterre. Wang Sicong est actuellement membre du conseil d'administration du groupe Wanda et une société de capital-venture en Chine à travers son fonds de private equity basée à Pékin, Prometeus Capital (普思 投资)[4].

En décembre 2015, Wang Jianlin achète le « 15a Kensington Palace Gardens » (Londres) pour 80 millions de livres sterling. La maison a déjà été habitée par le milliardaire ukrainien, Leonard Blavatnik (en), qui l'a louée pendant de longs travaux sur la maison qu'il possède en face[5].

Il est propriétaire, fin 2016, du plus grand nombre d'hôtels cinq étoiles de la planète et du plus grand nombre de salles de cinéma aux États-Unis et au monde[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui est Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine ? », Le Figaro, 10 septembre 2013.
  2. « L’affaire Bo Xilai et le libéralisme au sein du Parti communiste chinois », sur infochina.be.
  3. « Wang Jianlin, le roi de l’immobilier, plus grosse fortune de Chine continentale », RFI, 11 septembre 2013.
  4. (en) Jing Gao, « Wang Jianlin’s son, "The People’s Husband," is also an aspiring VC », sur All China Tech,‎ (consulté le 26 janvier 2016).
  5. (en) Jonathan Prynn, « Chinese billionaire buys £80m London home and he'll spend £50m more doing it up », Evening Standard,‎ (lire en ligne).
  6. Julie Zaugg, « Le Chinois qui veut divertir la planète », Les Échos, no 22331,‎ (lire en ligne).