Walter Weller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weller.
Walter Weller
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Instrument
Genre artistique
Distinctions
Décoration autrichienne pour la science et l'art (en)
Commandeur d'argent de l'ordre du Mérite autrichienVoir et modifier les données sur Wikidata
Grave Weller Walter.jpg
Vue de la sépulture.

Walter Weller, né à Vienne (Autriche) le et mort le (à 75 ans)[1], est un violoniste et chef d'orchestre autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à Vienne de Moravec et Samohyl pour le violon, Weller s'est fait connaître comme jeune prodige de cet instrument. À l'âge de 17 ans, il devient membre de l'Orchestre philharmonique de Vienne, et premier violon à seulement 22 ans. Il reste à ce poste pendant 11 ans, période pendant laquelle il crée son propre quatuor à cordes, le Quatuor Weller, en 1959. Il étudie également la direction d'orchestre avec Karl Böhm et Horst Stein, recevant aussi les conseils de Josef Krips et George Szell. Ses débuts comme chef datent de 1968 à la tête de l'Orchestre philharmonique de Vienne. L'année suivante, il devient chef de l'Opéra d'État de Vienne.

Il enseigne la musique de chambre à l'Académie de musique de Vienne de 1964 à 1966. En 1971, il est directeur général de la musique à Duisbourg, puis, de 1975 à 1978, directeur artistique du Niederösterreische Tonkünstlerorchester de Vienne. Dès 1977, sa carrière se poursuit également au Royaume-Uni, où il dirige des orchestres prestigieux : le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra à Liverpool (1977-1980), le Royal Philharmonic Orchestra à Londres (1980-1985). Entre 1991 et 1996, il est directeur musical du Royal Scottish Orchestra, à Glasgow, poste qu'il cumule avec la direction musicale de l'Orchestre symphonique de Bâle (1994-1996) et de l'Opéra de Bâle. En 1998, il devient chef invité permanent de l'Orchestre philharmonique royal de Flandre, à Anvers. De 2007 à 2012, il est le chef principal de l'Orchestre national de Belgique, à Bruxelles.

En 1998, il a dirigé à Londres la première exécution de l'unique mouvement de la Symphonie n° 10 de Beethoven, reconstitué par Barry Douglas. Parmi sa discographie, son intégrale des symphonies de Prokofiev, à la tête de l'Orchestre philharmonique de Londres (Decca, 1975-1979), demeure une référence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]