Walter Pfeiffer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Walter Pfeiffer (né en 1946 à Beggingen) est un photographe suisse reconnu par l'underground et reconnu parmi l'iconographie gay. Il vit et travaille à Zurich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi une formation de décorateur au magasin d'ameublement zurichois EPA de 1962 à 1966, il a ensuite suivi les cours de la Haute École d'art de Zurich (Kunstgewerbeschule Zürich) de 1966 à 1968. Dans les années 1969/1970 il a suivi une formation en graphisme auprès de Globus. Il commence sa carrière artistique dans les années 1970 avec une volonté d'expression de communiquer les thèmes de l'érotisme et de la liberté identitaire sous polaroïd.

Il travaille en tant que graphiste indépendant jusque dans les années 80. En 1974 il a exposé à la galerie Li Tobler.

D'abord reconnu dans les courants underground, son travail lance une nouvelle tendance où les modèles masculins se mettent à nu dans une sensualité débridée et préfigure toute une iconographie qui aborde l'aspect performatif du travestissement, les notions de sexualité et d'identité. On lui doit des série de portraits d'hommes d'une beauté touchante, une série est regroupée dans l'ouvrage «Welcome Aboard. Photographs 1980–2000», publié en 2001.

Dans les années 2000 il a travaillé pour les magazines I-D et Vogue

En 2006, il expose des thèmes de la représentation du corps masculin, tout en alliant l’importance de la nature et des fleurs.

Walter Pfeiffer présente également un choix de vidéos inédites sur le même thème de son œuvre.

Il enseigne à la F+F Schule für Kunst und Design à Zürich.

Les oeuvres de Pfeiffer se trouvent actuellement entre autres au Kunsthaus de Zurich, au Fotomuseum Winterthur, à la Bundeskunstsammlung de Bern, à la Windsor Collection ainsi qu'à la Sir Elton John Photography Collection.

Critiques[modifier | modifier le code]

  • « Le livre culte et introuvable est réédité … » Têtu
  • « Une esthétique visuelle développée dans les années 1970 qui est devenue le langage commun du monde de l'art… » Self Service
  • « Une œuvre méconnue et pourtant voisine de celle de Larry Clark … » Les Inrockuptibles.

Liens externes[modifier | modifier le code]