Walter Perkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perkins.
Walter Perkins
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Walter Perkins, né le et mort le , est un batteur de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Batteur de renommée mondiale, il se fait connaitre dans les années 50, à Chicago, quand il forme le groupe MJT+III. Il a notamment accompagné Ahmad Jamal, Sonny Rollins, Carmen McRae, Art Farmer, Teddy Wilson et George Shearing.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec MJT+3

  • Walter Perkins' MJT + 3 (Vee-Jay, 1959)
  • Make Everybody Happy (Vee-Jay, 1960)
  • MJT + 3 (Vee-Jay, 1960)
  • Message from Walton Steet (Vee-Jay, 1960)

Avec Gene Ammons

  • Twisting the Jug (Prestige, 1961) - avec Joe Newman & Jack McDuff
  • Soul Summit Vol. 2 (Prestige, 1962)
  • Late Hour Special (Prestige, 1962, [1964])
  • Sock! (Prestige, 1962 [1965])

Avec Chris Anderson

  • Inverted Image (Jazzland, 1961)

Avec Jaki Byard

  • Out Front! (Prestige, 1964)

Avec Johnny Coles

  • Little Johnny C (Blue Note, 1963)

Avec Sonny Criss

  • Sonny Criss at the Crossroads (Peacock Records, 1959)

Avec Booker Ervin

  • Exultation! (Blue Note, 1964)

Avec Art Farmer

  • Interaction (Atlantic, 1963) - avec Jim Hall
  • Live at the Half-Note (Atlantic, 1963) - avec Jim Hall

Avec Gigi Gryce

  • Reminiscin' (Mercury, 1960)

Avec Ahmad Jamal

  • Count 'Em 88 (Argo, 1956)

Avec J. J. Johnson

  • J.J.'s Broadway (Verve, 1963)

Avec Etta Jones

  • Lonely and Blue (Prestige, 1962)

Avec Roland Kirk

Avec Harold Mabern

  • A Few Miles from Memphis (Prestige, 1968)

Avec Pat Martino

  • Strings! (Prestige, 1967)

Avec Charles Mingus

Avec William Parker

  • Bob's Pink Cadillac (Eremite, 2000)

Avec Duke Pearson

  • Hush! (Jazzline, 1962)

Avec Dave Pike

  • Pike's Peak (Epic, 1962)
  • Dave Pike Plays the Jazz Version of Oliver! (Moodsville, 1963)

Avec Sonny Stitt

  • The Matadors Meet the Bull (Roulette, 1965)
  • What's New!!! (Roulette, 1966)
  • I Keep Comin' Back! (Roulette, 1966)

Avec Frank Strozier

  • Long Night (Jazzland, 1961)

Avec Billy Taylor

  • Impromptu (Mercury, 1962)

Avec Clark Terry

  • The Happy Horns of Clark Terry (Impulse!, 1964)

Avec Lucky Thompson

  • Lucky Thompson Plays Happy Days Are Here Again (Prestige, 1965)

Avec Bobby Timmons

  • Holiday Soul (1964)

Liens externes[modifier | modifier le code]