Wallonie malmédienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wallonie (homonymie).
Cette carte illustre la place du wallon comme langue minoritaire de l'Empire allemand, avec 11.872 locuteurs selon le recensement du 1er décembre 1900

La Wallonie malmédienne ou Wallonie prussienne est une partie de l'ancien département de l'Ourthe transférée à la Prusse en 1815 par le Traité de Vienne, et annexée à la Belgique en 1919 à la suite du traité de Versailles. Elle couvre les communes de Waimes et Malmedy, les seules communes des Cantons de l'Est où l'on parle traditionnellement le français et le wallon.

Très majoritairement de dialecte wallon, en 1815, la région est rapidement germanisée, avec l'arrivée de jeunes travailleurs de la Ruhr qui s'installeront sur place. En 1895, la région deviendra majoritairement germanophone, aidée par une administration très centralisée.