Wallix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WALLIX
logo de Wallix

Création 2003
Dates clés 2007: Wallix AdminBastion

2010: Wallix LogBox
2015: WAB Suite
2016: WALLIX Bastion
2018: Levée de fonds
2019: Acquisition de Trustelem, Simarks

Fondateurs Jean-Noël de Galzain

Amaury Rosset

Action ALLIX
Slogan Cybersecurity Simplified
Siège social Paris, Île-de-France
Drapeau de France France
Activité Sécurité du système d'information
Produits WALLIX Bastion

WAB Access Manager
WAB Password Manager
WAB Session Manager

Société mère WALLIX Group
Effectif 60-80 (2016)
TVA européenne FR67450401153Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.wallix.fr
Capitalisation 35 215 156 euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Wallix est un éditeur français de logiciels de sécurité informatique[1] fondé en 2003. Il est spécialisé dans la sécurisation des systèmes d'information et la gestion des infrastructures informatiques critiques. Wallix se positionne sur le marché de la sécurisation des comptes à privilèges (marché du PAM pour « Privileged Account Management »).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1999, Jean-Noël de Galzain crée la société IF Research. Fin 2003, sa filiale à 100%, WALLIX, se développe et signe un premier contrat commercial avec le groupe Total consistant à lui fournir et maintenir à distance un pare-feu pour plusieurs de ses sites au Moyen-Orient.

  • 2006 : A la suite d’un audit de sécurité, WALLIX développe en Open Source le proxy SSH, outil de gouvernance des accès et de traçabilité[2].
  • 2007 : La société décide de se doter d’un département de R&D et d’en faire un logiciel à part entière : WALLIX AdminBastion[3]. L’entrée de Sopromec et d’Access2net au capital pour une première levée de fonds ainsi qu’une aide Oseo Innovation permettent d’accompagner ce changement vers un modèle d’éditeur.
  • 2008 : Repositionnement de l’offre vers la gestion de comptes à privilèges ou PAM – Privileged Access Management.
  • 2008-2010 : Plusieurs levées de fonds successives ont lieu pour un montant total de 879K €.
  • 2011 : Lancement d’un déploiement à l’échelle européenne (UK, BENELUX, Suisse, etc.)[4].
  • 2012 : Arrivée de Serge Adda, ex-directeur R&D d’Infovista, comme CTO – Chief Technical Officer. Il structure la BU R&D en pôle produit avec des équipes d’innovation et de développement.
  • 2014 : A l'occasion des Computing Security Awards[5] qui se sont déroulés à Londres, le , WALLIX organise une levée de fonds d'1 132 k€ auprès des investisseurs historiques et des employés.
  • 2015 : Obtention du Label France Cybersecurity en janvier et annonce d’une nouvelle version: WAB Suite. IF Research est rebaptisée WALLIX Group. Wallix s'introduit en Bourse[6]
  • 2016 : Wallix déploie un nouveau programme d'alliances[7],[8] avec ses partenaires (IBM, Dell, Oracle et SailPoint). Cette opération doit lui permettre d'étoffer son écosystème. Wallix rachète MLstate et s’empare de PEPS[9]
  • 2018 : Wallix lève 36,8 millions d'euros[10]
  • 2018 : Ouverture officielle des locaux à Boston, Massachusetts, USA[11]; Munich, Allemagne[12]
  • 2019 : Wallix rachète la société française Trustelem[13] et une société espagnole Simarks[14] dans la poursuit de son plan stratégique « ambition 21 ».

Membre[modifier | modifier le code]

En tant que société informatique, WALLIX est membre de Clusif[15], d'Hexatrust[16], de BPI France Excellence et de Systematic[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Comment Wallix est devenu un champion de la cybersécurité », sur lesechos.fr, (consulté le 29 juin 2016)
  2. « Un boîtier de sécurité tout en un - Wallix TotalSecure », sur www.distributique.com (consulté le 29 juin 2016)
  3. « Bordeaux Métropole sécurise sa maintenance à distance avec Wallix » (consulté le 29 juin 2016)
  4. « Sécurité IT : l’éditeur français Wallix monte en puissance | ITespresso.fr », (consulté le 29 juin 2016)
  5. « Dominique Meurisse, Directeur des Opérations de Wallix : Le message est simple, le WAB c’est Maintenant ! », sur Global Security Mag Online (consulté le 29 juin 2016)
  6. « Wallix, pépite française de cybersécurité, lève 9,1 millions d’euros en bourse » (consulté le 29 juin 2016)
  7. infoDSI.com, « Wallix inaugure le WAP (Wallix Alliance Partner) », sur www.infodsi.com (consulté le 29 juin 2016)
  8. « Wallix: déploie un programme d'alliances. » (consulté le 29 juin 2016)
  9. « Wallix s'empare de l'éditeur de PEPS pour la communication sécurisée », (consulté le 29 juin 2016)
  10. « Wallix lève 36,8 millions d'euros pour devenir un champion européen de la cybersécurité », sur usine-digitale.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  11. « Animasoft », sur animasoft.com (consulté le 9 janvier 2020)
  12. (en) Actusnews Wire, « WALLIX », sur Actusnews Wire (consulté le 9 janvier 2020)
  13. met-la-main-sur trustelem et-sa-solution-d-authentification saas -75816.html « Wallix met la main sur Trustelem et sa solution d'authentification SaaS - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 9 janvier 2020)
  14. « PAM : Wallix rachète l'Espagnol Simarks », sur Informatique, (consulté le 9 janvier 2020)
  15. (en-US) « Les sociétés membres du clusif - Clusif » (consulté le 28 juin 2016)
  16. « Hexatrust | Cybersecurity & Digital Trust Alliance », sur www.hexatrust.com (consulté le 27 juin 2016)
  17. « WALLIX | Systematic », sur www.systematic-paris-region.org (consulté le 28 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]